"Myfoulart": derrière les bobos l'infiltration islamique …

En parlant de culture, avez-vous vu ceci ?
 

Coloré, imprimé ou unique ; en wax, en soie, en laine, en fourrure ou en pashmina ; porté en coiffe,  jeté autour du cou, sur le sac ou autour de la taille, ou parce qu’il habille avec fantaisie une simple natte… le foulard  réserve mille et une facettes !
Notre défi : C’est l’occasion d’échanger et de partir à la découverte de l’autre, créer des liens entre les différentes cultures du monde, réunir les différents styles de vie liés au foulard, et enfin, rapprocher les gens grâce à ce petit accessoire universel !

  • 17h : ouverture des portes (ateliers, exposants, débats)
  • 18h30 : présentation du concept
  • 18h45 : défilé
  • 19h : cocktail presse

Un enjeu économique, social et culturel :
• Illustrer le savoir-faire, la créativité et l’artisanat
• Donner une visibilité internationale aux acteurs de l’industrie du foulard
• Renforcer le pouvoir économique de l’accessoire
• Favoriser l’intégration des populations migrantes
• Participer à la création d’une société pluriculturelle et au dialogue des cultures
• Rassembler et créer des liens pour lutter contre les clichés
• Permettre la diversité des pratiques culturelles
Contact : presse@myfoulart.com // http://www.myfoulart.com
Ouverture au public dans la limite des places disponibles  
INSCRIPTION VIVEMENT CONSEILLÉE : https://www.weezevent.com/my-foul-art

 

 188 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. foul qui schlingue ha !! ha ! mdr, trop cool mec !
    sûr que ça doit schlinguer sous les niqabs !

  2. • Favoriser l’intégration des populations migrantes
    Pour cela donner l’adresse des CAF, du CIMADE et GISTI etc. Ne pas oublier MRAP, CRAN et SOS Racisme.
    • Participer à la création d’une société pluriculturelle et au dialogue des cultures
    Y aura-t-il des femmes Russes, Chinoises etc?
    • Rassembler et créer des liens pour lutter contre les clichés
    Y aura-t-il des boudhistes en tenue Tibétaines?
    • Permettre la diversité des pratiques culturelles
    On aimerait converser avec des Indiens américains, des boudhistes,…

  3. Sans oublier qu’un foulard permet aussi de poser un garrot au-dessus d’une blessure hémorragique : très utile, par les temps qui courent !

  4. Les bobos gauchiottes sont des cons et c’est pour ça qu’ils osent tout ,un con reste un con et ça nous n’y pouvons rien ,  » leurs disques durs  » est formaté à la boboïtude et à la connerie , et ils sont verrouillés , impossible de les reformatés .

  5. Ils ont bien trouvé choisi lien internet :
    https://www.weezevent.com/my-foul-art
    parce que « my-foul-art », en anglais cela signifie: « mon art qui chlingue ».
    —foul [faʊl]
    adjective
    1. [food, taste] infect
    [smell] infect, fétide
    [breath] fétide
    to smell foul puer
    to taste foul avoir un goût infect
    2. [filthy – linen] sale, souillé
    [ – place] immonde, crasseux
    [ – air] vicié, pollué
    [ – water] croupi
    3. (informal) [horrible – weather] pourri
    [ – person] infect, ignoble
    I’ve had a foul day j’ai eu une sale journée
    she’s in a foul mood elle est d’une humeur massacrante
    he has a foul temper il a un sale caractère OR un caractère de chien
    4. [language] grossier, ordurier
    he has a foul mouth il est très grossier
    5. (literary) [vile] vil
    [unfair] déloyal
    6. [clogged] obstrué, encrassé
    7. (phrase)
    to fall OR to run foul of somebody se brouiller avec quelqu’un
    they fell foul of the law ils ont eu des démêlés avec la justice

  6. Trop fort les bobos !!! L’invasion ne va pas assez vite à leur goût ???!!!
    Ils peuvent tous rêver que je mette un de leur foulard de merde ! Nijab ou autre d’ailleurs !
    J’ai acheté un drapeau (pan celtique) il y a peu … au cas où nous soyons toutes obligée de nous couvrir la tête … ça sera pour moi le drapeau français ou le pan celtique ou le mouchoir de mon grand père, n’en déplaise à ces fous !

  7. Que se passe t’il dans la tête d’un bobo pour accepter, en toute conscience l’inacceptable et dans le même temps entretenir une telle haine de leurs contradicteurs: Une réaction schizophrénique à leur propre intolérance, un profond dégoût d’eux-mêmes ?
    Quelle différence avec les antifas au fond si ce n’est les méthodes bien plus virulentes..
    Je titrerai plutôt  » Dans le derrière des bobos l’infiltration islamique »:
    Zéro souci, C’est la liberté, chacun son truc, seulement ce n’est pas le mien: Qu’on ne me l’impose pas !
    J’en ai rien à foutre du vivre-ensemble, de l’ouverture à l’autre, j’ai déja du mal avec les proches…
    Quand à la tolérance, comme on dit, il y a des maisons pour ça…

    • Il y a quelques mois, je lisais un commentaire d’un libenaute à propos de Tarik Ramadan. Toujours très instructif:
      « Ramadan, bel homme, intelligent, c’est sûr que ça en défrise plus d’un…!! »
      En voilà un argument imparable:
      Comment un tel sentiment d’infériorité, de repentance, pourrait il engendrer autre chose que des réactions schizophréniques ou de haine envers ceux qui ont passé le « tabou » du politiquement correct, ou n’y ont jamais adhéré ?

      • Ha ! Ha ! Ha !, Louis, moi j’ai lu et entendu que cette tronche de raisin sec avait de la classe…. 😀
        En somme, frère Tariq c’est le Aldo Maccione de la Oumma

  8. defile des modeles femmes au nez coupe ou defigurees a l acide images web et gamine arborant a 9 ANS LEUR FOULARD DE MARIAGE my foulard n est pas en lard

  9. Cet article me fait exprimer en moi même un fantasme
    Ce dernier consisterait à me tenir à l’entrer de ce « salon culturel » , avec l’idée de compter le nombre des blancs – franchouillards franchant le seuil de ces lieux, ou une gigantesque entreprise de lavage de cerveaux est implantée , destinée à liquider en eux , les derniers restes d’identité consciente nationale , et donc d’en faire des zombis lobotomisés , dont il existe des régiments entiérs , dans les associations « humanitaires »gaucho mondialistes , et bien sur dans les foules de participants aux « défilés de commémoration »
    Derniérement avons nous vu des parisiens , violemment agressés à l’arme blanche dans le quartier d’implantation de la mosquée d’Omar par des commerçants muzz locaux , et aujourd’hui sommes nous en face d’une nouvelle démarche inventée évidemment par l’UOIF, pour plonger dans le coma profond des millions de gogos , dont la passivité effrayante les ménera tout droit à la boucherie !

  10. Et a la prochaine réciprocité de ce partage ils iront allumer des bougies et lire des poèmes !

Les commentaires sont fermés.