Et Merkel visita Auchwitz pour conjurer le retour de l’antisémitisme…

Publié le 8 décembre 2019 - par - 18 commentaires

.

Il se trouve qu’il existe des abrutis nostalgiques du IIIe Reich et de ses camps d’extermination, en France et, plus encore, en Allemagne, notamment en Saxe.

.

On peut s’en désoler, s’inquiéter, mais il est peu probable que les néonazis puissent représenter un quelconque danger pour la stabilité des pays en question et la sécurité globale de leur population juive (respectivement de 450 000 personnes en France et 120 000 en Allemagne). Même si, ça et là, on découvre des cimetières et des synagogues vandalisés.

.

L’attentat de Halle, en octobre dernier, a permis aux médias de pointer du doigt l’AfD, accusée d’alimenter la résurgence de cet antisémitisme.

Facile, trop facile…

.

D’abord parce que l’Alternative für Deutschland se positionne avant tout comme un parti luttant contre une immigration venue des pays musulmans tandis que le parti ultranationaliste NPD, ouvertement révisionniste et antisioniste se déclare, lui, pro-iranien et pro-palestinien. De plus, la présidente de l’AfD, Alice Weidel, est lesbienne (en couple avec une Sri-lankaise) alors que le Nationaldemokratische Partei Deutschlands reste intransigeant sur l’homosexualité.

Bref, néonazis et islamistes, même combat…

.

« Charlotte Knobloch, présidente du Conseil central des Juifs en Allemagne, déclare que « la haine commune de tout ce qui est juif est unificateur des néonazis et des islamistes »

Knobloch déclare que les manifestants germano-palestiniens « ont avoué sans vergogne » qu’ils voteraient pour le NPD lors des prochaines élections  »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_national-d%C3%A9mocrate_d%27Allemagne

.

Ensuite, quand des gouvernements accueillent à bras ouverts, comme en 2015, les populations les plus arriérées, les plus fanatiquement islamisées et, logiquement, les plus antisémites, comment s’étonner de l’avènement d’un « nouvel antisémitisme » ?

.

Enfin, « qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ». En effet, l’AfD se plaçait 3ième aux élections fédérales de 2017, menaçant dans certains länder la primauté de la CDU d’Angela Merkel, notamment… en Saxe.

Pour les élections de 2021, il est donc primordial, pour son parti, de diaboliser l’AfD, d’autant que la chancelière ne se représentera pas.

.

Alors, comme en France avec, auparavant, la gauche et le FN, il convient de faire des grands gestes avec de belles paroles pour montrer son inflexibilité envers l’antisémitisme supposé de l’AfD… tout en ayant accueilli, en 2015-2016, plus d’1,5 millions de Syriens, d’Irakiens, d’Afghans.

Des populations musulmanes – pour reprendre l’expression de l’historien Georges Bensoussan –  qui tèteraient l’antisémitisme « avec le lait de la mère ».

.

Angela Merkel en Allemagne, Emmanuel Macron en France, sont donc confrontés à un dilemme insoluble : comment favoriser plus encore l’immigration extra-européenne (celle qui « paiera nos retraites ») – musulmane mais fâcheusement « antisioniste » – et lutter contre l’antisémitisme ?

Facile : en s’acharnant sur des partis d’ « extrême droite » censés représenter « les-heures-les-plus-sombres-de-l’histoire-de-l’humanité ». Des partis pourtant proches des aspirations du peuple et défendant les valeurs occidentales.

Paradoxalement, des partis devenus (presque) de gauche, philosémites, féministes et « gay-friendly »…

.

Alors, pour Angela Merkel, quoi de mieux qu’une première visite à Auschwitz (en 14 ans !) pour conjurer hypocritement le retour de l’antisémitisme en Allemagne ?

.

Angela Merkel à Auschwitz, un message à l’antisémitisme

L’ancien camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, érigé par le régime nazi, est situé sur le territoire de la Pologne d’aujourd’hui […] La chancelière Merkel n’est que la troisième dirigeante d’un gouvernement allemand à se rendre à Auschwitz-Birkenau. Avant elle, Helmut Schmidt s’y était rendu en 1977 et Helmut Kohl en 1989 et en 1995.

Cette visite intervient aussi dans un contexte chargé. En octobre, un attentat avorté visant une synagogue dans l’est de l’Allemagne (Halle) a fait deux morts et suscité un choc dans le pays. Jeudi (05.12.), avant son départ, Angela Merkel a d’ailleurs réaffirmé que la lutte contre l’antisémitisme et contre toute forme de haine était une des priorités de son gouvernement.

