Un galeriste se débarrasse de 1.500 œuvres/mochetés du monde arabe auprès de l’Institut du Monde Arabe


Un galeriste se débarrasse de 1.500 œuvres/mochetés du monde arabe auprès de l’Institut du Monde Arabe

 

Photo : ces affreuses sculptures méritent officiellement l’IMA.

 

L’Institut du Monde Arabe (IMA), cette monstrueuse caverne d’Ali Baba en plein Paris

…officine pro-palestinienne

Comme cette expo de propagande politique où de « nombreux artistes contemporains palestiniens sont parvenus à recréer à travers leurs œuvres un lien identitaire avec leur pays d’origine en réaffirmant leur existence et leur droit d’appartenir à cette terre. La thématique de l’espace privé ou public, de son contrôle et de son appropriation étant  les axes majeurs… »

https://www.imarabe.org/fr/actualites/expositions/2016/la-palestine-a-l-ima-programme-complet

… et pro-islam en plein Paris.

Comme cette expo organisée  «pour témoigner de la richesse artistique et culturelle de la pratique de l’islam en Afrique subsaharienne»…

https://www.imarabe.org/fr/expositions/tresors-de-l-islam-en-afrique

Rappelons que l’islam n’est jamais un facteur d’épanouissement de l’homme mais bien  un frein  à l’évolution et à la création, dans des lieux qui pourraient être sublimés par l’art si celui-ci n’était pas tué dans l’œuf (voir plus loin le tableau de Pierre Bergé).

Ce n’est pas la misérable photo d’un Africain lisant pieusement le Coran,  censée nous attendrir, qui prouvera le contraire (voir lien ci-dessus).

 

 

Le journal Les Echos tente de nous persuader que la nouvelle de cet arrivage est  une «chance» providentielle pour la France qui « enrichit » son patrimoine avec ce « jackpot ».

 

Hélas, tous les collectionneurs n’ont pas le goût de Pierre Bergé (et Yves Saint Laurent).

 

On connaît par exemple l’intérêt de Pierre Bergé pour l’Afrique du Nord.

Les peintres orientalistes étaient largement représentés dans la dernière vente aux enchères en 2018 : Rousseau, Fromentin, mais surtout «La porte du sérail, souvenir du Caire» de Jean-Jules-Antoine Lecomte de Noüy vers 1877, adjugé 2,4 M, ou «Le garde du palais» de Ludwig Deutsch peint en 1888, adjugé 2 289 000 € (détail ci-dessous).

 

 

Récit  de la catastrophe dans Les Echos:

[Aucune précision sur la date du bennage dans la cour de l’IMA].

Le galeriste Claude Lemand offre 1.500 œuvres d’artistes du Monde arabe à l’IMA.

Jack Lang, le président de l’Institut du Monde Arabe (IMA), fort de ses réseaux, et passionné du monde arabe a rapidement embarqué les mécènes dans ses multiples projets, levant 16 millions d’euros auprès d’entreprises pour monter des expositions variées, et 17 millions auprès des pays du Golfe pour rénover les moucharabiehs (Koweït) ou pour agrandir la bibliothèque (Qatar, Arabie Saoudite).

C’est avec des perspectives intéressantes que l’on attire les mécènes : colloques, expositions [voir encadré : sur les Trésors de l’islam en Afrique…]

Finalement, l’ancien ministre [Jack] vient de remporter le jackpot [sic] : une donation exceptionnelle de 1.500 œuvres (peintures, sculptures, dessins, livres d’artistes…) d’une valeur de 35 millions d’euros, en provenance d’une centaine de créateurs. Autant dire que cela va propulser l’IMA dans une autre dimension.

L’article commence par une déclaration tout en modestie de Jack :

Bien vu Jack, pour les compliments, on n’est jamais si bien servi que par soi-même.

 

On imagine le soulagement de la femme de ménage du galeriste Claude Lemand à l’annonce de la nouvelle : Jack Lang reprend les invendus ! Tout va dégager ! La pauvre a eu bien du mérite de passer l’aspirateur dans les allées et d’épousseter toutes ces horreurs pendant des années.

Le patrimoine de la France s’enrichit de « 35 millions d’euros » nous dit-on : du calme, on sait comment fonctionne le marché de l’art, en faisant prendre aux gogos  des vessies pour des lanternes. 

 

Petite mise en garde aux naïfs qui voudraient acheter un billet d’entrée : l’IMA, ce n’est pas le Louvre !

Les curieux pourront aller sur le site du galeriste généreux donateur.

https://www.claude-lemand.com/artiste/dia-al-azzawi?souspage=oeuvres&type_oeuvre=Sculptures&id_rub=8

 

Voici quelques réalisations « artistiques »  qui laissent pantois :

Ci-dessus : la paix pétrifiée,  vue par Arafat ?

 

Ci-dessus :  doit-on y voir un hommage (un brin lourdingue) à la Victoire de Samothrace ?

Aucune chance que cette version  s’envole un jour. Quelqu’un leur a dit que l’art, ce n’était pas au poids ?

Au moins les voleurs la laisseront sur place.

La vraie :

Paris, musée du Louvre. MA2369.

http://musee.louvre.fr/oal/victoiredesamothrace/victoiredesamothrace_acc_fr_FR.html

 

Ci-dessus, un bronze mastoc : Poseidon dieu des mers, de retour de la Mecque ?

Ou passé sous une presse ?

Ci-dessous le vrai (Athènes)

 

 

Ci-dessous : plats peints. Pauvreté des motifs, execution indigente, aucun intérêt artistique.

