Les croisades sont-elles un djihad inversé comme l’affirme le macroniste Laurent Alexandre ?

Le lien twitter : https://twitter.com/dr_l_alexandre/status/1113100299584049154

« Les croisés faisaient la même chose à l’envers » ? Les croisés étaient-ils des djihadistes occidentaux ? Non. Laurent Alexandre est complètement dans le faux, comme dit Orange dans son commentaire à l’article « Laurent Alexandre, un troll adepte de la méthode écossaise ? »

Orange cite ensuite deux grandes preuves historiques à l’appui de sa réfutation. J’ai repris et modifié les deux documents présentés dans son commentaire.

.

Les croisades sont-elles un djihad inversé ?

Voici deux comptes-rendus historiques qui prouvent qu’il n’y a pas de symétrie ou de parallélisme entre les croisades et le djihad. Les croisades ont causé quelques dizaines de morts, voire des centaines de milliers de morts au plus, le djihad des centaines de millions. Les croisades ont duré 170 ans, le djihad dure depuis 1400 ans. Les croisades étaient défensives, le djihad est offensif et expansionniste.

.

1) Vidéo de Bill Warner. Très visuelle géographiquement :

.

2) Article sur les Croisades produit par TheReligionofPeace.com et traduit ci-dessous

Les croisades

Le jeu :
Les musulmans aiment parler des croisades … et les chrétiens adorent s’excuser des croisades. Lorsqu’on entend les deux parties raconter l’histoire, on pourrait penser que les musulmans s’occupaient pacifiquement de leurs propres affaires dans des pays qui étaient légitimement musulmans lorsque les armées chrétiennes ont tout d’un coup décidé de venir y mener une guerre sainte et de « tuer des millions » de musulmans.

La vérité :
Chaque partie de ce mythe est un mensonge. Par les règles que les musulmans revendiquent souvent pour eux-mêmes, les croisades étaient justifiées. Les excès commis par les croisés (bien que très éloignés des normes chrétiennes de compassion et de tolérance) font pâle figure en comparaison du traitement historique cruel et barbare des populations conquises aux mains des musulmans.

Voici quelques faits rapides …

La première croisade a commencé en 1095… 460 ans après que la première ville chrétienne a été envahie par les armées musulmanes, 457 ans après la conquête de Jérusalem par les armées musulmanes, 453 ans après la prise de l’Égypte chrétienne (copte) par les armées musulmanes, 443 ans après que les musulmans eurent pillé l’Italie pour la première fois, 427 ans après que les armées musulmanes eurent assiégé la capitale chrétienne de Constantinople, 380 ans après la conquête de l’Espagne par les armées musulmanes, 363 ans après la première attaque de la France par les armées musulmanes, 249 ans après que la capitale du monde chrétien, Rome, eut été attaquée par une armée musulmane, et après des siècles d’incendies d’églises, de meurtres, d’asservissement et de conversions forcées de chrétiens.

Au moment où les croisades commencèrent enfin, les armées musulmanes avaient conquis les deux tiers du monde chrétien.

L’Europe a été harcelée par l’agression musulmane depuis les premières années qui ont suivi la mort de Mahomet. Dès 652, les partisans de Mahomet ont lancé des raids sur l’île de Sicile, exerçant une occupation à grande échelle 200 ans plus tard qui a duré près d’un siècle et a été rythmée par des massacres, comme celui de la ville de Castrogiovanni, dans lequel 8 000 chrétiens ont été mis à mort. En 1084, dix ans avant la première croisade, les musulmans ont organisé un autre raid dévastateur en Sicile, incendiant des églises à Reggio, asservissant des moines et violant les religieuses d’une abbaye avant de les transporter en captivité.

En 1095, l’empereur byzantin, Alexius Ier Comneus a commencé à supplier le pape de Rome de l’aider à faire reculer les armées musulmanes qui envahissaient ce qui est maintenant la Turquie, qui saisissaient des biens au fur et à mesure et qui transformaient les églises en mosquées. Plusieurs centaines de milliers de chrétiens ont été tués rien qu’en Anatolie dans les décennies qui ont suivi 1050 par des envahisseurs seldjoukides qui cherchaient à «convertir» les survivants à l’islam.

Non seulement les chrétiens perdaient la vie sur leurs propres terres à cause de l’avancée musulmane, mais des pèlerins en Terre Sainte en provenance d’autres parties de l’Europe étaient harcelés, kidnappés, molestés, convertis de force à l’islam et parfois assassinés.

