Alerte ! L’UE manipule les élus suisses afin qu’ils endettent aussi… l’Etat suisse !

La souveraineté  suisse n’est pas négociable. (Musée national suisse).

Au centre, Helvetia est assise sur son trône; un Confédéré orne sa tête dune couronne de laurier tandis quelle brandit la nouvelle Constitution fédérale de 1848. Au lieu des figures allégoriques habituelles, des bourgeois en uniforme (milice militaire) et en civil sont représentés de part et dautre pour symboliser la souveraineté.  

 

  Réagissons aux machinations et aux manipulations  de ces fous malfaisants que sont bien trop de nos élus.

 

 Cela fait bien longtemps que nous avons perdu en Suisse notre souveraineté énergétique. Avec l’UE qui confisque bien trop de nos impôts et tant d’élus dépensiers et généreux avec l’argent des autres, voilà que même nous, les contribuables suisses d’une démocratie directe, qui votons pour décider de nos impôts, sommes en train de perdre notre souveraineté budgétaire parce que, manipulés et encouragés par l’UE, nos élus endettent notre Etat.

 

Avec ce Schengen des immigrationistes bruxellisés nous avons déjà perdu la souveraineté de nos frontières. De plus de très nombreux  Suisses rêvent que la Suisse entre dans l’UE et s’y soumette,  afin de  nous faire perdre notre souveraineté monétaire et la souveraineté politique de notre peuple et de notre démocratie directe.

Nos enseignants ne leur ont-ils pas enseigné qu’une monnaie indépendante, telle notre CHF est le marqueur même de la souveraineté politique, que l’épargne c’est la liberté, que des dettes c’est la soumission, qu’à sa création un EURO valait 1,60 CHF et que maintenant il se pète la gueule et vaut moins de 1 CHF et risque fort de ne valoir bientôt que 80 centimes ?

.

Pour ces Suisses manipulés par ces élus fous, malfaisants et bruxellisés et leurs médias subventionnés et soumis, la Suisse doit adopter automatiquement le droit de l’UE, doit se soumettre aux décisions de la Cour de justice de l’UE, doit verser régulièrement des milliards à l’UE, la Suisse peut même être punie par l’UE si, par exemple, le peuple suisse veut mettre fin à l’immigration démesurée, les dépenses et des dettes folles, des impôts trop élevés, la démocratie directe et le principe constitutionnelle de subsidiarité de la Suisse doivent être abolis et le peuple souverain suisse ne doit plus s’exprimer en votant; initiatives et référendums doivent abolis. Le peuple souverain suisse devrait céder sa place à cette minorité arrogante et mondialiste qui veut diriger les peuples en utilisant ses propres juges ?Le souverain c’est le peuple, pas les tribunaux de l’UE. 

.

L’économie, c’est premièrement de l’énergie transformée. Pour contrôler puis soumettre un pays, il suffit, comme aimèrent tant le faire les Etats-Unis impérialistes, soit de contrôler les sources d’énergie de ce pays, soit de contrôler la monnaie avec laquelle ce pays doit régler ses importations d’énergie. Se mêler d’une guerre des autres en Ukraine, comme le font les Européens, avec comme finalité payer très cher leur énergie en dollars, alors qu’ils en achetaient bien meilleur marché à la Russie et en Euros, ruine tant d’entreprises européennes, pousse d’autres entreprises à se délocaliser et augmente le coût de la vie de tous. Quand les Européens, manipulés par des élus et des médias fous et malfaisants, comprendront-ils que ce sont les entreprises qui créent la richesse, pas l’Etat. Les Etats eux, surtout si ils ont perdu leur souveraineté en se soumettant à l’UE, sont juste des destructeurs de la richesse. Avant de répartir il faut créer de la valeur/des richesse. Dans toute société, seuls les entrepreneurs créent de la valeur/des richesses. L’Etat ne crée pas des richesses, nos élus ne font que les dépenser et bien trop souvent sottement. Où part tout cet argent que les citoyens contribuables donnent à l’Etat et aussi bien trop souvent à des ONG qui n’en sont pas de vraies, puisque financées par l’Etat et détruisant la souveraineté du peuple ?  Les citoyens-contribuables doivent eux seuls décider où file tout ce pognon et donc beaucoup mieux contrôler les dépenses de l’Etat. En priorité, le peuple souverain doit refuser que l’Etat donne des subventions à des ONG et doit refuser de payer des impôts pour ce qui est privatisable.

.

Comme tout citoyen-contribuable suisse a pu le constater au sujet de nos dernières élections et de nos récents votes pour des référendums et des initiatives, le Covid, la dérive de l’EURO et de l’économie européenne, la folle immigration, la secte « religieuse » du réchauffement climatique et de la transition énergétique, l’eugénisme malthusien et bientôt l’euthanasie, tout cela en suivant les recommandations des partisans de la morale collective, a mené à de tels désastres sociaux et économique, à de tels changements de comportements des citoyens, que tout citoyen observateur a bien du mal à imaginer que cela aurait pu tourner encore plus mal.

