A « La Croix L’Hebdo », on a le migrant dans la peau


A « La Croix L’Hebdo », on a le migrant dans la peau

Quoi de neuf dans le monde formaté de la presse sous perfusion ?

.

Et bien justement, La Croix, l’un des quotidiens les plus subventionnés de France (avec l’Humanité), lance son nouveau magazine à 3,80€ le numéro : La Croix L’Hebdo… pour une information aussi immigrationniste que Libé !

.

La couverture met déjà en scène un couple de migrants africains se retrouvant après mille péripéties.

La page suivante nous invite ensuite au Musée du quai Branly-Jacques Chirac, « là où dialoguent les cultures ». D’ailleurs, le dialogue et l’apaisement sont les maîtres-mots de l’équipe rédactionnelle qui manque, cependant, un peu de diversité (pareil qu’à Libé, en fait…).

 

 

Bon, tout cela fleure bon le catholicisme de gauche, un brin maso, préférant l’exotisme du migrant musulman à la figure barbante du vieux Sdf de souche.

.

Mais l’édito d’Anne Ponce nous prévient : La Croix L’Hebdo va nous donner de l’info non trafiquée, objective et humaine, « apaisée » on vous dit !

« … La Croix a décidé d’offrir un espace pour poser le regard et mettre – un – peu – à distance le flot de l’actualité, un moment de lecture pour reprendre ses esprits et reprendre la main. »

Sans avoir le temps de reprendre mes esprits, Sœur Anne me propose donc d’aller me faire voir chez les migrants afin de « croiser d’autres vies » que la mienne.

« … beaucoup de sujets d’actualité sont histoire d’humanité, comme le montre notre enquête sur les familles de migrants séparées par l’exil… »

.

Puis, ensuite, La Croix l’Hebdo nous livre un entretien rempli d’humour et d’originalité avec… Alain Juppé. Non, je plaisante : sérieux et grave, le maire de Bordeaux s’inquiète avant tout de la situation actuelle.

« Aujourd’hui, je suis profondément inquiet des menaces sur nos libertés individuelles. »

Ha ? Le rôle de l’islam ? L’immigration incontrôlée ? L’islamisation de notre société ? L’attaque de la préfecture de Paris ?

Pas du tout, ce qui l’inquiète avant tout, c’est le retour du populisme : Poutine, Orban, Salvini qui « ont la côte ». et les Gilets Jaunes qui réclamaient un homme à poigne, un « général à la tête du pays ». L’ennemi absolu ? L’extrême droite, bien sûr !

 

Bon, le populisme menace nos libertés individuelles… Mais le terrorisme ? La partition en cours ? Le prochain face-à- face ? Non, toujours pas ? Non, ce qui inquiète aussi Alain Juppé, c’est l’essor de l’IA (intelligence artificielle).

« … la révolution numérique permet aussi d’installer dans les rues d’une ville 2000 caméra de vidéo-surveillance, qui peuvent opérer une reconnaissance faciale individuelle ».

 

Malgré tout, Alain Juppé reste définitivement accroché à son « identité heureuse ».

« Le rôle du politique, c’est […] de tirer les Français vers le haut, vers la confiance et l’espérance […] La France est une société multiculturelle, cela va de soi et il faut enfin l’assumer complètement […] Le multiculturalisme, c’est accepter la diversité des origines et des cultures, mais dans la cohésion d’une communauté plus vaste, la communauté nationale. Sinon, ce sera la guerre civile. »

Ensuite, après une pub multiculturelle où une femme noire vante Smartside (« Stories make leaders »), une société spécialisée dans le coaching en storytelling, La Croix L’Hebdo nous propose alors 10 pages d’histoires de migrants : « En France, des enquêteurs de la Croix-Rouge tentent de réunir les familles dispersées. »

 

 

Voilà, on l’a compris, La Croix L’Hebdo, c’est pas méchant, c’est juste gnangnan. Dans le droit fil de l’information formatée avec ce petit zeste supplémentaire de catholicisme masochiste qui voudrait accueillir encore plus de migrants musulmans (vous ne lirez aucun article sur le malheur des chrétiens d’Orient) : ouvrons les bras à notre prochain venu d’Érythrée ou d’Afghanistan et offrons nos gorges avec humanité et compassion pour que notre pays accepte enfin son multiculturalisme rédempteur et son identité heureuse.

.

Vous êtes catho ? Vous êtes maso ? C’est La Croix L’Hebdo qu’il vous faut.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “A « La Croix L’Hebdo », on a le migrant dans la peau

  1. Avatarjacotte

    Ces gens là raisonnent comme un tambour crevé au lieu de rassembler les chrétiens La Croix le Pape sèment la division ils seront comptables !

  2. AvatarGabriel

    Ali Juppé et Anouar Philippe nous vantent les joies du multiculturalisme et du « vivre ensemble », expressions inventées par l’OCI des frères musulmans pour nous envahir et réaliser le « mourir ensemble ». A quand une enquête sur les millions touchés par la racaille islamo-gauchiste pour trahir les peuples européens ?

