François Burgat accuse les non musulmans d’être responsables du terrorisme musulman et du djihadisme !


François Burgat accuse les non musulmans d’être responsables du terrorisme musulman et du djihadisme !

.

Ce type est abject. Directeur de recherche au CNRS et « politologue », on s’en doutait un peu. Et c’est lui que vont chercher les journalistes, bien entendu. C’est qu’il a été, en sus, directeur de recherche à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence, chercheur au CEDEJ du Caire… Il a même pétitionné en faveur de Tariq Ramadan et passe son temps à expliquer que radicalisation, terrorisme, islamisme… seraient le produit du colonialisme et de l’échec des politiques d’intégration…

Vous l’avez deviné, il est plus qu’islamophile (d’aucuns se demandent s’il n’est pas converti). Exactement ce dont Macron a besoin en ce moment, Macron qui, après le Bataclan, tentait d’expliquer que les auteurs du massacre avaient peut-être été victimes d’une politique discriminatoire…

Burgat est donc ci-dessous interrogé dans la foulée de Macron qui vient de dire qu’en France « il n’y a pas de place pour l’islam politique » alors que l’islam n’est que politique ! 

Le dhimmi Burgat ose nous accuser, nous les non musulmans… autour de 2’20. Passage à ne pas manquer… Il faudra s’en souvenir.

 

Burgat renvoie même dos  à dos les « nantis dans leurs guettos » qui, comme les musulmans feraient du séparatisme… Où l’on comprend que le Burgat est un simple gaucho comme des millions d’autres, transférant sa haine du riche en amour du « pauvre musulman ».

Ou comment relativiser le communautarisme, le normaliser même !

.

Mais avec Burgat on n’est jamais déçus. Cet islamo-collabo n’avait-il pas, déjà, renvoyé dos à dos les morts de Charlie Hebdo et les caricatures ? Nous avions rendu compte d’un dialogue surréaliste entre Finkielkraut, Burgat et Kepel il y a 2 ans…

A l’ouest rien de nouveau, si France 24 a décidé, délibérément de donner la parole à Burgat, ce n’est pas un hasard.

 

[…]

Burgat ose opposer au Bataclan le prétendu massacre d’octobre 1962 ou ceux de Sétif… 

Je ne veux pas utiliser le vocabulaire que VOUS, colonisateurs, m’avez imposé. L’écrasante majorité des musulmans de France ne veut pas appliquer la charia.

Finkielkraut rappelle quand même à Burgat que le djihad n’a pas été inventé en réaction à la colonisation… mais l’autre n’en a cure :

Burgat : Les non musulmans sont hégémoniques dans la société française, notre lexique n’a pas le monopole de l’universel. Il peut y avoir une culture autre que celle dont nous avons hérité. Oui le djihad a existé avant la colonisation mais c’était une réaction à la violence,  à la conquête, au service du groupe religieux. La meilleure façon de lutter contre les djihadistes c’est de cesser de les fabriquer.

Kepel : Il n’y a pas de cause exogène ou endogène au djihad. Le djihad originel c’est celui de la conquête et de l’expansion.

Burgat : je ne m’en prends pas aux Occidentaux je m’en prends aux dominants. Quand un individu sent qu’il ne peut pas devenir un français à part entière il devient un individu à partCe qui est intéressant ce n’est pas de réformer l’islam, de couper une sourate ici ou là … on doit retrouver notre part de responsabilité qui est essentielle.

Kepel se défend au lieu d’attaquer : si vous avez lu mon livre vous avez pu voir que j’ai analysé le mouvement d’extrême droite Riposte laique et Breivik, vous ne pouvez pas me faire le procès de m’interesser à l’un et pas à l’autre. Il s’agit de s’intéresser à ce que l’interprétation de telle ou telle sourate va donner aujourd’hui, quels sont les effets de misère, quel est le rôle d’un certain nombre de dirigeants politiques, comment se fait-il que cela soit possible dans la France d’aujourd’hui ?

Finkielkraut : Riposte laïque est un mouvement extrémiste. J’ai eu moi-même l’honneur d’être injurié très récemment par Riposte laïque et Résistance républicaine,  j’ai été traité de planche pourrie, je crois, parce que j’ai émis quelques réserves et plus que cela sur l’élection de Trump. Je devenais donc un personnage infréquentable. Le mouvement procède par l’insulte, donc nous sommes à ce titre les uns et les autres sa cible.

