Sibeth se refait une santé : toutes ces conneries, c’était la faute à ses plumes !


Sibeth se refait une santé : toutes ces conneries, c’était la faute à ses plumes !

.

Les oiseaux muent périodiquement, la porte-parole du gouvernement a aussi décidé de s’offrir une mue politique.

Nous avions eu l’occasion de railler le traitement à la chloroquine de Ségolène Royal pour lutter contre l’oubli de sa gigantesque personne, l’ancienne ministre de Hollande étant menacée de disparition médiatique. D’abord exilée, cadeau empoisonné, au pôle Nord, dont elle exerça les missions d’ambassadrice, ce qui, à tort ou à raison, donnait l’impression qu’elle était gratifiée d’une sinécure, elle finit par se rebiffer contre Macron, au risque de se prendre parfois les pieds dans le tapis…

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/26/menacee-de-mort-mediatique-segolene-royal-se-soigne-a-la-chloroquine/

.

Désormais, c’est un autre fusible du régime macronien qui est sur la sellette, la fameuse Sibeth, dont on se demande si elle n’a pas été choisie finalement pour son prénom avant tout.

.

Les experts en communication savent qu’il faut pour amuser la galerie et marquer les consciences, comme des épices venant rehausser un plat fade ou dégoûtant, quelques personnalités hautes en couleur, des intrus dans une équipe sérieuse, des gens dont on se dit : « même moi, je pourrais faire mieux » afin que le peuple se sente proche du pouvoir politique malgré les défauts et insuffisances du régime démocratique actuel.

A défaut d’avoir de vrais contre-pouvoirs contre l’exécutif en place, comme celui de pouvoir révoquer par référendum le président de la République ou juger les ministres à raison de leurs fautes dans un tribunal réellement populaire, le peuple aura un hochet pour le divertir.

Une caricature parue sur Riposte laïque résume assez le rôle que Macron fait jouer à « Sibeth »…

https://static.ripostelaique.com/wp-content/uploads/2020/03/Sibeth-1.png

.

Seulement voilà, Sibeth commence à sentir qu’en pleine crise du coronavirus, les Français risquent d’être exaspérés par ses multiples bourdes calculées, son apparence manquant de solennité qui n’a rien de ministérielle et qui ne convient pas à un poste de secrétaire d’Etat porte-parole du gouvernement français, ses discours creux qui révèlent un manque de respect vis-à-vis du peuple français.

Seuls les gens les plus futiles, dont on peut se demander à bon droit s’ils méritent le droit de voter, droit acquis de haute lutte par nos ancêtres, peuvent en être satisfaits.

https://static.europe-israel.org/wp-content/uploads/2019/07/Sibeth-Ndiaye-1.jpg

.

Comme un oiseau ferait sa mue, Sibeth Ndiaye décide donc de remplacer « ses plumes », les auteurs de ses discours.

Incroyable, pour dire autant d’inanités, il a fallu que des gens se creusent la cervelle à les trouver et donc ce n’était pas spontané !

https://www.lefigaro.fr/politique/sibeth-ndiaye-remanie-son-cabinet-ministeriel-20200401

« La porte-parole du gouvernement, très exposée pendant la crise sanitaire, vient de remplacer ses deux plumes« .

Pour utiliser son jargon, il semblerait qu’en réalité, du moins on veut nous le faire croire, « la meuf » serait beaucoup plus subtile qu’elle en a l’air !

Tout ça, c’est la faute à ses plumes ! Elle n’a donc pas une cervelle d’oiseau, cette meuf-là !

Et certains médias d’y consacrer un article, comme si c’était réellement important… Sont-ils conscients qu’ils font de la publicité à cette personne dans une tentative de manipuler l’opinion ?

Sibeth Ndiaye remanie son cabinet ministériel

La porte-parole du gouvernement, très exposée pendant la crise sanitaire, vient de remplacer ses deux plumes.