Le célèbre universitaire Bernard Lewis souligne que les croisades, bien que « souvent comparées au djihad musulman, ont été une réponse retardée et limitée au djihad et en partie aussi une imitation…. Le pardon des péchés à ceux qui ont combattu pour la défense de la sainte Église de Dieu et de la religion et de la politique chrétiennes, et la vie éternelle pour ceux qui combattent les infidèles : ces idées … reflètent clairement la notion musulmane de djihad. »

Lewis poursuit en disant que, « à la différence du jihad, la croisade visait principalement la défense ou la reconquête de territoires chrétiens menacés ou perdus … Le jihad musulman, en revanche, était perçu comme illimité, comme une obligation religieuse qui se perpétuerait jusqu’à ce que le monde entier ait adopté la foi musulmane ou soit soumis à la domination musulmane… Le djihad a pour objet de soumettre le monde entier à la loi islamique.»

.

Si quelqu’un prend votre portefeuille et que vous le reprenez, qui est le vrai voleur ?

Les croisés ont seulement envahi des terres qui avaient été chrétiennes. Ils n’ont pas attaqué l’Arabie saoudite (à l’exception d’une expédition timide menée par une figure mineure) ni saccagé la Mecque, comme les musulmans l’avaient fait (et ont continué de le faire) à Rome et à Constantinople. Leur objectif principal était la récupération de Jérusalem et la sécurité du passage des pèlerins. Le renversement de l’empire musulman n’était pas à l’ordre du jour.

La période d’«occupation» des croisés (de ses propres anciennes terres) a été étirée de manière ténue sur environ 170 ans, ce qui est moins que l’occupation musulmane de la Sicile et du sud de l’Italie – sans parler de l’Espagne, de la Bulgarie et d’autres terres qui n’avaient jamais été islamiques avant d’être victimes du djihad. En fait, l’occupation arabe de l’Afrique du Nord et des terres du Moyen-Orient en dehors de l’Arabie a presque 1400 ans.

Malgré la représentation populaire, les croisades n’étaient pas une bataille titanesque entre le christianisme et l’islam. Bien qu’expédiés à l’origine par décret pontifical, les « occupants » sont rapidement devenus partie intégrante du tissu politique et économique du Moyen-Orient sans trop se soucier des différences religieuses. Leur arrivée a été largement acceptée par la population locale comme un simple changement d’autorité. Les radicaux islamiques ont même déploré le fait que beaucoup de leurs coreligionnaires préféraient vivre sous la domination franque (chrétienne) plutôt que de migrer vers les pays musulmans.

Le monde musulman a également été divisé en factions belligérantes, dont beaucoup se sont alliées aux princes francs à un moment ou à un autre. Cela incluait même Saladin, le guerrier kurde qui a la réputation d’avoir finalement évincé les «croisés». Contrairement à la propagande récente, cependant, Saladin avait peu d’intérêt pour la guerre sainte jusqu’à ce qu’un prince franc-voyou ait commencé à perturber ses routes commerciales. Avant et après la prise de Jérusalem, ses armées ont dépensé beaucoup plus de temps et de ressources à combattre leurs compatriotes musulmans.

Pour sa part, l’Empire byzantin (chrétien oriental) a préféré avoir peu à voir avec les royaumes croisés et est même allé jusqu’à signer des traités avec leurs rivaux musulmans à l’occasion.

Une autre idée fausse est que l’ère des croisés était une période de guerre constante. En fait, très peu de cette période globale comprenait des hostilités importantes. En réponse à l’expansion ou à l’agression musulmane, il n’y a eu qu’environ 20 ans de campagne militaire réelle, dont une grande partie a été consacrée à l’organisation et aux voyages (1098-1099, 1146-1148, 1188-1192, 1201-1204, 1218-1221, 1228-1229 et 1248-1250). En comparaison, le Jihad musulman contre l’île de Sicile a duré à lui seul 75 années de meulage.

Ironiquement, les croisades peuvent être justifiées par le Coran lui-même, qui encourage la guerre sainte afin de «les chasser des lieux d’où ils t’ont chassé » (2: 191). Cependant, dans ce cas, l’objectif n’était pas d’expulser les musulmans du Moyen-Orient, mais de mettre fin à l’agression des pèlerins.

