Migrants clandestins : si j’étais premier ministre… Par Eva

immigration

Je ne suis pas d’accord avec la journaliste Katie Hopkins

http://resistancerepublicaine.com/2015/soutenez-la-journaliste-katie-hopkins-qui-prone-de-faire-couler-les-bateaux-de-migrants/
Je ne signerai pas une pétition qui encouragerait ou légitimerait son discours, qui est certainement l’expression d’un raz-le-bol, et pas d’une intention criminelle.

Je suis pour la méthode australienne: intercepter chaque bateau de migrants, et le raccompagner hors des eaux territoriales. Si nécessaire, ravitailler les passagers en eau potable et en vivres. Et même, s’il le faut, en médicaments et produits de première nécessité pour les enfants.
Et si le bateau est sur le point de chavirer, j’irai jusqu’à leur en fournir un autre qui soit en état de naviguer, mais ils doivent fermement être raccompagnés hors des eaux territoriales.
Cette manière de faire a un coût, certes, mais elle découragera les vocations futures à l’immigration clandestine. Et secourir des immigrants clandestins tout en adoptant une attitude ferme envers eux est beaucoup moins coûteux que de les laisser accoster sur nos rivages, et devoir leur payer des hôtels, des allocations, des soins médicaux gratuits, sans parler de l’insécurité que cette immigration incontrôlée génère.

Entrer dans un pays sans visa, c’est comme entrer par effraction chez une personne qui ne vous connait pas, et qui ne vous a pas invité chez elle. C’est contraire à la loi. Je sais qu’on ne met pas sa vie en danger pour traverser les mers sur un rafiot par pur plaisir, et qu’il y a de la détresse dans ce comportement.
Mais malgré cela, il semble que beaucoup de ces réfugiés soient de faux demandeurs d’asile politique, mais de vrais criminels en revanche, comme ceux qui passent à tabac leurs compatriotes chrétiens dans les centres de rétention du pays d’accueil, ou comme ceux qui ont jeté par dessus-bord les passagers chrétiens de leur embarcation.
Ce comportement ne laisse pas présager une intégration en Europe. Et même si ces immigrés étaient désireux de s’intégrer, cela ne change rien à l’affaire, car l’Europe a trop accueilli, elle ne peut plus recevoir.

Je vois d’ici les associations islamo-gauchos en train d’essayer à nouveau de culpabiliser les Européens, pour leur faire croire qu’ils sont responsables du malheur de ces réfugiés, et qu’ils sont donc obligés de les accueillir.
C’est faux. Les immigrants viennent de pays où eux-mêmes malmènent ou massacrent ceux de leurs concitoyens qui sont en situation de faiblesse.
Le responsable musulman du Haut Commissariat des Droits de l’Homme à l’O.N.U. devrait remballer ses leçons de morale, et nous raconter comment les immigrés clandestins et les Roms sont traités dans son pays.
Des Roms musulmans, il y en a plein, comme la famille de Léonarda Dibrani, par exemple. Ces Roms musulmans ne semblent pas très tentés par la vie dans des pays musulmans. Ils préfèrent venir s’incruster en Europe. Ca doit être plus avantageux. D’ailleurs les sans-papiers musulmans n’occupent jamais de mosquées, mais toujours des églises.

Cela me fait toujours sourire quand un musulman est nommé à un poste ayant un rapport avec les droits de l’homme. C’est comme si on nommait un ayatollah comme président d’une association féministe.

EVA

25 Commentaires

  1. Merci EVA, je vote pour vous aux prochaines élections, j’en parlerai à MLP… 😉
    Je suis pour la méthode australienne, ce n’est que du bon sens. Surtout dans l’ Europe en crise économique et dans certains pays en crise de l’emploi.
    Accepter ces masses est hypocrisie pure à leur encontre et à la nôtre aussi.

    Ou nous avons les moyens d’hébergement et de leur fournir de l’emploi (dans le cas où les caisses ne seraient pas vide) OU nous n’avons pas les moyens donc ces gens viennent au devant d’autres difficultés.
    Ifop pour Valeurs Actuelles Les Français et les flux migratoires Avril 2015

    Question:Etes-vous favorable ou opposé à l’accueil en France de migrants africains qui arrivent actuellement par bateau sur les côtes italiennes?