Toutes les dettes  de l’Etat sont un impôt différé qui sera finalement payé par des citoyens qui ne les ont pas votées, puisqu’elles devront être entretenues et remboursées par nos enfants et nos petits enfants… Toute dette de l’Etat doit être considérée comme anticonstitutionnelle et antidémocratique. C’est pour ces raisons que pour des parents épris de démocratie directe et de notre principe de subsidiarité, honnêtes, responsables et pas corrompus, toute dette de l’Etat est immorale. Dans une vraie démocratie, les citoyens-contribuables votent pour décider de leurs impôts. Un Etat qui emprunte des milliards qui ne seront remboursés seulement bien après que je sois mort n’est pas démocratique puisque mes descendants n’ont pas accepté par leur vote ces impôts, ces dépenses et ces dettes. La justice sociale c’est pas créer des dettes pour nos descendants en prenant aux citoyens-contribuables actuels et futurs  pour donner à ceux qui ne foutent rien. Le peuple souverain de chaque pays d’Europe doit beaucoup mieux décider ce que l’Etat peut et a le droit de faire et avec quel Etat étranger un accord doit être fait. Les dettes de l’Etat sont une abomination morale et économique qui conduit toute nation et citoyens, à la dérive, à la ruine et à la dictature.

Ainsi par exemple l’embauche de plus de fonctionnaires, si elle est absolument nécessaire, doit être financée par les impôts que les citoyens-contribuables payent. L’Etat ne doit pas s’endetter pour payer les fonctionnaires ni pour donner de l’argent, ni pour payer par exemple les fonctionnaire de la Côte d’Ivoire comme l’a fait le fou gouvernement Français actuel. L’Etat ne doit pas augmenter sa dette mais la supprimer. Toute augmentation de la dette n’est qu’une machination à la disposition de l’État pour détruire la richesse en détournant l’épargne nationale à son profit, en en privant les entreprises et le peuple et en se transformant en une dictature à l’égard de nos descendants.

Le but de tout impôt sur le revenu et de la TVA est de contribuer efficacement au financement des dépenses de l’État, non pas d’être généreux avec l’argent de nos impôts pour les autres et/ou de punir avec des impôts confiscatoires et croissants ceux qui ont bien travaillé et économisé pour leur retraite, ceux qui ont investi leur ingéniosité, leur esprit d’entreprise et leurs talents dans les entreprises, pour finalement les priver de l’épargne nécessaire pour créer d’autres nouvelles entreprises.

 

Une nouvelle secte, qui mêle droits de l’homme, égalité, écologie, bêtise, ignorance et chantage, envahit les démocraties du monde occidental; cette secte pseudo-scientifique ne reconnaît plus la différence entre péché et crime, ce qui permet tous les abus de pouvoir en faisant appel à une morale collective, ce qui est inacceptable. La morale collective, qui a explosé depuis les aberrantes et criminelles mesures Covid-19, sera toujours une imbécillité illogique, criminelle et dispendieuse.

Soi-disant sauver la planète en se fondant sur une hypothèse politique pas vérifiée par de vrais scientifiques est infiniment moins dangereux pour les élus, leur carrière et leur réélection que d’essayer d’équilibrer le budget de notre État, de supprimer les dettes de l’Etat, de faire que la qualité des soins dans nos hôpitaux et l’enseignement de nos écoles à l’université soient excellents, que les forces et l’efficacité à nous défendre de notre armée soit des meilleures, que notre armée soit à nouveau crédible, de contrôler nos frontières, de supprimer la criminalité d’étrangers qui nous ont envahis illégalement en les enfermant dès les avoir observés puis en les expulsant tout simplement, etc…

 

Voyez la réalité: notre monde est tombé sous la coupe d’une secte de nature religieuse, intolérante, fanatique, haineuse, dépourvue de culture, de preuves scientifiques, d’intelligence et d’humour mais très dispendieuse et tyrannique. Et les sectes, islam en tête, n’ont jamais brillé par leur vouloir et leur capacité à se remettre en cause. Les fidèles de cette secte sont des écolo-gaucho-fascho-mondialistes qui sont les fossoyeurs de notre démocratie directe, de notre souveraineté, de notre richesse et de notre économie.

L’économiste américain Milton Friedman (1912-2006) expliquait qu’il y a quatre façons de dépenser de largent.

