Laurent Alexandre, un troll adepte de la méthode écossaise ?

Publié le 14 décembre 2019 - par - 8 commentaires

.

L’internaute Titi paparisien a bien raison de faire remarquer à Laurent Alexandre :
Décidément Zemmour a raison : vous ne cessez de vous contredire ! Hier c’était “l’islam sera bientôt la 1ère religion de France, la Charia est minoritaire, soumettons-nous !”, aujourd’hui c’est “le halal est une barbarie pratiquée dans 100% des abattoirs franciliens !”

Voir Laurent Alexandre tweete sur l’abattage halal, ça déclenche une tempête

.

Il cite ensuite quelques exemples, mais on pourrait sûrement en trouver d’autres en cherchant bien :

.

.

Il y a comme un petit gène écossais chez Laurent Alexandre, vous ne trouvez pas ?

Ces remarques islamocollabos, fatalistes et remplacistes à l’excès serait comme une sorte de trollage de la plus grande qualité destinée à faire bugger le cerveau du Français lambda et à le faire éventuellement sortir de la matrice du politiquement correct.

.

Si vous avez la flegme de taper sur le lien plus haut (écossais), voici un autre exemple de méthode écossaise, un peu moins subtile que la technique du docteur : « Comment ? Vous êtes contre les violences conjugales de manière générale sans faire de distinction ? Mais savez-vous que c’est islamophobe ? Dans l’islam, le mari a le droit et même le devoir de battre sa femme s’il pense qu’elle désobéit (voir Coran sourate 4 verset 34). Il faut donc adapter la loi républicaine islamophobe pour les musulmans, de telle manière que le mari musulman puisse accomplir ses devoirs islamiques de manière libre et tolérante. »

.

On se souvient aussi de son plaidoyer pour faire interdire la carte du QI qui avait provoqué toute une agitation médiatique autour de cette carte et plus largement autour de tout ce qu’elle implique sur les différences génétiques entre populations humaines (ou races).

.

Tiens, en parlant de matrice et de carte du QI, pilule rouge ou pilule bleue ?

.

Alors, Laurent Alexandre, troll d’ultra-droite identitaire, mondialiste macronien égalitariste ou transhumaniste libertaire ? On le saura peut-être un jour. En attendant, le docteur trollissimo n’a pas fini de faire parler de lui mais aussi de provoquer des débats sur des sujets parfois interdits. Et ça, c’est bien.

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Laurent Alexandre, un troll adepte de la méthode écossaise ?”

  1. frejusien frejusien dit :

    trolissimo, en pleine contradiction, comme tout gauchiste bien ordonné, il oublie ce qu’il a dit la veille

  2. Avatar bm77, dit :

    Oui c’est un troll mais qui œuvre là où on a pas l’habitude de les voir entreprendre leur mission de déstabilisation . Pour qui travaille-t-il?Pour le super
    Troll qui est à la tête du pays qui dit une chose et son contraire dans une même phrase pour en devenir complètement illisible tout en continuant à œuvrer avec constance et ténacité au démantèlement du pays dont il a hérité malencontreusement de la destiné.???
    On retrouve souvent les trolls dans deux catégories les pro mondialistes et les frères musulmans avec leur antisionisme maladif

  3. Avatar Orange dit :

    Laurent Alexandre: « Les croisés faisaient la même chose à l’envers ».
    Laurent Alexandre est complètement dans le faux.

    Voici deux items sur les croisades versus le jihad.

    1) vidéo par PoliticalIslam.com de Bill Warner Très visuelle géographiquement : https://www.youtube.com/watch?time_continue=4&v=I_To-cV94Bo&feature=emb_logo

    2) article éducatif sur les Croisades produit par TheReligionofPeace.com avec sa traduction ci-dessous
    https://www.thereligionofpeace.com/pages/games/crusades.aspx :

    Les croisades

    Le jeu:
    Les musulmans aiment parler des croisades … et les chrétiens adorent s’excuser pour eux. Pour entendre les deux parties raconter l’histoire, on pourrait penser que les musulmans s’occupaient pacifiquement de leurs propres affaires dans des pays qui étaient légitimement musulmans lorsque les armées chrétiennes ont décidé de mener une guerre sainte et de « tuer des millions ».

    La vérité:
    Chaque partie de ce mythe est un mensonge. Par les règles que les musulmans revendiquent souvent pour eux-mêmes, les croisades étaient justifiées. Les excès (bien que bien inférieurs aux normes chrétiennes) pâlissent en comparaison avec le traitement historique des populations conquises aux mains des musulmans.