Publié hier à 16:45, mis à jour hier à 17:59

Son entourage l’assure : il s’agit d’un «turn-over logique», «il n’y a pas d’alarme à avoir». En pleine crise sanitaire, la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, au gouvernement depuis un an, vient de remplacer ses deux plumes. Siane de Camas et Milena Munoz «ont eu des propositions d’emploi ailleurs», au sein de collectivités, et viennent donc de quitter le cabinet. La secrétaire d’État a recruté deux cadres de La République en marche pour les remplacer, Robin Gastaldi et Pierre Pélissier, jusqu’ici salariés respectivement du pôle politique et du pôle idées au sein du mouvement présidentiel.

Ces deux conseillers devront piloter la partie discours. «En ce moment, on est en mode ‘warrior’, Sitbeh est très exposée, il faut diffuser plus d’éléments de langage, il y a plus de réunions, de conseils des ministres à débriefer», confie l’entourage de cette proche d’Emmanuel Macron pour justifier cette nouvelle organisation. La semaine dernière, la porte-parole du gouvernement a essuyé de nombreuses critiques, après des bourdes de communication. Mais ces recrutements «n’ont rien à voir» avec cette mauvaise passe, puisqu’ils étaient prévus «depuis janvier». Une troisième personne, Marie Quinette, issue du groupe Publicis, doit venir compléter la nouvelle équipe, pour s’occuper spécifiquement de la stratégie digitale.

.

Ce seraient donc ses anciennes plumes qui auraient envoyé le SMS concernant la « meuf » Simone Veil lors de son décès…. ?

https://www.sudouest.fr/2019/04/01/remaniement-les-anciennes-casseroles-de-sibeth-ndiaye-refont-deja-surface-5949588-7527.php

.

Ce seraient donc ses plumes qui auraient choisi ses tenues en décalage avec les usages que requièrent une fonction aussi sérieuse et prestigieuse, spécialement quand on débute en politique et qu’on n’a donc pas de raison particulière de s’habiller de manière très décontractée, surtout pour quelqu’un qui n’a pas un parcours la prédisposant à les exercer (aucune expérience politique significative et surtout jamais aucune élection par le peuple) ?

Avec Sibeth Ndiaye en robe fleurie et coiffure afro c’est l’Afrique qui est le porte-parole de la France

.

Cette personne n’était donc pas capable de s’habiller toute seule ? A qui le fera-t-on croire…

En choisissant comme porte-parole gouvernemental une femme issue de l’immigration africaine très récente (naturalisée en 2016), Edouard Philippe et Emmanuel Macron cherchaient en réalité à se mettre à l’abri, puisque c’était là l’opposé de leurs propres caractéristiques, hommes blancs en costume de ville.

Toute critique contre elle relèverait désormais du racisme, de la misogynie, de la réaction… alors que le peuple était naturellement amené à remettre en cause une personne qu’il n’a JAMAIS ELUE  !

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038325540

.

C’est elle qui est chargée visiblement de faire diversion aussi en sortant des inepties afin qu’on parle d’autre chose que des vrais problèmes.

Par exemple, mettre les enseignants en colère en affirmant qu’ils ne travaillent pas pendant le confinement…

Le dossier est chargé… https://resistancerepublicaine.com/tag/sibeth-ndiaye/

.

Issue de l’UNEF, machine à bloquer les universités et entraver ainsi la liberté de travailler et d’étudier, elle a selon toute évidence été recrutée pour sa capacité à créer des polémiques stériles. Il est tout à fait douteux dans ces conditions de nous faire croire que ce seraient ses « plumes » qui lui nuiraient.

https://jorfsearch.steinertriples.fr/name/Sibeth%20Ndiaye

.

On ne peut donc pas considérer que Sibeth Ndiaye n’est que l’incarnation de discours écrits par « ses plumes », elle joue un rôle de divertissement dans ce gouvernement et sert de fusible rechargeable. Un rôle dont elle semble tout à fait consciente !

