Monsieur Cazeneuve, allez-vous confisquer les tracteurs qui détruisent les camps de réfugiés ?

Il existe même des armes inattendues par destination, Monsieur Cazeneuve.

Le tracteur par exemple.

Un survivaliste en quelque sorte.

Armé de son tracteur, un fermier grec a tenté de détruire un camp de réfugiés monté dans son champ

Un fermier grec s’est mis en rogne après que des réfugiés ont installé des tentes sur son champ sans lui demander sa permission. Le paysan a averti les autorités qu’il engagerait des poursuites si la terre lui appartenant n’était pas libérée.

Dans le petit village d’Idomeni, près de la frontière greco-macédonienne, Lazaros Ulis, agriculteur grec, s’est mis au volant de son tracteur, comme chaque matin, pour aller labourer son champ. Or, le jeudi 31 mars, c’est entre les tentes de réfugiés ayant élu domicile sur son terrain que l’agriculteur a sillonné sa terre, faisant fi de la présence des migrants, rapporte le journal grec Skai.

Aussitôt avertie, la police a empêché le paysan de poursuivre son travail pour ne pas mettre en danger la vie des réfugiés, qui, selon l’agriculteur, n’ont pas été autorisés à s’installer sur son champ.

Le paysan, qui possède sept hectares de terrain, a demandé aux organisations gouvernementales et non gouvernementales de louer ses terres ou bien de les évacuer. Il a prévenu que si cela n’était pas fait d’ici quelques jours, il emploierait alors les mesures nécessaires pour les récupérer.

https://francais.rt.com/international/18391-grece--fermier-volant-refugies

 28 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Je n’ai besoin de personne en Massey Ferguson. Je les recouvrirai de terre sur un train d’enfer.

  2. j »adhére parfaitement à l’initiative de cet agriculteur auquel son outil de travail fut confisqué ignoblement !

  3. Ne pas mettre en danger la vie des réfugiés ? Et la vie des locaux, ça ne vaut rien ? BANDE DE VENDUS.

  4. Un peu de sang séché mélangé à la terre c’est bon pour la pousse des légumes (si si c’est vrai!!) :))

Les commentaires sont fermés.