L’échec de l’intégration est un phénomène essentiellement musulman – par Eva

communautarismeComme Philippe Le Routier, je ne peux demeurer sans répondre à Yoann, qui a commenté l’article sur les propositions communautaristes de Rochedy.

http://resistancerepublicaine.com/2015/rochedy-lex-president-du-fnj-reve-de-libaniser-la-france/

J’aimerais lui répondre sur quelques points :

« Problème : vous faites des « procès d’intention ».
1°) vous supposez que l’échec de l’immigration n’est du qu’aux musulmans ».

C’est un fait. Bien sûr, avant l’arrivée massive des musulmans sur son territoire, la France n’était pas un pays sans problème. Mais comparée à aujourd’hui, c’était un paradis.
Un exemple: imaginez les prisons françaises sans les 70 % de musulmans qui les surpeuplent. Imaginez les écoles de banlieue sans élèves musulmans, sans revendications incessantes concernant la non-mixité, le voile à l’école, le programme scolaire amputé de la Shoah, de Voltaire, de certains cours de biologie ayant trait à la sexualité…
Imaginez les rues de certains quartiers sans bigotes bâchées ni barbus en chemise et bonnet de nuit assortis. Rien que sur le plan esthétique, l’absence d’islam est un baume pour les yeux.
Je le sais car j’ai grandi dans un pays arabe, et quand je passais d’un quartier musulman à un quartier chrétien, le choc visuel était intense: j’avais l’impression d’avoir atterri dans un autre pays, d’être passée en quelque minutes d’une ville arabe vers une ville du sud de l’Europe. Même le regard des hommes sur moi changeait. Quel soulagement !

« Or, les Français n’ont plus de valeurs, plus de mythes, ils n’ont plus rien dont ils soient fiers, et à quoi pourraient se rattacher les allogènes en réussite ».

Et comment font les allogènes non-musulmans ? Comment se fait-il que les Arabes chrétiens s’intègrent, aiment la France, ne laissent pas leurs enfants être contaminés par la haine de soi communiquée par l’éducation nationale et ses professeurs majoritairement gauchistes ?

« L’échec de l’intégration, c’est surtout deux chemins qui se sont séparés le jour où les Français de souche ont cessé de croire aux lunes de l’anti-racisme ».

L’échec de l’intégration est un phénomène essentiellement musulman. Le jour où les immigrés NON-musulmans poseront des bombes en France, exécuteront des enfants à la sortie de l’école, tueront des journalistes satiriques ou des citoyens lambda qui font leurs courses au supermarché, ou qu’ils organiseront des émeutes et attaqueront des commissariats parce-qu’un de leurs délinquants y est en garde à vue…là, nous pourrons parler d’échec de l’intégration en général.

Mais en l’occurence, il s’agit d’un échec de l’intégration des musulmans. Or nous savons que les musulmans ne se sont jamais intégrés nulle part. Pourquoi la France devrait-elle être acculée à réaliser un miracle qu’aucun autre pays n’a jamais réalisé ?
Pourriez-vous me donner l’exemple d’un pays, un seul, où les musulmans ont émigré d’une manière massive et où ils se sont fondus dans la population et la culture du pays ?
Existe-il, dans le monde, un pays où les musulmans sont devenus majoritaires, et où les non-musulmans ont réussi à garder un statut acceptable ?

En tant qu’immigrée, le seul reproche que je ferais à la France est de faire des efforts aussi surhumains qu’inutiles pour intégrer les immigrés musulmans. Ce n’est pas au pays d’accueil d’intégrer les immigrés, c’est aux immigrés de lutter, de s’impliquer, pour trouver leur place dans le pays d’accueil. Sinon ils ne méritent pas d’être accueillis.

« Le communautarisme est alors larvé et totalement en faveur des deux religions sémitiques. Pourquoi ne pas accepter l’état de fait, dans l’optique de rééquilibrer la donne ? »

Connaissez-vous un pays où les musulmans vivent en paix, de manière durable, côte à côte avec des communautés non-musulmanes ? Vous n’êtes pas au courant des génocides et autres massacres commis par les musulmans qui ont envahi des pays non-musulmans, qu’ils ont islamisés soit brutalement, quand ils en avaient les moyens, soit petit à petit, en grignotant les territoires non-musulmans parcelle après parcelle ?

