Ladj Ly, réalisateur favori de Macron : « Zineb, l’autre connasse »….


Ladj Ly, réalisateur favori de Macron : « Zineb, l’autre connasse »….

.

Qu’en termes choisis s’exprime le petit chéri de Macron. 

Comme il manie avec raffinement et délicatesse la langue française…

Comme il est doux, paisible et tolérant…

Comme il s’y prend bien pour donner des leçons d’amour à ces haineux de Français…

.

Et il est très doué.  Macron, locataire de l’Elysée pour l’heure, qui n’a pas pleuré sur les Gilets jaunes éborgnés, qui n’a pas pleuré non plus, j’en suis certaine, sur les victimes du Bataclan, non plus que sur la dame qui lui disait qu’elle vivait avec moins de 500 euros par mois… a versé de chaudes larmes devant la bouse que le Ladj Ly a pondue et qu’il a osé appeler Les misérables. Usurpateur et remplaciste, en plus.

.

Tout auréolé des larmes présidentielles et des hommages des bobos ignares, gonflant son jabot devant les demandes d’interview, le prétendu cinéaste de se jeter à corps perdu dans des entretiens fort gentillets pour le navet qu’il a pondu et pour le gugusse pas sorti de sa banlieue qu’il est, refusant de parler comme un citoyen français et crachant son venin contre la France. Les Français de souche, les islamophobes ? Tous des racistes, bien entendu. Mieux encore, nous sommes des terroristes, carrément. Et là l’amalgame est non seulement toléré mais il est de rigueur.

.

Ci-dessous sa prose merdique digne d’une racaille de banlieue, puant à plein nez la haine, haine qu’il prétend dénoncer. Quant au racisme… il s’en prend à une Maghrébine et un Juif… (note 1), deux personnages d’exception d’une intelligence et d’une culture dont il ne peut même pas avoir idée ! 

.

Mais il ne dit pas que des conneries, oui la guerre est déclarée contre l’islam et contre les banlieues. Et si nous leur avons déclaré la guerre ce n’est pas pour nous emparer de leurs richesses (ah!ah!ah!), c’est justement parce que nous ne voulons pas de ces chances poisons pour la France.

.

Auréolé d’un prix du jury au Festival de Cannes 2019, Les Misérables débarque dans nos salles ce mercredi 20 novembre prochain et fait le bilan d’une situation catastrophique des banlieues où la jeunesse abandonnée survit comme elle peut depuis des années. Le responsable de cette œuvre humaine nécessaire ? Un natif du quartier et membre du collectif mythique Kourtrajmé, Ladj Ly.
Le Blog Du Cinéma est revenu avec l’artiste sur le défi que représentait ce premier film coup de poing, PNL et un climat médiatique pré-électoral hostile.

Les Misérables c’est aussi un pays sous tension. Que penses-tu en ce moment du climat délétère dans les médias vis-à-vis de l’Islam et le voile ?

C’est vrai que la situation s’arrange pas dans ce pays, « le pays des Droits de l’Homme ». Le pays qui aime faire la morale au monde entier. Au quotidien, moi, je le ressens pas vraiment ce racisme venant de nos politiques et de nos médias. Mais une grosse partie est devenue raciste et islamophobe assumée. On a l’impression qu’il y a une guerre déclarée contre l’islam et j’ai envie de dire, contre les banlieues. Ils lient les deux ! Et les premières cibles une fois de plus, ce sont les femmes. Les femmes voilées qui ont rien demandé à personne et ont choisi de porter le voile. Quand j’entends qu’on « force les femmes à porter le voile », dans quel monde on vit ? Sortez de votre petit confort ! Venez voir comment ça se passe en banlieue ! Vous verrez que personne ne force à rien ! Ce sont des femmes qui s’assument, qui sont libres. A un moment donné, arrêtez votre spectacle à deux balles ! Nous, ça nous atteint même pas : on sait très bien qu’avant chaque élection, forcément, ils tapent sur la banlieue, les noirs, les arabes, l’Islam etc. C’est toujours le même cinéma ! Quand on voit l’autre conne… J’ai presque envie de l’insulter ! L’autre connasse de Zineb (NDLR : Zineb El Rhazoui) qui incite les policiers à tirer sur la « racaille de cité ». Va te faire enculer ! Faut se dire qu’on invite à la télé des personnes qui encouragent à nous assassiner. Comme s’il y avait pas déjà assez d’assassinats de policiers sur les jeunes des quartiers. Toute cette haine ! Je vais même pas citer le nom de l’autre là, ce fils de pute (NDLR : Eric Zemmour). Il faut que ça cesse cette habitude de monter les français les uns contre les autres. Les Misérablesest un film rassembleur, qui appelle à l’harmonie. On dirait que le but de ces gens là c’est de créer une guerre civile dans ce pays. Mais il y en aura pas parce que les français ne sont pas aussi abrutis que ça. Les français ont compris qu’il y a une classe, une minorité, qui tient les médias et les politiques jusqu’à en devenir dangereux. J’appelle ça « le terrorisme » aujourd’hui. Ça ressemble à ça au début : tu pousses des gens à s’entretuer. C’est eux qui posent la première pierre, c’est eux les premiers terroristes.

