Dordogne : les vegans exigent que la Mairie débaptise la rue de la Saucisse


Dordogne : les vegans exigent que la Mairie débaptise la rue de la Saucisse

.

C’est curieux cette collusion entre vegans et les dégénérés qui veulent débaptiser les rues Colbert, les places Christophe Colomb et autres inventeurs blancs accusés de façon plus qu’anachronique d’être des colonisateurs, impérialistes etc. Les mêmes, d’ailleurs, qui réclament le droit de baptiser leurs rues du nom de terroristes palestiniens ou de les faire citoyens d’honneur de leurs villes…

.

A présent, la rue de la Saucisse à Issigeac est dans leur collimateur.

L’association Peta demande au maire d’Issigeac de changer le nom d’une des ruelles du village médiéval.

« Au début, j’ai vraiment cru au gag, mais après vérification, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’une démarche officielle », explique Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne. L’élu a reçu un mail de l’association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse. « Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse ! » s’insurge l’édile.

Même sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante à l’année de cette ruelle d’une quinzaine de mètres de long : « Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée. Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd’hui ? » s’interroge cette femme d’origine écossaise qui a acheté la vieille maison en pierre où vivait « La Saucisse », il y a dix-huit ans.

[…]

http://www.leparisien.fr/societe/en-dordogne-des-veganes-contre-la-rue-de-la-saucisse-28-11-2018-7955583.php

Issigeac, magnifique petit village moyennâgeux, abriterait donc des dégénérés vegans ? Même pas, ce sont donc des gens en vacances qui se permettent de vouloir faire la loi dans un village qui n’est pas le leur !

Venus d’ailleurs, ils ont donc décidé de mesurer leur pouvoir de nuisance et de réécriture de l’histoire dans un coin encore à l’abri jusque-là des méfaits et de l’immigration et de la dégénérescence des moeurs, et de la dictature des tarés .

Le pire est que le changement de nom de la rue était déjà envisagé… au nom du respect de la personne ! Conserver ce nom de rue serait faire injure à la femme surnommée La Saucisse et si appréciée dans le village qu’on a donné à la rue qui abrite sa maison son nom-surnom…

« Certes, le conseil municipal avait prévu de modifier le nom de la rue bien avant la polémique, considérant qu’il pouvait porter atteinte à la dignité d’une femme, mais aucune décision n’a encore été prise. De toute façon, Elma, appuyée par une grande partie des 750 habitants du village, veut garder le nom de « La Saucisse » sur la plaque de la ruelle. L’un d’eux expliquant même dans un sourire que les véganes devraient plutôt partir dans le département de l’Ain, plus précisément dans la commune de Collonges, où on trouve non pas une rue, mais un… Chemin de la Saucisse ».

 

Les dégénérés sont partout, que je vous dis. Y compris, apparemment, au Conseil Municipal.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

31 thoughts on “Dordogne : les vegans exigent que la Mairie débaptise la rue de la Saucisse

    1. AvatarMédevielle

      Mais, où s’arrêtera la bétise, et encore, je suis poli. Certaines personnes n’ont, décidément, d’autre but dans la vie, que de pourrir celles des autres.

  1. Avatardurandurand

    Comme quoi ceux qui nous traitent de tous les noms , sont pire que nous , enfin juste pour dire que se sont eux les fachos !

  2. François des GrouxFrançois des Groux

    Une résidente écossaise défendant la rue de la Saucisse contre des végans français (parisiens ?) en vacances… Le gag !

    Bravo au maire… qui ne résiste toutefois pas à l’envie de débaptiser la ruelle pour « respecter la dignité d’une femme » qui… aimait son prénom.