  1. Je peux dépenser pour mon propre compte de largent que jai gagné moi-même. En général, cet argent est bien utilisé et le montant de satisfaction de celui qui a gagné cet argent et le dépense est très élevé.
  2. Je peux dépenser de largent que jai gagné au profit de quelquun d Par exemple jachète une voiture à ma fille. La bonne intention est là, la satisfaction peut-être pas, surtout si cette fille trop gâtée est devenue exigeante.
  3. Le dirigeant d’une ONG ou d’une église peut dépenser de largent que quelquun dautre a gagné; mettons un don à une vraie ONG (vraie, donc pas subventionnée par nos impôts) ou à une église. Il en tirera une grande satisfaction et exhibera sa générosité dans les médias, mais cet argent « confisqué » n’est certainement pas mieux dépensé par cette ONG ou cette église que par ceux qui l’ont gagné et pouvaient la donner directement et sans frais administratifs et de personnel. De plus ces bénéficiaires de l’argent des autres risquent bien de vouloir exiger de continuer à toucher régulièrement ces générosités, pendant plusieurs générations comme le font les Palestiniens. 
  4. Largent peut encore être transféré de mon compte au compte de quelquun ou le plus souvent d’un gouvernement qui ne la pas gagné, mais qui devra le dépenser en le remettant aux gouvernants ou à une autre personne parce qu’une loi leur a donné cette prérogative. C’est alors toujours n’importe quoi, voir même souvent une folie contre toute logique. Juste cinq exemples récents: cet argent confisqué sert à acheter pour des milliards d’Euros des vaxxins fous, toxiques et inefficaces, sert à diminuer le gaz carbonique dans notre atmosphère, alors que dans l’histoire de l’humanité ce gaz a été bien longtemps bien plus élevé qu’aujourd’hui, pire sert à financer le Hamas terroriste élu par les Palestiniens ou sert à financer les soldats ukrainiens qui font la guerre et sacrifient leur vie pour les vils Etats-Unis et la folle UE, autrement dit à prolonger des guerres, en se mêlant d’une guerre et d’une opération militaire qui ne sont pas les nôtres.

Nos élus va-t-en guerre fous et malfaisants me semblent aussi des paresseux et des analphabètes fonctionnels qui ne lisent pas, qui n’étudient pas, n’analysent pas, ne remettent pas en question mais écoutent les lobbies et qui ignorent l’histoire européenne; sinon ils sauraient que pour affaiblir un ennemi et mettre fin à la guerre il faut lui couper le financement de sa guerre. Déjà Erich Ludendorff (1865-1937) général en chef de la Deutsches Heer pendant la Première Guerre mondiale, dans son livre Der totale Krieg publié en 1935, expliquait que, pour terminer une guerre, seule la stratégie de l’usure fonctionne par l’utilisation de moyens économiques. Par conséquence, pour sauver toute patrie en danger, si le vocabulaire, les hommes et les soldats changent, les concepts tout particulièrement la liberté et les actions à prendre demeurent les mêmes: guerre après guerre. ne donnons plus d’argent aux pays en guerre. Quand les Européens apprendront-ils de leurs erreurs?

 

Ces dépenses et ses dettes, que se permettent ces élus fous et malfaisants qui méprisent le peuple ont comme conséquence que leurs pouvoirs délégués démocratiquement par le peuple étant légaux sont devenus illégitimes puisque le peuple haït ces élus malfaisants et leur gouvernance. Vu que l’économie des Etats européens est actuellement caractérisée par de monstrueuses dettes et une récession inflationnistes avec des prix qui montent cela ne peut que aller très très mal surtout pour ceux qui ne se sont pas débarrassés à temps de leurs obligations de l’Etat pour acheter de l’or. et comme toujours pour les plus pauvres d’entre nous.

Le célèbre économiste français Frédéric Bastiat (1801-1850) l’avait déjà dit  : « Il y a trop de grands hommes dans le monde ; il y a trop de législateurs, organisateurs, instituteurs de sociétés, conducteurs de peuples, pères des nations, etc. Trop de gens se placent au-dessus de lhumanité pour la régenter, trop de gens font métier de soccuper delle. » Parlait-il déjà de la clique mondialiste de l’UE et de Davos qui se croit plus intelligente et plus brillante que nous le peuple ? Parlait-il déjà de Bill Gates, de Klaus Schwab, de Soros, Macron, etc, etc, tous ces derniers se croyant appelés à nous commander après avoir supprimé la souveraineté des peuples du monde entier et avoir imposé la globalisation et la mondialisation, quand ce n’est pas déjà la démocrature ?

