Pendant le discours vide de Macron sur le communautarisme, des Maires ont quitté la salle par dizaines


Pendant le discours vide de Macron sur le communautarisme, des Maires ont quitté la salle par dizaines

.

.

C’est un bon début… mais cela ne suffit pas, mesdames et messieurs les Maires.

Il faut faire savoir à Macron qu’il est haï, et du peuple et des représentants des communes.

Les députés l’ont compris qui n’osent même pas afficher LREM sur leurs affiches de campagne !

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/12/emilie-chalas-depute-lrem-a-honte-de-son-parti-elle-se-presente-aux-municipales-sans-etiquette/

.

Quant au communautarisme, Macron a fait du Macron : un discours vide, promettant la lune à propos du « communautarisme politique » , de « l’islamisme politique » (c’est quoi ces bêtes-là ? demande maâme Michu) : « des actions concrètes dans les prochaines semaines » (un nouveau comité Théodule ? De nouvelles associations subventionnées ? Les milliards ajoutés aux milliards déjà promis et ceux obtenus par le visionnage du « perfide Misérables » ?) tout en se gardant bien de prononcer le mot islam tout court, pourtant à la source de tous les maux puisque communautariste et politique par essence.

Mais chut ! En période électorale, froisser la susceptibilité de « musulmans politiques » (c’est la nouvelle périphrase pour désigner les musulmans qui obéissent totalement au Coran, appelés aussi « islamistes » par ailleurs) c’est risqué…

Ça fait des lustres que Macron promet qu’il va s’exprimer et prendre des mesures sur l’islam(isme) et ça fait des lustres qu’il repousse sine die le moment fatidique. Il est vrai qu’en-dehors des périodes électorales, une partie de la oumma qui a les nerfs à fleur de peau répond à coups d’émeutes, de voitures, poubelles, écoles, cirques… brûlés à la moindre intrusion de la République dans ses quartiers…

.

Et  Macron est bien embêté...

 

Visant «l’islam politique» et ceux qui ont «un projet de séparation d’avec la République», le chef de l’Etat a affirmé que le gouvernement porterait «des actions nouvelles concrètes dans les prochaines semaines». Mais, face aux listes électorales communautaires, «il ne s’agit pas de proclamer l’interdiction pour régler le problème», a-t-il déclaré, soulignant la difficulté de les identifier. «Un sujet est venu : celui des listes communautaires […] comment définirait-on les listes communautaires ? Qui en serait le juge ? Selon quels critères ?», a-t-il fait valoir. «Qui peut penser d’ailleurs que de telles listes se présenteront à visage découvert, avec spontanéité et clarté ?», s’est-il interrogé.

 «Je ne peux rester silencieux sur le communautarisme, sur l’islamisme politique», a-t-il introduit le sujet. Le chef d’Etat a d’ailleurs déclaré que dans «certaines communes et quartiers progress[ai]t depuis quelques années un projet de séparation d’avec la République», en évoquant notamment des lieux où «la mixité n'[était] plus possible». 

Il a évoqué « Des listes communautaires visant parfois à se substituer à des services de la République. » C’est très islamophobe, jeune Macron, de dénoncer la réalité de l’islamisme. J’en connais qui ont même été condamnés par la 17ème Chambre pour avoir dit la même chose

Source des citations en italique :

https://francais.rt.com/france/68125-devant-maires-france-emmanuel-macron-prend-position-sur-communautarisme

.

Résultat des courses, Macron est pris à la gorge. L’immigration, l’islamisation et l’insécurité grandissantes se voient comme le nez au milieu de la figure, même au fin fond de la France, les medias bien pensants ne parvenant plus à cacher les 7 plaies françaises .

.

Et se profile, en sus des municipales, la présidentielle de 2022…  Comment rassurer l’électorat de Macron de 2017 ?

.

