Nyssen-Macron ont offert à Tin, du Cran, la tête du nègre d'Alexandre Dumas

Le pauvre  Auguste Maquet n’était passé à la postérité que parce qu’ayant collaboré souvent avec Alexandre Dumas, il avait été baptisé « son nègre ». Puisque dorénavant on ne saurait plus utiliser ce mot « raciste », je crains qu’Auguste Maquet ne disparaisse de nos mémoires. Parce que, franchement, parler du porte-plume Auguste Maquet, ça vous dit quelque chose, à vous ?

http://www.lepoint.fr/societe/le-mot-negre-banni-en-litterature-16-11-2017-2172963_23.php

Ainsi le CRAN continue son oeuvre d’éradication, après la lutte contre les Têtes de nègre dans nos boulangeries ( ils ont eu gain de cause, les génocidaires de la langue française ), après la lutte pour faire disparaître toute référence à Colbert en notre beau pays, Tin s’en est pris au « nègre littéraire ».

Tin s’en était même pris aux pâtisseries « racistes  » d’un boulanger de Grasse. Ce dernier avait perdu en première instance, mais avait gagné en appel et les fameuses pâtisseries étaient revenues en vitrine.

http://resistancerepublicaine.com/2015/04/16/les-patisseries-racistes-de-grasse-pourront-a-nouveau-etre-exposees/

Mais comme Tin est payé pour traquer toute trace de l’esclavage, il s’en est pris au mot « nègre littéraire ». Et il a gagné,  le Ministère de la Culture lui a fait ce cadeau. Ministère  dirigé par Françoise Nyssen, celle qui traîne à Cannes avec voilée de service et autres diversités et ne se soucie pas de l’image soumise de la femme qu’elle véhicule avec sa compagne. Nyssen, comme Macron, sont tout aussi crétins, traîtres, incultes et génocidaires de la langue française que lui. Génocidaires des Français tout simplement. Génocidaires assumés et pressés.

Leur stupidité, en sus de leur racisme anti-blanc ? C’est que ceux qui réclament des musées de l’esclavage, de l’immigration, des jours fériés correspondant aux lois votées, aux abolitions… font paradoxalement disparaître de la vie de tous les jours, donc de notre mémoire, toute référence à ce passé dans lequel ils vivent.

Il y a eu l’esclavage, il y a eu des nègres qui faisaient tout ce que leurs maîtres ne voulaient ou ne pouvaient pas faire, pour rien ou pas grand chose. Il y a eu des Auguste Maquet qui donnaient des coups de main à des Alexandre Dumas qui en avaient seuls la paternité. Il y avait bien un statut de nègre.

A présent c’est terminé. Un porte-plume ? Voilà ce que cela m’évoque :

Je continuerai de parler des nègres de Dumas ou de  même si word refuse dorénavant le mot. Je n’ai jamais utilisé le mot « nègre », péjoratif pour parler d’un Noir ; par contre je refuse de me soumettre à cette dictature fasciste qui, de plus en plus, nous renvoie au Meilleur des mondes.

J’attends avec impatience la sortie du prochain Larousse et du prochain Robert. Iront-ils jusqu’à faire disparaître le mot de nos dictionnaires, iront-ils jusqu’à le remplacer lors des nouvelles éditions des ouvrages où il aura été employé ?

 283 total views,  1 views today

image_pdf

32 Commentaires

  1. A l’époque de Joséphine Baker, la négritude avait le vent en poupe;
    les nègres étaient plutôt admirés, et le terme était laudatif !
    il y avait aussi les jazz men qui faisaient fureur
    Ce ne serait pas des individus comme tinette qui aurait jeté le mot à la poubelle ?
    ce type est bourré de complexes, et veut foutre tout le monde dans le panier de sa névrose,
    la ministre de la culture ferait bien de s’élever un peu au-dessus de la minable personne qu’est tinette la bébête

  2. ça me rappelle une blague idiote entendue dans un bistrot :
    c’est un grand nègre qui arrive au comptoir et qui demande :
    eh ! patron, je veux une fillette de blanc ,

  3. Pour moi, un porte-plume, c’est l’espèce d’étui rigide dans lequel on range les stylos. Ces changements d’appellation sont ridicules. Et le Tin, il va aller demander aux Italiens de ne plus prononcer le mot Negro qui veut dire… Noir. Tant qu’à jouer les imbéciles, il va demander à bannir le mot Noir, aussi ? Il va faire un procès à tous ceux qui commandent un petit noir au bistro ? (En plus, je crois que ça a déjà été fait).
    Les Noirs sont donc autant complexés qu’ils nous font ch*er chez nous en plus ?

    • Vous faites une confusion : ce que vous décrivez est le plumier dans lequel on rangeait le…porte-plume et les crayons, gomme, etc…
      Nous insérions la plume sergent major dans le porte-plume que l’on devait bien tenir pour écrire ( et ça me rappelle de beaux pâtés ! mais aussi de beaux pleins et déliés, écriture visible encore dans les actes anciens )…et ce jusqu’aux premières années 60.

  4. Je ne suis pas sûr que le ministre de la culture ait le droit de modifier la langue,
    il y a l’académie française qui a cette charge

  5. Plutôt que de mener ces petites croisades ridicules il ferait mieux de consulter un psy , il y a urgence !

    • Je suis d’accord avec vous, mais ceux qui l’écoutent ne sont pas mieux t auraient aussi besoin d’une aide.