Il oublie en passant de dire que s’il a été « injurié » c’est parce qu’il a eu l’honneur de traiter Trump de gros con….

Kepel  mais il a joué un rôle non négligeable dans l’élection présidentielle française puisque c’est dans ce milieu qu’est né le syntagme Ali Juppé qui a été d’une efficacité terrible.

Finkielkraut  et maintenant on va avoir droit à  Farid Fillon mais toujours est-il que je me pose la question du rapport entre ça et ce qui s’est passé à Sevran. Vous, vous dites, les gens qu’on met à part… c’était quoi votre formule François Burgat ?

Burgat : Les Français qui ont l’impression qu’ils ne seront jamais des Français à part entière deviennent des Français entièrement à part.

Finkielkraut  D’accord, très belle formule mais quel rapport avec Sevran ? Vous pouvez penser que l’hostilité manifestée aujourd’hui en France par certains issus de l’immigration à l’égard de la communauté juive est une importation du conflit isréalo-palestinien, peut-être, peut-être, mais le Hamas, qui est au coeur du conflit et qui ne plaide pas, à la différence de vous, si je vous ai bien compris, pour le partage, mais pour la récupération d’une terre islamique ;  selon sa charte, et bien je lis ceci , dans la bataille musulmane la femme a un rôle qui n’est pas inférieur à celui de l’homme, être une usine à hommes, voilà une formulation impossible ailleurs. Vous pouvez parler de tous les sur-juifs ailleurs et demander une critique de la politique de colonisation israélienne, c’est une phrase effectivement typique d’une certaine vision  de l’islam, et, je le répète, avec cette islamophobie, une fois qu’elle est installée, on ne peut plus parler des musulmans que pour les plaindre, ils ne peuvent parler que pour se plaindre, ainsi fait-on l’économie d’une réflexion critique sur cette réalité qui crève pourtant les yeux et qui mutile les hommes autant qu’elle opprime les femmes.

Burgat pleure encore plus, affirmant sans rire que,  pour lutter contre les extrêmes  on s’en prend à l’énorme composante associative qui lutte plus efficacement contre daesch que les autres… Et il cite, tenez-vous bien, Bondy blog et Marwan Muhammad qui seraient… stigmatisés…  (Etrange, il cite, deux associations financées par Soros…). 

Il est clair que les attaques multiples contre le CCIF, le Parti des Indigènes de la République, les Indivisibles, le Blondi Blog…  de ces derniers mois commence à ébranler les islamo-collabos qui sentent le retour de bâton. IL va bien falloir qu’à un moment donné les Burgat rendent des comptes et expliquent pourquoi et comment ils ont pu pendant des années faire leur sale boulot dans les universités, dans les medias et imposer une idéologie qui met les femmes à l’écart comme à Sevran, qui les considère comme des usines à hommes et qui tue tous ceux qui n’appliquent pas la charia.

Finkielkraut donne quand même le mot de la fin à Kepel : Daesch fonctionne en manipulant les symbolismes. A l’intérieur de cette victimisation qui est construite il est normal que nos compatriotes musulmans en aient marre de se justifier quand il y a un attentat, mais c’est une posture idéologique dangereuse que d’aller dire aux musulmans que c’est parce que la société française est islamophobe.

Bref, Kepel, avec la bénédiction de Finkielkraut, tape en passant, sans en avoir l’air, sur l’islamophobie, qui est une opinion mais dont Marwan Muhammad voudrait qu’elle devienne un délit…  La boucle est bouclée. Derrière le procès fait au terrorisme,  c’est l’Occidental qui est visé, c’est celui qui ne veut pas de l’islam et le dit qui est visé et même criminalisé.

Finkielkraut reçoit François Burgat : « le terrorisme est souvent une contre-violence »

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “François Burgat accuse les non musulmans d’être responsables du terrorisme musulman et du djihadisme !

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    François Burgat, Laurence De Cock, Pascal Boniface… la liste des islamo-collabos de compétition est longue, très longue !

        1. François des GrouxFrançois des Groux

          Non, non et non !

          Je m’insurge contre cette barbarie, ces appels à la haine contre l’extrême gauche. Même si ces militant.es disent n’importe quoi, on ne peut pas faire n’importe quoi !

