Dans le magazine Phosphore, les migrants sont des « seigneurs »


Dans le magazine Phosphore, les migrants sont des « seigneurs »

.

Presque tous les médias subventionnés de France défendent furieusement l’accueil inconditionnel des migrants. Et bien sûr, l’invasion migratoire et le grand remplacement n’existent que dans les cerveaux détraqués et complotistes des « fâcheux » d’extrême droite.

.

La presse jeunesse, plus encore la catholique, n’échappe pas à la règle : elle s’avère parfois aussi immigrationniste que le Monde ou Libé. Tels Mon Quotidien-L’Actu (Play Bac), Le Monde des Ados (Fleurus), Geo Ado ou Phosphore.

Ces deux derniers titres appartiennent au groupe catholique Bayard qui s’illustre par son suivisme papal, son ode au métissage obligatoire, son islamophilie et des lignes éditoriales toujours pro-migrants :

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/09/a-la-croix-lhebdo-on-a-le-migrant-dans-la-peau/

https://resistancerepublicaine.com/2019/06/30/geo-actu-rend-hommage-a-la-poesie-des-rappeurs-qui-denoncent-pauvrete-racisme-et-police/

.

Comme à chaque numéro de Geo Ado, le magazine Phosphore livre aux lycéens sa dose lacrymale d’histoires de migrants. Dans le dernier numéro de novembre, le dessinateur Jérémie Dress part à la rencontre des jeunes réfugiés débarqués, sans leurs parents, à Paris, à la Villa Saint-Michel qui les accueille.

.

Ces migrants africains ont beaucoup souffert (les cicatrices des barbelés espagnols marquent encore leur peau) mais s’avèrent incroyablement motivés pour s’en sortir. Ils sont polis, gentils, respectueux et prennent soin d’eux.

.

Bref, « ce sont des seigneurs ! Après tout ce qu’ils ont vécu, ils n’ont plus rien à perdre et tout à offrir à la France » s’exclame une dame vibrante d’admiration…

.

Mais en attendant de recevoir papiers, nationalité française et smala par regroupement familial, la France devra leur offrir cours de français, formation, AME, nourriture et, plus tard, par discrimination positive, un logement social et un travail.

.

Ces nouveaux « seigneurs » coûteront sûrement très cher à la société mais Bayard et le pape s’en foutent : c’est l’État et les Français qui paieront.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Dans le magazine Phosphore, les migrants sont des « seigneurs »

  1. Avatarmia vossen

    Inimaginable!!! J’apprends le français à de jeunes migrants. Ils sont adorables….ET je ne suis pas naïve, apprends pas mal de réalités sans poser de questions. L’essentiel: la plupart des « migrants » ont été envoyés par leur famille qui attend en retour une aide substantielle, aide prise sur ce que l’Etat offre à ces « seigneurs ». Et vrai qu’il y a de vrais seigneurs: certains de mes élèves travaillent dur après l’école comme à l’école.

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Je ne comprends pas trop votre commentaire si vous êtes bien Mia Vossen de Riposte Laïque, peu réputé pour son amour des migrants. Ou alors, c’est du second degré.

    2. Avatarwar gear

      @mia vossen Eric ZEMMOUR l’a encore redis du micro au macro pour faire simple chaque organisme défend et protège son existence. c’est ce que nous faisons tous et toutes ces sphères par un fragile équilibre ont un code de bonne conduite et le respectent sauf une la sphère mahométane.
      Attendez juste quelques millions de musulmans de plus sur notre sol eux vont vous apprendre leur définition de seigneur vous ne pourrait plus vous repentir de votre erreur vous serez morte. De plus l’exception confirme la règle sur 50 de vos élèves 1 s’intégreras. Vous ne saisissez ni la nature ni l’ampleur de ce qui nous occupe la FIN de notre CIVILISATION . Je vous l’accorde beaucoup de vos petits seigneurs sont de simples victimes d’un autel que je vomis et exècre. amicalement

      1. Avatarwar gear

        1 seul de vos protégés toucherais 1 seul cheveux de votre enfant vous vous transformeriez en lionne pour le protéger l’attaque repoussé votre raison reprendrais le dessus et vous chercheriez a comprendre et voire même a JUSTIFIER la raison de cette attaque contre votre enfant . La mère mahométane non elle vous dévoreras toute crue ils ne fonctionnent qu’avec leur système limbique une fois que le sympathique est déclenché pas de pitié a croire qu’ils ils verrouillent le para-sympathique . Vous pouvez avoir très peu d’échanges avec eux a croire qu’ils ont élevé au rang de vertu l’agressivité leur mode d’expressions est l’invective leur discours est souvent guerrier il suffit de voir le coran. Des seigneurs comme ça je préfère qu’ils restent loin très loin de moi.
        On m a appris le partage et l’échange très jeune il ne peut se faire qu’avec des gens de même principes que vous . Toute nos églises seront brûlées et remplacer par des minarets symbole de domination je monte en haut d’une tour j’appelle en beuglant a venir se prosterner mes ouailles soumises a leur SEIGNEUR.