Les autres sont perdus depuis longtemps et bien d’autres se sont agrégés au clan sinon patriote, du moins au clan anti-macron et ne voteront pas, quoi qu’il arrive, au second tour pour lui.  Pour le moment, tout ce qu’il a trouvé, c’est de rassurer les plus riches en « matant » les Gilets Jaunes à coups d’infiltration de gauchistes et de yeux crevés et en promettant, fût-ce à dose homéopathique, de mieux gérer l’immigration économique ce qui rassure le MEDEF et les possédants quoi, du coup, font à nouveau les yeux doux au locataire de l’Elysée. 

Il est évident que ses objectifs sont de rassembler, plus que jamais, de la gauche à la droite, pour lutter contre les « populistes », les « lépreux », bref les patriotes. 

C’est d’ailleurs pour cela que l’ignoble « coordonnateur national du renseignement nous promet des lendemains qui déchantent. 

https://www.europe1.fr/societe/la-france-en-proie-a-un-degre-de-violence-inedit-selon-le-coordinateur-national-du-renseignement-3932744

.

On y reviendra dans un prochain article, en attendant, la conclusion est simple : la répression contre les patriotes va s’intensifier et les limites à leur liberté d’expression n’auront plus de limites. 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Pendant le discours vide de Macron sur le communautarisme, des Maires ont quitté la salle par dizaines

  1. AvatarChristian Jour

    La ripoublique en marche arrière va droit dans le mur. Il ne lui restera plus que les votes muzzs et ceux qui les soutiennent.Plus que jamais macron démission.

    1. AvatarMichel

      @Christian Jour. C’est une bonne chose, l’idée de destituer ce déchet. Mais ça ne peut pas fonctionner tant que le gnome a la majorité (légalement parlant). Non, la destitution, c’est pour les chefs d’état et pas pour les psychopathes. La seule chose possible est la démission. Ou alors, une telle ampleur de révolte qu’il sera obligé de fuir avec ses complices du gouvernement (mais on ne les laissera jamais s’échapper) ou encore qu’il se suicide (là… bon débarras). Un « chef d’état » roumain a connu une fin tragique et il en est de même pour tous les dictateurs, un jour ou l’autre. C’est toujours le peuple qui a finalement raison (je parle des vrais français). Amicalement.

    2. ConanConan

      1/ baroin le crooner franc-mac de la politique façon Chichi, semble vouloir se présenter pour les LR en 2022 ..==> émiettement des droites …
      2/ avec sa décision de faire l’impasse sur le muselage du communautarisme, maqueron est certain de récupérer les voix des afro-maghrébins de France …3/4 des naissances en RP !!!…
      Même MLP ne viendra pas à bout de ce bâton m….x !!…
      Il va falloir se sorir nos tripes pour surmonter tout çà et gagner !!…
      Un populo-fancouillard et qui le restera !

  2. AvatarMichel Lapaix

    Tombé par hasard sur son discours, alors que j’étais en voiture, j’ai été dans incapacité de l’écouter plus de 30 secondes.

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    « Macron a fait du Macron : (…)un promettant la lune à propos du « communautarisme politique » , de « l’islamisme politique* » (…) « des actions concrètes dans les prochaines semaines ».

    * C’est pourquoi, à l’heure où j’écris ces mots, il NE VEUT PAS INTERDIRE les listes communitaristes aux prochaines élections ? Il continue d’insulter l’intelligencd des Français !

    1. Avatarvieux bidasse.

      Vous êtes comme moi, vous avez raté un grand moment de ventilation et de flûte.
      Que pourrions nous attendre d’une carpette?

  4. frejusienfrejusien

    Môôsieur ne sait pas comment distinguer une liste communautaire, on va lui expliquer et lui faire un dessin au besoin, (tu sais, les barbus machins, les voilées, le halal, et bla et bla)

    vous y croyez vous ??
    on aurait pu s’attendre à mieux comme excuse de la part d’un Président de la République Française,

    De plus en plus petit, petit, petit le micronimus ,
    il va devenir tellement petit, qu’un jour il va disparaître, comme dans le bouquin du gars qui rapetisse

Comments are closed.