  6. Les musuls sont sur tous les fronts mais ça ne serait rien si ils n’étaient pas aider par les traîtres islamocollabos qui rêvent de tout détruire. Les islamocollabos sont le cancer de notre société.

  7. Ce pauvre crétin ne se rend même pas compte que ça fait l’effet inverse sur bon nombre de gens, pas racistes pour un sou à la base mais qui ne supportent plus les revendications et exactions quotidiennes des « minorités » (de plus en plus visibles dans toutes les pubs à la télé).

  8. « Ministère dirigé par Françoise Nyssen, celle qui traîne à Cannes avec voilée de service et autres diversités
    si les « voilées » savaient que son vrai nom c’est Françoise Nyssenbaum, d’ origine juive alsaco-allemande….elles seraient surement moins nombreuses a lui faire la fête
    quand a « Nègre », il existe dans mon grand Larousse en deux volumes de 1948
    ça me navre de devoir dire Noir, Homme de couleur,Africain….je trouve que ce sont des « présautions » d’ un racisme humiliant
    j’ ai toujours fait le parallèle avec le terme « Israelite » pour ne pas dire Juif
    rien de plus distancié, de plus méprisant, croyant effacer ainsi la charge méprisable du mot Juif !!
    vous verrez qu un jour, ce sont les Nègres eux mêmes qui demanderont a être désignés sous le terme Nègre, en sifflant une bouteille de rhum Negrita, servie avec une tête de nègre, et au salon de thé « Chez les Nègres » tenu alors par les cousins de ma grand mère paternelle… 😆

    • ce commentaire est de Machinchose (je précise avant qu on ne m’ en pique la paternité, comme pour Mathieu Gallet – qui pue contrairement a Roger – et agnès saal )
      Hahum étant un bugg sur ma bécane

    • Tiens, cette prose, on dirait du « Machinchose », commentateur haut en couleur (Houps, puis-je le dire encore ? ).
      N’auriez-vous pas la même parentèle ?

      • Ha ! Machinchose ! tu as été démasqué !
        changement de pseudo ? mais le style ne trompe pas…
        aurais-tu fait usage d’un nègre ??

        • Dans quel article ?
          Je vais changer de pseudo également. Quelque chose de plus chaleureux…

    • « vous verrez qu un jour, ce sont les Noirs eux mêmes qui demanderont a être désignés sous le terme Nègre, en sifflant une bouteille de rhum Negrita, servie avec une tête de nègre, et au salon de thé « Chez les Nègres » tenu alors par les cousins de ma grand mère paternelle…  »
      Oui moi je trouve que c’est sympa et rassurant, et ça donne envie… Aucune connotation dégradante donc, bien au contraire.
      Mais qu’on n’écoute pas ce Tin, on s’en fout, pour ma part, je ne changerai rien non plus à mon vocabulaire, et s’il n’y a plus ce mot dans le dictionnaire, il y aura la transmision orale…. Encore pire, car chacun y mettra le sens qu’il veut y mettre, il n’y aura plus de repères.
      Pauvre Tin… Si ignorant…

    • Ainsi parlait Aimé CESAIRE et son pote Popol SENGHOR. La négritude ! une revendication.

  9. Cons ! Savent ils que leurs esclavagistes étaient les arabo-musulmans ,qui ont parcouru et razzié une bonne partie de l’Afrique ,soumettant les populaces locales emmenant les Noirs qui devenaient leurs esclaves ,dont les mâles étaient castrés pour garder les harems . Hé connard de Tin tu as la mémoire ou l’histoire sélective , tête de nœud !

  10. J’ai une bonne idée de combat à mener pour M. Tin : qu’il attaque le célèbre palace « Negresco » à Nice en justice pour qu’il change son nom. Dorénavant, il devra s’appeler le « Noiresco » ou, pour faire plus politiquement correct, le « Blackesco ». Comme, de toute évidence, le ridicule ne tue pas, il pourra sans crainte pour sa vie se lancer dans cette nouvelle croisade !

  11. L’OMS souhaite donc initier les tout-petits à la « masturbation infantile précoce ». En effet, il n’y a pas plus urgent (mais heu, comment fait-on quand on est excisée et infibulée dans certains pays ? ).
    En tous cas, je ne sais pas ce que faisait Tin du CRAN de ses dix doigts étant jeune mais aujourd’hui, c’est un adepte forcené de la masturbation intellectuelle.

    • « masturbation intellectuelle »… tu es gentil! moi, j’appelle ça de la « diarrhée intellectuelle ». c’est quand on a une chiée d’idées, mais c’est rien que de la merde!!!

    • pour la masturbation intellectuelle il est nécessaire d’avoir un cerveau en état de marche, et ce n’est pas son cas vu ses délires.

  12. un site RACISTE NEGRO NEWS A VOIR HONTEUX UN FILM A BANNIR ORFEU NEGRO OU NEGRE BEURK

  13. Si tous les cons avaient des ailes, il y en aurait une belle brochette qui tournerait au-dessus de nos têtes.
    Tous ces imbéciles sont des racistes anti-blancs !

  14. les « têtes de nègres » c’était fait avec du « blanc battu », il me semble?

  15. BRAVO STOP RACISME le mot negre veut dire noir a definir les nuances de noir bientot la musique stop au negro spiritual ET les trous noirs en astronomie boycott sur le charbon vive le blanc

Les commentaires sont fermés.