Et si policiers et pompiers, au nom du droit de retrait, refusaient d'intervenir dans les "quartiers" ?

Il faudrait aider les honnêtes gens à quitter les territoires perdus de la République et à s’implanter dans des zones vivables.
C’est à cela que devraient s’atteler toutes les associations préférant s’occuper de l’étranger que du Français. Charité bien ordonnée commence par soi-même !
Pompiers et policiers pourraient alors invoquer un droit de retrait pour ne plus intervenir dans ces zones où l’Etat n’est plus en mesure de faire régner la loi… dans le cas où ils suspecteraient un guet-apens.
Il n’y a pas de raison que les meilleurs, c’est-à-dire les plus braves, paient les pots cassés pour le reste de la population, dont une partie non négligeable ne s’inquiète pas assez des phénomènes de délinquance qui gangrènent ces quartiers.
Ainsi, à Poitiers, la ville de Charles Martel et d’Aliénor d’Aquitaine, il existe des zones de non droit devenues plus sensibles que jamais : les Trois cités et les Couronneries notamment.
Le 20 septembre dernier, les policiers ont été victimes d’un incendie volontaire de leur voiture, alors qu’ils étaient en intervention en plein jour :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/10/12/Les-policiers-manifestent-soutien-et-ras-le-bol-2867643
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/09/22/Une-nouvelle-violence-importee-dans-les-quartiers-2846925
Mieux vaut prévenir que guérir et on sait quelle est la meilleure politique de prévention comme de répression, celle que la France s’est progressivement interdite de plein gré… ou à l’insu de son plein gré, en octroyant des pouvoirs à des instances internationales qui s’en sont servi pour limiter considérablement le champ d’action des autorités nationales.
Sans réaction rapide et de grande échelle, c’est la guerre civile qui se profile, car les forces de l’ordre n’accepteront pas éternellement de faire le sale boulot pour des contreparties qui ne sont pas à la hauteur des dangers qu’ils prennent.
La ville administrée par la « gauche » connaît une évolution inquiétante, mais qui est aussi la réponse aux signes de laxisme qu’envoie la gauche locale par ses compromissions.
Le représentant local du FN, M. Alain Verdin, a parlé de « Far west », suscitant les railleries habituelles à l’égard du Front national ; pourtant, les derniers événements lui donnent raison :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/06/28/SECURITE-Le-FN-qualifie-le-quartier-des-Trois-cites-a-Poitiers-de-Far-West-2766240
Selon « la Nouvelle République », le 22 juillet, un incendie volontaire s’est déclaré : « le feu aurait pris dans un canapé abandonné dans le couloir. Ce serait un acte malveillant » survenu au 11ème étage d’un immeuble. Six familles sont à reloger, huit personnes ont été intoxiquées.
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/23/Poitiers-ce-que-l-on-sait-de-l-incendie-d-hier-soir-aux-Trois-Cites-2791543
Le 14 juillet 2016, après l’attentat de Nice, des poubelles sont incendiées et la police accueillie par des jets de caillou et des conteneurs visant à bloquer l’accès :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/07/16/POITIERS-Poubelles-incendiees-et-jet-de-caillou-sur-la-police-2784669
Le 25 juin 2016, un jeune homme est agressé au couteau et frôle la mort, tandis que trois coups de feu sont entendus dans la nuit :
http://www.7apoitiers.fr/depeche/5862/trois-cites-un-jeune-homme-agresse-au-couteau-frole-la-mort
On a clairement affaire à une augmentation de la violence dans les territoires perdus de la République, qui se propage désormais dans toute la France, même les régions les plus reculées :
http://rhonealpesinfo.fr/interview-christine-tasin/
http://resistancerepublicaine.com/2016/06/11/visite-dans-le-quartier-des-sablons-au-mans-territoire-perdu-de-la-republique/
http://resistancerepublicaine.com/2016/03/01/les-zones-rurales-un-bastion-de-la-resistance-qui-signore-face-aux-territoires-perdus-de-la-republique/
http://resistancerepublicaine.com/2015/02/17/liste-des-quartiers-sensibles-ou-territoires-perdus-de-la-republique/
http://resistancerepublicaine.com/2016/03/28/le-ministre-de-la-ville-avoue-il-y-a-des-centaines-de-molenbeek-en-france/
http://resistancerepublicaine.com/2015/11/02/500-millions-deuros-pour-1000-territoires-perdus-de-la-republique-que-leurs-habitants-transforment-en-terre-brulee/
http://www.minurne.org/?tag=quartiers-sensibles
La reconnaissance d’un droit de retrait pour les policiers et les pompiers, par le jeu d’une présomption leur permettant de ne pas intervenir, qui pourrait elle-même s’accompagner d’une présomption de légitime défense en leur faveur quand ils interviennent dans ces enclaves, pourrait être la première étape d’une reconquête.