          Moi, je propose beaucoup plus expéditif, plus rapide : couper leurs… subventions, aides et crédits et travailler dans le privé 🙂

  2. AvatarAdalbert le Grand

    Dans une stratégie de conquête, le moyen le plus efficace, le moins coûteux et le moins risqué est de réduire l’adversaire à l’impuissance, ou au moins à l’amoindrir, à l’inhiber pour empêcher toute réaction.

    Plusieurs moyens s’offrent à l’agresseur pour obtenir cela : la peur (poussée à son paroxysme cela donne la terreur), la sidération, la subjugation, la culpabilité et la honte.

    Les accusations de racisme ou d’islamophobie, les « rappels » de prétendus crimes passés (ou carrément imaginaires*) dont on serait coupable jusqu’à la 30000ème génération font appel à ces deux derniers ressort.

    Dans cette stratégie victimaire, il est toujours perdant de tenter de se défendre et de se justifier maladroitement – d’autant plus maladroitement que ces accusations sont en général mensongère, fallacieuse et de mauvaise foi. « Qui s’excuse s’accuse », comme dit le dicton. Être sur la défensive ne permet pas de gagner. La meilleure défense c’est l’attaque, il faut répondre aux attaques par d’autres attaques, en retournant l’accusation et la charge de la faute. Ou au moins une contre-attaque en niant sans hésitation ni concession l’accusation portée : toujours dire « c’est parfaitement faux, c’est un mensonge éhonté, une affabulation, une fabrication, etc ». Si l’on commence à concéder que cela pourrait avoir un début de commencement de vérité, on est perdu, car on crée une brèche face à un adversaire de mauvaise foi.

    * comme par exemple l’accusation d’avoir volontairement mis à l’écart les immigrés et d’avoir créé des ghettos, alors que ces prétendus ghettos (qui ne le sont pas puisqu’ouverts et que personne n’est physiquement empêché d’en sortir) résultent de l’action même de ces populations qui cultivent l’entre-soi, préfèrent se regrouper et vivre entre eux et ont fait fuir – souvent volontairement – les français.

    ___

    L’islam et les musulmans ne sont pas des victimes: ils sont coupables. Ce sont des fauteurs de trouble engagés dans une stratégie agressive de conquête et de soumission des Français. Ceux qui ne veulent pas quitter l’islam et devenir Français n’ont rien à faire CHEZ NOUS, ils doivent partir, que ce soit avec la valise ou avec le cercueil, pour reprendre leur formule. Seuls ceux des pays sous le joug de l’islam qui veulent le fuir et s’en libérer – et mieux lutter contre – et qui veulent embrasser notre civilisation ont vocation à être accueillis parmi NOUS, LES FRANÇAIS.

    Sinon nous serons bientôt nous parqués dans des réserves indiennes, dépossédés de notre propre pays et asservis chez nous… ou pire.

    1. ConanConan

      Effectivement, taqiyâ aidant, ils peuvent toujours se contorsionner pour se présenter sous un jour d’islam apolitique, culturel, poétique, ésotérique ou autre variante…Mais la finalité de cette idéologie est pourtant toujours la même : IMPOSER A TOUS LA CHARIA !!!….
      Nous n’en voulons pas !
      Il faut le dire clairement et décider de l’organisation de la remigration de tous ceux qui ne peuvent vivre autrement que sous charia !
      Quel homme ou femme politique, et/ou quel parti osera-t-il l’affirmer et proposer la logistique de cette remigration ?
      Nous attendons les offres de service en ce sens !
      Ce ne serait pourtant qu’une décision de légitime auto-défense …

  3. AvatarHellen

    Marre de tout ces nuls, qui feraient mieux de se mettre un slip sur la tête, ça permettrait à tout le monde d’en rire, plutôt que de raconter n’importe quoi… et même pas peur… de passer pour un vulgaire idiot du village en disant n’importe quoi…!!!!
    L’intelligence en France…
    Plus tu fais des Etudes…,
    Et plus ton intelligence disparaît…
    La preuve, avoir fait tout ça, pour ça?????!!!!
    Pour raconter le contraire de ce qui se passe???!!!!
    C’est vraiment désolant, et pire que ça…!
    C’est véritablement NAVRANT…!

    Ces gents-là ne vivent pas dans la réalité de ce qui se passe…!
    Ils vivent en dehors de la vraie vie…
    La vie du Peuple…!!!! celle-là n’est pas imaginaire…!!!

