« Chienne, crains Allah ! » : Des Maghrébines de France se confient

« Je ne mange pas dans la rue pendant le ramadan. J’évite d’aller seule dans un bar-tabac. Quand j’achète du vin, je mets la bouteille dans un sac-poubelle noir ». Ce ne sont pas les paroles de quelqu’un qui vit en Algérie, mais celles d’une femme vivant en France. Un long reportage du quotidien Le Figaro révèle les souffrances des musulmans de France devant l’énorme pression exercée sur eux par les islamistes ou ce qu’on appelle les musulmans radicaux.

C’est un reportage plein de témoignages ahurissants qui montrent que les islamistes sont de plus en plus pressants, particulièrement à l’égard de leurs coreligionnaires. Cela va de conseils inquisiteurs aux insultes, menaces et autres agressions. Dans certaines situations, des musulmans de France sont carrément assassinés, car ils ne respectent pas les préceptes de l’islam ou même les codes mis en place par les radicaux eux-mêmes.

En fait, ils sont toujours traités d’Arabes de service, d’enfants de harkis ou de faire-valoir de l’extrême droite. Les Maghrébins vivant en France ou les Français d’origine maghrébine sont souvent la cible de toutes sortes d’agressions verbales, et parfois physiques, de la part de musulmans radicaux. L’exemple dramatique est venu avec le crime au couteau survenu dernièrement à Bordeaux où un Afghan a agressé deux Algériens qui prenaient de l’alcool le jour de l’Aïd. L’une des deux victimes avait succombé à ses blessures.

Maghrébins de France : La résignation des uns, la résistance des autres

Si certains Maghrébins préfèrent rester discrets dans leur athéisme, leur laïcité ou leur apostasie pour ne pas se faire remarquer par les radicaux de leur communauté, d’autres n’hésitent pas à s’afficher et même à apporter des témoignages pour mettre en garde contre la part de plus en plus grandissante des musulmans radicaux en France, selon certains sondages, notamment ceux commandés par des organismes et autres médias proches de l’extrême droite française.

Il faut dire que ces mêmes radicaux et autres islamistes agissent de la même manière dans les rues que sur les réseaux sociaux. Quand des internautes ayant des faciès de Maghrébins se montrent sur la Toile et postent des publications que les radicaux considèrent comme « déviants », les réactions sont souvent inquisitrices, voire violentes.

Des musulman(e)s victimes des radicaux et des islamistes témoignent

« Qu’Allah vous facilite le port du hidjab, bande de khamjat (traînées, NDLR) », « Salam ma sœur, chaque jour que tu respires, tu prends des péchés. Je te conseille de supprimer. À montrer tes formes aux hommes détraqués, ils peuvent faire du hechek sur toi. BarakaAllah fiki (que la bénédiction d’Allah soit sur toi). Crains Allah », ou encore « Tu veux attirer le regard des hommes sur tes fesses oukhti (sœur, en français) ? Supprime avant de te prendre plus de péchés », sont des exemples de commentaires que les musulmans et surtout les musulmanes reçoivent régulièrement sur les réseaux sociaux.

« Dresse ta femme »

Les témoignages publiés par Le Figaro sont tous aussi ahurissants. Particulièrement ceux des femmes musulmanes qui ne portent pas le voile ou qui se montrent sur les réseaux sociaux. Par mesure de sécurité, les témoins sont présentés avec des pseudos puisqu’ils ont requis l’anonymat. Comme Aisha qui a reçu un tas d’insultes et d’invective sur TikTok parce qu’elle a publié des images d’elle en train de siroter un café en plein ramadan. Dans certaines situations, ces mêmes radicaux se permettent même d’interpeller des hommes pour leur demander d’agir contre leurs femmes. « Dresse ta femme », a-t-on dit à quelqu’un dont l’épouse n’était pas voilée.

Juvénal de Lyon

 1,408 total views,  4 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


27 Commentaires

  1. @antiislam. Les étrangers ne méritent rien. Le seul mérite des prétendus intégré c’est de ne pas être aussi criminels que leur parentèle. Vous voulez garder 30% des musulmans intégrés, virer les 30% de “radicalisés” et les 40% restants peuvent rester s’ils se repentent. Au bout du compte on aura toujours 10 millions dallogenes puisque les “flottants” chanteront la marseillaise bouffer ont du cochonou pour pouvoir rester en France toucher la caf et faire des tiktok et commettre de nombreux crimes de droit commun. La seule solution logique c’est de virer les criminels mais aussi tout ceux qui ont des criminels dans leur famille et leurs fréquentation. Là ça fera effectivement 90% des maghrébins qui dégagent ils sont presque tous solidaires des criminels de leur communauté

    • Bonjour,

      Les 30% que Brochand explique ne sont, justement, pas ou plus musulmans …

      Ce n’est pas parce que, par exemple, le grand recteur est en costume-cravate qu’il pense nous tromper. C’est un très sale type vendu aux haineux islamo-maffieux fanatiques du FLN : il doit être expulsé.