 82 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. @Dunois,
    « …des forces de l’ordre et des pompiers afin qu’ils fassent aboutir leur droit à ne pas intervenir dans les zones de non-droit ?… » Les policiers n’ont pas ce droit. Ils sont tenus d’intervenir sur la totalité de leur espace de compétence ou changer de boulot. Cette nuit, il on exprimé leur ras le bol et leur directeur général a déclarer que  » Par ce comportement, ils fragilisent la police nationale et fragilisent aussi chaque policier » . Une chose est sûre, ce mec là n’a pas fragilisé le déroulement de sa carrière en défendant ses bonhommes.
    http://www.ouest-france.fr/societe/police/manif-de-policiers-le-directeur-de-la-police-ordonne-une-enquete-4566883

  2. Chères Patriotes tout ce Blabla ne sert plus à rien !
    la seule est vrai solution et vous la connaissez tous ! c’est de faire la Remigration de toute ces racailles de leurs pays de naissance ou de croyances et déchus de la Nationalité Française à vie et expulsion manu militari avec toute leurs famille et sans pitié eus ils en ont pas envers vous alors pourquoi en avoir pour ces faux migrants islamistes hein ?? DEHORS et VITE .Point barre…

  3. Qui veut et peut rassembler les appels à destination des forces de l’ordre et des pompiers afin qu’ils fassent aboutir leur droit à ne pas intervenir dans les zones de non-droit ?
    Autrement, il y a la solution de se rassembler discrètement, bien armés et de faire le ménage de nuit dans les cités de non-droits. Alors, les gros bras courageux, c’est à vous de jouer. Vous ne manquerez pas d’aide !

  4. Alors Poitiers ( à 120 kms de Rochefort 17 ) est devenu pourri à ce point-là ? Je m’en doutais mais….
    Je me souviens que j’allais souvent voir des amis dans une tour des Couronneries vers 1990 ; ils me disaient que c’était tellement calme ici qu’à la limite, ils auraient pu ne pas fermer leurs voitures à clé !
    Mais ils ont déménagé et fait construire loin de Poitiers finalement.

  5. Faut-il livrer ces zones de non-droit à elles-mêmes et les laisser devenir de petits Grozny?
    Vu ce que Poutine à fait de Grozny en y écrasant les islamistes radicaux puis en reconstruisant tout de suite derrière, je pense se qu’il a su trouver une bonne stratégie, il faudra un jour intervenir militairement dans toutes ces zones, y écraser l’ennemi en les désinfectant de tous les foyers jihadistes,il n’y a pas d’autres alternatives si nous voulons reprendre notre pays.
    Les laisser livrées à elles-mêmes serait un aveux de faiblesse et d’abandon.
    Les pompiers sont des soldats du feu, mais on peut et on a le devoir d’y envoyer des soldats au sens strict éteindre un autre genre de foyer d’incendie.
    Ne jamais qu’après la guerre, même civile, on doit continuer à faire de la politique, on cogne et on discrédite l’ennemi, puis on répare.Poutine à tout compris.
    De toute façon il faudra démontrer que l’islam n’à plus aucun avenir dans toute l’Europe s’il continue sur ce registre provocateur et politique.
    Les habitants islamisés de ces banlieues devront tôt ou tard soit mettre de l’eau dans leur vin soit partir vers des contrées plus conforment à leurs exigences diverses et leur charia.

  6. Je rappelle que les sapeurs-pompiers de Paris et les marins-pompiers de Marseille sont aussi des militaires, les pompiers de Paris sont une branche du Génie d’une certaine manière ils pourrait être habilité à porter des armes y compris lors de leurs interventions.
    Certes on ne peut pas aller éteindre un incendie avec un FAMAS en bandoulière ou pistolet d’ordonnance sur le côté notamment pour des raisons de sécurité au feu mais une partie des pompiers intervenant sur site pourrait protéger leurs collègues, en formant un cercle dissuasif en attendant d’éventuels renforts de gardes mobiles.
    Et d’une certaine manière je ne serai même pas contre le fait que les pompiers des SDIS soient également armés.

  7. Vu à la télé, dans les zones de non droit gouvernées par la charia il n’y a plus de familles Française depuis longtemps.