    Favorable Opposé
    Ensemble des Français 32 68
    Sympathisants de Gauche 57 43
    Sympathisants de l’UMP 22 78
    Sympathisants Front National 4 96
    http://www.ifop.fr/media/poll/3017-1-study_file.pdf

    Rappel Sur Polémia Jeudi 3 avril 2014
    Colloque organisé par
    L’Institut géopolitique des populations
    Extraits (détails sr le site de POLEMIA)
    …qui a bien pu déclarer : « Toutes les demandes (d’asile) ne se valent pas et il faut pouvoir les hiérarchiser. Il faut être lucide et avoir bien conscience des pays d’où viennent les abus, sans stigmatiser les populations. Une part non négligeable de la demande d’asile correspond en
    réalité à de la migration économique » ?
    Qui, parmi vous, a pensé Marine Le Pen ? ou Nicolas Sarkozy ? ou une autre personnalité très à droite ? Non, mesdames, messieurs, ne cherchez pas dans ce qui vous vient naturellement à l’esprit… il s’agit, figurez-vous, de notre
    actuel premier ministre Manuel Valls… alors qu’il n’était encore QUE ministre de l’Intérieur.
    …A noter également que, si l’un des deux assesseurs est nommé par le viceprésident du Conseil d’Etat sur proposition de l’un des ministres représentés au conseil d’administration de l’OFPRA, l’autre assesseur est nommé, lui, par le haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés
    sur avis conforme du vice-président du Conseil d’Etat. Ceci constitue une spécificité française d’avoir une juridiction dans laquelle l’un des trois juges est désigné par une autorité étrangère… et ces assesseurs « HCR »
    perçoivent une indemnité de fonction supérieure au double de celle allouée aux autres assesseurs, qui a, de plus, la particularité de ne pas être imposable !

    Quant au rapporteur, sachez qu’il ne fait pas d’enquête, il se contente d’analyser les récits écrits, les pièces présentées, le rapport de l’OFPRA, les documents en général préparés par l’avocat du requérant… sachant que les dossiers sont de plus en plus « travaillés », soit par les réseaux organisés, soit par les militants associatifs !….

    • Merci Laurent pour ces informations. Je ne connaissais pas bien la procédure de demande d’asile, car je suis entrée en France de manière légale, après avoir obtenu un visa délivré par le gouvernement français. Je n’ai jamais eu le statut de réfugiée.
      Je crois que le statut de réfugié est accordé à tort et à travers, et je suis surprise de constater que des réfugiés vont passer les vacances dans leur pays d’origine, qu’ils disent avoir fui car ils y étaient en danger.
      Si leur vie est en danger dans ce pays, alors pourquoi y vont-ils en vacances ?

  2. Eva,

    Je ne pense pas qu’elle souhaite faire réellement couler les bateaux mais, en écrivant cela, elle exprime « son raz-le-bol » de l’invasion sous prétexte de compassion, car la compassion pour ces migrants se fait au détriment des populations modestes et classes moyennes de Grande Bretagne.
    Donc, ce qu’elle exprime est violent afin d’attirer l’ettention sur le fait qu’il faut donner un signal fort aux migrants : Ne tentez plus de traverser la mer pour venir chez nous, c’est dangereux. Nous ne sommes pas responsables de la mort de ces migrants en mer, sortir les violons pour nous faire pleurer ne sert plus à rien.

    Elle est éditorialiste d’un tabloïd, ce n’est pas Le Figaro ni Le Monde. Elle écrit des billets d’humeurs et de ce fait, elle écrit ce qu’elle ressent face à l’actualité et aux médias qui sont souvent tellement pro-multiculturalisme qu’ils mettent en danger leur propre population.

    Comme l’a aussi exprimé Christine, il faut être dissuasif pour que les migrants ne tentent pas de traverser la mer pour venir en Europe car au milieu de ces migrants musulmans il y a aussi des djihadistes qui viennent pour faire la guerre en Europe.

    « Au bout d’un moment cela devrait être dissuasif, eu égard au prix du passage, non ?

    Et pour ceux qui, musulmans, crèvent de faim, que le Qatar et l’Arabie Saoudite si enclins à investir chez nous, investissent dans les pays que fuient les migrants… Ils pourraient même sans doute y mettre fin à la guerre qu’ils financent… » http://resistancerepublicaine.com/2015/daccord-pour-que-nos-bateaux-recuperent-les-migrants-clandestins-si-cest-pour-les-ramener-chez-eux/

  3. Dans un certain sens elle n’a pas tord mais employer la méthode australienne serai plus conforme aux droits humains.

    • En effet, Françoise. Je crois à la méthode australienne, à laquelle nous pouvons ajouter un secours supplémentaire en eau potable, vivres et médicaments, le tout accompagné d’une fermeté implacable et une reconduite hors des eaux territoriales.
      Nous n’aurons pas besoin de le faire 100 fois. Dès que les passeurs sauront que la filière est bouchée, ils en prendront acte.
      Le coût dépensé pour apporter les produits de première nécessité aux clandestins en mer est minime, comparé au coût que génère le fait de les laisser venir s’installer aux frais du contribuable, et les voir déchanter quand ils vont s’apercevoir que l’Eldorado qu’on leur avait fait miroiter n’existe pas.