A Auschwitz, la chancelière a souligné que la lutte contre l’oubli était une responsabilité impérative. Elle a aussi mis en garde contre la haine et le révisionnisme en dénonçant « un racisme préoccupant, une intolérance croissante, une vague de haine. En particulier, l’antisémitisme qui menace les juifs en Allemagne, en Europe et au-delà ».

Mise en garde

La responsable de l’Exécutif allemand s’est particulièrement adressée aux auteurs d’actes antisémites en affirmant notamment que « nous (Allemagne, ndlr) ne tolérons pas l’antisémitisme. Chaque personne devrait se sentir à l’aise et en sécurité chez nous en Allemagne, comme en Europe ».

https://www.dw.com/fr/angela-merkel-%C3%A0-auschwitz-un-message-%C3%A0-lantis%C3%A9mitisme/a-51563478

.

.

Évidemment, tous les médias de gauche français notoirement islamophiles (on ne compte plus les articles et tribunes pro-musulmans et anti-islamophobie du Monde et Libé…) ont sauté sur l’occasion pour dénoncer l’antisémitisme de l’extrême droite européenne.

La palme de l’hypocrisie revenant au quotidien Libération et à l’AFP relevant « la hausse très nette des actes antisémites » contre une communauté juive « en plein essor », s’épanouissant pleinement en Allemagne !

.

Il est vrai que 120 000 juifs vivent tranquillement dans ce pays, c’est-à-dire plus que… dans tous les pays musulmans réunis les ayant chassés dès 1948.

.

En Allemagne, qui a fait du souvenir de la Shoah le cœur de son identité d’après-guerre, les autorités s’inquiètent d’une hausse très nette des actes antisémites.

Jeudi, avant son déplacement, Mme Merkel a d’ailleurs réaffirmé que «la lutte contre l’antisémitisme et contre toute forme de haine» était l’une des priorités de son gouvernement. Elle a aussi insisté sur la «détermination» des autorités à voir une communauté juive, en plein essor, s’épanouir en Allemagne.

En octobre, un attentat finalement avorté contre une synagogue de Halle a suscité un choc dans le pays. Son auteur, qui a tué deux personnes au hasard, est un jeune adepte des thèses négationnistes.

Le parti d’extrême droite AfD, qui siège depuis deux ans au Bundestag, prône par ailleurs la fin de la culture du repentir.

https://www.liberation.fr/depeches/2019/12/06/la-chanceliere-allemande-angela-merkel-visite-auschwitz_1767593

 

.

Dans la même veine « merkelienne », on peut imaginer que nos lecteurs juifs ne seront pas dupes d’un Castaner créant un « office national de lutte contre la haine » suite à la profanation du cimetière de Westhoffen, le 3 décembre dernier.

Symbole de la duplicité d’un gouvernement fier de sa politique immigrationniste : le ministre de l’Intérieur visitait, le même jour… le service des étrangers à la préfecture de Colmar, satisfait du bon « rendement » en terme de traitement des demandes d’asile…

.

Traitement des demandes d’asile : Colmar dans les délais

En visite à la préfecture du Haut-Rhin, le ministre de l’Intérieur a rappelé les objectifs en matière de traitement des demandes d’asile. Colmar les atteint presque.

Christophe Castaner a rendu visite mercredi après-midi aux « 48,5 temps plein », affectés à l’accueil des étrangers à la préfecture du Haut-Rhin. Où le délai de traitement des demandes est « très bon », selon le ministre de l’Intérieur. La préfecture enregistre une demande d’asile en 3,28 jours, soit tout proche de l’objectif gouvernemental de trois jours.

Photo : L’Alsace /Vanessa MEYER

Print Friendly, PDF & Email

18 réponses à “Et Merkel visita Auchwitz pour conjurer le retour de l’antisémitisme…”

  1. Avatar Hervé dit :

    Il est tout de même étonnant que cette pauvre femme, désirant lutter contre l’antisémitisme, invite dans le même temps des millions d’antisémites à venir s’installer dans son pays.

  2. Avatar Christian dit :

    Il faut aller à Sarcelles voir qui sont les responsables de l’antisémitisme …Les quelques neuneus qui se prennent pour des SS sont montés en épingles par les autorités pour faire un écran de fumée mais devant les musulmans ils détaleront comme des lapins car ces « courageux » se battent avec des bombes….de peinture noire et leur acte héroïque c’est de taguer des tombes… en face les musulmans n’utilisent pas les mêmes bombes pour « s’exprimer »..