Versus :  Louvre G104, 500 – 490 B.C.

 

 

Ci-dessus : est-ce le Parthénon revisité ?

Mais pas taillé dans la pierre : composé de grossiers boudins de terre passés au four.

Un gâteau nommé « étouffe-chrétien » ?

Tête détachée, pour le moins incongrue.

 

Que sont les ravissantes babioles ci-dessus ?

Des bornes anti-stationnement ? Des cale-portes d’atelier ?

Non, des sculptures hors de prix (certaines villes comme Deauville ont paraît-il la «chance » d’en avoir sur leurs ronds-points. Sur la photo : dernière rangée tout à gauche).

 

Avis aux galeristes qui désireraient s’alléger : les déchèteries sont aussi une solution.

Fort heureusement,  tout le monde n’a pas un tel «trésor» dans son grenier.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


20 thoughts on “Un galeriste se débarrasse de 1.500 œuvres/mochetés du monde arabe auprès de l’Institut du Monde Arabe

  1. AvatarRODRIGUE

    Tête détachée, pour le moins incongrue.
    Ah non! classique avec la charia !
    Sont vraiment des incapables ! Faut dire que parfois, un artiste pisse, chie ou se branle sur une toile et il y a toujours un connard intellectuel parisien (pléonasme) pour s’ébaudir de l’inspiration artistique de l’auteur qui est allé au fond de ses entrailles la vérité cachée de l’être humain ……..j’arrête là !

  2. Avatardurandurand

    Toutes ces sculptures(si on peut appeler ça des sculptures) ou autres incongruités qui ne ressemble à rien , c’est nul à chier , il n’y a que les gauchiottes , du genre jack le pédo qui s’extasie devant des merdes islamiques .

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Les terrains de l’Institut du Monde Arabe (IMA) ont été pris sur ceux de la fac de sciences.

    On a perdu la place de labos de physique ou de biologie pour ce centre de propagande.

    Je n’ai jamais compris pourquoi cette « cession » de terrains n’a pas entrainé de protestations de la part des enseignants et des étudiants de cette fac très gauchiste.

    Ou plutôt je comprends trop bien : imaginons les mêmes gauchistes s’il s’était agi de contstruire là le musée de l’Histoire de France.

    Pourtant prévu, pendant un temps, et que, bien sûr, l’on n’a jamais vu …

    1. Avatarclaude t.a.l

      Il fallait me confier ces  » oeuvres d’art  » : il y a une déchetterie pas très loin de chez moi.
      J’en aurais eu pour à peine 1/2 heure.
      Et puis peut-être qu’ils auraient pu recycler ça en quelque chose d’utile.

  4. AvatarOrange

    Je viens d’acquérir le livre Human Accomplishment (Accomplissement humain) de Charles Murray. Je l’ai acheté usagé des USA pour seulement 9 Euros. C’est un livre de statistiques mesurant la part d’accomplissements humains selon le sexe, la culture, la zone géographique sur la période de 800 avant Jésus-Christ à 1950. Il est étonnament agréable à lire et je ne l’ai que feuilleté. L’ouvrant au hasard page 138, je suis tombée sur un paragraphe qui explique que la littérature arabe fonctionne soumise à deux contraintes théologiques. Le drame était considéré comme un art représentatif était interdit. La fiction réaliste était considérée être une forme de mensonge et donc aussi interdite. Ce qui a poussé la poésie et le panégyrique à jouer un grand rôle dans la littérature arabe, sous une forme ornée, élliptique avec un usage de la langue vers le fantastique dont ont dit qu’elles sont intraduisibles et d’une sensibilité que les non arabes peuvent difficilement apprécier.

    Bon. J’ai alors pensé aux hommages rendus à Soleimani, le haut gradé iranien champion du terrorisme international tué récemment par l’armée américaine. Les médias américains, totalement vendus et dans un délire anti-Trump, l’ont entouré d’une aura romantique, mentionnant qu’il adorait la poésie. J’ai compris en lisant Charles Murray, que ce Soleimani et l’Iran se vautrent les mains souillées de sang et de crimes contre l’humanité dans la poésie simplement parce que c’est la seule littérature autorisée.

  5. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Merci pour cet article et surtout pour les images de comparaison, il n’y a pas photo, rien à voir !

    Aucune « vie » dans ces soit-disant « oeuvres », mais les « vraies », magnifiques…

    L’Art est une production de l’Imaginaire et ne peut être virtuose qui veut.

  6. AvatarChristian Jour

    Pauvre Jack, si ont avait mis ce fossile sur un rond point jamais les GJ ne serait venu. Trop peur d’être contaminé. En attendant le fossile nous coûte une blinde et il sert à rien.

    1. Avatardmarie

      Non seulement il ne nous sert à rien, nous coûte une blinde mais en plus il fait l’apologie de la religion d’amour et de paix….

  7. AvatarMachinchose

    bis repetita non placent !

    ou est passé mon commentaire

    a propos de la capitale du Pérou pour djak Langue dehors (l IMA)

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Je ne vois pas de commentaire de vous à la corbeille.

      Je ne comprends pas.

      Merci de poster à nouveau si cela vous est possible.

      (Le modérateur).

  8. AvatarDorylée

    Des merdes comme ça, le ferrailleur les rachète 6€ le kilo ! Vu le tas de saloperies jetées à l’IMA, il y avait de quoi faire un joli chèque à la SNSM !

Comments are closed.