      Si nous nous raisonnons comme cette journaliste (qui exprime un raz-le-bol mais qui n’est sans doute pas une mauvaise bougresse à la base) nous risquons de verser dans des actions qu’on nous reprochera un jour.
      Ne laissons pas les choses prendre une tournure qui nous dépassera, qui fera de nous des monstres.
      Mieux vaut s’insurger et élever la voix dès à présent, au lieu d’attendre d’être submergés et de devoir se défendre au couteau.

  4. C’est comme en Belgique aussi, il y à cent personne qui ont applaudis pour des clandestins qui ont été régularisé ,vu dans le journal de RTL, mais ils ne demandent pas une consultation populaire à plus de dix millions d’habitants, à tout un pays qui n’a rien dire, ils force la main toujours un peu plus, nous devons tout accepter et nos frais, même en Belgique on jette des gens du pays dans la pauvreté pour donner aux autres!, et quand on refuse c’est raciste, la haine des autres, mais ils n’ont pas de sentiment, pour les pauvres de leurs propres pays, qu’ils jettent eux même dans la misère! avec leurs politiques imbéciles.
    Je ne sais plus quel commune en Belgique : Le Maire avait fait mettre des barres sur tous les bancs publiques et à d’autres endroits, pour empêcher des clochards de dormir sur place, cela pourrait donner une mauvaise image de marque sans doute, les nouveaux caches misères de leurs politiques d’immigration insensé et misérable, et ils osent encore donner des leçons de moral aux autres!.
    C’est politiques sont vraiment malhonnêtes et criminels.
    L’immigration si le peuple veut! et selon les capacité du pays.

    • « L’immigration si le peuple veut! et selon les capacité du pays ».

      C’est tellement évident qu’on s’étonne de devoir le dire !

  5. le probléme devrait pouvoir se régler à la source car ni la culpabilité ni l’inverse ne peuvent résoudre un problème qui poussent des personnes hors de chez eux. La reconduction aux frontières ne peut apporter qu’une solution temporaire. Démanteler à tous les niveaux les filières mafieuses à l’origine de ces exodes de « boat people » demande un accord entre états. Je pense que c’est aux différents gouvernements de prendre leur responsabilité. Il est clair qu’aucune nation isolément ne peut assumer ni imposer à son peuple toute la misère du monde.

    • Les états africains n’ont jamais accepté de signer des accords dans ce sens, et même s’ils en signaient, il ne tiendraient pas parole. Pour ces états, c’est une excellente chose que leurs ressortissants fuient le pays pour aller en Europe, d’où ils enverront de l’argent au pays. Ils ne vont pas les freiner dans leur souhait de partir.
      Ce n’est pas aux gouvernements européens d’aller régler le problème à la source. L’Europe n’a aucun problème à régler en Afrique, et si elle tente de le faire, elle sera accusée d’ingérence dans les affaires intérieures des pays africains, et les gauchos occidentaux sauteront sur l’occasion pour parler de néo-colonialisme.
      Reconduire chaque bateau de migrants clandestins hors des eaux territoriales du pays où il cherche à accoster fera passer un message très clair aux candidats à l’immigration clandestine.
      Le message australien est en train de passer: la plupart des passeurs savent à présent que l’Australie, c’est « NO WAY ! » comme ils disent.

  6. Bien dit, comme toujours. J’ai entendu, depuis les naufrages, les interventions des « bien pensants », notamment celle de Bernard Kouchner, calquées sur les propositions et accusations de Bernard Henri Lévy. Même discours. A savoir que les européens doivent aller à la rencontre des rafiots, accueillir la multitude, car nous sommes tous coupables… Coupables en raison de la colonisation et d’avoir laissé se noyer autant d’innocents… Ces immigrés seraient nos sauveurs pour combler les déficits nationaux des naissances, en Europe… En somme, une chance inespérée pour nous…
    Mal au coeur, à vomir. Et ces gens tiennent l’antenne, reçoivent l’approbation à l’audience, parviennent à convaincre les « veaux » et culpabilisent la masse.