 

La liberté comprend trois composantes: le pouvoir, le vouloir et le devoir. Est libre celui qui peut et veut faire ce qu’il doit faire. Celui-là, qu’il soit entrepreneur, médecin, manoeuvre, etc,  arrive à la retraite satisfait et heureux d’avoir été libre et d’avoir pu faire son devoir. Ces élus fous et malfaisants qui ont imposé des mesures Covid-19 liberticides, inefficaces et dangereuses, ces élus qui endettent notre Etat, ces médiocres ou mauvais médecins soumis à l’OMS, à Big Pharma et en Suisse à la clique à Berset, qui ont appliqué des folles mesures de confinement, qui ont vaxxinés leurs patients avec des vaxxins inefficaces et dangereux contre le Covid  ont violé la liberté et le paieront enfin.

Tout observateur qui lit un peu et a voyagé sait que toute société organisée et gouvernée selon les principes défendus par Keynes, Marx, Mussolini, Hitler, Staline, Castro, Chavez, Mao, Biden, Macron, etc, évoluent toujours vers une dictature, un appauvrissement du pays, une baisse du niveau de vie surtout des  moins bien lotis et finalement des camps de concentration, des goulags, des oflags, des stalags, des camps de la mort, des camps d’extermination, etc. Dans toute société humaine, l’égalité de tous dans les résultats conduit toujours à la violence.

Ne répétons pas les mensonges de ces fous malfaisants  que sont bien trop de nos élus. Dénonçons-les.

Après avoir observé, il faut aussi agir :

 Le peuple souverain de chaque nation doit donc beaucoup mieux contrôler les dépenses de l’Etat et ce que font leurs élus.

 

Dominique Schwander, mai 2024

 723 total views,  3 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Mais vous êtes docteur en quoi pour écrire des âneries pareilles? Rassurez-moi, vous ne croyez pas un mot à ce fatras de phrases fausses et ridicules? Et si vous êtes dr en médecine, trouvez rapidement un bon confrère pour vous aider. En publiant de telles inepties, vous faites beaucoup de mall à la démocratie, qui vit d’un débat sain fondé sur des faits, avec des opinions différentes. Mais vous, vous semblez prendre vos opinions pour des faits. Inacceptable. Stoppez ça! (et je me
    réjouis de voir si vous accepterez de publier ce message sous votre texte honteux)

    • Je vois qu’il y a encore des écolos fanatiques d’extrême-gauche fort satisfaits et heureux du roi Macron, de la démocratie représentative dévoyée, sans référendums. ni initiatives, et qui ne votent que pour élire président un cas psychiatrique et un raté en lui donnant carte blanche,, heureux des dettes de l’Etat que payeront ses petits enfants, de la disparition des petites et moyennes entreprises, de la folle immigration illégale, de la criminalité explosive, de l’inflation, de la perte du pouvoir d’achat, de la récession économique, de l’UE impérialiste et mondialiste, des guerres, des juges, des élus et des fonctionnaires malfaisants et fous qui volent la souveraineté au peuple de leur pays, des sectes tant de l’islam que de l’écologie , etc, etc.

    • Moi je crois à la démocratie directe avec son principe de subsidiarité et encourageant tout citoyen contribuable du peuple souverain à débattre, à s’exprimer, à contrôler ses élus et à refuser que l’Etat prélève des impôts sur les économies qu’il a faites pour ses vieux jours ou pour créer un nouvelle entreprise, après avoir déjà payé des impôts sur ses revenus. Et c’est aussi pourquoi ce site Résistance Républicaine a eu l’honnêteté de publier votre commentaire alors que vos quotidiens d’ultra-gauche, écolophiles, islamophiles, va-t-en guerre, etc, refusent toute lettre d’opinion à leurs yeux opolitiquement correcte et ne respectant pas leur novlangue.

    • Tiens, un Raoult Benjamin (ah ah ah ! ) avec une adresse proton sans doute créée pour l’occasion puisque ce quidamn n’a jamais commenté chez nous ni avec ce pseudo ni avec ce courriel… bref, un courageux même pas fichu d’assumer ce qu’il dit ou pense (encore que l’on puisse raisonnablement constater que chez les Raoult Benjamin on ne pense pas… on ne sait que crier et haïr l’autre, celui qui ose penser par lui-même). Quant à votre pauvre commentaire un modérateur pris de compassion pour vous l’a validé, permettant à Dominique de vous fiche la branlée intellectuelle que vous méritez Mais vous semblez si médiocre que je crains qu’il n’ait perdu son temps et que vous n’ayez rien compris, pauvre type qui fait partie des fossoyeurs de notre monde !

  2. Vtation du 9 juin prochain : Compatriotes suisses de l’Étranger et de Suisse, votez
    – OUI : “Pour la Liberté et l’intégrité physique”
    – NON à tout me reste !
    Merci pour le peuple suisse
    Ne gáchons pas notre indépendance et notre démocratie en mettant entre les mains de l’UE en la personne d’un(e) représentant(e) élu(e) par aucun peuple la destinée de notre beau pays, la Suisse.

Les commentaires sont fermés.