« 2°) vous supposez que le communautarisme, c’est «baisser les bras», «renoncer à soi-même ».
Ah bon ? Mais n’est-ce pas plutôt désigner enfin ceux qui feront le destin national, à savoir les FDS+individus exemplaires, et ceux qui ne le feront pas en tant que tels, à savoir les communautés organisées et les Français de branche non intégrés ? »

Quelle utopie ! Le musulman exemplaire d’aujourd’hui pourrait devenir le jihadiste de demain, et sans crier gare. Ce problème n’existe pas chez les immigrés non-musulmans. L’immigré chrétien qui était un fêtard dans sa jeunesse, et qui vire bigot à l’âge mûr ne posera pas de bombes dans le métro, ne pratiquera pas de mariage forcé, n’organisera pas d’émeutes et restera loyal envers son pays d’accueil.

« Ce sera impossible, si l’on reste dans le dogme de la République maçonnique où 1 chrétien d’Auvergne = 1 musulman du Niger = 1 « Français ». Il faudra bien dénombrer les groupes composant la France, ce qui déjà métamorphosera les mentalités ».

Vous croyez qu’un simple recensement des différentes communautés opèrera ce miracle ? Et d’après vous, cette « métamorphose des mentalités » empêchera un certain nombre de musulmans de défigurer la France, de la ruiner, avant de l’islamiser ?

« 4° Rochedy et vous-mêmes pensez à la remigration. Mais la maxime de Rochedy est claire : on ne peut intégrer que des individus, on ne peut remigrer que des communautés ».

Rochedy est un sombre idiot, car il y a des communautés non-musulmanes très bien intégrées. Le communautarisme tel que le pratiquent les chinois, ou bien les Polonais (qui vivent beaucoup entre eux quand ils sont immigrés de la première génération) n’est pas un danger pour la France.
Le seul communautarisme dangereux, c’est la manière dont trop de musulmans, où qu’ils aillent, créent un état dans l’état, y établissent leurs propres lois, totalement en opposition avec les lois du pays d’accueil, et empêchent les forces de police de contrôler leurs quartiers, et chassent les non-musulmans de leurs immeubles par des moyens maffieux. L’apartheid dont nous parle Manuel Valls, il est l’oeuvre des musulmans, qui n’aiment pas vivre avec les non-musulmans.
Même dans les pays arabes, les musulmans ont leurs quartiers à eux, ils ne se mélangent pas avec les non-musulamns.

« Ne croyez pas que nous allons renvoyer les musulmans pratiquants qui ont parmi eux 40 amis français de souche. Par amitié ces derniers feront bloc, comme nous l’avons fait entre 1942 et 1944″.

Avec qui les Français ont-ils fait bloc entre 1942 et 1944 ? Ce n’est pas clair. D’ailleurs un musulman (pratiquant comme vous dites) n’est pas supposé avoir des amis non-musulmans, sauf d’une manière provisoire, si c’est dans son intérêt. Mais les Français qui font bloc avec les musulmans ne le savent pas, car ils ne sont pas correctement informés sur l’islam. C’est pour ça que les sites de ré-information sur l’islam existent.
D’ailleurs la remigration n’a pas à être faite d’une manière violente. Il suffit que les Français non-musulmans arrêtent de porter à bout de bras les Français musulmans, leur trouvant des excuses pour rester dans une religion qui leur ordonne de massacrer leurs bienfaiteurs, les non-musulmans de leur pays d’accueil.

Je sais bien que tous les musulmans ne passeront pas à l’acte, mais si j’avais un ami qui a la carte du parti nazi alors qu’il n’a aucune intention de persécuter ni de gazer des juifs, des tziganes ou des homosexuels, je lui demanderais pourquoi il garde sa fichue carte d’inscription au parti nazi !