    • Vous remarquerez que les deux Bernard (Kouchner et Henri Lévy) habitent des lieux où ils ne sont pas assaillis par les immigrants. Ils ne prennent pas les transports en commun, mangent dans des restaurants huppés.
      Donc ils ne sont pas exposés à la dure réalité des Français qui vivent la peur au ventre à cause des agressions qu’ils subissent.

      Ensuite je ne vois pas pourquoi ce sont les immigrés Africains et Nord-Africains qui doivent repeupler la France, qui est à ma connaissance, un pays de blancs.
      Qu’il y ait une petite minorité de chinois, d’Africains, etc…en France est tout à fait concevable, mais en faisant entrer massivement des immigrés non-Européens en France, celle-ci ne sera plus la France.
      Je ne vois pas pourquoi des tas de pays ont des quotas d’étrangers qu’ils se fixent, tandis que la France s’interdit d’adopter cette politique de limitation de l’immigration extra-européenne.
      Pour la colonisation, il faut être un ignorant pour accuser les Européens, car les Arabes ont colonisé et réduit en esclavage bien avant les Occidentaux, et continuent de le faire encore aujourd’hui. Sans culpabilité aucune, et avec une sauvagerie et des méthodes inhumaines.
      Il est prouvé que des noirs ont réduit en esclavage d’autres noirs à un moment où ils étaient en position de force par rapport à eux.
      Ni Kouchner ni Henry Lévy ne semblent avoir remarqué cela.

      Je me souviens que quand j’étais jeune, Bernard Kouchner venait dans mon pays en guerre, et aidait en priorité les musulmans, qui étaient pourtant nos agresseurs. Il était particulièrement indifférent aux sort des chrétiens.
      En tant qu’enfant, son comportement m’avait marquée, car j’avais toujours cru que la France penchait du côté des chrétiens, qui étaient tous farouchement francophiles et francophones, plutôt qu’en faveur des musulmans, qui étaient des ennemis déclarés de la France.

      Pour moi, Bernard Kouchner et Henry Lévy ne sont pas dignes d’être Français, ils ne servent pas les intérêts de la France, et ils aident activement ses ennemis.
      Ils sapent l’estime de soi de la jeunesse française en la culpabilisant, et rien que pour cela, ils devraient, à mon avis, être déchus de la nationalité française.
      Je n’ai jamais vu de conseiller plus désastreux que Bernard Henri Lévy (voir le cas de la Libye), et je n’ai jamais vu charité et secours plus islamo-orientés que ceux de Bernard Kouchner.

      • je rajouterai un petit commentaire au votre EVA sur le medecin Kouchner…..
        un medecin généraliste aujourdhuie en retraite et qui aurai bien connu Kouchner m a dit il y a 2/3 ans…..
        QUE C ETAIT UN ……
        vu la tronche qu il a au meme titre que jack lang…..moi je dirai…
        FORT POSSIBLE APRES TOUT….

    • A Olivia Blanche
      Ces immigrés seraient nos sauveurs pour combler les déficits nationaux des naissances, en Europe… »

      Bon inversons le message.
      Ces immigrés Européens seraient nos sauveurs pour combler les déficits nationaux des naissances, en AFRIQUE… ».

      Certains hurleraient des paroles comme « colonialistes » etc.

      D’autre part,- histoire de mettre la zizanie entre les mondialistes et les Africains-, dire « Ces immigrés seraient nos sauveurs »… c’est ENCORE utiliser ces gens, donc les européens sont des »salopards d’esclavagistes ».

      😉

  7. La situation des migrants est culpabilisante parce qu’elle est portée à la connaissance du plus grand nombre, et surtout au vu et su des civilisations qui ont fait de la culpabilité une règle implicite de vie, la nôtre en particulier Mais à l’heure où j’envoie ce courrier, combien d’êtres humains, et même d’êtres vivants sont passés dans l’autre monde sans que cela puisse interroger qui que ce soit et pour cause, pour s’émouvoir il aurait d’abord fallu être au courant. On me rétorquera que la compassion est un trait de l’humain qui le distingue de son environnement et que porter secours aux migrants dans leurs bateaux est le moins qu’on puisse faire pour honorer notre humanité dés lors qu’on sait ce qui se passe. Mais justement, sait-on vraiment ce qui se passe? Qui peut prétendre réellement savoir où tout ça nous mène ? Que penser des différents gouvernements concernés qui, eux, ne peuvent pas ne pas savoir le pourquoi du comment et n’hésitent pourtant pas à sacrifier des compatriotes par centaines pour parvenir à leur fin ? Et quelle fin, d’ailleurs ? La solution australienne, oui, pourquoi pas, mais je ne verserai pas une larme si j’apprenais que ces migrants ont coulé, pour une raison x, au large des côtes européennes. Je trouverais dur, évidemment, mais pas au point d’en arriver à m’apitoyer sur une situation qui, de toute manière, se retournera un jour contre nous.

