L’athée égyptien Ahmed Harkan serait-il condamné en France pour islamophobie ?


L’athée égyptien Ahmed Harkan serait-il condamné en France pour islamophobie ?

.

En France, on peut désormais être poursuivi et condamné (jusqu’à de la prison ferme !) par une justice islamophile pour avoir écrit « l’islam est une saloperie », « islam dehors » ou  « islam assassin »…

https://resistancerepublicaine.com/2013/10/19/belfort-3-plaintes-pour-islamophobie-contre-christine-tasin/

https://resistancerepublicaine.com/2019/06/20/scandaleuse-condamnation-de-christine-tasin-8000-euros-pour-les-autocollants-islam-assassin/

.

Or, « islam assassin », c’est ce que disent de nombreux apostats dans le monde musulman. En risquant, justement, leur vie.

.

C’est ce qu’explique également un ancien salafiste devenu athée, Ahmed Harkan :

« En vérité, personne n’ose rendre son athéisme public, car une société qui applique la loi islamique estime qu’il faut tuer toute personne qui quitte l’islam ».

Poursuivi, emprisonné, interdit de sortie du territoire égyptien, pourrait-il se réfugier en France et dire la même chose ? Apparemment non.

.

Comme une épidémie de peste (verte), l’oppression habituelle en musulmanie se répand en Occident et, particulièrement, au sein de son « maillon faible », la France. Merci la justice « Mur des Cons » !

.

Seul lueur d’espoir : certains médias, comme Le Point (échaudé par les attaques d’Erdogan contre l’hebdo) commencent à faire paraître des articles, disons… moins islamophiles que Libé ou Mediapart… Les journalistes sentiraient-ils le danger ?

.

Égypte : « Beaucoup d’athées ont été jetés en prison pour blasphème »

Ancien salafiste devenu figure de l’athéisme, le blogueur égyptien Ahmed Harkan est interdit de sortie du territoire. Il est en grève de la faim.

.

Il s’appelle Ahmed Harkan et est âgé de 36 ans. Ancien salafiste devenu apostat, ce blogueur égyptien se bat pour le droit à l’athéisme. Il est en grève de la faim depuis le 30 octobre. Alors qu’il devait se rendre en Tunisie pour se marier, il a été empêché de sortir du territoire. C’est la troisième fois qu’il tente de quitter l’Égypte, sans succès, depuis 2016. Cette interdiction de voyager ne lui a été signifiée par aucune autorité administrative ou judiciaire.

.

Ce sont, d’après lui, son engagement d’athée et son droit à mener une vie libre qui sont visés par cette restriction de liberté arbitraire.

Son état de santé se dégrade et une pétition internationale a été lancée. Nous avons voulu comprendre son combat et la difficulté de porter une parole athée en Égypte…

.

Avant d’être athée, vous avez été salafiste… Pouvez-vous nous raconter ?

Je viens d’une famille modeste. Mon père qui était salafiste m’a forcé à étudier le Coran et la Charia dans une école religieuse. Je suis devenu imam d’une mosquée avec un diplôme d’études approfondies dans les courants islamiques. J’ai vécu en Arabie saoudite, pays qui adhère au courant de Mohammed Abdel Wahab, j’ai donc étudié ses livres et ceux qui composent son mouvement. Le mouvement salafiste était très radical et ne reconnaissait pas la légitimité d’autres mouvements islamiques. Ce conflit permanent entre tous les mouvements islamiques est d’ailleurs l’une des raisons qui m’a mis sur la voie de l’athéisme.

.

Comment êtes-vous devenu athée ?

En 2010, j’ai commencé à douter de tout ce que j’avais pu apprendre à propos de ma religion. J’ai constaté qu’il y avait tellement de choses contradictoires dans le Coran… Il y avait aussi ces versets qui incitaient à la haine.

Après une longue réflexion, je suis arrivé à la conclusion que cette religion n’est que l’invention d’une personne appelée Mohammed. Par la suite, j’ai annoncé mon athéisme à ma famille et à mon entourage. J’étais devenu athée. Mon histoire s’est propagée dans tous les médias égyptiens.

.

Votre vie de salafiste était-elle plus facile que votre vie d’athée ?

En général, les salafistes sont respectés en Égypte et n’ont pas de problèmes avec la police. La situation est très différente pour les athées.

Beaucoup d’athées ont été jetés en prison après avoir été inculpés de blasphème ou diffamation de la religion.

En vérité, personne n’ose rendre son athéisme public, car une société qui applique la loi islamique estime qu’il faut tuer toute personne qui quitte l’islam.

https://www.lepoint.fr/societe/egypte-beaucoup-d-athees-ont-ete-jetes-en-prison-pour-blaspheme-05-12-2019-2351512_23.php

.

On peut admirer, dans ce « débat », le niveau de tolérance et de liberté en musulmanie. Mention spéciale pour la présentatrice hystérique au rictus haineux ne pouvant supporter qu’on mette en doute la parole d’Allah (et l’existence de  886 athées sur 101 millions d’habitants…).

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “L’athée égyptien Ahmed Harkan serait-il condamné en France pour islamophobie ?

