Savourons la fessée de Onfray à Hollande, "petit garçon" "ayant inventé le fadisme"

Pour Michel Onfray, le quinquennat a supprimé « la fonction présidentielle, le président est devenu une sorte de grand Premier ministre ». © AFP/ KENZO TRIBOUILLARD

François Hollande est un « serpent sans venin », selon Michel Onfray

AUDIO. Dans sa chronique de France Culture, le philosophe traite le chef d’État de « serpent sans venin » et l’accuse d’avoir « inventé le fadisme » sur France 2.

 39 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Onfray s’est juste contenté de dire ce que tous les animateurs de RR disent depuis toujours : est-ce qu’on a attendu que M. le Philosophe fasse une étude (si naïve, en plus) de l’islam pour appeler à la vigilance et au combat ?
    Non, n’est-ce pas Christine ?
    Or Onfray, qui arrive après nous, longtemps après nous, se contente d’appeler à la vigilance, mais pas au combat. Bref, c’est la caricature du penseur qui pense, qui s’écoute penser, se regarde penser (à la télé) et se contente d’être satisfait de sa pensée.
    Complètement inutile, pour ne pas dire nuisible, pour le combat qui est le nôtre.
    Non, on ne veut pas de ces gourous, ouvriers de la 25e heure et enfonceurs de portes ouvertes.
    Donc je ne dis ni « merci Onfray » ni « merci Finkielkraut » tant qu’ils n’ont pas mis leurs idées à l’épreuve de l’engagement citoyen, c’est-à-dire politique.
    Je l’ai déjà dit, je le répète: je ne veux pas échanger mon baril de Christine contre un double baril Onfray-Finkie, car leur poudre à laver plus blanc est tout simplement de la poudre aux yeux, marque perlimpimpin.

  2. En confirmation de Christian
    « …Pire que tout on se souviendra de lui comme le président qui a fait couler la France, même si les autres avant lui y on contribuer pour beaucoup…. »
    Rappelons-nous:
    1- (Extrait d’une feuille nous transmise par Bat Yeor si mes souvenirs sont bons)
     » L’Assemblée générale de l’Association Parlementaire pour la coopération Euro-Arabe, réunie à Strasbourg les 7 et 8 juin 1975:
    (…) Reconnaissant la contribution historique de la culture arabe au développement européen;
    Soulignant l’apport que les pays européens peuvent encore attendre de la culture arabe, notamment dans le domaine…{ ATTENTION accrochez-vous… }…des valeurs humaines  » !!!!!!! (d’où la distribution de Légion d’Horreur? )
    2- le traité Eurabia « stabilité des prix du pétrole contre islamisation »
    Merci VGE et suivants (adeptes du « après moi le déluge »)!

  3. J’apprécie beaucoup l’oeuvre de Michel Onfray que je considère comme un gros travailleur qui se documente beaucoup.
    Je conseille la lecture de son livre : »Cosmos » qui s’inscrit dans une trilogie : deux autre ouvrages sont ainsi prévus en 2017 et 2018.
    Michel Onfray ne peut que se faire beaucoup d’ennemis car : il cherche, se documente, gratte, dénonce les incohérences et « déconstruit ».
    C’est l’héritier de Nietzsche.
    Il s’est déjà aliéné le petit monde des psychanalystes en dénonçant l’imposture de Freud dans le « crépuscule d’une idôle ».
    On savait déjà, bien avant Onfray, que la psychanalyse n’est pas du tout « scientifique » mais relève d’une sorte de croyance en des dogmes érigés par Freud sur la base de ses intuitions et de ses propres névroses…
    ONFRAY joue fort bien son rôle de philosophe qui est de balayer les illusions : il démontre aussi dans « Cosmos » que le christianisme emprunte beaucoup à des religions antérieures et au paganisme dans sa symbolique…
    Malheur à celui qui nous dessille les yeux et nous dit que : »le roi est nu » !
    Lisez « penser l’islam ». L’auteur est sans concession à l’égard de cette idéologie. Ses propositions me semblent cependant naïves mais nul n’est parfait et c’est très infantile que d’admirer.
    Les gourous sont légitimés par « l’admiration » des naïfs qui les entourent et qui ont besoin d’un « papa », et de son approbation, comme des petits enfants perdus et immatures.
    Nul ne mérite l’admiration !
    Quand tu admires : tu t’aliènes…
    Si je n’admire personne je respecte cependant les compétences et les talents d’autrui.

    • Bonjour,
      Je ne suis pas du tout d’accord : pour moi l’admiration est à la base de la sociabilité humaine.
      Ma tête est pleine d’admirations.

    • Pensez-vous vraiment qu’on puisse être à la fois « sans concession à l’égard de l’islam » et avancer des « propositions naïves », comme le fait Onfray, qui n’est pas la moitié d’un imbécile ?
      Il peut voir juste, mais il reste au milieu du gué, ce qui signifie qu’à la fois il fait des concessions et que sa « naïveté » est une posture.
      Je prie le dieu des athées qu’il me fasse mentir, et je suis prêt à faire amende honorable le jour ou M. le Philosophe deviendra Citoyen, tout simplement.
      P.S. Petite anecdote personnelle: quand Cosmos est paru, j’ai envoyé à Onfray un petit ouvrage qui me semblait aller dans le sens de sa sensibilité : je n’ai même pas eu droit à un accusé de réception par mail. Entre M. le Philosophe et le bas peuple anonyme, il y a comme un gouffre, nous n’avons même pas en commun les codes de la politesse élémentaire.

  4. Ben oui hollande n’a aucune envergure. On se souviendra de lui comme le plus mauvais président de la république que la France ait eu jusqu’à maintenant. Pire que tout on se souviendra de lui comme le président qui a fait couler la France, même si les autres avant lui y on contribuer pour beaucoup.

  5. Le philosophe de référence de la gôche tendance intellectuelle-bobo d’une certaine époque, crève l’écran par la justesse de ses propos qui découlent du simple bon sens et d’une grande et courageuse honnêteté dont nos irrresponsables politiques feraient bien de s’inspirer…
    Merci Monsieur Michel Onfray !

Les commentaires sont fermés.