    • François des Groux François des Groux dit :

      Oui, et à Sarcelles dans le 95 ou dans le 93, c’est bien connu, la communauté juive fuit le néonazisme ! 🙂

  3. Avatar Karnyx dit :

    Mme Merkel cherche à faire peur.
    « Ce sera moi ou le retour des camps d’extermination ».
    C’est une vielle ficelle politique.
    Ca ne marchera pas cette fois.
    Pourquoi pas le retour des invasions Viking ?

  4. Avatar Christian Jour dit :

    La her merkel se donne bonne conscience mais se trompe de combat. Ce ne sont pas les nazis qui pose problème à l’heure actuelle, mais les musulmans qui ont décidé d’islamiser l’Europe entière. L’envahissement des pays par les migrants prouve qu’ils sont là uniquement pour nous soumettre par la terreur à leur idéologie de merde, mais là, her merker et mohamed macron ferment les yeux. Normal ils sont tous les deux pour le grand remplacement. Mais chut faut pas le dire, sinon c’est le tribunal, d’office par le CCIF qui commande aux juges pourris et soumis à cette secte meurtrière.

  5. Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

    C’est évident, s’il y a un Peuple qui n’est pas antisémite c’est bien l’Allemagne car ils ont bien trop honte de ce qu’il s’est passé (j’ai des témoignage de gens venus d’Outre-Rhin et des documentaires explicites aussi à ce sujet).

    Par contre, qu’ils soient scandalisés de l’immigration et de l’état dans lequel cela met leur pays, c’est sûr !

  6. Avatar Alexandre dit :

    Points aveugles ?
    Je profite de votre article pour vous dire que votre partialité à propos des suis est étonnante , il semblerait que pour vous être juif ferait de vous un être sans froideur, sans calcul, sans crime sur la conscience, sans …
    En fait cela frôle le racisme.
    Il y a des juifs qui ont fait des truc dégueulasses et d’autres qui en feront, pour la bonne cause, dans leur intérêt propre, peu importe.
    Pourtant vous pourriez voir que dans la Licra, le Crif il y a beaucoup de personnes de confession juive qui attaquent Resistance Républicaine ou Riposte Laique. Que certains préfèrent les intérêts d’israël à ceux de la France
    qui ne coincident pas toujours.
    Il ne s’agit pas d’objectivité il s’agit seulement de ne pas être outrageusement partial comme le sont d’autres média mais eux pour les palestiniens.

    • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

      Non, pour moi une personne juive est avant tout un être humain avec tous ses éventuels travers comme dans toute communauté.

      Là on ne parle pas des personnes mais d’un fond qui est « politique » car les actes antisémites ne sont pas le fait de ceux que les politiques actuels désignent et c’est une manipulation insupportable pour les Européens qui veut occulter la réalité et je ne vois pas pourquoi il serait justifié de ne pas en parler.

      A voir du racisme partout… cela est quand même bizarre.

    • pikachu pikachu dit :

      @Alexandre

      Quel rapport ?
      Ici l’article démontre les manoeuvres politiciennes qui se servent des Juifs ou de l’antisémitisme pour faire de la communication.
      Ce n’est pas en soi un article qui parle des Juifs, ou qui chante leurs louanges, c’est un article qui parle d’une tactique (stratégie) qui consiste à se servir de la lutte contre l’antisémitisme pour mettre hors-jeu des partis nationalistes. La question n’est pas de dire qu’il y a des Juifs méchants ou gentils, la personne des Juifs n’importe pas ici, seulement l’image qu’on s’en fait.
      Soyons clairs, je suis Juif et je sais qu’il y a des Juifs dégueulasses, moralement corrompus tout comme inversement des personnes juives de grande qualité. Quoi qu’il en soit, et quoi que puissent être les Juifs, l’antisémitisme a toujours été un signal d’une société qui va mal.
      Il en va de même pour la pédérastie, j’ai mon système de moral personnel qui m’incite à abbhorrer les pratiques sexuelles pédérastes, mais force est de constater que les sociétés « vertueuses » qui pourchassent les pédérastes sont des sociétés qui vont mal. Quoi que l’on puisse penser des pédérastes en eux-mêmes ou de la pédérastie.
      Ce sont des sujets différents : l’antisémitisme n’appartient donc pas tant aux Juifs qu’aux sociétés qui s’y confrontent, c’est avant tout le problème de ces sociétés, et la question sera alors de voir si elles chercheront à apporter des réponses à ce problème ou si elles chercheront plutôt à l’instrumentaliser.

