Habebimusne papam ?

« Habebimusne  papam« , ou « aurons-nous un pape » ?

Certes, nous aurons un pape. Enfin, quand je dis « nous », il s’agit, bien entendu, des catholiques, mais le résultat du conclave ne concernera pas que les catholiques, hélas. Alors oui il y aura bien un nouveau pape. Mais lequel ?

Je ne peux croire un seul instant à une démission de Benoît XVI pour raisons de santé.

Il me semble impossible que Benoît XVI ait démissionné sans y être contraint par des forces obscures, au Vatican et, surtout, parmi ceux qui, dans le monde entier, font les pays, les Présidents, et décident de l’avenir des peuples, avec ou contre eux.

Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, nous savons que rien d’important n’est arrivé par hasard et que Etats-Unis, staliniens, pays de l’OPEP, et autres personnalités appartenant à Bilderberg ou au Siècle ont trempé dans l’érection du mur de Berlin mais aussi dans sa destruction, dans le coup d’Etat qui a conduit à la mort d’Allende et à l’instauration de la dictature de Pinochet, dans les deux guerres du Golfe, dans l’endettement programmé des pays occidentaux, dans l’instauration de l’immigration de masse, dans l’islamisation de l’Europe, sans doute dans la mort, fort étrange du pape Jean-Paul I, aussi simple que celle de Kennedy et celle du Président polonais et celle de plusieurs de ses ministres eurosceptiques, comme par hasard, en 2010, juste avant que la Pologne ne prenne la présidence de l’UE pour le deuxième semestre 2011…

Bref, un vent de panique souffle en ce moment. Lié à la crise économique, au changement de société voulu par les élites mondialisées ou à l’islam, les trois sans doute.

Et il suffit de lire dans la presse les spéculations autour du prochain pape pour comprendre ce qui se passe et ce à quoi on veut nous préparer. J’ignore si les 130 cardinaux de conclave iront dans le sens du vent ou s’ils feront un choix objectif et libre (ce dont je doute eu égard aux leçons de l’histoire) mais il est clair que le nouveau pape devrait être de préférence noir ou sud américain (mais en tout cas surtout pas européen), pro-islam, adepte d’une société multi-culturelle et favorable à des réformes de l’église allant dans le sens de la pensée dominante sur le politiquement correct et la sexualité notamment.

Qu’on en juge.

Je vous renvoie par exemple à cet article : le prochain pape pourrait être philippin

Ou à celui-ci : le cardinal Barbarin n’exclut pas l’ordination d’hommes mariés.

D’ailleurs, que des Barbarin participent au conclave quand on sait que ce cardinal indigne a accepté que soit gravé Allak akbar sur la nouvelle cathédrale de Lyon permet de comprendre bien des choses.

On s’arrêtera encore sur celui-là Et pourquoi pas un pape noir ? 

On lira avec intérêt la hâte des imams de voir arriver le successeur de Benoit XVI sur le trône de Saint-Pierre avec la mise en garde larvée : le nouveau pape devra s’incliner devant Al-Azhar, mosquée et université sunnite du Caire, qui dicte à tout le monde musulman les préceptes de la charia la plus rigoriste… On ne sera pas étonnés de voir la certitude de l’islamiste Qaradawi, interdit en FRance (merci Sarkozy) et chouchou de l’UOIF de pouvoir dialoguer avec le futur pape, nonobstant les persécutions subies par les chrétiens dans les pays musulmans…

Enfin il suffit de parcourir la liste des candidats possibles pour y lire le portrait idéal du prochain pape selon les medias et ceux qui les payent, ceux qui tirent les ficelles : homme du dialogue interreligieux, Il est très populaire dans son pays, le plus catholique d’Asie, Hispanisant, il préside aussi la Commission pontificale pour l’Amérique latine et est donc bien vu par les pays du Sud. il a l’avantage de diriger un diocèse très en pointe dans la lutte contre les abus pédophiles (il faudra bien entendu que le nouveau pape demande pardon pour toutes les tares de l’histoire du catholicisme pour mieux rabaisser ce dernier et mettre en valeur par comparaison l’islam), a joué un rôle de médiation pour résoudre le conflit dans son pays, Il avait aussi critiqué les tentatives de certains hauts dirigeants du Vatican de « couvrir » les agissements criminels de certains prêtres. passionné de base-ball, Représentant d’une ligne réformatrice de l’Eglise catholique. Très actif sur les réseaux sociaux…

Par contre, sont éliminés d’office ceux qui ont vu clair et l’ont dit, dans le jeu de l’islam : Mais ses chances ont diminué à la suite d’une gaffe sur le risque islamiste en France, commise récemment.

Bref, ça s’agite sérieusement, et on peut penser que d’aucuns redoutent de voir arriver l’équivalent de la bombe de 1989 avec la destruction du mur de Berlin que l’on devrait à la fois au pape de l’époque, à Gorbatchev, aux USA et, surtout, à une volonté populaire implacable.