    Voici quelques faits rapides …

    La première croisade a commencé en 1095… 460 ans après que la première ville chrétienne a été envahie par les armées musulmanes, 457 ans après la conquête de Jérusalem par les armées musulmanes, 453 ans après la prise de l’Égypte par les armées musulmanes, 443 aprèsLes musulmans ont pillé l’Italie pour la première fois, 427 ans après que les armées musulmanes aient assiégé la capitale chrétienne de Constantinople, 380 ans après la conquête de l’Espagne par les armées musulmanes, 363 ans après la première attaque de la France par les armées musulmanes, 249 ans après la capitale du monde chrétien , Rome elle-même, a été attaquée par une armée musulmane, et seulement après des siècles d’incendies d’églises, de meurtres, d’asservissement et de conversions forcées de chrétiens.

    Au moment où les croisades ont finalement commencé, les armées musulmanes avaient conquis les deux tiers du monde chrétien.

    L’Europe a été harcelée par l’agression musulmane depuis les premières années qui ont suivi la mort de Mahomet. Dès 652, les partisans de Mahomet ont lancé des raids sur l’île de Sicile, exerçant une occupation à grande échelle 200 ans plus tard qui a duré près d’un siècle et a été rythmée par des massacres, comme celui de la ville de Castrogiovanni, dans lequel 8 000 chrétiens ont été mis à mort. En 1084, dix ans avant la première croisade, les musulmans ont organisé un autre raid sicilien dévastateur, incendiant des églises à Reggio, asservissant des moines et violant une abbaye de religieuses avant de les transporter en captivité.

    En 1095, l’empereur byzantin, Alexius I Comneus a commencé à supplier le pape à Rome de l’aider à faire reculer les armées musulmanes qui envahissaient ce qui est maintenant la Turquie, saisissant des biens au fur et à mesure et transformant les églises en mosquées. Plusieurs centaines de milliers de chrétiens ont été tués rien qu’en Anatolie dans les décennies qui ont suivi 1050 par des envahisseurs seldjoukides intéressés à «convertir» les survivants à l’islam.

    Non seulement les chrétiens perdaient la vie sur leurs propres terres à cause de l’avancée musulmane, mais des pèlerins en Terre Sainte en provenance d’autres parties de l’Europe étaient harcelés, kidnappés, molestés, convertis de force à l’islam et parfois assassinés. (Comparez cela à la justification du Coran pour l’abattage sur la simple base que les musulmans se sont vu refuser l’accès au pèlerinage meccan).

    Le célèbre universitaire Bernard Lewis souligne que les croisades, bien que « souvent comparées au djihad musulman, ont été une réponse retardée et limitée au djihad et en partie aussi une imitation…. Le pardon des péchés à ceux qui ont combattu pour la défense de la sainte Eglise de Dieu et de la religion et de la politique chrétiennes, et la vie éternelle pour ceux qui combattent les infidèles: ces idées … reflètent clairement la notion musulmane de djihad.  »

    Lewis poursuit en disant que, »à la différence du jihad, il [la croisade] visait principalement la défense ou la reconquête de territoires chrétiens menacés ou perdus … Le jihad musulman, en revanche, était perçu comme illimité, comme une obligation religieuse qui se perpétuerait jusqu’à ce que le monde entier avait soit adopté la foi musulmane, soit soumis à la domination musulmane … Le djihad a pour objet de soumettre le monde entier à la loi islamique.  »

    Si quelqu’un prend votre portefeuille et que vous le reprenez, qui est le vrai voleur?

    Les croisés ont seulement envahi des terres qui avaient été chrétiennes. Ils n’ont pas attaqué l’Arabie saoudite (à l’exception d’une expédition timide menée par une figure mineure) ni saccagé la Mecque, comme les musulmans l’avaient fait (et ont continué de le faire) à Rome et à Constantinople. Leur objectif principal était la récupération de Jérusalem et la sécurité du passage des pèlerins. Le renversement de l’empire musulman n’était pas à l’ordre du jour.

    La période d ‘«occupation» des croisés (de ses propres anciennes terres) a été étirée de manière ténue sur environ 170 ans, ce qui est moins que l’occupation musulmane de la Sicile et du sud de l’Italie seulement – sans parler de l’Espagne, de la Bulgarie et d’autres terres qui n’avaient jamais été Islamique avant d’être victime du Jihad. En fait, l’occupation arabe de l’Afrique du Nord et des terres du Moyen-Orient en dehors de l’Arabie a presque 1400 ans.