Personnellement, je cesse de participer à une oeuvre de charité dès que j’apprends qu’elle vient en aide aux musulmans.
Les musulmans (croyants) sont malheureux dans les sociétés non-musulmanes. Ils n’y restent que pour le profit. Le jour où ils n’y trouveront plus leur compte, ils partiront. La violence ne sera pas nécessaire pour la remigration.

« Ne croyez pas que vous allez développer l’idée de remigration alors que les FDS apprennent à l’école (!) qu’ils ne sont rien qu’une entité abstraite prête à accueillir tous les bipèdes à pouce préhenseur ! »

Je comprends pourquoi il y a de plus en plus de Français qui se privent de vacances et de sorties pour pouvoir enlever leurs enfants de l’école publique et les inscrire dans des écoles privées dignes de ce nom.

« Ce que cette définition maçonnique rejette, c’est le ressenti charnel : il faut d’abord un _SENTIMENT_ de communauté, que celle-ci connaisse son histoire, sa culture… sans la présence des communautés allogènes qui ne pourront adhérer ».

Ceux qui ne peuvent pas « adhérer » comme vous dites doivent quitter la France. Je ne vois pas d’autre alternative.
Vous évitez obstinément de préciser que ces communautés allogènes qui « n’adhèrent pas » sont pour la plupart musulmanes. Tentez cette expérience qui ne sollicite que votre imagination pendant quelques instants: imaginez la France sans islam….
Quelle bouffée d’air frais !
Les musulmans le savent, car dès que l’un d’eux devient riche, il quitte les lieux où il y a une forte concentration de musulmans, même s’il s’agit des lieux où il né, et où il a grandi. Jamel Debbouze par exemple ne vit plus à Trappes, mais dans l’Isle Saint-Louis, à deux pas de Notre-Dame de Paris.

« Ne nous privons pas d’INSTITUTIONNALISER la césure si nous pouvons le faire ! On éviterait de s’imposer dans nos écoles, dans nos lieux publics, un dogme anti-blanc et anti-chrétien ! »

Un patriote est celui qui impose les lois, valeurs et principes partout dans son pays, au lieu de prendre acte que « c’est trop tard maintenant, sauvons ce qui peut l’être ».
Votre problème, Yoann, est que vous ne ressemblez en rien à vos ancêtres français, qui étaient un grand peuple, prêt à en découdre quand c’est vraiment nécessaire, au lieu de bricoler des pseudo-solutions hasardeuses.

Au lieu de quoi, vous et les minets comme Rochedy essayez de sauver les meubles, ou bien votre peau, alors que c’est la France qu’il faut sauver.

« Comme le disait le visionnaire Jean Raspail dans une interview récente : « Dans notre système, il ne manque plus que le communautarisme français ».

Comme disait Napoléon: « Impossible n’est pas français ».
Secouez-vous, que diable ! Les musulmans sont encore minoritaires que déjà vous prenez acte et baissez les bras.
Qu’auriez-vous fait s’ils étaient majoritaires ?

EVA

 191 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. L’échec de l’intégration est avant tout le résultat des pouvoirs politiques qui ce sont succédés ces dernières quarante années bien avant d’être celui des musulmans qui préfèrent le communautarisme et la oumma plutôt que les lois de la république française, tant qu’aucunes solutions ne sera trouvées, le phénomène continuera a se développer.

  2. Bravo Eva !…
    J’ajouterais que la France ne reconnaît pas le communautarisme. Le reconnaître, c’est faire le jeu de gens comme Amar Lasfar, l’ex grand copain de Martine Aubry, qui le réclame. Pourquoi il le réclame ? parce que cela lui permettrait de revendiquer la charia pour sa communauté.
    La République ne reconnaît que des citoyens, pas des communautés. C’est comme ça. Nos droits sont individuels, pas communautaires. Et c’est beaucoup plus conforme à la liberté de l’homme. Revenir au communautarisme, c’est accepter le clan, la tribu, le morcellement de notre droit patiemment unifié au cours des siècles, de notre langue etc : un énorme retour en arrière.