  1. PacoPaco

    Excellent article. Ce que les merdias nous cachent soigneusement. Mais qui finit par se savoir, se faire savoir. Merci.

  2. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    L’animatrice, qui ne joue pas un rôle d’arbitre, mais est fanatique : digne du système totalitaire qu’est un pays musulman.

    Cela dit, en France, nous avons, déjà, presque les mêmes ….

    1. romulusromulus

      chez les gauchistes qui veulent imposer leur multiculturalisme, on a le sourire en coin en plus. Ou la haine en plus; même chez les cathos qui manquent singulièrement de martyrs oxidentaux ces temps-ci.

    2. Avatardenise

      c’est ce que j’allais dire ! elles ne hurlent peut être pas autant , mais déjà ils parlent fort dans les pays méditerranéens , mais je vois très bien trois femmes qui montrent leur haine, qui aboient, qui interrompt à loisir sur BFM , et lors d’une une émission politique sur la 2 , (mais qui s’est calmée ) ..

    3. gammagamma

      Bonjour,
      Au delà du fanatisme c’est une cruche bête comme une serpillère après 3 heures de ménage.
      Ils on fait venir Ahmed Harkan pour faire son procès, non pour dialoguer. Des demeurés profonds. Quand à la caniche de service, elle ferait mieux d’aller lire son coran car elle même passe pour une p…dans son pays. La mégère dans sa splendeur. Comme vous dites; bientôt nous aurons des clones.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Parfaitement.

        D’ailleurs dans les commentaires de la vidéo, il y en a (favorables) pourtant partisans de la voiler et de la renvoyer chez elle …

        Qu’elle le veuille ou non, cette cruche participe de l’émancipation occidentale (celle des kouffars qu’elle dénonce) de la femme.

        Les mâles musulmans le comprennent très bien.

    4. AvatarSamia

      J’ai vu cette vidéo il y a quelques temps déjà, et c’est effrayant la haine, la rage, la furie de cette femme. Elle montre combien les adeptes de la religion d’amour, de paix et de tolérance sont des gens doux, mesurés, respectueux des autres. A ceux qui vous diront qu’elle ne représente qu’elle-même, je leur dirais d’aller se faire passer pour un ex-musulman au milieu de musulmans dits modérés et de revenir nous voir, on pourra parler après cela !!!

    5. frejusienfrejusien

      oui, l’animatrice, elle rappelle vaguement celle qui officie sur CNEWS, la blonde intransigeante et pète sec, dont je tairai le nom ,

      et pourtant elle a un look occidental, teinte en blonde, coiffure à la Dalila, si les frères musulmans l’emportaient , elle serait vite renvoyée à ses casseroles

  3. AvatarFomalo

    Dites donc, édifiante la vidéo avec l’invité et la présentatrice islamiste de service! Aucun doute que les téléspectateurs égyptiens salafistesauront su juger de la malhonnêteté d’Ahmed Harkan, lui qui a l’audace non seulement d’empêcher la présentatrice de parler, mais quitte le plateau après une vingtaine de mises en demeure de le faire pour saboter ce débat d’actualité… Qu’ils sont loin Abdelwahab Meddeb et France culture des années 70!

  4. AvatarOrange

    Bravo Ahmed Harkan. Les leaders sociaux ex-musulmans sont formidables de courage et de bon sens. Parmi les personnes que j’admire dans le monde, les ex-musulmans leaders sociaux sont les plus aigüs. Les leaders sociaux ex-musulmans se tiennent sur la ligne de front de la crise mondiale actuelle dont l’avenir de l’humanité dépend, avec d’un côté la lumière de la vie occidentale et des religions et philosophies pacifistes du monde et de l’autre l’obscurantisme meurtrier et millénariste dégénéré de l’islam. Je ne me lasse pas de leurs livres, de leurs interviews car ils traitent de notre avenir à tous.

  5. Avatarvieux bidasse.

    Il paraîtrait qu’à l’époque des pharaons, il y avait des Egyptiens rouquins.
    Depuis lors, les romains sont arrivés, juste avant Zorro..

  6. AvatarDorylée

    Un Égyptien  » légalement  » condamné en Égypte à perpétuité pour athéisme vient se réfugier en FRANCE. L’Égypte émet un mandat d’arrêt international à l’encontre du fugitif. La FRANCE serait bien obligée de le mettre à exécution en vertu du droit international. En plus ce n’est pas un terroriste rouge italien mais un islamophobe donc il n’y a pas de problème…

  7. frejusienfrejusien

    oui, l’animatrice, elle rappelle vaguement celle qui officie sur CNEWS, la blonde intransigeante et pète sec, dont je tairai le nom ,

    et pourtant elle a un look occidental, teinte en blonde, coiffure à la Dalida, si les frères musulmans l’emportaient , elle serait vite renvoyée à ses casseroles

  8. AvatarFrancoise BAY

    En Egypte l’athéisme est condamné à mort c’est aussi simple que çà !!!! on ne quitte pas la religion reçue dès sa naissance c’est inimaginable tout simplement parce que les textes ne le permettent pas !!!! c’est également valable dans tout les pays musulmans il en a 57 !!!!. Donc ce jeune homme ne doit pas être étonner de se retrouver en prison.

Comments are closed.