Le choix de cette personne comme porte-parole du gouvernement participe d’un calcul politique machiavélique de la part d’Edouard Philippe et d’Emmanuel Macron, signataires du décret la nommant.

On assiste donc à une nouvelle manoeuvre pour recharger le fusible désormais usé mais bien pratique pour échapper aux critiques et faire diversion.

Réversible, Sibeth Ndiaye peut opérer sa mue comme un oiseau changerait ses plumes…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


11 thoughts on “Sibeth se refait une santé : toutes ces conneries, c’était la faute à ses plumes !

  1. Avatarjojo

    qui va croire que ce sont deux collaborateurs, et non elle, qui ecrivent les conneries et imbecilities qu’elle raconte……………

    1. pikachupikachu

      Assez d’accord, ce qui m’exaspère chez elle, c’est sa diction plus que le contenu de ses propos. Trop souvent je l’entends dire « moi je » : « moi je pense que… ».
      Ca ne fait pas du tout sérieux, on a l’impression d’une bécasse qui va nous prendre la tête à nous raconter sa vie dont on n’a strictement rien à faire, mais c’est encore plus déplacé quand on raconte sa vie alors qu’on est sensé rapporter la parole du gouvernement.
      Simple exemple de son nombrilisme : « j’ai beau être ministre, je ne sais pas mettre un masque ». So what ? On s’en tape que tu ne saches pas mettre un masque ? On s’en tape de ta vie, de tes problèmes x, y ou z ?
      On s’en tape, c’est clair ?
      Rien que d’y repenser, cela me met en rage. Le nihilisme de la Macronie, le « Planet Stupid » incarné par ces gens atteint des sommets avec cette détraquée. A quand la recette du poulet qu’elle cuisine ? A quand un T-shirt avec les prénoms de ses enfants ? A quand la liste des ses collègues préférés avec qui elle aime bien aller au resto ?

    2. AvatarJeff

      Si les sous-entendus de Si Bête sont vrais, c’est encore plus rigolo. En effet, non seulement la porte-mensonge – c’est elle qui l’avoue – du détraqué et de sa clique ne sait pas écrire, mais, en plus, est incapable de voir la stupidité de ce qu’on lui fait lire. Pour une fois, Macron ne nous trompe pas, en choisissant comme porte-mensonge une femme habillée en clown.

  2. AvatarLaurence-Antigone

    Et quand bien même, ses plumes ( autrefois, on disait « nègres » oups ) écrivent sous ses directives.
    J’adore le globish mâtiné du jargon typique de genre d’abrutis: en mode warrior et plus d’éléments de langage…
    Eh beh mes cocos, on est pas sorti des ronces!

  3. AvatarChristian

    Même s’il porte un précieux harnais, l’âne ne se transforme pas en cheval de course. Les deux taches de LREM qui vont chaperonner SI BETE ne pourront pas transformer un âne en cheval de course en claquant des doigts. Elle serait plus utile à Dakar en ce moment,et pour qu’elle puisse bouger il faut juste la version 3 de notre laisser passer avec une case retour à la case ;;;en plus cela pourrait servir à beaucoup de personnes qui voient la France comme, je cite nos rappeurs poètes ‘une pute que l’on baise »

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Sibeth Ndiaye ; je suis belle et je l’ouvre !

    Portrait sur OJIM.fr
    :::: https://www.ojim.fr/portraits/sibeth-ndiaye/

    […]

    §.- Ce qu’elle gagne

    Wikileaks a rendu public son contrat de travail en CDI auprès de l’association En Marche à compter du 12 septembre 2016 pour un salaire mensuel brut de 6255.80 € pour 39 heures dont quatre heures supplémentaires majorées. En réalité sa disponibilité auprès d’Emmanuel Macron et du mouvement dépassait amplement ces 39 heures.