    Malgré la représentation populaire, les croisades n’étaient pasune bataille titanesque entre le christianisme et l’islam. Bien qu’expédiés à l’origine par décret pontifical, les « occupants » sont rapidement devenus partie intégrante du tissu politique et économique du Moyen-Orient sans trop se soucier des différences religieuses. Leur arrivée a été largement acceptée par la population locale comme un simple changement d’autorité. Les radicaux islamiques ont même déploré le fait que beaucoup de leurs coreligionnaires préféraient vivre sous la domination franque (chrétienne) plutôt que de migrer vers les pays musulmans.

    Le monde musulman a également été divisé en factions belligérantes, dont beaucoup se sont alliées aux princes francs à un moment ou à un autre. Cela incluait même Saladin, le guerrier kurde à qui l’on aurait finalement évincé les «croisés». Contrairement à la propagande récente, cependant, Saladin avait peu d’intérêt pour la guerre sainte jusqu’à ce qu’un prince franc-voyou ait commencé à perturber ses routes commerciales. Avant et après la prise de Jérusalem, ses armées ont passé beaucoup plus de temps et de ressources à combattre leurs compatriotes musulmans.

    Pour sa part, l’Empire byzantin (chrétien oriental) a préféré avoir peu à voir avec les royaumes croisés et est même allé jusqu’à signer des traités avec leurs rivaux musulmans à l’occasion.

    Une autre idée fausse est que l’ère des croisés était une période de guerre constante. En fait, très peu de cette période globale comprenait des hostilités importantes. En réponse à l’expansion ou à l’agression musulmane, il n’y a eu qu’environ 20 ans de campagne militaire réelle, dont une grande partie a été consacrée à l’organisation et aux voyages. (Ils étaient de 1098-1099, 1146-1148, 1188-1192, 1201-1204, 1218-1221, 1228-1229 et 1248-1250). En comparaison, le Jihad musulman contre l’île de Sicile a duré à lui seul 75 années de meulage.

    Ironiquement, les croisades peuvent être justifiées par le Coran lui-même, ce qui encourage la guerre sainte afin de « chasse-les des lieux d’où ils t’ont chassé » (2: 191). Cependant, dans ce cas, l’objectif n’était pas d’expulser les musulmans du Moyen-Orient, mais de mettre fin à l’agression des pèlerins. La guerre sainte n’est pas justifiée par les enseignements du Nouveau Testament, c’est pourquoi les croisades sont une anomalie, la brève interruption de siècles de Jihad implacable contre le christianisme qui a commencé bien avant et s’est poursuivie bien après cet événement.

    Le plus grand crime des croisés a été le pillage de Jérusalem, où au moins 3 000 personnes auraient été massacrées. Ce nombre est éclipsé par le nombre de victimes du Jihad, de l’Inde à Constantinople, en passant par l’Afrique et Narbonne, mais les adeptes de l’islam ne se sont jamais excusés de leurs crimes et ne le feront jamais.

    Ce que les autres religions appellent «péché et excès», c’est ce que l’Islam appelle le devoir voulu par Allah.

    Lectures complémentaires
    Oui, l’Italie devrait se souvenir de son passé avec l’Islam
    Just War vs Plain-Old Jihad (Raymond Ibrahim)
    Games Muslims Play Index

    © 2002-2019 Site développé par TheReligionofPeace.Com
    Tous droits réservés

    • Avatar Adalbert le Grand dit :

      Toute votre démonstration n’a aucune valeur et peut être balayée d’un revers désinvolte de la main, car vous oubliez un fait essentiel, une vérité fondamentale établie de façon incontestable par la doxa islamophile : égratigner, humilier, offenser, vexer ou indisposer (par un mauvais regard, par exemple) un seul musulman est dix mille fois plus grave qu’occire, violer, torturer et piller cent millions de kouffars, en particuliers de chrétiens.

      Car le cheveu d’un musulmana des millions de fois plus de valeur que tous les chrétiens réunis.

      Et si vous n’en êtes pas convaincu, voyez les jugements de la « Justice » française (vaut aussi pour l’anglaise, l’allemande, la suédoise, l »américaine…), ils démontrent amplement ce fait.