    • En effet, Sandrine. Car une fois ces communautés musulmanes formées, elles seront verrouillées de telle manière que l’état français n’aura plus aucun droit de regard sur ce qui se passe à l’intérieur de la communauté (mariage forcé, séquestration…)
      Accepter cela serait le début de la fin du modèle français.

  3. J’espère que tous les posts d’Eva sont archivés car ils valent de l’or. Il faudrait les regrouper. Christine, qu’en pensez-vous ?

    • oui tout est facile à trouver il suffit de cliquer sur notre site, sous notre bandeau, à droite sur la loupe et de mettre EVA dans la fenêtre qui s’ouvre puis rechercher et vous aurez tous les posts qu’elle a écrits… mais pas tous les commentaires, mais si je les veux peut-être que je peux aussi les retrouver dans l’interface

  4. @ Christine ,

    Bonjour,

    La Gôche n’est plus la Gauche : l’abbé Grégoire doit se retourner dans sa tombe !

    Il est temps d’exiger (Honte à Rochedy sur ce point) le retour aux principes qui ont fondé la France moderne !

  5. Bonjour,

    Vous avez raison Eva : je pense que les vidéos de Wafa Sultan ont captivé tous ceux qui les ont visionnées …

    • Ils nous gonflent… avec l’islam c’est le déchaînement de tous les communautarismes qui suit

  6. Je me joins à tous pour complimenter Eva pour sa belle démonstration: c’est de cette façon où nous allons contrer les gaucho-collabos : lutter contre le racisme en stigmatisant l’islam en inversant les paramètres qu’ils veulent nous imposer : c’est l’islam qui crée des racistes,des pédophiles, des antiféministes, des fascistes, des antisémites ! je connais beaucoup d’Arabes irakiens, non musulmans : ils sont intégrés et charmants, les Asiatiques -même s’ils ont tendance à se regrouper , ce qui est humain – respectent nos lois et se montrent très amicaux, seuls certains tenants de cette idéologie posent problème

  7. Dans un certain sens, soyons honnêtes et reconnaissons que si nous sommes là, sur ce site, à sonner le tocsin au vu de ce qui nous tombe dessus, c’est que d’autres que nous aurions dû compter dans nos rangs préfèrent nous tourner le dos et ne rien entendre de nos alarmes. D’aucuns avancent que le cumul des conflits passés – 14/18, 39/45, l’Indochine, l’Algérie – a fini par dégoûter le citoyen français qui préfère aujourd’hui l’utopisme de l’idéologie mondialiste, quitte à se fourvoyer dans le déni de valeurs que les anciens avaient pourtant chèrement défendues. Je n’en crois pas un mot. Depuis les années 80 les politiques successives font en sorte que le gaulois belliqueux s’assagisse à un niveau de docilité qui confine à l’effacement. Tout est fait pour que le citoyen ne sache plus rien de ce qu’il est qu’en l’apprenant d’un initiateur. Si certains reçoivent la consigne comme on encaisse une gifle, d’autres, encore trop nombreux, y voient l’axe de facilité qui permet de ne jamais sortir des zones de confort, quitte à se renier pour y rester, à travestir la réalité en la fuyant dans une pseudo citoyenneté universelle où tout les hommes, du fermier guatémaltèque au berger mongole, du pêcheur islandais au trader nippon, tout le monde penserait la même chose au même moment, un retour utérin dangereusement régressif et infantilisant au temps où maman et moi ne faisions qu’un. Cette fameuse zone de confort ou tout est beau, sans commune mesure avec le temps relatif et ses contingences, où le combat, rendu inutile, est supplanté par l’immédiateté de la satisfaction. Combien sont- ils, ceux qui rêvent encore debout? Et comment faire pour les voir enfin se réveiller, sinon par la lutte, le bruit, la force, le combat?

  8. Bonjour,

    Je signe des deux mains tout ce que vous écrivez, Eva.

    Je prends souvent cet exemple , autour de moi , sur les Musulmans « modérés ».

    Dans une grande surface, près de chez nous, il y a un très brave vendeur musulman , un Marocain.

