Les jeunes Allemands sont très nombreux à voter pour l’AfD, le pays patriote

 

Alexander Keßel

Les primo-électeurs provoquent un coup d’éclat lors des élections européennes. Le résultat chez les jeunes électeurs surprend.

Élections européennes : le résultat des primo-électeurs choque l’Allemagne – « Génération détraquée »

Paire de claques retentissantes pour les partis de la coalition dite en feux tricolores lors des élections européennes de 2024. Selon les premières extrapolations, aussi bien la SPD (14 pour cent) que les Verts (12 pour cent) et la FDP (5 pour cent) ont essuyé des pertes importantes. Les Verts notamment (moins 8,5 pour cent) doivent faire face à un amer recul.

Alors que l’Union – CDU et CSU, N.d.T. – (29,7 pour cent) peut se laisser fêter comme vainqueur des élections, l’AfD devrait être seconde force avec plus de 16 pour cent des voix. Lors de ces élections européennes les jeunes gens à partir de 16 ans révolus étaient autorisés à voter. Le résultat chez ces plus jeunes électeurs surprend pas mal de monde.

Élections européennes : le résultat des primo-électeurs est choquant

Si peu de temps après les élections européennes, il n’est pas encore possible de chiffrer le résultat des primo-électeurs. Un coup d’œil de « infratest dimap » (ARD) sur les questionnements post-électoraux montre toutefois des tendances manifestes. Contrairement au résultat d’ensemble, l’Union n’est pas la force incontestablement la plus importante chez les jeunes électeurs (16 à 24 ans). Au lieu de cela, Union et AfD se positionnent au même niveau chez les primo-électeurs (tous deux à 17 pour cent).

Que le parti populiste de droite (AfD) obtienne chez les jeunes électeurs un résultat encore meilleur que sur l’ensemble des électeurs malgré les scandales au cours de la campagne électorale laisse beaucoup de démocrates sans voix : « Les ‘Jeunes’ montrent à quel point cette génération est bête et détraquée », fulmine une personne sur « X » (anciennement Twitter) et continue : « Celui qui vote AfD n’a plus besoin de me raconter demain qu’il a tellement peur pour l’avenir. Mon cul, oui ». En direction du gouvernement en feux tricolores, l’électrice met la pression : « Et si ces messieurs Scholz et Lindner poursuivent leur tactique d’économies en matière d’éducation politique, cela continuera à couler dans cette direction de merde. »

AfD n’est pas la force la plus importante chez les primo-électeurs

Mais chez ces primo-électeurs, les petits partis s’en tirent encore mieux que l’Union ou l’AfD. Selon la première extrapolation, « L’Union Sarah Wagenknecht » (BWS), « Le Parti » et autres ont récolté 28 pour cent des voix chez les électeurs débutants.

Du reste, l’AfD a récolté le plus de voix chez les électeurs de 35 à 44 ans (21 pour cent) et ceux de 25 à 34 ans (18 pour cent). Son plus faible assentiment et de loin lors de ces élections européennes 2024 a été enregistré par l’AfD auprès des électeurs et électrices les plus âgés à partir de 70 ans (8 pour cent).

Traduction d’un article du journal DerWesten par Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.derwesten.de/politik/europawahl-2024-ergebnis-erstwaehler-afd-schockiert-id300996711.html

 1,275 total views,  2 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Si les jeunes ados ont compris l’entourloupe de la mondialisation, on peut espérer un changement.
    En France, on ne vote qu’à partir de 18 ans, il faudrait baisser l’âge à 16 ou 17, comme le permis de conduire.

    • Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, Macron voudrait bien que les ados votent dès 16 ans, il sait que à cet âge les gauchistes immigrationnistes mondialistes etc sont facilement suivis par les jeunes sans culture politique. A 18 ans, ils ont souvent commencé à réfléchir…

  2. L’AfD monte, le Rn monte… la Macronie s’effondre. Il va bien falloir que les choses changent, bon sang !

  3. Merci pour ce message qui nous évite de désespérer. Comme en France, et on l’a vu avec les soutiens identitaires de Thomas et d’autres victimes de l’immigration, des jeunes en Allemagne voient clair et se lèvent. Quel formidable espoir pour nous, monsieur Shoving ! tout n’est peut-être pas encore perdu !

Les commentaires sont fermés.