Drapeaux sur l’église Saint-Jean de Rayssac (Albi) : grâce à vous, les mahométans présentent des excuses

Publié le 17 mars 2020 - par - 10 commentaires

10 février - djihad - drapeaux marocains, tunisiens et algériens sur le fronton de l’église catholique Saint-Jean de Rayssac, Albi

.

Le 10 février dernier, des apprentis djihadistes en herbe déployaient les drapeaux marocains, tunisiens et algériens sur le fronton de l’église catholique Saint-Jean de Rayssac, à Albi.
https://resistancerepublicaine.com/2020/02/11/oui-aux-drapeaux-du-maghreb-sur-leglise-dalbi-mais-non-a-la-banderole-732-sur-la-mosquee-de-poitiers/

.
Un geste de conquète, dans le droit fil de la politique « religieuse » mahométane depuis 1400 ans : dès que l’islam s’estime suffisamment majoritaire, il tombe le masque de la tolérance pacifique et montre son vrai visage, celui de l’intolérance belliqueuse.

.

Réaction spontanée de l’évêque ?
D’abord courber l’échine devant la provocation des envahisseurs, s’applatir et ramper, ce que les sans-cou¡!!€$ ont de tout temps nommé « jouer la carte de l’apaisement »
Ensuite se préparer à une confortable dhimmitude, en répondant aux drapeaux maghrébins sur l’église par une bouffe entre chrétiens et musulmans :
https://resistancerepublicaine.com/2020/02/13/le-cure-dalbi-repond-aux-drapeaux-maghrebins-sur-leglise-par-une-bouffe-entre-chretiens-et-musulmans/

Ce banquet des dhimmis devait avoir lieu ce 19 mars.

.

imprimer un courrier et le posterIl y a trois semaines nous vous invitions à une action postale afin de contre-attaquer, seul langage compréhensible aux sectateurs de Mahomet :
https://resistancerepublicaine.com/2020/02/21/contribuez-concretement-a-lindispensable-dialogue-islamo-chretien-albigeois/

.

Résultat de vos envois ?

Tout d’abord il n’y aura PAS de banquet, remplacé par une simple soirée organisée dans les salles sous l’église de Rayssac le jeudi 19 mars à 20 heures, en présence de Monseigneur Jean Legrez, archevêque d’Albi.
Certes, les « gens du quartier » sont tous cordialement invités et à la fin du dialogue il y aura quelques desserts à partager.
On est quand même loin du projet initial.
Sans compter qu’une décision d’annulation au prétexte du virus covid-19 peut toujours arriver à point nommé :
https://albi.catholique.fr/actualite/325474-annule-repas-partage-15-mars/
Le coronavirus serait bien pratique pour mettre sous le tapis une soirée qui a toutes les chances de ne voir passer qu’un imam esseulé venu là par obligation dire aux candides catholiques ce qu’ils veulent entendre, et repartir fissa pour ne pas avoir à répondre à la moindre question, conformément aux préceptes de l’islam qui, par la voie de son Coran, invite ses sectateurs à ne surtout pas discuter de son contenu et du détail de ses textes :
« Quand tu vois ceux qui se perdent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier, alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes ». (S6/V68)

MAIS SURTOUT deux jeunes parmi la bande qui est à l’origine de cet incident, sont venus présenter leurs EXCUSES (oui, oui, des excuses, vous avez bien lu !!) après la messe du samedi 15 février.

.

Le communiqué du diocèse n’explique bien évidemment pas ce qui a provoqué cette réaction mahométane inédite et se contente de préciser benoîtement que :
« Ce geste a été très apprécié par la communauté paroissiale. Il ne peut qu’encourager cette soirée qui se veut avant tout une démarche de dialogue, de réconciliation et de fraternité. »

timbre marianne écopli gris 20 grammes - 2020Sauf que nous, nous savons ce qui a poussé ces envahisseurs habituellement si arrogants à, contre toute attente, venir s’humilier devant l’ennemi : ce sont vos courriers postaux, chirurgicalement ciblés, qui ont clairement fait coup au but !
Car en fait cette attitude inhabituelle de l’islam ne l’est, finalement, pas du tout, elle est même parfaitement normale devant la moindre réaction de résistance structurée face à son dogme.

Fort avec les faibles, faible avec les forts (en attendant de devenir suffisamment fort pour attaquer à nouveau), l’islam n’avance quasiment que par l’intimidation, si l’on recule. Si l’on montre que l’on n’a pas la moindre intention de reculer, l’islam, se voyant en position de faiblesse, demande la trève islamique (pour endormir à nouveau la méfiance de l’ennemi afin de pouvoir ré-utiliser ultérieurement l’intimidation pour reprendre son avancée).
Ce type de trève est de dix ans maximum, sur le modèle du Traité d’Houdaybiya.
Un exemple d’une telle trève est celle proposée par le Hamas à Israël en juin 2010 :
https://www.rts.ch/info/monde/1182258-le-hamas-propose-une-treve-de-dix-ans.html

.

En distribuant dans le quartier, via le facteur, la bonne information sur les bonnes questions à poser aux musulmans pour qu’ils soient contraints de tomber le masque, vous avez fait prendre conscience à l’islam qu’il n’était, pour l’instant, pas assez fort pour se permettre d’attaquer, contrairement à ce qu’il croyait. Et même qu’il était en situation nette d’infériorité, d’où l’urgence de montrer un visage rassurant conforme à ce que des chrétiens attendent pour être rassurés : le visage de quelqu’un qui présente des excuses.

