Encore Mannheim, cette fois c’est un militant de l’AfD blessé par un gauchiste !

Informations de la chaîne TV allemande SWR3

Quelques jours après l’attaque au couteau mortelle sur un policier, une nouvelle attaque au couteau a manifestement eu lieu à nouveau à Mannheim : cette fois, c’est un militant  de l’AfD qui a été blessé.

Selon la fédération cantonale de l’AfD, le lieu du crime était le quartier de Rheinau. Dans les environs de la place du marché du quartier, le candidat au conseil municipal aurait pris en flagrant délit vers 22 h 45 quelqu’un en train d’arracher des affiches électorales. Alors que l’homme politique aurait interpellé l’individu, il aurait été attaqué par ce dernier et blessé au couteau. Il se trouverait encore à l’hôpital, mais n’aurait subi que des coupures.

L’auteur présumé de l’attaque a été arrêté selon des informations de l’agence de presse dpa, deux complices se seraient enfuis. L’AfD accuse des extrémistes de gauche de l’attaque.

Vidéo de l’attaque d’un politicien AfD

Sur une vidéo que le candidat de l’AfD a manifestement filmée lui-même, on peut voir selon dpa comment la personne qui filme poursuit en courant un homme plus jeune et lui crie de s’arrêter. On voit que l’homme poursuivi porte plusieurs affiches électorales sous le bras et a apparemment un couteau de tapissier en main. « Couchez-vous immédiatement ! » semble crier l’auteur de la vidéo avant qu’une échauffourée n’éclate. Puis on pourrait voir l’homme plus jeune brandir le couteau. À cet instant, les images deviendraient floues.

Selon des indications de l’AfD, il s’agit dans le cas de la personne blessée de Heinrich Koch. Il est en 3e position sur la liste pour les élections municipales de dimanche pour l’AfD. Le Police veut encore informer sur l’incident. À ce jour, elle a simplement confirmé mercredi matin que la police était intervenue.

L’événement n’intervient que quelques jours après qu’un présumé islamiste a blessé au couteau plusieurs personnes sur la place du marché de Mannheim et a tué un policier à cette occasion.

Avant les élections : usage de la force contre les politiciens

Il semble que dans le cas de cette campagne électorale particulièrement, les masques tombent chez certaines personnes. Il y a presque quotidiennement des signalements d’attaques physiques sur des personnages politiques et des assistants de campagnes électorales – à l’échelle de toute l’Allemagne et concernant tous les partis. Pas plus tard que samedi dernier, le député au Bundestag Roderich Kiesewetter  (CDU) a été attaqué sur son stand de campagne électorale à Aalen, ville de Bade-Wurtemberg.

Début mai, le député européen du SPD, le saxon Matthias Ecke, a été frappé à terre et gravement blessé à Dresde. Auparavant les auteurs présumés de l’attaque auraient attaqué un homme de 28 ans en train de coller des affiches électorales pour les Verts. La sénatrice pour l’économie, Franziska Giffey, du SPD a été légèrement blessée lors d’une attaque avec une sacoche. Deux députés de l’AfD au parlement du Land de Bade-Wurtemberg ont été agressés et blessés sur un stand d’information à Stuttgart. Et cette liste pourrait se poursuivre à foison.

Le Ministre-président de Bade-Wurtemberg, Winfried Kretschmann (Verts), n’est pas le seul à observer cette évolution avec souci. Il s’est exprimé début mai :

Nous le constatons en général depuis longtemps, à savoir qu’une brutalisation a simplement lieu dans la confrontation politique et que les mots se changent rapidement en délits.

Winfried Kretschmann

Haine et harcèlement sur le Net augmenteraient également. Le problème serait inscrit depuis longtemps au calendrier – mais actuellement il dégénérerait en violence. « Cela prend peu à peu des formes inquiétantes. C’est déjà un peu l’odeur de Weimar ».

Mais les politiciens ne sont pas les seuls à être incessamment victimes de violences. Les forces d’intervention et le personnel des chemins de fer sont manifestement eux aussi de plus en plus souvent attaqués physiquement.

Traduction Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.swr3.de/aktuell/nachrichten/afd-mannheim-messer-angriff-100.html

 

 994 total views,  4 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


4 Commentaires

  1. A force de faire monter la pression, à coups de lois liberticides, d’appauvrir la population pour la faire envahir et se mélanger par la force avec le tiers-monde musulman, la cocotte va exploser, elle donne tous les signes de surchauffe.
    Comme quoi, le passé ne sert jamais de leçon aux imbéciles.
    –Organiser un nazisme à l’envers pour éviter la récidive n’est pas la bonne solution.

  2. “C’est déjà un peu l’odeur de Weimar.”
    Rappelez vous par quoi ce fut suivi, tas de buses, même si votre tyrannie responsable de la situation fait tout pour empêcher et réprimer une réaction patriotique.
    On ne tyrannise pas un peuple indéfiniment même si cette fois-ci vous avez fait en sorte de culpabiliser à mort un peuple innocent à coups d’accusations de nazisme dès l’école primaire, de mélanger ce peuple à coups de “droit du sol” qui n’avait jamais existé en Allemagne jusqu’à très récemment, à coups de submersion raciale du Tiers-Monde pour le génocider.
    Le peuple légitime, les peuples légitimes vont se révolter. Oh, ça n’est jamais l’affaire de “majorités”, mais de minorités actives. Et cette fois, il y a un allié européen sain et puissant. Suivez mon regard…

  3. Des touristes suisses lynchés à coups de pieds et de poings pour leur voler leurs montres. Les coupables? Un Algérien et un Palestinien, OQTF. Comme le dit si bien le pape, les migrants ne sont que que des hôtes qui viennent nous réclamer un peu d’amour et de la bienveillance, et un toit. 😂😂😂😂😂😂

    • “des hôtes qui viennent nous réclamer un peu d’amour et de la bienveillance, et un toit.”
      et nos femmes, et nos filles, et nos appartements et nos économies et nos montres afin de nous donner l’heure. On est vraiment de gros égoïstes racistes à leur refuser tout ce à quoi ils ont droit…