Janvier 2020 : épidémie de gastro et de coups de couteau

.

Comme chaque année, la gastro-entérite frappe au hasard nombre de Français ayant consommé des huitres à l’origine douteuse ou des fruits mal lavés.

.

Mais à l’épidémie de gastro et ses diarrhées aiguës s’ajoute celle des coups de couteau. Et là, les journalistes ne peuvent expliquer la folie s’emparant d’ustensiles de cuisine devenus subitement déséquilibrés ou pris de bouffées paranoïaques au point de vouloir trancher, de façon circulaire, la gorge de passants innocents.

.

Il y a quelques jours, à Villejuif, un couteau fou attaquait des femmes et tuait le mari de l’une d’elles.

https://resistancerepublicaine.com/2020/01/04/villejuif-nathan-c-etait-converti-a-lislam-mais-ce-netait-pas-un-terroriste-juste-un-desequilibre/

.

Cette fois-ci, c’est à Metz qu’un couteau en djellaba est sorti d’une épicerie en semant partout la panique.

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/metz-un-homme-menacant-muni-d-un-couteau-interpelle-7799836830

.

La police tente maladroitement d’intervenir en tirant sur le couteau fou, touchant parfois son propriétaire, généralement un homme barbu leur criant de façon incompréhensible « allez au bar ! ».

.

Des policiers ont ouvert le feu sur un homme qui brandissait un couteau en criant « Allah Akbar » ce dimanche dans le quartier de Metz-Borny. Le pronostic vital de l’homme n’est pas engagé.

.

Ce dimanche 5 janvier, en fin de matinée, des policiers ont tiré plusieurs coups de feu sur un homme, boulevard de Guyenne, dans le quartier de Metz-Borny.

Selon les premiers éléments recueillis sur place, l’homme serait sorti d’une épicerie et aurait commencé à marcher dans le quartier en brandissant un couteau.

Des passants auraient alors appelé police secours.

A l’arrivée des forces de l’ordre, l’homme aurait crié « Allah Akbar ». Le jugeant menaçant, des policiers l’ont neutralisé par plusieurs coups de feu dans les jambes.

L’homme, âgé d’une trentaine d’année, a été transporté à l’hôpital. Son pronostic vital ne serait pas engagé.

Plusieurs habitants décrivent l’homme comme une personne psychologiquement fragile. « Il n’est pas dangereux, les policiers auraient pu le neutraliser sans lui tiraient dessus », témoigne une connaissance. « C’est un gars tranquille, il travaille pour la propreté urbaine, il n’a rien d’un terroriste, assure un autre. » L’homme était pourtant suivi par les autorités pour radicalisation. [fiché S – NDA]

Une certaine agitation règne dans le quartier de Metz-Borny et un important dispositif de sécurité a été déployé autour du boulevard de Guyenne. [traduction : les « jeunes » commencent à tout casser – NDA]

La police judiciaire a été saisie et le Parquet antiterroriste a été contacté. Ce dernier est en train d’évaluer le dossier.

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-metz-et-agglomeration/2020/01/05/borny-la-police-tire-sur-un-homme-qui-brandissait-un-couteau

 

 281 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. J’ai été un peu dans les forces de l’ordre à l’époque du fameux MAC50 et je peux affirmer qu’avec mon rigoustin, je peux m’approcher sans risque à 5 mètres d’un coutelier déséquilibré et lui mettre une balle dans l’œil sans coup férir, le protégeant ainsi contre des risques de récidive.
    Tous ces tarés cherchent la voie du paradis d’allah en tuant des infidèles. On en sera définitivement débarrassé quand on se décidera à enterrer les djihadistes anonymement, en France et pas rapatrié en terre muzz, dans une caisse avec des os de cochons, le cul tourné vers la mecque ou qu’on fera enlever leur carcasse par l’équarrissage pour en faire de la bouffe pour les cochons. Ne pas rejoindre le paradis de leur chimère est la seule chose que redoutent ces salopards Plus aucun ne cherchera à mourir chez nous.

  2. En parlant du musulman tueur à Villejuif les JT de 13h et 20h de TF1 indiquent que le terroriste a ciblé une première proie. Mais celle ci a dit qu’il était musulman. Le terroriste lui a demandé de réciter un prière en arabe. Le musulman s »est exécuté. Le terroriste l’a laissé tranquille avant d »aller tuer l;homme qui a sauvé sa femme..

    Morale: devenez musulman et vous ne risquerez plus rien cher Français!!

    Pour que la télé propagande en parle 2 fois dans la même journée alors qu’elle aurait très bien pu le taire, n’est ce pas cette leçon que la télé propagande veut nous faire avaler inconsciemment. En tout cas ce fut mon sentiment.

    Par ailleurs comment peut on être schizophrène profond et résonner aussi logiquement?f

  3. « Les potes de la main jaune qui se touchent »…. excellent Laurent !!…
    Aux US, l’enturbanné aurait été criblé de plomb jusqu’à son dernier souffle …
    Messieurs les policiers, équipez-vous donc en 357Magnum et terminez à bout touchant la tête !
    Hé oui, seule façon d’éviter d’encombrer les hôpitaux psychiatriques ou les centres de désintoxication du cannabis et autres merdes …

  4. La police commence ENFIN à défourailler dans le mahométan-hurleur sans se poser de questions, c’est pas trop tôt ! Encore quelques cas comme celui-là et l’épidémie de déséquilibrite coutelière diminuera d’intensité. Parce que pour l’instant les couteaux croient encore qu’ils peuvent se déséquilibrer sans conséquences, comme ils le faisaient avant, quand ils pouvaient même balancer des cocktails molotov dans des voitures avec des flics dedans qui ne sortaient même pas leur flingue de leur étui et préféraient cramer vivant plutôt que de risquer dix ans de procédure judiciaire imposée par les potes de la main jaune qui se touchent. Cette époque est désormais révolue, encore quelques pruneaux et ça va commencer à rentrer dans les caboches des gavés au coran…

    • Bonjour,

      Vous remarquerez toutefois que le Républicain lorrain semble reprocher aux policiers d’avoir la gachette un trop facile. Un voisin si gentil, si serviable…

      Si cela se trouve, le couteau fou était en plastique…

Les commentaires sont fermés.