  8. HORS SUJET, pour Eva :

    Ci-dessous, à nouveau, ma réponse au commentaire que vous m’avez adressé le 26, suite mon commentaire à l’article de Philippe le Routier du 25, au cas ou vous l’auriez loupé:

    « A propos d’Algérie, chère Eva, et cher tous, livres pouvant être consultés ou téléchargés sur le site :
    http://www.algerie-ancienne.com

    Ce site est consacré à l’histoire de l’Algérie. Il propose des livres anciens, (du 14e au 20e siècle), à télécharger gratuitement ou à lire sur place.
    ou
    http://www.algerie-ancienne.com/livres/livres.htm

    Mais pour les enfants, c’est un peu lourd et rébarbatif, je peux peut-être trouver autre chose. »

    • Bonjour Monsieur Jallade,

      Merci beaucoup, car en effet, j’ai loupé ce post !
      En ce qui concerne les enfants, je peux proposer un livre qui conviendrait à partir de 15-16 ans, je dirais.
      C’est un livre court, écrit dans un style clair, qui permet de restaurer l’estime de soi des jeunes français élevés dans la repentance et l’auto-flagellation.
      Après avoir lu ce petit livre, j’ai commencé à pouvoir discuter avec les Algériens et leurs complices gauchistes d’une manière beaucoup plus assurée, car j’avais toute une série d’arguments grâce à ce livre, arguments que je ne connaissais pas avant de l’avoir lu.
      Ce livre, écrit par Bernard Antony, s’intitule:
      « Vérités sur les esclavagismes et les colonialismes.
      Réplique à Houria Bouteldja »
      Un travail de « souchien » pour démonter l’instrumentalisation idéologique raciste d’HOuria Bouteldja.

      Depuis que j’ai lu ce livre, aucun Algérien ne peut me tenir tête.
      Parce-qu’à l’école, on m’a bien sûr appris comment les pirates barbaresques saignaient régulièrement la France et s’adonnaient à l’esclavage, mais je ne connaissais pas la vérité sur la guerre d’Algérie. La version qu’en donnent les Algériens qui vivent en France est fausse. Même les Français d’origine algérienne qui sont nés en France continuent de nourrir une rancoeur totalement injustifiée (mais lucrative) vis-à-vis de la France.
      Si nous les laissons dire sans riposter, nous laissons tomber la France. Donc je ne laisse rien passer, je réplique à chaque fois, grâce aux arguments imparables que ce livre me fournit, moi qui n’était pas née à l’époque, et qui suis née en Asie, pas en Afrique du Nord.
      Donc j’avais de sérieuses lacunes sur ce sujet, et je ne pouvais pas compter sur les Algériens pour me donner un version honnête de leur histoire. Ils osent dire que la France a commis un génocide contre les Algériens, mais aucun Algérien ne reconnaît le génocide arménien, pas exemple, par solidarité avec les « frères » turcs de la « Oumma » musulmane.

  9. Une petite remarque : les photos de ces migrants « clandestins » sont-elles sélectionnées ? …Parce que je ne leur trouve jamais l’allure de « malheureux », …pauvres…affamés, etc… Non, je vois des gens en meilleur état que nos « sans-dents » et pas mal vêtus…et costauds puisqu’ils peuvent passer par dessus bord des chrétiens qui, je suppose, ne doivent pas se laisser faire ! Ces chrétiens sont plutôt « mieux placés » que les musulmans pour venir demander l’asile puisque nous sommes en terre chrétienne ( du moins encore ! )…Alors ne s’agirait-il pas d’une invasion musulmane, tout simplement ? ( auquel cas la riposte doit être militaire ). Néanmoins, comme vous, je trouve la réaction australienne la plus humaine et la mieux adaptée.

  10. 100% d’accord Eva. La méthode australienne est celle à adopter. Malheureusement, en Europe, autant rêver.

  11. Bonjour Madame Tasin,

    Je trouve le titre un peu osé.
    Dire « si j’étais premier ministre », ça fait un peu mégalomane, surtout pour une immigrée de la première génération !
    Mais je regrette que notre premier ministre ne tienne aucun compte de la volonté des islamo-lucides que nous sommes.

    • je suis désolée que le titre ne vous aille pas, Eva, mais trop tard pour changer… Et puis c’est un jeu, pas un accès de mégalomanie, surtout pour touss ceux qui vous connaissent !

Les commentaires sont fermés.