La guerre sainte n’est pas justifiée par les enseignements du Nouveau Testament, c’est pourquoi les croisades sont une anomalie, une brève interruption de siècles de djihad implacable contre le christianisme qui a commencé bien avant et s’est poursuivie bien après ces croisades.

Le plus grand crime des croisés a été le pillage de Jérusalem, où au moins 3 000 personnes auraient été massacrées, (des centaines de milliers de personnes selon la légende musulmane, voir Les croisades vues par les arabes d’Amin Maalouf). Ce nombre est très largement éclipsé par les centaines de millions de victimes du djihad, de l’Inde à Constantinople, en passant par l’Afrique et Narbonne, mais les adeptes de l’islam ne se sont jamais excusés de leurs crimes et ne le feront jamais.

Ce que les autres religions appellent «péché et excès», c’est ce que l’islam appelle le devoir voulu par Allah.

.

Lectures complémentaires :
Oui, l’Italie devrait se souvenir de son passé avec l’Islam
Just War vs Plain-Old Jihad (Raymond Ibrahim)
Games Muslims Play Index

.

Article original : https://www.thereligionofpeace.com/pages/games/crusades.aspx

 203 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Oui c’est vrai ;c’est l ‘église qui financée ,depuis le temps nous avons évolués la preuve qu’ils sont restaient bien sous développés !

  2. Ce qui est pratique avec LREM quand on cherche un crétin c’est qu’il n’y a pas besoin de chercher longtemps. Le  » Républicain en Marche  » est intrinsèquement inculte, conformément à la volonté de son créateur qui déclarait  » ne voir nulle part la culture française « . Leur indigence intellectuelle est telle que sitôt qu’une ânerie se fait jour, il se trouve toujours un membre de leur club à se précipiter pour la dire le premier de peur qu’un plus idiot ne le devance. Il en est ainsi d’Alexandre. Alexandre le Bienheureux évidemment. Beati pauperes spiritu: quoniam ipsorum est regnum caelorum. Amen….

    • C’est tellement vrai Dorylée et dit avec une telle ironie et colère rentrée .
      Le contrecoup de ce djihad par les populations qui nous envahissent et les affirmations de leurs collabos c’est que des gens comme moi qui avait enterré depuis des lustres ces histoires de croisades veulent en savoir plus de ce qu’ils en retourne. Mes connaissances se limitaient à Godefroy de Bouillon, Saint Louis, l’ordre des templiers et grâce à certaines séries TV de ma jeunesse à Richard Coeur de Lion, mais pas plus .Le Français avait suffisament de savoir vivre pour ne pas le ressasser à des gens qui à force auraient pu se sentir agressées . C’était la pudeur naturelle qui faisait que l’on n’insistait pas trop sur ces périodes et non pas ce vivre ensemble qui veut refaire l’histoire à la mode et au rhytme des entrées en masse de populations musulmanes.Si bien que l’on avait laissé de côté cette partie de l’histoire dans notre mémoire.
      Grâce et malgré eux les musulmans ont le mérite de faire en sorte de nous réintéresser à ces croisades.Et ce que l’on apprend n’est pas pour changer notre avis sur la religion mais au contraire confirmer tout les craintes qui s’avèrent légitimes de cette conquête musulmane dont on ne voit plus la fin.
      Zemmour disait que l’histoire aujourd’hui et les prétentions des islamistes nous ramenaient non pas à 1905 et la laïcité , ni même à la révolution mais plus loin encore à l’époque de l’hégémonie musulmane partie de l’Arabie et les croisades qui en ont découlées qui ont été une réponse tardive et limitée n’ayant fait que ralentir cette éternelle volonté d’imposer par tous les moyens cette soumission à l’ensemble du monde. Les musulmans sont repartis en conquête mais leur cimeterres sont les avions que l’on jette sur les twin towers ou les kalachs qui mitraillent les terrasses de café et les salles de spectacles et plus insidieusement la propagande qui utilise tous les vecteurs modernes de la diffusion de la parole y compris par l’intermédiaire de leurs collabos du moment qu’ils utilisent opportunément mais dont ils se débarrasseront dès qu’ils auront suffisament servis! Y compris un pape catholique bien complaisant avec les massacreurs de chrétiens !!!