    Donc les PETA et le maire réécrivent ensemble l’histoire…

  3. Laurent PLaurent P

    FAITES COMME PETA !
    Faites savoir, concrètement par lettre, à la mairie d’Issigeac que vous partagez pleinement l’opinion (contraire à PETA) exprimée dans cet article :
    Imprimer l’article et l’envoyer par la poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE de la mairie d’Issigeac que vous trouverez sur la page
    https://www.pagesjaunes.fr/pros/51919039
    Si vous voulez envoyer votre lettre à un élu, nominativement, vous trouverez les noms des élus d’Issigeac sur la page
    http://www.issigeac.info/?page_id=22
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/kfCzmP )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 110% et la taille d’image 100%.
    Pour obtenir une mise en page impeccable en deux pleines pages, il est nécessaire de supprimer les deux paragraphes-points en début d’article qui ne sont là que pour aérer la présentation sur écran. En version imprimée ils ne sont pas nécessaires.
    Pour supprimer un paragraphe-point, positionner le curseur de la souris sur le point ou dans l’espace vide à sa droite : le paragraphe passe en jaune et un symbole «Poubelle» apparaît en noir. Cliquer pour effacer.
    Ceci fait pour tous les paragraphes-points, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 2 pleines pages, au choix : en deux feuilles imprimées recto seulement, ou bien en une seule feuille imprimée recto-verso.
    Optionnellement vous pouvez en plus signer au bas de la dernière page, dans l’espace resté blanc, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnés complètes à de potentiels PETA-compatibles).
    Voilà, faire acte concret de résistance, ça commence en investissant quelques timbres pour faire savoir aux élus d’Issigeac qu’en France il n’y a PAS que des soumis aux diktats du stupide politiquement correct !

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Si on joue tous au même petit jeu, après tout pourquoi pas ; juste pour ne pas être condamnés à subir le sectarisme et le totalitarisme de tous ceux qui, aujourd’hui trouvent à redire sur tout et veulent tout gommer de ce qu’est la France ; on va en arriver à n’identifier les choses que par des appellations alphabético-numérique.

    Bientôt le tour au bannissement des prénoms et patronymes un peu trop « marqués français ». Et pas question de laisser les nouveaux venus pavoiser leur filliation arbe ; donc on s’apellera : FM-F66r99-M554382 ou M-FV66r99-M554382.

    DÉCODAGE :
    – 1°).- FM-F66r99-M554382 = FM (fidèle de Mahomet) ; FV (Frankistan) ; 66 (dépt Pyrénées Orientales) ; V (Ville Perpignan) ; r (rue) ; M (mâle) 554382 (Identité)
    – 2°).- M-FV66r99-M554382 le même individu mais s’il est M (Mécréant) ☺

    Voilà, c’est beau hein ?!

    Ça promet une société épanouie, heureuse, monochrome culturellement, bien grise et surtout prisonnière.

  5. AvatarCorsica

    Ha ha ha plus co…tu meurs ces vegans ,j’ai bien rit ,il paraît que ça vaut un steak, de rire ,donc merci les vegans de m’avoir fait rire .

  6. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Il y a un an ou deux les pompiers avaient tourné le dos lors d’une cérémonie officielle trompe le bobo.

    Cette année, ils se cassent carrément de la cérémonie au moment même ou les perroquets élus venaient donner leur énième représentation de bonimenteurs officiels.

    _________________________
    ⚡🇫🇷VIDÉO – Le grand ras-le-bol : les élus devaient prononcer leur discours ce matin à #Tours lors de la cérémonie de la Sainte-Barbe, patronne des #pompiers. Alors que le maire s’est avancé pour prendre la parole, les pompiers ont quitté les lieux. (La Nouvelle République -📹NC)
    :::: https://twitter.com/Brevesdepresse/status/1203413173698801664/video/1

  7. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Quelle bande de connards patentés ces végans et autres allumés dégénérés!! Non seulement ils ne sont pas chez eux mais veulent imposer leur mode de vie aux habitants d’un village dans lequel ils viennent passer tout au plus 4 semaines de vacances, pathétique…. Typique de ces cons de bobos qui estiment détenir la vérité absolue et veulent l’imposer à la planète entière. Cette bande de cons est a mettre dans le même sac que ces citadins plus cons que leurs pieds avec leur ego hyper dimensionné qui portent plainte contre les coqs, les vaches, le boulanger itinérant qui klaxonne pour avertir le village de son arrivée ou encore contre les clochers qui sonnent l’angélus. Mais qu’ils croupissent dans leur connerie ces cons et qu’ils cessent d’emmerder le monde bon sang!!!

