Tours : le proviseur De Vos se plie en quatre pour un concert de Bilal Hassani dans son lycée !

Nouvel épisode dans le « dossier » Bilal Hassani :

http://resistancerepublicaine.com/tag/bilal-hassani/

http://resistancerepublicaine.com/2019/05/14/eurovision-est-il-normal-que-le-representant-de-la-france-chante-en-francais-et-en-anglais/

.

Le proviseur du lycée Clouet s’est empressée de permettre au chanteur de se produire dans son établissement de Tours.

Françoise de Vos, enchantée d’avoir trouvé, dixit, un modèle de « tolérance », aurait-elle manqué l’article de Jean-Paul Saint-Marc ?

http://resistancerepublicaine.com/2019/02/03/france-eurovision-dans-la-m-bilal-sa-perle-collectionne-les-ignominies/

.

Les élèves n’ont-ils pas mieux à faire, à l’approche du bac ?  Est-ce vraiment une mission de l’Education nationale, du service public ? Est-ce vraiment à cela que servent les locaux financés par les budgets publics ? Qu’il soit permis d’en douter…

Faut-il y voir du mépris pour les élèves du lycée professionnel, présumés non intellectuels donc finalement trop limités pour prétendre à mieux que ce qu’ils peuvent voir en allumant leur télévision ?

https://www.lanouvellerepublique.fr/tours/le-lycee-clouet-accueille-bilal-hassani-en-roi

(…) Le proviseur du lycée professionnel François Clouet, Françoise De Vos s’est rapidement engagée à faire les démarches pour accueillir le dernier représentant français à l’Eurovision : « Il prône les valeurs de la tolérance, de la différence, c’est très important pour notre lycée ».

(…) Attendu et acclamé la nouvelle star française entre dans la classe pour trente minutes de concert privé. Cinq titres de « Kingdom », son dernier album, dont « Fais beleck », « Basic » et « Roi » comblent les élèves. Entre chaque titre, Bilal Hassani dévoile quelques anecdotes et conseils osés : « Bon courage pour le bac ! Je vous souhaite d’avoir de meilleurs résultats que moi. Ecoutez mon album au lieu de réviser vos examens ».

Le public lycéen, très largement féminin, est conquis par la performance du jeune homme de dix-neuf ans. Marie l’a trouvé « très professionnel et drôle » et insiste sur l’exception de l’événement « C’est une star ! Ici, à Clouet, c’est si rare ». A la question : « Que pensez-vous de Bilal Hassani ? », les réponses des jeunes filles sont spontanées : « C’est un gars fort ! C’est un modèle pour nous, un symbole de tolérance, de respect ». (…)

7 Commentaires

  1. Les lycéens des LP sont généralement issus du prolétariat. Sans doute leurs parents votent-ils de ce fait majoritairement RN.

  2. Ces lycéens et ces lycéennes n’ont rien dans le carafon , de la graine de dhimmis déjà bien germer , serait ce des mioches de gauchistes , de bobo ? Beurkk , ils ou elles sont irrécupérables .Quel gâchis de cette jeunesse nourrit au pas d’amalgame +1000 .La faute aux parents et à l’inéducation anti-national !

  3. quand on voit ce que dit & fait microcescu …
    comment pouvez vous vous étonner ?
    surement qu ‘au 14 juillet ou la fête de la musique le guignol sera à l élysée

  4. Beeuuaarrkk ! ! ! . . . que dire de plus ? Cà y est, j’ai vomi !

Les commentaires sont fermés.