Boualem Sansal : les islamistes menacent l’Europe de partition

Alors que les manifestations pro-palestiniennes ne faiblissent pas en Occident, Boualem Sansal évoque la manière dont les islamistes avancent leurs pions en Europe et dans le monde.

Atlantico : Alors que les manifestations pro-palestiniennes ne faiblissent pas en Occident, un certain nombre d’élus et de militants affirment qu’on criminalise la parole de ceux qui entendent défendre les Palestiniens et par extension les musulmans. Cet argument vous paraît-il recevable ?

Boualem Sansal : Pour moi, il ne l’est pas. Je ne sache pas qu’il est interdit de manifester en France. On peut le faire pour à-peu-près tout ce qu’on veut et un parti comme LFI, si c’est à lui que vous pensez, ne s’en prive pas, il manifeste tous les jours à propos de tout et de rien et de manière souvent violente pour gagner l’électorat musulman, qu’il présente comme la victime expiatoire de la société française, oubliant les musulmans parfaitement intégrés en France qui vivent à l’aise leur islam au sein de la société française laïque.

Les Palestiniens reçoivent des soutiens du monde entier, et pas seulement en paroles et en slogans, y compris d’Israël où la gauche israélienne est mobilisée contre Netanyahu et réclame l’arrêt de la guerre et de véritables négociations de paix avec les Palestiniens. Je ne sache pas non plus que les musulmans en France manquent de soutiens, qui ont fait que l’islam s’y développe aujourd’hui infiniment mieux que dans les pays musulmans où les citoyens sont privés de leurs droits civiques les plus élémentaires et restent constamment soumis à l’arbitraire du pouvoir et à la terreur des islamistes. Aujourd’hui, tous les obstacles à la promotion ont été levés en France, y compris ceux qui n’auraient jamais dû l’être comme l’importation d’imams étrangers, le fait de céder sur la laïcité au prétexte que l’islam a intrinsèquement besoin de l’espace public pour se pratiquer, etc.

Suite réservée aux abonnés.
Dans le reste de l’article, Boualem Sansal rappelle que le Hamas est officiellement une organisation terroriste en France et donc que le soutenir comme le fait LFI c’est se faire complice de crime contre l’humanité contre les Gazouis qu’il a placés en bouclier humain dans sa guerre avec Israël.
Il ne faut jamais oublier que le Hamas et ses alliés, Iran, Hezbollah, Qatar…  ont colonisé Gaza !

Boualem Sansal n’est pas tendre avec les pays arabo-musulmans qui soutiennent le Hamas, ce sont trop souvent des dictatures et ceux qui actuellement cassent tout, s’ils vivaient en Algérie, par exemple, se cacheraient sous leurs lits devant les condamnations à mort  ou bien sauteraient dans le premier bateau pour la France. Ce sont ces gens-là qui soutiennent le Hamas !Les Gazaouis n’ont pas besoin de ces enfants gâtés qui veulent se faire une petite gloire sur leur dos, en courant dans les couloirs des universités et de Sciences Po drapés de keffiehs tout neufs tout beaux sortis droit de la Samaritaine, rayon halal.

Partout en Europe des islamistes se vantent de respecter plus la charia que la loi des pays où ils vivent. Alors la partition menace, et la guerre pour y mener. Cela a déjà été fait avec l’Inde, le Soudan, le génocide des chrétiens d’Orient, les Pieds-Noirs d’Algérie obligés de fuir… aujourd’hui c’est toute l’Europe occidentale qui est prise dans ce mouvement !

On avait pu espérer en voyant de Liban et la Tunisie de Bourguiba sécularisés ? Il n’en reste rien, c’est fini. Partout c’est le retour à la dictature et à l’islamisme.

 1,038 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Difficile de faire une partition.
    Comment l’organiser ? Par département ?
    Celui-là plus islamisé, détaché du gouvernement ?
    et rattaché à quoi ?
    Et puis, le traître au pouvoir est en train de les dispatcher partout dans la cambrousse, pour qu’il ne reste plus une seule zone PURE, intacte d’islam.

  2. Les grands patrons des entreprises n’ont ils pas leur part de resposabilité dans le fait que la FRANCE soit submergée par les musulmans et l’islam.Pour les payer moins chers que nos bons ouvriers français ne les ont ils pas laisser entrer en masse sur notre territoire ? C’était sans compter sur l’islam et ses grands dangers.D’une certaine manière c’est une autre forme d’esclavage……La France doit rester ce très grand pays OCCIDENTAL.Aux armes…….

  3. Si tout le monde dit qu’il y a un problème avec l’islam ,c’est qu’il y en a un! Pourquoi est ce que beaucoup n’arrêtent pas de dire qu’il n y a pas de problème avec l’islam? Si il n y en a pas on a pas besoin de le dire et si on le nie en disant qu’il n y a pas de problème c’est qu’il y en a un véritablement. Le jour où tout le monde arrêtera de parler de l’islam dans le sens qu’il a un problème ce jour là personne n’en parlera!

  4. Pourquoi se contenteraient ils de partition alors qu’ils ont la possibilité de tout avoir ? Ce n’est pas Macron ou VDL qui vont s’y opposer bien au contraire.
    La Belgique est tombée, la Grande Bretagne est tombée et sans partition. Il y a t’il eu partition de l’Algérie en 1962? Non. Et ce sera pareil pour la France. Dans moins de dix ans la France sera rattachée au Maghreb.

Les commentaires sont fermés.