    – Un mail « paie décembre 2016 » rendu lui aussi public par Wikileaks fait état des virements à l’équipe d’En Marche – Sibeth Ndiaye reçoit 4.836,50 €.
    – L’ancien porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, avait révélé son salaire – 7.900 € nets par mois. L’on peut supposer que Sibeth Ndiaye prétend à une rémunération au moins équivalente.

    §.- Collaborations : Néant

    §.- Sa nébuleuse :
    …. 1°).- Claude Bartolone, Matthieu Hanotin, Jean-Christophe Cambadélis, Martine Aubry au PS.
    …. 2°).- Sylvain Fort, Ismaël Emelien, Emmanuel Macron.

    …./….

  5. Avatarpalimola

    Elle est une insulte a l’intelligence humaine et a la féminité c’est ………j’en dis pas plus je risque d’être grossier …………

  6. frejusienfrejusien

    je n’hésite pas une minute à me lâcher sur la stupide diarrhée,
    je change de chaîne dès qu’elle apparaît,
    tant pis pour la grossièreté, c’est tout ce qu’elle m’inspire

  7. ConanConan

    On se demandait ce qu’ils avaient bien pu lui trouver, mais c’est vrai, comme l’écrit Maxime, ils se devaient de faire « peuple » (attention pas populiste!!…) et placer un personnage contrastant avec leur profil d’énarque blancs, servant aussi d’ interface à même de refléter une bonne partie de leur électorat …
    Encore du marketing d’emmanche couillons !…

  8. MaximeMaxime

    Bonjour Conan, je ne pense pas qu’il s’agissait de faire « peuple » car Sibeth N daye est le prototype de l’immigrée qui importe sa culture africaine en France. C’est au contraire un pied-de-nez aux citoyens attachés à la culture et aux mœurs françaises. Elle incarne l’idéal macronien d’une culture kebab-hamburger, d’un melting pot à l’américaine (nation fondée sur l’anéantissement de la culture des autochtones et l’infériorisation des Amérindiens, leur grand remplacement) et d’un président s’inspirant de la communication du has been Obama…
    Elle a donné à ses enfants des prénoms qui ne sont pas français par exemple, alors que son mari porte un nom français et qu’elle vivait déjà en France quand elle les a eus. https://www.purepeople.com/article/sibeth-ndiaye-revele-les-prenoms-anciens-de-ses-trois-enfants_a332666/1
    Pourtant, le Sénégal est un pays très marqué par la culture française et où les gens portent couramment des prénoms français, donc ce choix n’est pas du tout insignifiant.
    J’ai toujours un cas de conscience à « rouler » pour le RN dans certaines situations où je rencontre des immigrés extraordinaires venant de ce pays et qui séjournent légalement en France. Souvent ils portent des vieux prénoms français qu’avaient nos grands-parents et qui ne se donnent plus aujourd’hui.
    Ils sont, pour ceux que je connais, d’une gentillesse remarquable, très travailleurs, très voire trop soucieux de respecter leur pays d’accueil. Récemment j’ai rencontré ainsi un Sénégalais catholique et j’ai appris qu’il faisait le Carême. Plus personne en France ne fait le jeûne du carême… Je me sentirais gêné de lui dire que j’ai voté pour une candidate qui prône l’arrêt de l’immigration car c’est une chance de l’avoir rencontré. J’y ai trouvé encore la preuve qu’on ne doit pas utiliser le mot « immigration » à la place de celui d’ »islamisation », notamment quand on parle du principe de précaution, et que l’immigration peut dans certains cas être une chance.
    Toujours est-il que j’ai ma conscience tranquille – c’est très important pour mon équilibre car cela participe d’une vie harmonieuse – puisque je considère, au-delà des cas individuels, que le nationalisme est une règle de bonne gestion des Etats et partant, du monde dans sa globalité, et en aucun cas un vecteur de haine injustifiée ou de racisme. Cette doctrine est un bienfait pour l’humanité, il est porteur de justice sociale et économique et de bien être individuel en évitant le déracinement des êtres humains synonyme pour eux d’aliénation

Comments are closed.