      Ne trahissons pas ceux qui ont adopté la France, comme les Harkis ont été trahis.

      • 30% c’est déjà beaucoup trop, ça ferait 5 millions. Et dans le tas, ya des antiracistes et arrivistes qui bouffent à tout les râteliers, Malika Soral, fatima agag, Camélia Jordana. Voir rima Hassan. Elle je veux bien là garder pour faire les pipes et le café mais passé 35 ans elle devra dégager comme les autres mégères féministes du sud de la Med. Il n’y a aucune trahison à renvoyer tout ce beau monde, idem pour les harkis. Ils n’ont pas choisi la France mais le camp du plus fort et une bonne solde. L’état français n’a pas gardé tout les mercenaires qui se sont pointés au cours des siècles, seul quelques écossais suisses ou italiens, pas des millions. S’il n’y a pas remigration quasi totale l’Europe est foutue les allemands l’ont compris, étrangers dehors, pas juste les terroristes

        • Bonjour,

          C’est honteux ce que vous dites, excusez-moi.

          Les Harkis : beaucoup sont morts dans des souffrance atroces, par fidélité à la France, des mains des amis FLN du “grand” recteur et autre Samia Ghali …

          • La réalité est honteuse. Et les demi mesures sont criminelles. Après la 2e guerre les états européens ont dégagé leurs minorités allemandes, qui étaient là depuis des siècles mais avaient gardé leur allégeance envers leurs congénères. 14 millions d’expulsés, 2 millions de morts. C’était dur mais nécessaire. Si des européens ne se sont pas intégré chez d’autres européens après des siècles, des Afro musulmans qui ne se sont pas intégré en 60 ans. Les allemands où qu’on les implantent peuvent être des fouteurs de merde mais sont surtout des bosseurs. Certains musulmans sont des glandeurs et des destructeurs. S’ils n’apportent rien à la société ils doivent dégager. Faudra bien tracer des limites, garder des millions d’étrangers sous prétexte que 10% d’entre eux ne sont pas complètement criminels est du suicide. Perso si les Allemands foutent les étrangers dehors et que les français s’y refusent au nom des droadelhom je saurai que ce pays est foutu pour toujours et j’irai voir ailleurs, je m’intégrerai et ne reviendrai jamais, il n’y aura plus rien que des metissolatres qui continueront d’importer le tiers monde

          • Bonjour,

            Qu’est ce que vous dites d’une Iranienne libertine, qui vomit les mollahs et lit Sade ?

            Ou mieux, à mon goût, d’une Algérienne, amoureuse de la France, elle aussi, convertie au catholicisme ?

  2. Quelle vie de Merde !!! Le Maghreb est vraiment le 1er endroit ( pour l’Europe, même pourrie ) qui pose énormément de problèmes à nos cultures occidentales et notre mode de vie normal !
    Pourquoi se laisse-t-on faire ???
    Depuis 1980, à tous mes potes gauchistes je disais : ” nos us et coutumes ne sont pas mélangeables et nous ne pourrons jamais vivre ensemble “. Ben on me traitait déjà de raciste mais les décennies me donnent raison, hélas.
    Tant pis pour les cons !

  3. Mais nous, Antislam, les avons-nous choisis ces gens qui nous ont choisis ?
    Pas moi en tout cas. Nous ne devons rien à personne. Personne.

    • Bonjour,

      Je cite toujours les chiffres de Pierre Brochand (DGSE) :

      30% qui nous ont, oui, choisis, alors oui, je pense que nous devons les accueillir.

      40% qui sont flottants : ceux-là, il faut leur poser des ultimatums.

      30% qui sont franchement hostiles : à ceux-là, guerre totale en vue de leur expulsion pure et simple.

      Le chantier est énorme du fait de 50 ans de trahisons, redoublées dans la dernière période avec l’abominable Macron.

  4. Oui, quelle déception pour un grand nombre d’entre-eux qui sont venus se réfugier en France dans les années 90 pour éviter que leurs filles soient voilées..Malheureusement avec la police religieuse qui sévit dans leurs rangs, il ne leur est guère possible de s’exprimer…Ils ont, en outre, en mémoire l’attitude honteuse et lâche de la France à l’égard des Harkis, et cela les fait beaucoup hésiter.

