Au Dupont-Moretti : dire qu’un agent pénitentiaire a été abattu comme un chien est scandaleux

Dupont-Moretti mort agents pénitentiaires

Le Dupond-Moretti a réagi, mardi, avec une émotion toute feinte, à l’annonce de la mort des deux agents pénitentiaires à Val-de-Reuil.

Quelques heures après la mort des deux agents, le Dupont-Moretti s’est rendu à Caen où il a rencontré les familles et les collègues des deux agents décédés.

Une heure plus tard, il relate, tout fier de lui : « J’ai rencontré la femme de l’un des surveillants qui est décédé. Son mari devait rentrer à la maison à cette heure-là. Mais il ne rentrera pas. Il est mort. Il a été abattu comme un chien ».

Dire de telles choses devant une femme qui vient de perdre son mari est odieux.

Son mari est mort dans l’exercice de ses fonctions. Ceux qui meurent dans l’exercice de leurs fonctions ne sont pas des chiens, mais des héros.

Dis, le Moretti, tu peux distinguer entre un chien et un héros ?

Demande conseil autour de toi, il y a peut-être quelqu’un qui a une idée.

Pour toi, le Soldat inconnu est peut-être aussi mort comme un chien.

Et ceux qui sont morts pour la France et qui reposent au Panthéon comme Jean Jaurès, Missak Manouchian, Jean Moulin sont aussi morts comme des chiens.

Honte à toi le Dupont-Moretti.

Que va retenir la famille du défunt ? Que vont retenir ses collègues ? Qu’ils vont tous finir par être abattus comme des chiens ? Que vont retenir ses amis ? Que leur ami est mort comme un chien ? Mais, surtout, que vont retenir ses enfants ? Que leur père a été abattu comme un chien ? C’est ce que tu veux qu’ils retiennent de leur père, le Moretti ? Un bébé va naître dans quatre mois, sans papa. On lui dira : « Bienvenue au monde, ton père est mort comme un chien. C’est un ministre qui l’a dit à la télé ».

Comment pouvais-tu décréter une minute de silence dans tous les tribunaux de France pour un homme « abattu comme un chien » ?

Ton hypocrisie déborde.

Honte à toi le Dupont-Moretti-Yetti

Tu sais comment on abat un chien ? Tu sembles être connaisseur en la matière. Raconte-nous, s’il te plaît.

Tu as déjà assisté à l’abattage d’un chien ? Ou as-tu toi-même abattu des chiens ?

Mais peut-être que pour toi, être abattu comme un chien, c’est comme ont été abattus les chiens de Charlie Hebdo, du Bataclan, de la Promenade des Anglais à Nice. Comme ont été abattus le père Jaques Hamel, Samuel Paty, Dominique Bernard… La liste est longue.

Ils ont été abattus comme des chiens. Parce qu’ils n’étaient considérés que comme des chiens. Certains les qualifient même de sous-chiens. Des sous-chiens qui n’ont aucune valeur.

Tu sembles être de cet avis, le Moretti.

Avec des responsables comme toi à la tête de l’État, il y aura encore plus de Français qui seront abattus comme des chiens. Réjouis-en-toi, le Yeti.

Honte à toi le Moretti-Yeti

Pourtant, un chien, dans la société occidentale, a plus de valeur qu’un être humain.

Les ONG et les associations qui œuvrent pour la défense et la sauvegarde des animaux en France sont aussi nombreuses que diversifiées. Elles sont plus d’un millier.

On peut citer, entre autres, les plus connues comme la Société Protectrice des Animaux (SPA), la Fondation 30 millions d’amis, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la Fondation Assistance aux Animaux (FAA), l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS), la Fondation Brigitte Bardot (FBB), etc.

Il y a combien d’organisations et d’associations qui œuvrent pour la protection et la sauvegarde des sous-chiens ?

Rassure-toi, le Moretti, il ne t’arrivera jamais pareille chose. Tu ne seras jamais abattu comme un chien. Parce que tu es un caniche, catégorie poids lourd. Un caniche lourd et lourdaud au service de son maître.

