Les nouveaux professeurs de maths majoritairement issus de l'immigration ?

Notre ami Maxime, juriste et contributeur de talent à Résistance républicaine, a attiré notre attention sur un fait fort intéressant, à propos de notre article sur les prénoms non musulmans des meilleurs bacheliers :

Je serais un peu plus réservé quant à ces réflexions sur les capacités des Français de souche opposées à celle des autres et quant au rôle de l’islam pour expliquer ces résultats.

On peut par exemple comparer avec les résultats du CAPES de mathématiques :http://publinetce2.education.fr/publinet/Servlet/PublinetServlet?_page=LISTE_RES&_concours=EBE&_section=5256&_acad=FRANCE&_type=ADMISSION
Le début de la liste au moins est illustré par des prénoms et noms du monde arabe.
On peut faire une comparaison avec les résultats du CAPES de lettres classiques :
http://publinetce2.education.fr/publinet/Servlet/PublinetServlet?_page=LISTE_RES&_concours=EBE&_section=5119&_acad=FRANCE&_type=ADMISSION

Est-ce simplement parce que les chiffres sont arabes ? Mystère…
L’application pure et simple des formules mathématiques ou l’étude de la géométrie laissent sans doute moins de place à l’imagination et l’expression de la sensibilité que les études de lettres. Il ne suffit d’ailleurs pas d’être bon en latin et en grec pour l’être en mathématiques, et vice versa.

Il me semble qu’il y a deux éléments qui expliquent le grand  nombre de noms d’origine étrangère dans les résultats du capes (indépendamment de l’immigration-Grand remplacement en croissance exponentielle), et les noms d’origine prétendument arabes n’y sont pour rien. .

D’abord, les mathématiques ,c’est un monde fermé, un monde qui a son propre langage, qui ne nécessite pas de préalable, de culture particulière, de connaissances particulières. Il est donc relativement facile d’y entrer pour n’importe qui, quels que soient  sa langue, son éducation sa culture. Par contre les lettres classiques demandent une maîtrise absolue de la langue française et une acrobatie intellectuelle incroyable pour passer de l’indo-européen au grec ou au latin, du latin à l’ancien français, de l’ancien français au moyen français , du moyen français au français. Sans parler des connaissances abyssales sur l’être humain, mythes, histoire, art… Tout doit être examiné, maîtrisé. C’est qu’il s’agit des humanités. Comme leur nom l’indique, cela ne peut fonctionner que si l’on s’attache à l’humain, sous toutes ses formes, que si l’on n’a pas de système totalitaire qui vous met un balai dans le cul en vous empêchant de vous baisser sur les petitesses et grandeurs humaines. C »est pourquoi les lettres classiques ont été déclarées persona non grata à l’école, c’est pourquoi le capes de lettres classiques a disparu.

http://resistancerepublicaine.com/2013/04/24/les-socialistes-font-disparaitre-nos-racines-grecques-et-latines-seule-marine-le-pen-sinsurge/

http://resistancerepublicaine.com/2016/07/08/pourquoi-pas-de-aicha-ni-de-mohammed-parmi-les-meilleurs-bacheliers/
http://resistancerepublicaine.com/2015/05/04/plus-de-prof-de-latin-plus-de-risque-quil-y-en-ait-un-ou-une-qui-devienne-islamolucide-par-philippe-le-routier/

Les lettres classiques sentent bon l’humanité, la France, une histoire, une identité, une capacité à aimer l’homme…. choses que déteste l’islam. Or notre immigration est à 80% musulmane… Où sont les Léopold Senghor, qui était agrégé de lettres classiques ?

La seconde raison expliquant le nombre élevé de professeurs d’origine étrangère parmi les enseignants de mathématiques c’est que, tout simplement, les étudiants en maths et en sciences français ne veulent pas/plus devenir professeurs. Avec leur formation, leur bagage, ils peuvent espérer des salaires 2 à 3 fois supérieurs à ceux d’un professeur en début de carrière… et ils savent que, en prime, ils vont se faire les dents pendant quelques années dans un des enfers sur terre de France, la Seine Saint-Denis… Ils laissent donc la place à ceux qui, n’ayant pas forcément une excellente maîtrise de la langue française sont néanmoins entrés dans le système mathématique. Ceci expliquant que j’entends de plus en plus souvent des élèves se plaindre de ne pas bien comprendre leurs professeurs de maths qui parlent dans le meilleur des cas avec un accent à couper au couteau, dans l’autre un français sommaire, à peine compréhensible.