    • Julien Martel Julien Martel dit :

      « La volonté des islamistes de transformer la France et l’Europe en pays islamiques, effraie énormément. Nous oublions que les croisés faisaient la même chose à l’envers. Il est logique que le monde musulman soit aussi prosélyte que les croisés l’étaient. »

      Ce qu’il dit est faux, comme tu viens de le démontrer et je pense qu’il le sait. Il attend que les gens réagissent à deux choses :
      1) la dénonciation de son mensonge historique sur les croisades, ce que tu viens de faire, mais aussi,
      2) même si les gens ne voient pas la fausseté du parallèle historique entre les croisades et le djihad, ce qu’il dit est absurde : « regardez vous vous effrayez de ce qu’ils veulent vous tuer, mais c’est logique, vos ancêtres ont essayé de les tuer il y a mille ans. »
      3) A travers cette absurdité « ils viennent vous tuer, mais c’est normal » il dit quand même une grosse grosse vérité qui est totalement mise sous le tapis par les médias : « les islamistes veulent transformer la France et l’Europe en pays musulmans. »

      Il ne peut pas s’exprimer comme Christine Tasin sinon il passe plus à la télé donc il est obligé de dire des absurdités qui vont faire rager ou des contradictions qui obligeront à une réflexion.

      Ou alors on pense qu’il dit tout et n’importe quoi sans savoir ce qu’il dit et pourquoi il le dit, c’est possible aussi mais l’accumulation d’absurdités qui vont dans le même sens est assez louche.

      • Avatar vieux bidasse. dit :

        Bref, disons qu’ils n’ont pas fini le boulot.
        Un certain René Cousinier l’avait dit: IL N’Y A PAS PLUS CON qu’un FRANCé:
        Montre une chaise à un Allemand et demande lui ce que c’est: Il te répondra « c’est une chaise » dans son charabia.
        Puis, demande à un Français…. Il te répond « mais c’est la caméra invisible »  » je paie mes impôts, Moi »
        Et tu ne sauras jamais ce que c’est…

  4. Avatar mac gyver dit :

    La dhimmitude gagne du terrain ! L’argument premier, le nombre ! Vous ne faites pas d’enfants ,on les remplace par les africains trop nombreux ,eux pour vivre chez eux ! C’est l’argument du N.O.M. qui lui, veut des clients ,pas des citoyens ! Que lui importe,que ce soit des noirs d’Europe, qui leur achètent leurs produits ,gage de fortunes pour eux’mêmes ! Le problème est très mal posé ,surtout pour les populations, qui veulent vivre libres chez elles ,dans un monde dépollué ! Or l’humanité est en très forte augmentation, et c’est elle la responsable des pollutions ! De plus, on nous promet un siècle de robots, qui remplacent le travail fait par l’humain ! Comment occuper ces milliards d’individus ,qui désoeuvrés ,se tourneront vers la criminalité ! Etc .!

  5. Avatar bm77, dit :

    Je suis bien d’accord avec vous Mac Gyver le problème est mal posé, c’est la surpopulation qui crée les problèmes de pollution et de raréfaction des espèces animales sauvages comme des végétaux. Si il y a problèmes climatiques ce n’est pas de la faute des gens qui possèdent une voiture diesel c’est encore le nombre de voitures qui créé ces dérèglements . Car ceux qui vous donnent des leçons en roulant avec des hybrides et des électriques sont les mêmes qui abusent des vols en avion avec force kérosène ou des croisières polluantes . L’enjeu de la dépollution des centres villes y compris dans le Paris d’hidalgo, n’est pas désintéressé c’est pour faire valoir un plus pour entretenir la spéculation immobilière très en vogue chez les bobos donneurs de leçon qui habitent majoritairement les centre villes et transforment leur appartements en B and B pour touristes, très rentables !!
    Pour donner un exemple l’Inde est en passe de doubler la Chine en population,à New Delhi les macaques deviennent agressif à cause de cette surpopulation humaine qui a fait que petit à petit la forêt très présente dans et autour de la ville qui était l’habitat naturel de ces singes est de plus en plus réduite à portion congrue si bien que les macaques semblent en surpopulation dans la ville alors que c’est plutôt l’humain qui lui a pris son espace naturel et comme le singe est un animal sacré qu’il ne faut pas tuer , il se trouve dans certains quartiers en concurrence avec l’homme ! Un exemple parmi d’autres. Même si je ne rejette pas l’impact de l’activité humaine sur la pollution , je ne veux pas contribuer financièrement à l’amélioration et à leur industrie durable si on ne met pas tout sur la table? Hors on prend grand soin de ne pas froisser certaines sensibilités Africaines très prolifique en terme de naissances . A quoi cela servirait il de faire des efforts qui pourraient nous pénaliser en terme de croissance si de l’autre côté de la méditerranée on se multiplie sans limites !!! Hors les pays africains ne contrôlent rien en matière de pollution et acceptent même de recycler des produits recyclables de pays occidentaux qu’ils ne savent pas traiter ! En mettant en danger la santé de leur population.

Lire Aussi