Je crois que nos élites sentent que, partout dans le monde, les peuples se préparent à dire non, de façon violente, au monde qu’on leur impose depuis 60 ans et qu’ils veulent avoir dans leurs manches tous les atouts possibles, et que le pape, malgré son affaiblissement, peut jouer un rôle important dans la partie, décisive, qui se prépare partout.

Ils ont déjà tout, les medias, l’argent, le pouvoir, la faculté de mettre au chômage des millions de gens avec une seule signature, les armées, le pétrole et les idées pour que notre école ne crée plus d’élites… Il leur fallait, en plus, le pape.

Et vous croyez qu’ils nous font peur et qu’on va se taire pour autant ?

 

Christine Tasin

 347 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Excusez moi chère Christine mais le cardinal Barbarin n’a jamais tenu ces propos. Car une fois encore ce sont les merdias qui ont interprété ses dires pour que ça colle à leur réalité. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/02/13/01016-20130213ARTFIG00389-mariage-des-pretres-mgr-barbarin-seme-le-trouble.php
    Sinon le sombre tableau que vous dépeignez des événements à venir n’est pas très encourageant mais il est tristement vrai. Il n y a pas de « sens de l’histoire » contrairement à ce que nous disent les gôchos. L’histoire peut réserver bien des surprises..
    En attendant continuons le combat !

  2. attention aux dérapages, l’histoire nous enseigne qu’à chercher des boucs émissaires on en trouve. La shoa est née de ces fantasmes. Ne tombons pas dans ce piège mortifère. Notre combat est digne, la laïcité est un vecteur auquel il faut nous attaché, notre combat est juste, ne le dévergondons pas.

    • Est-ce le dévergonder que ne pas rester passif et se poser des questions sur ce qui se trame en catimini ?

  3. Ça « pue » de plus en plus au niveau planétaire, et l’odeur en est devenue plus qu’insupportable. Si les « élites » -c’est leur faire trop d’honneur que les appeler ainsi, commencent à se faire dessus, leur problème, leur faute et chose est certaine: fini les temps des sujets, nous sommes des citoyens qu’ils ne cessent tous de trahir au lieu de servir, alors vous avez dit colère montante? Nous en arrivons à la rage débordante!

  4. La mort étrange et fort prématurée de Jean-Paul Ier est restée dans les mémoires. Tout autant que la mort plus que suspecte du chef de la Garde pontificale. Seuls les naïfs croient que Robert Boulin, François de Grossouvre et Pierre Bérégovoy se sont suicidés. Ce sont ces mêmes naïfs qui croient que Coluche et Lady Dy sont morts dans des accidents. « French American Fondation », « Council of Foreing Relations », « Club Le siècle », « Groupe Bilderberg » et autre « Commission Trilatérale » dont sont membres un nombre impressionnant de financiers, de politiciens et de journalistes influents continueront à mener le monde tant que les peuples ne se révolteront pas. Non seulement les politiciens trahissent les peuples, mais il existe aussi des membres du clergé qui trahissent leur propre religion. Et tous de prétendre que les défenseurs des valeurs traditionnelles sont des intolérants refusant le progrès et de dangereux fascistes. On ne traite jamais les autres que de ce que l’on est soi-même!

  5. Entièrement d’accord avec votre exposé qui confirme de nombreux fondements que je connaissais déjà bien aussi.
    On peut ajouter la franc-maçonnerie, les mafias et les services secrets pour leur besogne servile au nom de l’oligarchie mondiale qui tire toutes les ficelles.
    Quant au pape, c’est le cinquantenaire du concile Vatican ll qui a mené l’Église où elle est maintenant, pourquoi le prochain pape ne déclencherait-il pas un nouveau concile? Cela marquerait le monde. C’est la stratégie prévisible.
    Je viens d’entendre Barack Obama qui a enfin fait allusion au futur Grand Marché Transatlantique entre USA et UE. Je sais depuis longtemps que l’échéance sera 2015. Il va donc falloir une cohésion des peuples européens et le christianisme pourrait servir de ciment, car l’islam ne fera que verser dans l’autarcie et le communautarisme et sera mis au ban. Et la technocratie bruxelloise est arrivée à ses limites et elle déclinera. La bien-pensance relativiste et politiquement correcte pourra être mise en échec. Il y a du pain sur la planche….

    • Oui ils sont prêts à faire feu de tout bois, excellent rappel que celui du grand marché transatlantique…

1 Rétrolien / Ping

  1. Zapping : Le JT pas neutre selon Pujadas, la pub m'a tuer, un papa en colère, UNEF inside, vague dissidente... - Nouvelles de France Portail libéral-conservateur

Les commentaires sont fermés.