Cela fait, aussi, partie des petites misères de l’Education dite nationale…

 222 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. C’est un concours, il y a si peu de candidats en maths que certains sont diplômés avec des notes en dessous de la moyenne…

    • suite de mon commentaire précédent : il ne s’agit nullemnt d’un miracle intellectuel de la part des candidats de cette origine : il y a plus de 20 ans que le niveau de recrutement est très bas en Maths, avec des notes lamentables

  2. Beaucoup de ces profs sont immigrés, leur pays dispose de peu de moyen, les mathématiques ne demande que du papier et un stylo, la littérature demande de l’argent pour acheter des bouquins..
    De plus les littéraires sont en vérité de médiocre créateur, leur imagination et conditionné et stéréotype car ils ne savent plus rêvé par eux même a force de lire les rêvés des autres.
    Merci d’avance pour mon orthographe.

  3. EXACT LES MUSULMANS LES PLUS INTELLIGENTS INTELLIGENTES NE LE SONT PLUS BLOGEUR SAOUDIEN PALESTINIEN WAFA SULTAN ET BEAUCOUP D AUTRES VOIR SITES APOSTATS MUSULMANS ET BEAUCOUP DE CONVERSIONS AUSSI VOIR DANEMARK ALGERIE ET NAUTRES SANS COMPTER LES LAICS UN PEU DE MUSIQUE MYRATH GAG DU METAL POUR LES BARBUS

  4. Nous occidentaux avons des capacités phénoménales dans tous les sens du terme, grâce à l’absence de l’Islam en Occident, nous avons pu se développer.
    Et le jours où , par miracle, les musulmans s’instruiront réellement, l’Islam disparaitra de lui même, car trop absurde d’y rester.
    Il est pas trop tard pour les musulmans de faire des recherches dans leurs passés, pour se rendre compte de la perte abyssal des connaissances à cause de leur Islam stupide.
    La seul chose qu’ils sont capables de faire, c’est d’inventer des passées qu’ils n’ont jamais eu, en prenant ceux des autres qui sont capables, il faut dire qu’ils n’ont pas grand chose à mettre sous la dent les musulmans.

  5. cela n’a rien d’étonnant. L’an passé la ministre de l’éducation a envoyé une lettre aux membres des jury (toujours présente sur internet) des CAPES disant qu’il faut recruter des candidats capables de véhiculer les valeurs de la république. Une question a été posée lors de l’oral du CAPES à de très nombreux candidats au sujet des valeurs de la république.Sachant ce qu’ils entendent par valeurs de la république cela a crée indirectement un recrutement politique.

    • Que peut-être il y a des prof français ne veulent pas aller en Seine Saint-Denis.
      Mais ce qui est justifié est de se poser des questions sur la valeur du CAPS.
      Des examens comme ça il y a dans toutes les domaines : évidement les plus criantes sont dans l’éducation et dans la santé. Oui la santé une véritable catastrophe!!!!! pire qu’en éducation

  6. Rappel : les chiffres « arabes » ne sont PAS arabes. L’expression « les chiffres arabes » est une abréviation de la réalité : les chiffres volés par les arabes dans les livres ayant survécu à la destruction des bibliothèques d’inde lors de l’invasion musulmane, ramenés en Espagne, délaissés par les arabes eux-mêmes, mais étudiés puis adoptés par les européens. Les arabes n’ont adopté que la numération décimale (avant il comptaient en base 12), mais PAS les chiffres dits « arabes », les chiffres de l’alphabet arabe n’ont pas la même forme :
    http://j.poitou.free.fr/pro/img/typ/chiffres.gif
    La forme européenne des chiffres provient du nombre d’angles dans leur graphie :
    http://www.agoravox.tv/local/cache-vignettes/L400xH209/chiffres_arabes-9d2a8.png

Les commentaires sont fermés.