  3. Avatarbm77

    Ils ont subventionné cette presse mais il fallait aussi fournir le personnel adéquat et formaté,ce qui a été réalisé grâce aux écoles de journalisme qui nous ont fait des journalistes tellement soucieux de la liberté d’opinion qu’ils réclament aujourd’hui à l’apogée de la presse aux ordres, l’exclusion d’un collègue qui ne partage pas leurs conditionnement de cerveau!!!
    C’est pour cela que nous avons aujourd’hui des articles de l’huma que nous pourrions aussi bien retrouver au figaro comme dans la croix hebdo. C’est le nivellement et l’indifférenciation de l’info comme celui de l’éducation et même des individus . On ne doit plus voir une tête dépasser! Le totalitarisme!

  4. Amélie PoulainAmélie Poulain

    « Vous êtes catho ? Vous êtes maso ? C’est La Croix L’Hebdo qu’il vous faut. »

    Franchement, ça ferait une pub d’enfer !

    Il y a tout, le tapis « élimé » etc…., digne d’un scénario de film.

    Mais au fait, ils touchent combien de l’Etat Français ces migrants avec quatre enfants ? Peut-être une somme à faire pâlir d’envie un smicard qui trime tous les jours, ou un petit retraité qui survit avec sa pension de misère.

    Et cela ne les dérange pas ?

    De la naïveté ? Je ne sais pas comment nommer ce genre d’attitude, plutôt de l’égoïsme à mon sens à se faire plaisir devant un tableau qui leur reflète une misère propre à éveiller leur fibre charitable afin d’éteindre une obscure culpabilité sans doute. Car, si ce n’était pas le cas, ils seraient plus lucides sur la réalité et le fond de ce qui se passe.

    Et ils ne s’interrogent pas sur les pays limitrophes de ces migrants soit-disant en danger qui seraient plus à même de les recevoir ?

    Le problème c’est qu’ils s’appuient sur des cas particuliers (mais que personne ne vérifie…), et même si on peut penser qu’il y aurait peut-être une part de vérité pour certains, ces gens sont incapables de se projeter dans les intérêts du Collectif et à long terme.

    Impossible de s’occuper de toute façon de la terre entière (où la misère humaine est partout et tous les étages des sociétés).

    D’ailleurs, le mieux seraient pour eux d’aller sur place aider, au moins ils ne le feraient pas au détriment de leur pays et de leurs concitoyens dont ils trouvent normal de faire la charité avec leur argent quitte à les démunir.

    Sans compter effectivement qu’ils ne prennent pas fait et cause pour la souffrance des Chrétiens d’Orient ce qui serait plus logique.

    C’est la culture de l’émotion dans l’immédiateté, sans distance, dans le misérabilisme naïf, mais dans le « choix » quand même (qui pose question), ce n’est pas cela qui est constructif pour qui que ce soit.

    1. AvatarAardvark

      Merci, @ Amélie Poulain; pour l’ensemble de vos commentaires, Vos pensées sont en parfaite adéquation avec les miennes !… Et honte au journal (?…) « La Croix » pour ses choix démagogiques; dont la fausseté est éclatante dans cet article… Ah, le coup du tapis élimé ! (en Afgha et en Érythrée, ils sont assis dans la terre…) Ne manquaient que les réseaux de prostitution et de trafic d’organes, c’est chose faite … (HIV négatifs dans les 2 cas ?…) Si je ne me retenais pas, j’aurais presque la larme à l’œil ! Pour arranger tout ça, ils n’ont qu’à demander à leur prophète, le chamelier pédophile du V ème siècle, lui, il saura faire !…Toutefois, j’en doute un peu, 90 % des musulmans sur cette terre crèvent de faim….

    2. frejusienfrejusien

      tout à fait bien décrit,
      et le plus inquiétant c’est ce choix qu’ils font, de mettre en avant les musulmans d’un pays qui n’est pas en guerre,
      alors qu’ils ne mouftent mot sur les Chrétiens qui se font égorger tous les jours en terre d’islam livrée au chaos islamique,

      honte à eux,
      eh oui ! que le tapis élimé m’a ému aux larmes, et les trafics d’organes, puis la prostitution, heureusement que les assos cathos étaient là pour sauver ces âmes !!

      mais faut-il dire sauver ces âmes ? car finalement pour un vrai chrétien, sauver une âme , c’est la conduire vers Dieu, et donc la convertir au christianisme,
      bizarre, ils n’en touchent pas un mot,
      on dirait qu’ils ont oublié qui ils sont, amnésie générale, gâtisme papal ??

  5. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Bande de conards de culs bénis !! il faudrait les foutre avec leurs familles dans un camp de migrants pendant quelques semaines et quand leurs femmes et leurs filles se seraient faites ravager au point de ne plus pouvoir ni marcher ni s’assoir par ces gentils migrants qu’ils aiment tant et dont c’est la coutume, ils comprendraient peut être.. Et encore, ce n’est pas certain…

  6. AvatarVictoire de Tourtour

    Le révérend père Juppé confond « populisme » et « démagogie ».
    Elle se monte à combien, la subvention ?
    Et les pisse-copies qui y sévissent, ils touchent combien , pour leurs visqueuses prestations ?

  7. Avatardurandurand

    Rien qu’à voir la photo de toutes et tous ces suceurs de babouches j’ai une irrésistible envie de leur mettre des pains dans la gueule ,encore une belle brochette de collabo à ajouter sur la très longue liste des traîtres .

  8. Avatargregory

    L’OCI et sauros achèteraient ils aussi les supports chrétiens, après avoir influencé l’élection d’un pape islamophile en attaquant financièrement la banque du Vatican?
    Tout s’achète, tout se vend,tout est à vendre!

Comments are closed.