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Alexandre

      J’avoue ne pas avoir saisi entièrement la teneur de votre commentaire. Où trouvez-vous du racisme dans cet article sur l’instrumentalisation de la Shoah par Merkel ?

      Qu’il y ait des juifs dégueulasses et des israéliens « francophobes » (comme des catholiques répugnants ou des salauds d’Anglais) ne change rien au fond de l’article.

      Merkel et Macron savent d’où vient le nouvel antisémitisme et par leur politique immigrationniste, l’encourage.

      Ce ne sont pas les néonazis qui ont posé des bombes devant la synagogue de la rue Copernic, qui ont tiré dans le restaurant chez Jo (rue des Rosiers) et qui tué, blessé, mutilé en 85-86, en 95, et récemment à l’école Ozar Hatorah de Toulouse ou à l’Hyper Cacher de Paris.

      @Amélie Poulain et @Pikachu ont parfaitement traduit ma pensée (pas complexe)

      • Avatar Alexandre dit :

        Je vois que mes remarques suscitent des réactions relativement nombreuses, si elles ont choqué, ce n’est pas ce que je souhaitais.
        Sur le fond
        J’aime bien lire les articles de RR
        Il me semble que je n’en lis jamais qui émettent des critiques sur Israel.
        Par exemple peut on soutenir l’action qu’a eu Israel en Syrie, soutenue par des personnes éminentes de confession juive (BHL, Goupil…)
        J’ai entendu dire que le développement du Hamas avait été aidé par Israel
        Je peux comprendre toutes ces attitudes mais les choses ne sont pas aussi claires qu’elles le paraissent.
        Est ce qu’un Israel en paix n’aurait pas moins de soutien que l’Israel actuel.
        Sur les attentats , je trouve que tout ça n’est pas clair et je n’ai pas assez d’éléments , je me rappelle cependant avoir voyagé en stop dans plusieurs pays musulmans sans avoir aucun problème et même en Algérie quelques années après l’indépendance j’ai été très bien accueilli ce qui a contribué a mon évolution idéologique..
        Common t expliquer ce changement, l’islam était déjà là pourtant.
        Je dis ça tout en étant radicalement opposé à l’immigration actuelle .
        En conclusion , sans définir un complot j’ai l’impression que ces gens sont utilisés (par qui?) dans le but de détruire la société occidentale mais qu’ils ne sont que des marionnettes (parmi les marionnettistes il y a surement une partie de la gauche mais pas seulement (qui?).
        La réponse est un peu à coté mais…

        • François des Groux François des Groux dit :

          Mais si voulez lire des articles critiquant salement Israël et les juifs, il y a les sites Egalité&Réconciliation ou le PIR, voire Fdesouche.

          Non pas qu’Israël soit intouchable mais le sujet n’occupe pas principalement la ligne éditoriale de RR. Ce n’est pas non plus le sujet de l’article.

          En revanche, sur RR, vous trouverez des articles critiques sur BHL, Minc, Attali. Mais pas parce qu’ils sont juifs…

          Et d’autres, dithyrambiques, sur Zemmour, Bensoussan ou Bat ye’or. Parce que, eux, nous réunissent plus qu’ils nous divisent.

        • Amélie Poulain Amélie Poulain dit :

          @Alexandre

          « Il me semble que je n’en lis jamais qui émettent des critiques sur Israel. »

          Pourtant, il y a eu ici des articles concernant le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) qui n’étaient pas en faveur de leur action en France.

          Quant au comportement positif que vous avez vécu, il est certain que tous les habitants des pays musulmans ne partagent pas les idées de leurs compatriotes, comme dans tous pays.

          Cependant, quand on regarde l’histoire des pays musulmans (et on en parle assez ici), on ne peut pas dire que « changement » il y a eu « brutalement » comme vous le laissez entendre, surtout après l’Indépendance.

          Ainsi, il y a eu l’attentat de Louxor où des touristes (innocents) ont été sauvagement massacrés en 1997, Hervé Gourdel avait aussi de bons copains en Algérie (innocent donc aussi) mais, dans un climat de confiance ,… a été décapité en 2014, l’Algérie n’était pourtant pas réputée dangereuse, idem pour le Maroc il n’y a pas longtemps, avec les deux jeunes filles nordiques (innocentes encore..) atrocement mutilées aussi…

          On n’acquiert pas tout à coup ce type de comportements qui sont forcément « ancrés » dans la culture concernée.