    • Bonjour,

      Pour moi, la sanction doit être très simple.

      Tout olibrius qui menace les Harkis, ou les fidèles à la France, de quelque manière, doit être immédiatement expulsé …

      • Bonjour A ce sujet j’avais écrit à Mr Hubert Falco le 30 janvier 2010 pour signaler l’odieux amalgame qu’avait fait karim zeribi sur RMC les “GG” entre enfants de Harkis et enfants des collaborateurs avec les nazis. Depuis une Loi a été votée pour réprimer de tels propos. Je trouve incroyable que la France ait pu offrir un tel plan de carrière à ce personnage.

        • Bonjour,

          On pourrait ajouter beaucoup d’autres noms : Samia Ghali, le grand recteur, Bouteldja, Boussoumah etc tc

          • Effectivement et contrairement à la doxa meRdiatique qui critique le “pétainisme” dont sont taxés les réfractaires à l’immigration/invasion, c’est plutôt la co-allahboration qui a inspiré et inspire encore “nozélites” ! Bonne soirée Antiislam et merci pour cet échange.

  5. Ces prétendus apostats ne sont qu’une poignée et sont lâches et faiblent. Aucun apostat n’a jamais fait sauter une mosquée, ils prônent tous le vivre ensemble et prétendent que le problème c’est l’islam et pas les musulmans. Jmoulin a raison il faut tous les renvoyer
    Les Karima pourront faire des tiktok au bled sans nous ponctionner la CAF

      • Vous avez droit de ne pas être d’accord. Mais si on ne remigre pas massivement les envahisseurs, c’est à dire 90% au moins, nous finirons submergé quoi qu’il arrive
        L’atavisme des africains entre autres les pousse à haïr ceux qui ne sont pas comme eux, c’est génétique, lié à l’endogamie et la consanguinité notamment. L’église en interdisant les unions consanguines a détruit le tribalisme chez les européens. Alors que chez les autres c’est la norme. Ils ne verront jamais un étranger comme un des leurs, ne le traiterons jamais en égal

        • Bonjour,

          Pour moi, l’adhésion à l’islam, le plus “modéré” qu’il se prétende, est une marque profonde d’hostilité à ce que nous sommes.

          1400 ans d’Histoire européenne suffisent à le prouver amplement.

          Mélenchon peut nous chanter, hier, exactement le contraire en accusant les “islamophobes” de ne rien connaître de cette religion : un minimum de connaissances de cette idéologie totalitaire et de son Histoire confirme son caractère hautemenent hostile à notre endroit et plus généralement à la dignité humaine.

          Maintenant, et là je ne vous suis pas du tout : toute personne, issue de l’Islam, qui s’est émancipée par l’athéisme, la conversion au catholicisme etc etc mérite notre respect et notre protection contre les nervis coraniques, évoqués par l’article.

  6. J’espère que ces personnes ne votent pas LFI, et pour tous les partis politiques qui frayent avec les islamistes, et aussi pour les partis dits musulmans. Ce serait du masochisme. Remarquez que plus rien ne m’étonne en ce bas-monde.

  7. C EST POURQUOI il faut les encourager à retourner dans leurs pays d origine puisque ici ce n est pas mieux que “là bas”et au moins elles seront dans leur bain culturel qui n’est pas le notre ; nous sommes tous le fruit d’une culture et nul n’a le droit de violenter la culture des autres

    • Bonjour,

      Non, les victimes de ces voyous ont choisi la civilisation française.

      Ceux qui doivent partir, ceux qui doivent être chassés de notre sol, sans aucune pitié, ce sont leurs agresseurs.

      En plus, ces derniers, si attachés à leur Coran, doivent se conformer à leur sourate 4, qui leur enjoint de faire leur hijra …

  8. Ce n’est pas Allah que ces pauvres malheureuses doivent craindre, ce sont tous ces faux prophètes qui se recommandent de lui pour les persécuter et qui ne veulent pas lâcher leurs proies.

  9. Bonjour,

    Oui, un grand merci pour cet article !

    Il faut ajouter au malheur de ces persécutés, la Collaboration des Gauchistes “français” avec les islamos.

    Gauchistes qui nous pompent pourtant en permanence avec leur “patriarcat” et autre “masculinité toxique” …

    Qui aurait pensé vivre une telle situation délirante, il y a seulement 30 ans ???

  10. Mais chacun chez soi.Elles ont amené avec elles les problèmes des pays musulmans.Ici, en FRANCE,on a assez de problèmes depuis tout les attentats (aller travailler la peur au ventre).Ce ne sont pas des pays civilisés.Ici c’est l’Occident……..