  3. Excellent cours d’histoire…..qui devrait être enseigné dans nos écoles….pro muz ! De nos jours, les musulmans n’ont même plus à combattre, pour piquer les terres chrétiennes ! Les « élites » occidentales, hors Trump, leur déroulent le tapis vert ! Comme les populations, bigarrées, mélangées, n’ont plus rien de commun avec les autochtones d’autrefois, elles se laissent envahir sans s’en rendre compte !

  4. Que la « dissidence » ou opposition continue de donner de l’importance à ce type, cela me dépasse. Il n’est qu’un opportuniste disant tout et son contraire, il est pour l’usinage d’utérus puis parle de qi lié aux origines. Ce type n’est rien de plus qu’un liberal libertaire.

  5. ça c’est répandu partout comme la peste , et ça continue , 1400 ans de guerre et d’invasion , c’est la plus grande guerre de l histoire et ça continue …

  6. Ce connard est un traitre inculte et sera jugé comme tel, un point c’est tout !
    Si lui ne le sait pas, nous nous le savons et connaissons la sentence !

  7. Je ne comprends pas le crédit et l’importance attribués à cet Alexandre, vu l’indigence de sa « pensée ».

    Indigence amplement illustrée et démontrée par sa stupide mise en en équivalence des croisades et du djihad. Outre qu’il s’agit de fallacieuse argumentation miroir et de banalisation relativiste, où l’on met sur le même plan n’importe quoi au prétexte d’une vague similitude, cela démontre une ignorance abyssale de l’Histoire, et encore plus une pauvreté de compréhension et d’analyse.

    Comme quoi on peut avoir fait l’ENA et être intellectuellement indigent et avoir des idées simplettes et simplistes (Hollande nous l’avait déjà démontré).

    J’aimerais aussi que ce monsieur m’explique en quoi le fait d’évoquer un prétendu « oubli des croisades » et a contrario de s’en rappeler rendrait l’islam moins effrayant.

    Ensuite il commet une fausse assertion, en disant « qu’il est logique que ». En quoi est-ce logique? il n’y a aucune nécessité ou fatalité logique à cela. Sinon les ratonnades sont logiques (et donc par glissement justifiée), en raison de la terreur inspirée par les Sarrasins aux Français avant qu’ils ne soient arrêtés par Charles Martel.

    • Le problème, c’est que cette « indigence » de la pensée se retrouve à l’Éducation nationale !

      Je le vois avec mes enfants, au collège (voir mes articles à ce propos). On leur apprend que le djihad est vu comme une réponse aux Croisades (les Croisés voulaient « prendre les terres des musulmans ») alors qu’il apparait, forcément, avec la naissance de l’islam… donc au VIIe s.

  8. La plus belle des valeurs républicaines de ces « Messieurs » d’EN MARCHE, reste la trahison, mais celle qui est surprise, voire courroucée , d’être épinglée !

    >
    A la Libération en 44 … 7000 exécutions capitales de pro nazis.

    >
    En Février 2017 le futur Président Macron est allé déclarer à Alger ( en échange d’un gros chèque pour sa campagne ) que la France, en ces départements français y avaient commis pendant 130 ans et sous la férule majoritaire de la SFIO et de gouvernements de Gauche, ce que les Nazis avaient commis eux-même pendant 4 ans en France: Un Crime contre l’Humanité.

    >
    C’est depuis 1976 que l’Algérie ne connaît qu’un mot, un seul, pour espérer s’en tirer: Le VISA !

    >
    Comprenne qui peut !

    >
    Seuls les élus et les fonctionnaires très abondamment rémunérés font semblant d’être devenus myopes.

    >

  9. C’est ce qu’on devrait apprendre à l’école, au lieu du salmigondis de mensonges islamolatres

    quel dommage que ces croisés n’en aient pas profité pour écraser le mahométan et surtout pulvériser le bétyle qui maintient les superstitions sous sa coupe d’obscurantisme,
    on aurait pu en être débarrassé à ce moment là !!!

  10. Ils ne savent faire que
    -Voler
    -Violer
    -Tuer et se plaindre que c’est la victime qui veut du mal.

  11. Espérons que comme eux, ils n’arrivent pas à finir le boulot.
    Il me semblait que les croisades avaient pour but de libérer le tombeau du Christ de l’éternel envahisseur., lequel était originaire du cru, ne l’oublions pas, donc, nous avons toujours eu plus d’accointances avec le Juif qu’avec l’innommable.

Les commentaires sont fermés.