  8. Pas d’accord du tout: la police doit intervenir partout, surtout si on fait appel à elle! Il y a aussi d’honnêtes personnes dans ces quartiers pourris : français ou étrangers, ils ont droit au secours, c’est une question d’humanité et un devoir pour policiers, pompiers, médecins… C’est aux policiers d’être plus courageux et solidaires entre eux et avec leurs concitoyens. Après la tentative de meurtre au cocktail molotov, ils doivent dire clairement qu’ils n’hésiteront plus à abattre leurs agresseurs. Mais les syndicats menacent d’une grève du zèle… ils pourraient aussi bien dire qu’ils vont taper du pied, se retenir de respirer pour devenir tout rouges et que ça fasse peur à maman… Risible! Non, ils doivent dire que si les politiques ou les juges condamnent, même moralement, leurs actes de légitime défense, ils cesseront d’assurer la protection des politiciens et des magistrats impliqués ; car ces donneurs de leçons sont les premiers à demander une protection.

  9. Et si les policiers et gendarmes refusaient d’intervenir contre les patriotes quand les « autorités  » traîtresses le leur ordonnent ? Et si ces mêmes forces de l’ordre acceptaient de fraterniser avec le peuple français plutôt que d’obéir en se laissant instrumentaliser par un pouvoir aux ordres de l’étranger ?
    Quand la patrie est en danger, le devoir d’obéissance aux traîtres est aboli car il est un manquement à l’honneur.

  10. Questions:
    1- ne serait-ce pas abandonner totalement des zones de la France comme en 1940 déclarer ville ouverte à l’ennemi ?
    2- Couper la sous-station électrique pour obliger les rats à sortir ?
    3-N’y aurait-il pas un risque de transformer ces zones comme le firent les FARCS ?

  11. Et gardons tous nos services de police, gendarme et autres pour les vrais français qui paient leurs impôts.
    Préservons nos zones de non droits aux musulmans, prioritairement que pour les vrais français de souches, avec toutes nos infrastructures bien français, écoles, soins de santé, commerces et autres, protégés par la police, gendarmerie et un roulement de garde républicaine de France en permanence, travail pour nos sans abris bien français de chez nous en premier, et rémunéré par les communes ou par les français pour vivre décemment, avec logements sociaux que pour les vrais français et respectueux de la France, les musulmans dehors!.

  12. Ni pompiers, ni policiers, ni médecins, ni ambulances ! Rien ! y’a des blessés chez ces sauvages, suite à des affrontements ? Et alors ? Ils n’ont qu’à se soigner et « s’opérer » avec de la pisse de chamelle ! Paraît que c’est génial comme remède, c’est li prophite qui l’a dit !

  13. Dans les quartiers chaud il faut laisser cramer. Et puis ça leur fera de la lumière.

  14. J’en suis toujours à me demander pourquoi les policiers et autres ne fomentent pas un coup d’état ils en ont pourtant aussi marre que nous et plus encore de tout ça. …

  15. De toutes manière,cela ne pourra continuer,et servir de « CARTONS »aux petits salopards islamo-musulmans et collabo,ce ne sera pas une suggestion,mais une réalité,si ces pompiers et policiers veulent rentrer chez eux vivants,ils refuseront d’aller vers la mort et on les comprend,c’est là,que la gangrène se sentent impunis va s’étaler,et citoyens patriote devoir épauler les forces du maintien de l’ordre de notre république,ils ne seront pas de trop..!!

  16. Pour être intervenu à plusieurs reprises (soignant) dans certains quartiers de ce type, dans une grande ville, j’ai remarqué l’état de délabrement des barres d’immeubles, la pisse et la merde (non canines) dans les ascenseurs qui sont souvent en panne et couvertes de brûlures de cigarette et de tags, sans compter les crachats,, les escaliers remplis de détritus, les blattes qui galopent partout et qui m’obligeaient à ne jamais laisser ma sacoche de soins au sol, etc…
    l’Institut qui m’emploi nous à averti à plusieurs reprises d’êtres prudents, jusqu’à présent aucune agression physique(hors de question pour moi d’y aller de nuit) mais jusqu’à quand?(des médecins ont déjà été agressés)
    Si quoique ce soit se produit, ils pourront toujours se brosser pour que j’y retourne.

    • quand on nous signale l’état de délabrement on rend les autorités responsables oubliant de dire que si il y a pisse, crachat et autres dégradations c’est le fait des occupants…

Les commentaires sont fermés.