Franc-Jeu : Castaner parle des « divorces difficiles » d’Olivier Faure, le patron du PS


Franc-Jeu : Castaner parle des « divorces difficiles » d’Olivier Faure, le patron du PS

Illustration : Thierry Lhermitte-Gilles Favier, présentateur abruti de « Franc-Jeu », dans La Vengeance d’une Blonde

.

 

La France a peur : que sous-entend Christophe Castaner à propos des « divorces difficiles » d’Olivier Faure ? 

Un patron du PS qu’ « il connait bien » mais qui a eu le malheur de critiquer la « légèreté incroyable » de Benjamin Griveaux. 

Y-aurait-il des secrets inavouables enfouis au fin fond de la vie nos élus attachés aux valeurs de la République ?

La France a peur et elle veut savoir.

https://www.lepoint.fr/politique/castaner-defend-griveaux-en-attaquant-olivier-faure-sur-sa-privee-19-02-2020-2363457_20.php

.

.

La France a peur car, comme cet amnésique dans Perdu de Recherche, elle redoute  de se retrouver face à la terrible vérité.

 

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Franc-Jeu : Castaner parle des « divorces difficiles » d’Olivier Faure, le patron du PS

  1. pikachupikachu

    Castaner porte bien son nom. Il inaugure donc une nouvelle sorte de sport de castagne : tous les coups sont permis !
    Remarquez, avec les Gilets Jaunes/Gueules Cassées, on avait déjà vu venir ce sport en préparation.

    Prochaine étape : déjouer un coup d’état d’opposants et les mettre en taule. Comment ça « ça a déjà été fait  » ? Ah oui, l’affaire Fillon j’oubliais.

    La Macronie, c’est un peu ce qu’on avait pu dire sur la qualification de l’équipe de France au Mundial, par la main de Thierry Henry: le début annonçait la fin. Qualification obtenue par la triche et aventure qui se termina par une déconfiture et le déshonneur.

  2. frejusienfrejusien

    On va compter les coups, on peut aussi parier, les matchs sont lancés…,

    après le griveaux, c’est Faure qui en prend un coup, mais pour castanier , il ne perd rien pour attendre, son tour viendra,
    celui-là doit avoir pas mal de squelettes dans les tiroirs, quand on a fricoté avec le banditisme de la côte, on a forcément rendu qq services, des services plutôt secrets et inavouables<<<<<si vous voyez le topo<<<
    il n'y a plus qu'à attendre qu'un journaliste curieux les déniche

Comments are closed.