          Quant à ce qui se passe dans le conflit du Moyen-Orient je n’en connais que les enjeux de façon superficielle.

          Je peux constater cependant qu' »avant » la guerre d’Algérie, la première velléité laissant supposer une demande d’Indépendance du peuple algérien a commencé à s’exprimer par un « massacre », « dix ans avant » la Guerre alors qu’en Nouvelle Calédonie, les Kanaks eux, au contraire, ont commencé à faire une demande « écrite » dans les règles, même si cela a dégénéré par la suite comme on le sait.

          On constate quand même que la communication passe dans ces pays par la violence dans ces pays, on peut le constater aussi en France où les comportements ne peuvent être le fait d’Israël surtout que Macron a plutôt tendance à soutenir la Palestine.

          Pour Israël c’est une question de « territoire », en France c’est une question d’islam politique à imposer, c’est clair, rien à voir avec Israël, et c’est cela qui nous concerne et dont on parle ici.

  7. Avatar Machinchose dit :

    « Des populations musulmanes – pour reprendre l’expression de l’historien Georges Bensoussan – qui tèteraient l’antisémitisme « avec le lait de la mère ».

    Georges est un garçon modéré, perso,je ne parlerais pas de « lait » mais de liquide amniotique

    quand a  » Alexandre » qui nous parle des « suis » ? il a peut etre voulu dire les « suifs » comme les déchets de chez Desouche qui viennent y vomir

    il vient surement de chez Enculité et Résignation, ce parti qui permet a son gourou de changer souvent de beurette dans son lit

    • pikachu pikachu dit :

      @Machinchose

      étonnamment, j’ai trouvé son propos « fair », j’ai seulement été étonné par le décalage entre ce qu’il dit et qui est tout à fait acceptable, et le contenu de l’article.

      J’avais le sentiment qu’il s’est dit : « encore un énième article philosémite » sans en avoir lu le contenu et s’étant arrêté au titre, il aura posté son commentaire sans saisir que l’article parlait en réalité du jeu politique allemand qui utilise les « heures les plus sombres de notre histoire » pour contenir la menace que représente l’AfD.
      Merkel a fait de la Com’. Tout à coup, elle décide d’aller à Aushwitz quand l’antisémitisme monte en flèche en Allemagne, de par ses propres choix qu’elle assume puisqu’elle continue à vouloir imposer aux membres de l’U.E. l’accueil des racailles chez chacun d’eux (cf. https://resistancerepublicaine.com/2019/12/04/le-premier-ministre-tcheque-dit-zut-a-lallemagne-nous-rejetons-fermement-la-redistribution-des-migrants/ ).
      Bref, elle a fait de la com’, comme quand Macron allait visiter dans l’entre-deux tours, le mémorial de la Shoah, dans le seul but de diaboliser Marine Le Pen : au même moment avait lieu l’affairet de Sarah Halimi Z »L, qu’il avait bien pris soin de pousser sous le tapis (ne surtout pas se mettre à dos l’électorat musulman !).

  8. Avatar Machinchose dit :

    Des Alexandres y en a plein chez Deux Souches pourries

    les plus antijuifs vivant probablement hors France, sinon ils sont trés imprudents comme un pseudonymé Captain_Beaujol

    trés imprudent, voire inconscient le gugusse 😆

    • pikachu pikachu dit :

      @Machinchose

      ok, tu avais bien capté le personnage.
      Je pense que son antisémitisme est secondaire. C’est d’abord et avant tout un troll (un provocateur).
      Son dernier commentaire est intéressant, il explique que les Juifs sont les marionnettistes qui utilisent les musulmans (les marionnettes), pour détruire l’Occident. Il en veut pour preuve ses expériences d’auto-stop réussies dans des pays musulmans.
      Il apporte des preuves à travers BHL et Romain Goupil en arrivant au Hamas, création israélienne.
      Du grand art.
      Bref, soit un troll, soit, s’il est sincère, une sorte de « surdoué ».

      Bon, la prochaine fois, Machinchose, je me fierai un peu plus à ton feeling.

  9. Avatar HARGOTT dit :

    Elle y est, qu’elle y reste!

Lire Aussi