http://www.fdesouche.com/1298699-ladj-ly-la-misere-est-si-belle-interview-du-realisateur-du-film-les-miserables

(1)

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Ladj Ly, réalisateur favori de Macron : « Zineb, l’autre connasse »….

  1. AvatarAdalbert le Grand

    Le vernis de l’onction bobo-gaucho médiatique n’aura pas attendu trois jours avant de craquer, révélant le rictus hideux de la Haine.

    Racaille un jour… Chassez le Naturel, et le djihadiste revient au galop!

    Et en plus il prétend prêcher d’harmonie! Les cons ça ose tout, c’est bien connu. « l’autre conne… J’ai presque envie de l’insulter ! L’autre connasse de Zineb[…]. Va te faire enculer Toute cette haine ! Je vais même pas citer le nom de l’autre là, ce fils de pute » …. c’est sûr, ça respire l’amour du prochain et la concorde

    L’harmonie, c’est entre les contraires, les complémentaires, pas entre les semblables, avec ceux qui doivent penser obligatoirement comme toi pour que tu les tolère; ce n’est pas la dictature de l’uniformité et de la conformité à ton opinion, la monodie ou la monochromie…

    Je vois bien de quelle harmonie il parle : le monde harmonieux de la société islamique. On sait ce qu’il en est, de l’harmonie musulmane…

  2. Avatardenise

    Oups ! j’ai entendu tout autre chose sur France infos ou Rtl où il était interviewé, un doux , un homme ouvert ; qui décrit les banlieues mais aussi la difficulté de la police , qui parlait très bien , et qui a dit ses énormes difficultés à monter ce film ; car il pense sans doute que n’importe quel français blanc a tous les codes les finances , les aides ou tuteurs pour monter un film !! c’est comme ce sénégalais , réfugié politique, qui a son arrivée à Besançon a mis le feu à la mairie parce qu’il n’arrivait pas à trouver un éditeur pour sa prose !! ( il a écopé de 4 ans de prison ) Dur dur la réalité culturelle ! Mais bon je n’irais pas voir son film, et par conséquent je ne pleurerais pas .

    1. AvatarAdalbert le Grand

      Vous avez donc expérimenté la taqiya (dissimulation, hypocrisie)… dire à l’ennemi qu’on hait ce qu’il a envie d’entendre, lui montrer ce qu’il a envie de voir, et lui faire croire qu’on l’aime et le respecte, pour endormir sa méfiance.

  3. Avatarclaude t.a.l

    Nous sommes, de nouveau, dans une période de  » drôle de guerre « .

     » La « drôle de guerre » (en anglais : phoney war, « fausse guerre » ; en allemand : Sitzkrieg, « guerre assise » ; en polonais : dziwna wojna, « guerre étonnante ») est la période du début de la Seconde Guerre mondiale qui se situe entre la déclaration de guerre par le Royaume-Uni et la France (les Alliés) à l’Allemagne nazie le 3 septembre 1939 et l’offensive allemande du 10 mai 1940 sur le théâtre européen du conflit.  »

    On connaît la suite …

    Avec le gouvernement qu’on a, en mai 2020, la France n’existera plus !

