Coronavirus : l’OMS s’oppose aux restrictions de voyage pour éviter « la peur et la stigmatisation »


Coronavirus : l’OMS s’oppose aux restrictions de voyage pour éviter « la peur et la stigmatisation »

.

Le caractère sacré des voyages et des migrations de masse ne doit pas être remis en question malgré la propagation du coronavirus.

L’Organisation mondiale de la santé, département de l’ONU, a de nouveau mis en garde les pays contre l’imposition de restrictions de voyage pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, affirmant que cela créerait « la peur et la stigmatisation ».

.

Bien que le coronavirus infecte désormais officiellement plus de 20 000 personnes, et que des dizaines de milliers d’autres sont soupçonnées d’être infectées, l’OMS est apparemment plus préoccupée par le maintien du flux incessant de voyages et de migrations.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré dans une déclaration que les restrictions de voyage « peuvent avoir pour effet d’accroître la peur et la stigmatisation, avec peu d’avantages pour la santé publique ».

« Lorsque de telles mesures ont été mises en œuvre, nous demandons instamment qu’elles soient de courte durée, proportionnées aux risques pour la santé publique, et qu’elles soient réexaminées régulièrement en fonction de l’évolution de la situation« , a-t-il ajouté.

.

Toutefois, au moins 22 pays qui ont déjà imposé des restrictions de voyage estiment apparemment que ces mesures présentent un avantage pour la santé publique.

« Cela se produit au moment même où la Chine bloque les voyages à Macao et applique la loi martiale presque dans tout le pays », commente Zero Hedge. C’est un conseil étonnamment irresponsable ».

.

Accusant l’OMS de préférer l’argent à la vie des gens, le site web ajoute : « L’OMS a ensuite commencé à minimiser les risques pour la santé publique et s’est efforcée de faire comprendre qu’elle ne recommande pas de restreindre le commerce et les voyages mondiaux pour le moment. Quoi ?!? Alors que nous pourrions être confrontés à une épidémie virale aussi (ou plus !) virulente que la grippe espagnole ? (alias la Grande Grippe) ».

La rhétorique est similaire à celle déployée dans la déclaration de l’OMS faite la semaine dernière dans laquelle l’organisation avait déclaré que l’épidémie de coronavirus était une urgence mondiale, mais avait mis en garde contre toute action susceptible de « promouvoir la stigmatisation ou la discrimination » et a affirmé que le maintien du « trafic international » de personnes était essentiel et qu’il ne fallait pas y faire obstacle.

Que faudrait-il pour que le caractère sacré du mouvement de masse des personnes soit remis en question ? Une pandémie mondiale ? Des centaines de milliers de morts ?

Pour l’OMS, il paraît plus important d’éviter de blesser les sentiments des gens…

Summit.news, le 4 février 2020.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


12 thoughts on “Coronavirus : l’OMS s’oppose aux restrictions de voyage pour éviter « la peur et la stigmatisation »

  1. Avatarpier

    Personnellement, je ne pleurerai pas sur l’absence des touristes chinois qui se comportent en groupe de façon détestable

    https://siamactu.fr/pattaya-les-hotels-patissent-de-l-absence-des-touristes-chinois/
    Vous arrivez dans un buffet, ils mesureront seulement 1,50 m et auront 70 piges qu’ils vous écraseront les pieds et essaieront de vous passer devant et vous prendre la dernière portion à manger sans complexe pour la laisser dans l’assiette après….

  2. AvatarPUGNACITE

    Tous les politiques semblent avoir oublié et occulté le principe de précaution avec toutes les implications et obligations afférentes.
    Ne soyons pas étonnés s il y a propagation du virus sur le territoire National.

  3. AvatarMyriam

    C’est dans les priorités des gens comme ceux de l’OMS que l’ont peut percevoir l’objectif caché derrière ces déclarations qui vont à l’encontre de tout bon sens. N’auraien-ils pas intérêt à voir la population mondial diminuer drastiquement….? Poser la question c’est un brin y répondre.

  4. Avatarberger

    Ce jour j’ai écouté les infos sur RTB ou RTL peu importe ils racontent la même chose . Le sujet est le salon des vacances et le présentation explique que les gens sont en nombre aux stands pour les vacances en extrême orient, Chine etc, un mond fou, et le commentaire dit qu’on aurait pu croire qu’avec le coronavirus etc etc et bien non pas du tout, les clients sont là! Deux trois jours avant, les mêmes médias astiquaient les gens qui évitaient les restos chinois en les traitant de racistes anti-chinois etc dégueulasse etc etc les restps vides etc. donc deux infos qui se contredisent. C’est souvent, on vient d »avoir les grèves à la SNCF, c’est con, disent les médias, il y a justement  » un enneigement maximum » ! Quelques jours avant c’était au secours il n’y plus de neige etc etc….
    En fait, le but n’est pas d’informer mais de parler d’une question quelconque et d’illustrer les propos, alors on accentue sur un aspect ou autre mais alors évidemment on se contredit !

  5. frejusienfrejusien

    je crois qu’ils ont surtout peur d’un effondrement économique mondial qui serait bien plus dramatique qu’une pandémie,

    les conséquences économiques de cette épidémie sont déjà très importantes pour la Chine qui est partiellement à l’arrêt, et rien que ça, entraîne la baisse du prix du pétrole,
    profitez-en pour faire le plein

  6. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « cela créerait « la peur et la stigmatisation ». »

    Dans les années 1960 en France, quand quelqu’un était atteint de tuberculose et qu’il était susceptible de contaminer car son virus était encore actif (BK+), il était isolé, avait même ses propres couverts, assiettes, ustensiles personnels…. et personne ne pensait à la stigmatisation, les malades eux-mêmes trouvant cela tout à fait normal.

    La bêtise actuelle est sans limite et le problème c’est qu’il n’y a que les porteurs du virus de la bêtise qui ont le pouvoir et agissent.

    La bêtise existe depuis toujours mais « avant » on ne les écoutait pas ou on neutralisait leur nuisance ainsi que leurs déviances et ceux qui étaient en capacité de le faire, avec droiture et intégrité, étaient portés haut et reconnus. Aujourd’hui, c’est le contraire…

  7. AvatarDorylée

    Si les restrictions de voyage peuvent empêcher la propagation de l’islam, c’est très bien. Cette idéologie de merde a tué beaucoup plus que le coronavirus…

  8. Avatardmarie

    Entre le coronavirus, le coranovirus et le connarovirus on ne sait plus où donner de la tête ! Mais celui qui prend le plus la tête c’est bien le coranovirus… dans tous les sens du terme.
    A l’OMS, ils ont été infectés par le connarovirus et certains aussi par le coranovirus…. Quand ils attraperont le coronavirus, on pourra espérer en être totalement débarrassé.

  9. AvatarJoël

    Il me semble que l’OMS avait agi de même en 2018 quand la peste porcine est apparue en Chine importée d’Afrique.
    Ils font des beaux défilés les Chinois, mais derrière : hygiène = 0.

Comments are closed.