" fake news " ( à la sauce turque )

Nous savons, nous, ce qui guette le pays avec la future  » loi fake news « .
http://resistancerepublicaine.com/2018/05/26/avec-macron-et-sa-loi-sur-les-fake-news-nous-entrons-dans-un-monde-totalitaire/
Nous serons alors en 1984, selon le titre du livre d’ Orwell.
Les Turcs du Pontet ( Vaucluse ) ont bien compris l’intérêt d’ une telle loi.
Ils ont déjà promulgué leur propre loi  » fake news  » .
Pour eux, la couverture de  » le point  » – une photo d ‘ Erdogan et un titre  » Le dictateur . Jusqu’où ira Erdogan ?  » – est une  » fake news « .
Ils ont donc fait appliquer leur toute nouvelle  » loi fake news « . Ils ont fait retirer, de manière agressive, l’ affiche publicitaire d’un kiosque à journaux.
http://resistancerepublicaine.com/2018/05/27/les-turcs-du-pontet-arrachent-les-affiches-du-point-seul-le-maire-fn-prend-les-choses-en-mains/
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/05/26/97002-20180526FILWWW00126-le-pontet-des-pro-erdogan-font-retirer-une-affiche-du-point.php
Ils auraient depuis, semble-t-il, obtenu le soutien de la communauté algérienne de cette ville.
Cela montre une chose.
Les Turcs de France ont bien compris l’esprit de la future loi : Tout ce qui est contraire à la  » bonne pensée  » doit être interdit.
Ils appliquent leur loi.
 
Qui, en France, comprendra les terribles dangers d’une telle loi ?

 24 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Erdogan finira comme de nombreux dictateurs : Saddam Hussein, Khadafi, Ceaucescu…

  2. @Claude t.a.l.
    « Qui, en France, comprendra les terribles dangers d’une telle loi ? » :
    les enfants et petits enfants des anciens resistants qui doivent se dire : Mon Dieu la terreur nazie recommence. Souvenez vous des immenses autodafes pendant le nazisme.

  3. Qu’ils rentrent donc en Turquie, puisqu’ils l’aiment tant ,leur Herr Dogan !

  4. Cela montre une autre chose, mais ça on le savait déjà, que pour certains ils ne sont que des Français de papier…

  5. Je suis sûr que Nethanayou ou Trump lui préparent une surprise à leur façon

Les commentaires sont fermés.