    Comparaison n’est pas raison, bien sûr, mais je trouve qu’il y a beaucoup de similitudes avec la période qui a précédé l’invasion de la France.

    1. AvatarAdalbert le Grand

      Et cette fois, on n’a même pas de ligne Maginot, seulement une ligne de défenseurs politiques imaginaires!

      Votre comparaison avec la drôle de guerre a malheureusement des chances d’être trop vraie. En tout cas, parallèle judicieux et très bien vu. Nos dirigeants devraient y réfléchir…

      Rappelons que cette « drôle de guerre » a eu lieu parce que les Français n’ont pas osé attaquer la ligne Siegfried, croyant qu’elle était aussi puissante que lla ligne Maginot, alors que c’était du bluff! C’était une ligne de blockhaus légers et plutôt dégarnis (pas d’équipement, pas d’armes lourdes à demeure, et surtout très peu de troupes pendant que la Wehrmacht était occupée en Pologne).

      A leur décharge, la propagande allemande avait été bien menée, et l’armée française n’était pas encore suffisamment livrée en tanks.

      Mais aujourd’hui, on sait qu’on aurait dû attaquer les premiers, sans crainte du combat. A méditer… mais pas trop longtemps, sinon l’ennemi va finir par attaquer le premier en passant par la Belgique (il l’a déjà testé en novembre 2015, d’ailleurs)

      Très bon doc diffusé en ce moment sur la chaîne Toute l’Histoire (Maginot vs Siegfried).

      1. Avatarclaude t.a.l

        Salut Adalbert,

        il y a quand même ce qu’ils croient être une  » ligne Maginot « ,
        pour eux, c’est l’argent déversé dans les  » banlieues  » .

        ça marchera encore moins bien que la ligne Maginot

    2. AvatarVictoire de Tourtour

      Si ce n’est que, en attendant la suite, l’invasion/occupation de la France, et de l’Europe , cela fait plusieurs décennies qu’elle a commencé, et va s’amplifiant, aujourd’hui plus qu’hier .Et bien moins que demain, sauf si nous expulsons manu militari la vermine invasive.

  4. AvatarLANKOU RU

    BOYCOTT de ce film , tout simplement !
    Pour l’usurpateur ,encore un bronzé (très) qui va faire un p’tit tour à l’élysée et hop là .

    1. Avatarcrina

      Ah maintenant que vous avez parlé une autre question me vienne à l’esprit: c’est le fils de qui d’Afrique ce Monsieur ?

  5. AvatarChristian

    Macron à Amiens aujourd’hui interpellé par un jeune qui lui propose un défi sur Fifa 20 un jeu vidéo…notre président lui répond surement grisé par l’accueil des gens des quartiers nord d’Amiens (arabes et noirs à 90%en parlant d’jeune…wech wech. Si un africain l’interpelle il prendra l’accent africain et avec le tocard ly il doit parler racaille, cela lui rappelle son ben allah qui doit manquer à son séant. Il n’est décidément pas à la hauteur !!

  6. AvatarChristian Jour

    On tombe de plus en plus bas, pire on creuse de plus en plus profond. Donner un prix à ce navet c’est donner de la confiture à un cochon.
    Patience tout ce règlera.

  7. ConanConan

    Avec des crétins pareils, le cinéma français est bien représenté !!….
    Allez donc voir « Donne moi des ailes » ! Emerveillement garanti …

  8. DiogèneDiogène

    Quand on lit ce qu’écrit l’énergumène qui a pondu un film pleurnichard sur les « pauvres » petites personnes des « quartiers » qui sont « persécutées »…On ne peut qu’être atterré par son niveau d’expression…

    Et, bien sûr, il ne peut, que, ne pas apprécier les Zineb et Eric qui, eux, réfléchissent et savent s’exprimer en respectant la langue française.

    A vomir…

    Vive la vie dans une cabane au fond des bois (au Canada) loin de tous les excréments qui salissent un pays jadis beau…

    Accueillez par milliers, par millions des gens (d’une autre culture…) vous pouvez être sûr qu’ils vous remercieront…

    L’Etat (donc nous) n’en fait jamais assez en dépit des milliards déversés dans les banlieues…

Comments are closed.