On ne peut que regretter la naïveté de l’église catholique d’Albi qui plonge la tête la première dans ce piège au long cours.

Le communiqué de la paroisse :
https://albi.catholique.fr/actualite/agenda/324767-rencontre-de-dialogue-de-fraternite-de-convivialite/

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Drapeaux sur l’église Saint-Jean de Rayssac (Albi) : grâce à vous, les mahométans présentent des excuses”

  1. Avatar Aardvark dit :

    C’est certes peu de chose, mais c’est toujours ça de pris. Et puis, voir un muzz le genou au sol est un plaisir de fin gourmet !…

  2. Moktar Moktar dit :

    On m’a souvent reproché d’avoir des propos excessifs envers les Français, mon propre peuple (oh que de regrets) mais pourquoi vouloir me culpabiliser lorsque je dis, preuves à l’appui quotidiennement, que les Français sont des pleutres, des moins que rien et FINALEMENT méritent d’être balayés de la planète. Comment? quelques jeunes racailles se permettent déjà de monter sur une église et pire que tout y dresser des drapeaux de leurs pays de merde et les Albigeois sont là devant ou dessous béats. Il est vrai que depuis la nuit des temps ils se sont singularisés.

  3. Avatar Robert Le Priellec dit :

    Si les curetons avaient pris la peine de lire le Nouveau Testament, ils sauraient pourtant que l’islam est nul et non avenu. On y trouve suffisamment de mises en garde contre les faux prophètes.

  4. Avatar Samia dit :

    Je confirme, la plupart des muzz ne sont courageux que parce qu’en face il n’y a pas de réaction ou que l’on courbe l’échine. Je l’ai souvent éprouvé face à des merdeux qui voulaient m’imposer leur merde islamique. En guise de réponse de leur part face à ma réaction de refus, une fuite en avant pas autre chose !

    • Avatar Martel dit :

      Donnez leur un doigt, ils vous prennent le bras et puis tout y passe ! ce sont des lâches, il suffit de faire face et ils partent la queue entre les jambes.

  5. Avatar Dorylée dit :

    Un excellent ami, ancien nageur de combat, me disait l’autre jour :  » Ce ne sont pas les envahisseurs qui sont devenus forts mais nous qui sommes devenus faibles. Nos dirigeants se déculottent rapidement mais pas pour enfiler la tenue de combat.  » Le Mahatma GANDHI quant à lui disait que fuir devant une agression n’est pas de la non violence mais de la lâcheté. Macron, si tu nous écoutes, c’est pour toi.

  6. Moktar Moktar dit :

    @Martel; oui tu as raison: » il suffit de leur faire face »..mais explique moi alors pourquoi quotidiennement ils agissent ainsi et personne n’est face à eux. Rassure toi ce n’est pas du mauvais esprit de ma part; ce n’est qu’un simple constat. On en a la preuve avec la photo évocatrice: uniquement 3 (trois) crouilles qui provoquent et PERSONNE en face.
    @Dorylée: je reprends votre dernière phrase: » » Le Mahatma GANDHI quant à lui disait que fuir devant une agression n’est pas de la non violence mais de la lâcheté. Macron, si tu nous écoutes, c’est pour toi. »….Macron s’en fout totalement; par contre ceci s’adapte – j’insiste lourdement – à tous les Français qui n’ont que de la gueule. Evidemment je n’évoque pas les vieux croutons (dont je fais partie) mais eux ont l’excuse de lâge et SURTOUT…SURTOUT ils ont prouvé qu’ils étaient capables de faire face à l’ennemi, alors qu’aujourd’hui nos jeunes (la grande majorité) n’a strictement rien dans le pantalon.

  7. Avatar karr dit :

    Malgré tout il s’agit d’une heureuse nouvelle,dans ce combat il n’y a pas de petites victoires,souvenons-nous des résistants de l’ombre qui n’ont pas laissé de traces dans l’Histoire.
    En ce qui concerne ce cas précis, il me semble encore une fois que le clergé n’est pas à la hauteur,même dans une crypte d’église les mahométans sont de trop!
    Aucun dialogue,aucune concession,voilà ce que doit être la position des Français en général,et des catholiques ,dont je suis,en particulier,il faut que nos évêques et nos prêtres le sachent,le discours du Pape actuel n’est pas celui de tout les catholiques.
    Parmi nous il y a des fidèles et des prêtres qui n’acceptent pas la collaboration avec ceux qui martyrisent nos frères!

  8. Laurent P Laurent P dit :

    Béni soit le coronavirus !
    Voici ce qui s’affiche en tête de la page Agenda :
    https://albi.catholique.fr/actualite/agenda/

    L’épidémie de coronavirus a contraint les autorités françaises et nos évêques à prendre des mesures de prévention qui impactent notre quotidien et notre pratique religieuse.
    Les évènements sont annulés ou reportés, jusqu’à nouvel ordre.

    Voilà, voilà, les dhimmis du diocèse respirent, on ne saura jamais jusqu’à quel point la soirée du 19 mars aurait pu bien ou mal se passer !

Lire Aussi