  4. AvatarOlivier

    C’est ainsi, ce sont d’éternelles victimes, tout ce qu’ils font c’est en raison de cette unique cause.
    S’ils font une chose un jour et le contraire le lendemain,c’est que dans les 2 cas ils sont victimes.
    Victimes de relents d’odeurs des heures les plus sombres de notre histoire.
    Tant que l’histoire du 20ème siècle sera enseignée par des gauchos mondialistes, il en sera ainsi. Ces gens là célèbrent tous les jours la victoire  »posthume » du 3ème reich (cf. Renaud Camus).

  5. AvatarCaughnawaga

    Yé bin cave. Au VIIème siècle mohamed n’a pas attendu la République pour agresser et tuer tout le monde. Il devrait ouvrir un livre d’histoire, le coran et la sunnah. Il dirait moins de niaiseries.

  6. AvatarMachinchose

    Finkiel kraut c’est le hammer (si j’ avais un marteau)

    comme ce bateleur qui « vend » de l’ organisation depuis 40 ans

    https://www.krauthammer.com/fr

    j’ ai participé a son « lynchage » en rappelant sa lâcheté alors qu il se faisait insulter par le converti barbu rouquin

  7. Avatarcontento

    Rien qu’à voir la tête de faux jeton de ce type, on a déjà tout compris…
    Logique, n’oublions pas que le CNRS est un immense nid de gauchos
    qui sous prétexte de chercher ce qu’ils ne trouvent souvent pas, nous coûtent
    la peau des …….s

  8. AvatarDorylée

    Il y a une cinquantaine de barbus tous plus épouvantables les uns que les autres que la France des traîtres rapatrie des prisons kurdes et irakiennes. Je pense que tous ces Fienkelkraut, Burgat, Boniface devraient chacun en héberger une paire chez eux afin d’en faire des  » Français-à-part-entière  » . Ils pourraient les employer pour conduire leurs petites filles à l’école ou bien comme baby-sitters quand ils sortent le soir au ciné ou au restau. J’ai bien vu un groupe de quatre gourdes qui vont emmener des migrants en croisière sur leur voilier. Qu’ on ait vingt ans, qu’on soit grand-père, quand on est con, on n’est con…

  9. Avatarbm77

    Ces chercheurs du CNRS sont payés à peaufiner leurs idéologies, il faudra que MLP si elle arrive au pouvoir réforme tout c’est la condition sine qua non si elle ne veut pas nourrir serpent qui la tuera plus tard. Il faut désintoxiquer tout le système qui touche à la matière grise de nos enfants de notre jeunesse . Si on en est arrivé à ce point avec l’immigration et l’islam c’est à cause de ces gens qui ont pourri la société en la prenant pour leur laboratoire . Le système est bien rôdé , les gens qui embauchent ces futurs chercheurs ne le font que sur des critère idéologiques et c’est partout comme cela dans la société , il faut dénoncer ça avec force . Que ce soit dans l’éducation nationale , dans la culture où il faut absolument montrer patte gaucho ,pour pouvoir bénéficier des réseaux qui feront connaitre son œuvre tout est pipé dans la société car tout est jugé avec des filtres d’idéologie, c’est pourquoi le pays roi de l’intelligence et de la créativité semble bloqué et ne produit que des œuvres médiocres ,sans âme. Seule le monde la mode semble échapper à l’idéologie. Christian Combaz explique très bien tout ça dans cette video https://www.youtube.com/watch?v=407c4e2VnoQ&t=1s

  10. Avatarpatito

    comment pouvez vous être encore étonnée par un communiste quand vous voyez Laurent Roussel parler de résistance lui dont le parti a le sang des pilotes d’avions de chasse français sabotés par les communistes agissant sur ordre de Moscou en 40 .?
    il ne sont entrés en résistance qu’à la suite de l’opération Barbarossa car leur mère était attaquée.

  11. frejusienfrejusien

    juste remarque, depuis que la gauche a pris les rênes du pouvoir officiel et du pouvoir officieux, il n’y a plus un artiste digne de ce nom,

    on a l’obligation de s’extasier sur une grosse fleur en plastique, ou pourquoi pas sur un entonnoir géant,

    je lui mettrais bien un entonnoir sur la tête à ce soi-disant chercheur émérite, c’est ce qu’on mettait sur la tête des fous au Moyen-âge

Comments are closed.