    Mais ce très brave Musulman pratiquant ….

    … Si par exemple , les extrémistes de sa secte réclament que le Dimanche soit abandonné , comme jour férié , au profit du Vendredi ou si , dans sa ville , les mêmes extrémistes exigent les hurlements sataniques d’un muezzin etc etc …

    Que fera-t-il ?

    Pense-t-on, sans rire, qu’il appuiera notre civilisation en respectant notre Dimanche ou en refusant son muezzin ?

    Poser la question, c’est y répondre , non ?

    L’Islam est une civilisation autre que la nôtre , hostile foncièrement à la nôtre (Il l’a historiquement prouvé depuis 1400 ans par ses crimes innombrables contre nous) : deux civilisations ne peuvent coexister sur un même territoire …

    On est chez nous !

    • Bonjour Antiislam,

      Vous dites: « L’islam est une civilisation autre que la nôtre »

      Vous pensez sérieusement que l’islam est une « civilisation » ?
      Vous lui faites trop d’honneur !
      Personnellement, je partage l’avis de Madame Wafa’ Sultan, ex-musulmane, lorsqu’elle a répliqué à l’imam:

      « Il ne s’agit pas d’un choc des civilisations ! Il s’agit du choc de la civilisation non-musulmane avec la barbarie de l’islam ! »

  9. Formidable démonstration d’Eva …que je ne peux que confirmer en apportant les éléments véridiques suivants .

    J’ai assisté à des conférences de Tariq Ramadan, le chantre de toute une génération de musulmans dans les quartiers chauds , qui disait :

    –  » Je vous interdis de vous adapter à la société, vous allez perdre votre religion, vous allez perdre votre culture »

    –  » Je vous interdis de vous humilier devant le BLANC »

    –  » Les filles ne les laissez pas sortir. Bien sûr que notre religion autorise les châtiments corporels sur les femmes « 

  10. Bravo Eva…
    … Et pauvre Yoan !

    Si j’avais su que vous alliez lui répondre de façon aussi claire, polie, posée… J’aurais peut-être pas envoyé à Christine MA réponse à Rochedydesconneries et à son premier (et sûrement unique) fan.

    Seulement voilà… J’en savais rien ! Yoan va donc avoir le double effet Kiss cool comme dans les vieilles publicités, mais version Résistance Républicaine.

    Gentille, mais ferme côté Eva !
    Beaucoup moins sympa venant de moi !

    Et je me marre, car moi, il peut me traiter de raciste (pour les Yoan l’islam est une race humaine à part… C’est déjà du racisme que de ne pas remarquer qu’il n’y a qu’une espèce humaine sur terre… Mais ça, ils ne le comprennent pas)
    Mais face à vous, qui précisez bien que vous êtes d’origines étrangères, comment va t’il s’en sortir ?

    Suspense !

    J’espère que Christine aura prévenu ce brave garçon, ce serait dommage qu’il rate un tel cour magistral.

    • Ben non je n’ai prévenu personne, je considère que c’est à chacun de suivre l’affaire qu’il lance, sinon peu importe ce sont des arguments utiles pour les nôtres !

    • Bonjour Philippe,

      Je n’ai pas encore eu le temps de lire votre réponse à Yoann, je vais le faire.

