600000 voix d'avance pour le Brexit, les partisans du rester font la gueule

Brexit: Des supporteurs pro-Europe dépités alors que le référendum semble mal engagé.
Brexit: Des supporteurs pro-Europe dépités alors que le référendum semble mal engagé. – Rob Stothard/AP/SIPA

P.B.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

IN 48,6% – 51,4% OUT (212 régions sur 382 dépouillées)
>> La vidéo en direct de Sky News:

A LIRE AUSSI
>> Revivez la journée de jeudi
>> Les scénarios catastrophes du Brexit à l’étranger
 


5h25: Les résultats territoire par territoire
L’Angleterre et le Pays de Galle votent pour le Brexit, l’Ecosse et l’Irlande du Nord pour rester dans l’UE.

 


5h15: 600.000 voix d’écart sur 20 millions de bulletins
Pour un miracle, il va falloir un carton dans les environs de Londres.


5h10: Farage revendique la victoire et célèbre « l’independence day »
Le leader europhobe, Nigel Farage (UKIP), a revendiqué la victoire lors d’un discours célébrant « l’independence day » du Royaume-Uni. Bon, ce n’est pas encore fait, mais les experts sondages et les parieurs sont pessimistes sur une possibilité de come-back.

I now dare to dream that the dawn is coming up on an independent United Kingdom.

 


5h00: Une photo vaut 1.000 mots
On vous dit que c’est mal engagé.

result set to go down to the wire as deep divisions within the UK put the vote on a knife-edge http://trib.al/BECDfqi 

Stronger In Campaign Gather Together To Wait For The Eu Referendum Result

Forecast Suggests UK Heading For Brexit

After initial pessimism, Nigel Farage says: « I now dare to dream that the dawn is coming up on an independent United Kingdom. »

news.sky.com

 


4h55: Ça commence à sentir le sapin
L’écart se creuse. Et avec plus de 50% des bulletins dépouillés, un retard devient beaucoup plus dur qu’au début à rattraper. Sky News vient d’évoquer une possible démission de David Cameron si le résultat est confirmé.

 


4h40: Le graphe du taux de change est dingue
La livre fait -7% en ce moment, elle perd 10 cents face au dollar, c’est du jamais vu hors méga crise économique.

Sterling heading below $1.40. For context, this is on a par with ERM exit, 2001 recession and 2008 financial crisis.

 


4h35: Nigel Farage, pro-exit «aux anges»
En début de soirée, le leader des euro-sceptiques était pessimiste. Désormais, il est «delighted», notamment après la victoire de la sortie à Sheffield.

 


4h30: Les parieurs misent sur une sortie
A 66% sur Betfair. Attention quand même, ça a fluctué toute la soirée en fonction de qui est en tête.

Implied probability of Brexit on Betfair: 66%. Get your free money now.

 


4h15: Le Brexit, un clash de génération
C’est un sondage, mais la différence est crystal clear: les jeunes veulent rester en Europe, les vieux veulent la quitter.

 


4h00: Le «leave» repasse tête
Ok, d’une fraction de cheveu, 50,1% contre 49,9%. Ce truc va finir à égalité parfaite, avec un recompte des voix ou un nouveau référendum.

 


3h50: La banque JP Morgan mise sur une victoire du « leave » à 51,5%
Papapapa. JP Morgan ne lit pas des feuilles de thé mais a commandé un sondage sorti des urnes.


3h45: Moins de 50.000 voix d’écart sur 6 millions de bulletins
On vous dit que c’est serré comme la charnière centrale de l’Italie.


3h30: Londres et l’Ecosse redonnent l’avantage au «remain»!!
Renversement de tendance. Le « in » repasse devant, 52%/48%. C’est grâce à Londres et à l’Ecosse, largement pro-européen (environ 2 électeurs sur 3). Le problème, c’est la participation, notamment à Glasgow, bien plus faible que dans le reste du pays (56%). Cela pourrait coûter très très cher au petit matin.


3h20: Un professeur prédit une victoire du «out»
A moins que la tendance ne soit inversée par une forte participation à Londres et en Ecosse, Mike Thrasher, professeur de sciences politiques et consultant de Sky News, prédit une victoire du leave 54%/46%.

 


3h15: La livre sterling plonge de 5%
C’est ultra-volatile. On n’avait pas vu de tels écarts depuis longtemps, sans doute la récession de 2008.


3h10: On attend Glasgow pour le moment de vérité
Si la participation est plus faible que prévue pour cette zone pro-UE, ça va faire une mauvaise nouvelle de plus pour les «remain».

http://www.20minutes.fr/monde/1872243-20160624-direct-brexit

 17 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Avant l’éjection des incompétents socialauds Français et le même referendum chez nous, croisons les doigts pour l’élection de Mr Trump aux EU et notre avenir sera beaucoup mais beaucoup plus serein!
    Les politicards collabos et les merdias Français doivent trembler, leur domination ne serait elle pas sur le bord de l’abîme ?
    Vive le Franxit, Vive la Démocratie, Vive les Anglais

  2. Enfin , les lignes vont bougées , , les mondialistes ne vont pas lacher le morceau sans reagir, sauf qu’a present les forces Patriotes europeenne vont pouvoir faire front jusqu’a l’aneantissement des createurs de misere .

  3. Superbe travail Christine, tu nous as fait assister en direct au triomphe du Brexit !
    Moi j’ai pas eu le courage de veiller, m’étant endormi sur l’annonce d’une victoire du IN.
    Alors ce matin, divine surprise ! (enfin, divine, c’est une façon de parler, c’est le peuple qui s’est exprimé et pas Dieu)

  4. WERY GOOD UNITED KINGDOWN ! EUROPE IS NOT GOOD FOR THE PEOPLE , HOURRA AN WERY NICE PEOPLE IN UK .
    ROLAND THE ALSACIAN.
    TRES BIEN ET SOUHAITONS QUE CETTE LANCER SERA AUSSI VALABLE EN FRANCE ET DANS TOUTE CETTE SOI DISANT EUROPE QUI ECRASE LES PEUPLES EUROPËENS ET LEUR CULTURE .ROLAND L’ALSACIEN.

  5. J’ai fait nuit blanche pour l’occasion et je je suis en euphorie totale !!
    je constate qu’il reste des patriotes anglais amoureux de leur pays …
    D’autres pays d’Europe suivront cet exemple 😉
    Vive les anglais euro septiques

    • 600000 voix d’avance, sinon plus,cela correspond au nombre d’anglais d’ascendance européenne contraints de quitter Londres devant l’islaminvasion qui a conduit un maire musulman à la tête de la capitale: retour à l’envoyeur.
      L’Angleterre quitte une planche pourrie.
      L’Europe existe, depuis 3000 ans, l’UE n’est pas l’Europe mais une machine à détruire sa civilisation.
      J’apprécie la Grande-Bretagne dont le sort est peut-être également en jeu avec un possible retour de l’indépendantisme gallois et écossais, mais pour une fois les anglais ont tiré les premiers et ils ont eu raison.
      Espérons aussi que le message sera bien reçu du cheval de Troie turc (Troi étant d’ailleurs en Asie Mineure).
      Albion perfide?
      Non, Albion lucide!

Les commentaires sont fermés.