  8. Amélie PoulainAmélie Poulain

    Et même si ce terme Saucisse recouvrait le sens de « porc » ? Viens au contraire, c’est bien Français il faudrait encore plus le garder.

    Il devient impératif de ne même pas daigner prendre en compte ce genre de revendications, même pas dire « non » (ce qui serait prendre au sérieux) mais ne pas même prendre en compte.

    l n’y a que par l’indifférence que l’on avancera par rapport à toutes ces revendications dignes de la Psychiatrie, car en en parlant on leur donne une certaine légitimité même si c’est dans la connerie…

      1. Amélie PoulainAmélie Poulain

        Oui je l’ai bien compris comme cela aussi, je faisais juste référence à ce qu’a dit la seule habitante de la rue (« Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc « ).

        On se demande pourquoi d’ailleurs, comme quoi le porc et à ce qu’il réfère à ce que l’on vit d’insupportable, hante les esprit….

        Mais quoique disent certains, la saucisse Européenne est faite avec du porc… donc une saucisse hallal ne fait partie de nos traditions.

  9. Avatarclaude t.a.l

    Les végans ont de la saucisse sur la planche.

    Pire encore qu’à Issigeac, il y a , à Toulouse, une  » place du marché aux porcs « .

    Connaissant leur intelligence forcenée, ils vont bientôt exiger l’interdiction de toutes les  » rue du port  » et la fermeture de tous les ports :

     » y’a un t à la fin de port ? et alors, ça change quoi ?  » qu’ils diront !

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      Et les bittes d’amarrage dans les ports ?

      Que voilà un terme sexiste pour une féministe végan ! Vive le clitoris d’amarrage dans les heu… réceptacles pour bateaux.

  10. AvatarJJB

    Après le chant du coq, les cloches des églises, les cloches des vaches, voici la polémique de la saucisse … quand on vous dit que le QI baisse, c’est même une dégringolade !!!!

  11. Avatardmarie

    Directement à la poubelle la lettre récriminatoire ! Et surtout pas de publicité car c’est leur faire trop d’honneur !
    Pour qui se prennent-ils tous ces cons qui veulent refaire la vie des autres sans leur demander leur avis ?

  12. AvatarOrange

    Les végans oublient d’avoir de la gratitude pour leurs ancêtres mangeurs de saucisse et de viandes diverses qui ont tout bâti pour eux. Comme les haineux de l’Occident que sont les musulmans ingrats et aveugles, les végans ingrats et aveugles roulent dans des voitures et sur les routes construites par des mangeurs de viande libres qui font se tenir debout la cité.

    Les végans « sont plus catholiques que le Pape » et le Pape catholique est un lèche-babouche ultra islamophile d’où le silence criminel des végans sur le révoltant abattage hallal.

  13. frejusienfrejusien

    à Fréjus, le dernier maire UMP s’est permis de débaptiser une vieille rue du centre ville, joliment appelée rue de la Juiverie , elle porte maintenant le nom d’un docteur inconnu,

    à Bonifacio, la rue principale du village, autrefois dénommée « rue longue », car la plus longue, s’appelle maintenant rue général de Gaulle,

    comme cela , les maires, voulant apporter leur touche personnelle, efface la mémoire d’un village ou d’une ville, des noms qui avaient une signification historique, sont effacés sans aucun respect des habitants du passé , au profit d’un grand n’importe quoi

    1. Amélie PoulainAmélie Poulain

      De l’argent gaspillé en plus ! C’est comme lorsqu’on change un logo quand on voit le prix de tout ce qui touche à la communication et les retombées de ce changement qu’il faut appliquer sur tous les documents, etc….

  14. Avatardmarie

    Les élus c’est comme les chiens, ça veut toujours marquer leur territoire….
    Il y a de bons chiens, mais il y en a de moins bons….

Comments are closed.