      • Et l’Espagne alors!, ils ont dû les supporter pendant 774 ans dans le pays, c’est allumés, et ils ont jamais su les intégrer et à aucun moment, sauf les autres populations, et que des emmerdes avec les musulmans jusqu’à la fin, et le coup de pied aux culs de la sagesse, » la reconquista par Isabelle la Catholique ».
        L’Islam à déjà fait ses preuves de compatibilité irréalisables, échec total, et sont incontestables, et sans oublier le prix à payer très chèrement pour les populations elles mêmes, voir les cicatrices terribles et les énormes souffrances dans le monde entier, qui ont dû côtoyer ces criminels ambulants de l’Islam et cela depuis longtemps.
        Le plus grave c’est nos élus criminels, qui exposent leurs propres populations aux dangers extrêmes de l’Islam meurtrière, que vous connaissez que trop bien, et que nos élus sachant l’histoire apprise dans les écoles en Europe, pour ne pas oublier « Charles Martel et autres, donc nos gouvernements le font sciemment les grandes portes ouverts de l’Europe à l’Islam.
        Comportez vous déjà maintenant Eva en terre d’Islam en France, comme l’est dans votre pays d’origine, protégez vous,et au lieu des haut talons et minijupes, une préférence pour les vêtements de circonstance sera plus utile et continuer d’avertir les français de votre coté, sont les meilleurs prévention contre le mal, de faire de même que vous, avec l’expérience que vous avez, vous avez l’oeil averti et l’intuition plus développé qu’à la normal, dû aux circonstances acquises, qui sera opportun au bon moment et une aide précieuse pour les français peu avertis, quand le moment sera là, aussi n’essayez pas de sauver le monde toute seul, laissez un peu pour les autres.
        Ma grand mère avait cette intuition, comme une impression de malaise à un endroit, comme elle m’avait expliqué elle même, elle était dans une maison, elle disait :  » Je me sent pas bien ici et peine quitté la maison, traversé la rue et entrer dans une autres maison, l’autre maison était bombardé, et plus d’une fois c’était arrivé, les gens finissaient par toujours la suivre quand il y avait un bombardement, les gens l’appelait par son nom » Elsa! et elle disait : oui çà va ici ou je reste pas ici ».
        Ps : nous devrions essayer de rejoindre d’autres site de résistance contre l’Islam dans le monde, des témoignages comme le votre ne manquera pas, une résistance d’une seul voie pour dénoncer les crimes de l’Islam contre l’humanité et tous ceux qui collaborent et l’utilisent pour leurs profits dans le monde, l’union fait la force, des témoignages comme vous Eva vaut de l’or, pour nous les Européens aveuglés par les louanges du politiquement correct, pour vous dire que vous êtes très utile dans notre cas.
        Bon combat.

        • Je ne sais pas comment il faut interpréter ce sixième sens de votre grand-mère, Xtemps, peut-être ne connaissons-nous pas encore suffisamment les ressources de l’exprit humain.Par contre je ne crois pas qu’il faille renoncer aux talons et minijupes, à cause des dangers de l’islam; ils n’attendent que cela. Ne rien lâcher, ne renoncer à rien.

        • Bonsoir Xtemps,

          Dans mon pays d’origine, je m’habillais sans coquetterie excessive, mais d’une manière féminine, à la mode occidentale.
          Je me me suis jamais habillée autrement, alors je ne vais pas changer maintenant que je vis en France, le pays du bon goût.

          Au mois d’août, quand les cafés des Champs-Elysées sont bondés de bédouins friqués en vacances, je vais avec mon frère et des amis me promener sous leur nez en décolleté, avec un crucifix sur la poitrine. Ils me fixent d’un air désapprobateur.
          Je fixe leur verre de whisky-coca d’un air entendu.
          Ils évitent de boire de l’alcool dans les cafés, car ils ont peur d’être espionnés par des compatriotes en vacances à Paris, qui les filment avec leur téléphone portable, puis les dénoncent une fois de retour au pays.
          Pour ne pas être pincés, ils demandent au serveur de mélanger l’alcool avec une autre boisson: vodka-orange, whisky-coca, sinon ils boivent dans la suite de leur hôtel à l’abri des regards.

          Quelle bande de gueux. Ca joue les bigots en Islamie, puis ça vient s’encanailler à Paris.
          Certaines jeunes maghrébines semblent sur le pied de guerre au mois d’août: c’est le mois où elles peuvent faire un « job de vacances » qui rapporte beaucoup. On voit ces prostituées occasionnelles rôder le long des Champs-Elysées, dans l’espoir de harponner le chaland.

          On peut me traiter de nostalgique si l’on veut, mais dans mes lectures d’enfant, les Champs-Elysées ne ressemblaient pas à ça. Et qu’on ne me dise pas que l’islam n’est pas en cause.

Les commentaires sont fermés.