  2. Avatarwar gear

    Ce sont des seigneur preux croisé qui au nom d’allah affrontent mers et océans pour venir délivrer du joug des kouffars leur frères persécutes loin de la terre d’islam . Nous mécréants infidèles barbares nous n’avons su recevoir le message de paix que les émissaires de la religion de paix et d’amour nous on donnés point de repentance pour nous par allah nous allons être châtié durement .La chair de nos gorges va connaitre le froid de l’acier.

  3. Avatarmia vossen

    NON, je n’ai pas d' »amour pour les migrants », je suis simplement humaine et ne rejette aucun humain pour son appartenance, tente de me rendre utile là où cela est possible. Par ailleurs, j’observe que LE problème fondamental, la surpopulation, n’est jamais abordé… je l’aborde avec mes élèves…

    1. AvatarCeltillos

      il est très hasardeux d’assimiler les musulmans a des êtres humains, moi je les assimilerais plutôt a des démons déchaînés déguises en humains si j’étais croyant, mais comme je ne le suis pas je les assimiles a des animaux sauvages et nuisibles….

    2. AvatarFomalo

      Bravo d’aborder la « surpopulation » avec vos élèves! Et attendez de les revoir dans trois ou quatre ans, s’ils ont pu s’incruster en France.. et si vous êtes encore vivante dans dix ans, voyez le nombre de gnards engendrés qu’ils auront fait profiter de notre pays, de ses allocations, de ses transports gratuits, de l’AME, de papiers français et européens, et les fillettes des cours coraniques du samedi, en robes longues noires. Perso, cela fait dix ans que j’ai commencé à enseigner bénévolement en FLE et en soutien scolaire, et que je constate; et depuis 3 à 4 ans que j’ai conclu. Plus jamais de « migrants », d’africains, de maghrébins, de muzz quoi. S’ils ont besoin d’une lettre à écrire, d’un dossier à appuyer: L’ASSISTANTE SOCIALE ( qui n’a pas trop le temps) ou L’ ECRIVAIN PUBLIC (surbooké et payant à tant la page) c’est leur boulot.Pareil pour la surpopulation: Le Planning Familial. Quoique, même là, on doit repérer des @mia vossen encartées à une ou deux ONG et autres assocs!

  4. Jean-Pierre CoqJean-Pierre Coq

    Me souviens que quand j’étais petit j’étais abonné à une revue jeunesse des éditions Milan.

    Un numéro parlait de la malnutrition en Afrique subsaharienne.

    Cet article tentait toute honte bue à faire le parallèle entre notre consommation de fast food et de burgers et la pénurie alimentaire en Afrique.

    Il s’adresse directement au jeune lecteur :

    « Tu aimes te régaler d’un hamburger et de frites…oui mais sache que ce n’est pas facile pour les pays pauvres…ils élèvent des millions de bovins pour notre pays riche et sans contrepartie pour eux…ils ne produisent plus de céréales pour leur population…alors un hamburger ? Oui mais pas trop souvent !  »

    Et ça pousse la larmichette..
    Un mot pour notre terroir ? Nenni.
    Un mot pour inciter à manger de tout et réhabiliter les fruits et légumes ? Non plus…
    Oubliés nos paysans…notre tradition de bien manger…les valeurs de notre pays bien aimé.

    Le petit coq aurait pu se laisser formater mais il a ressenti un malaise salutaire.

    1. frejusienfrejusien

      pour ce qui est des bovins, c’est une blague !!

      avec qq bovins faméliques aux flans décharnés, qui traînaillent dans les broussailles je me demande comment ils pourraient nous nourrir, !!

      fort heureusement, nous avons nos excellents éleveurs de vaches charolaises, jersiaises, blondes d’Aquitaine, limousines, Aubrac, salers, et tant d’autres en fonction des terroirs

  5. AvatarOrange

    Les illustrations du magazine rendent avec beaucoup de réalisme les physionomies inabordables des migrants. J’ai remarqué que les ex-musulmans ont des expressions faciales nuancées et franches et des postures corporelles aussi nuancées et franches. Ils communiquent vraiment car ils existent vraiment. En revanche, les migrants musulmans ont un visage figé fermé, un regard désagréable réservé pour l’adoration du tueur Mahommet. Et tous les musulmans pratiquants anti « infidèles, sont aussi anti leur corps. Leur corps imprégné de haine gémit de douleur moléculaire. Molécules auxquelles l’amour universel est interdit.

Comments are closed.