Tu fais tout pour détourner l’attention sur le fait que c’est toi le premier responsable de ce massacre des agents pénitentiaires.

Le ton et le visage graves que tu affiches en parlant de ce drame, c’est de la tartufferie nauséabonde.

Honte à toi, le Yeti.

Tu promets que « Tout, je dis bien tout, absolument tout, sera mis en œuvre pour retrouver les auteurs de ce crime ignoble. Ce sont des gens pour qui la vie ne pèse rien. Ils seront interpellés, jugés et châtiés à la hauteur du crime qu’ils ont commis. »

Tu gardes le sens de l’humour, le Yeti. Tu devais ricaner sous cape en faisant cette magnifique promesse.

Puisses-tu te cracher dessus, le Yeti.

Messin’Issa

 928 total views,  18 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


26 Commentaires

  1. Sans vouloir défendre DM c’est une expression de la langue française très ancienne et qui est passée de mode.C’est une expression que j’ai entendue de nombreuses fois.Elle est sûrement tombée en désuétude mais elle est l’image de ce qui se faisait dans les campagnes quand un chien ne convenait pas à l’usage pour lequel il était destiné. Un chien de garde qui n’aboutit pas, un chien de chasse qui avait peur des coups de feu, un chien de troupeau qui ne ramenait pas les brebis etc … il pan une cartouche.
    J’ai connu un chien qui a connu ce sort.Attaché à l’extérieur il se précipitant dans la maison pour faire ses besoins.Pan … Il n’a jamais recommencé.

  2. Ah ! l’avocat de “I am a rat”, très joliment trouvé.
    Il a préféré la sinécure qui a le double avantage de pouvoir favoriser ses protégés, sans trop de difficultés.

  3. Rendez-vous compte que c’est ce même type qui, s’il n’avait pas un pantouflage intéressant financièrement, serait probablement l’avocat de ce “I am a rat”.

  4. Il doit donner sa démission et surtout exprimer des excuses publiques pour son incompétence.
    Il est responsable et coupable de ne pas avoir rempli sa mission de ministre.

  5. Après une affaire aussi sanglante, le ministre est tenu de donner sa démission, et non pas de commenter en humiliant les “gardiens de prison”, qui ne seraient que des chiens à abattre.
    Il étale son mépris qui s’ajoute à son incompétence et qui rejoint son idéologie gauchiasse.
    En gauchiasserie, les bons sont les racailles si malheureuses, écorchées de la vie, et les autres, le contingent des honnêtes travailleurs qui font marcher la société, leurs victimes ne sont que des chiens à abattre.
    Image odieuse de la macronie, quand je pense que les abrutis vont encore voter macron.

  6. 👍 oui, c’est lui, le responsable,de la morts 💀 de ces gens?
    Moretti ?!ministre de la justice, et ses collaborateurs , de la même espèces?

  7. Dire, que c’est ceux, qui gouvernent la France 🇫🇷 dont Dupont moretti? Ministre, de la justice 🧑‍⚖️,qui sont responsables de la morts de ces pénitentiaires ? (Avec toutes la violences depuis, que ce gouvernement est en place? c’est meutres, viols, casseurs, vols???? Ect…,ect…. Et ont laissent,des individus très, dangereux ! ( sans accompagnement, pour transférer, ce type, ultra dangereux ⚠️ ) c’est scandaleux, que ce véhicule,des pénitenciers, ne soit pas protégé) alors, qu’un député ? En balade! Pour ne pas être, gêné, dans la circulation ? Ce monsieur ? À garde du corps, 4 à 5 voitures de polices? Plus des motards! (Pour qu’il arrive, à l’heure au restaurant ? C’est écœurant 🤮( nous voyons le résultats,de cet affreux drames??? C’est comme dab! Jamais de leurs fautes! C’est preuve, que ces gens là, ne voient pas plus loin, que leurs bout de leurs nez😡(ne en voyons, le triste résultat,tout les jours🤢
    Pauvre France 🇫🇷 elle ne méritait pas ça ? Ni ceux, qui payent de leurs vies,les conséquences,de l’insécurité, de nôtre pays 💀

  8. Je pense que son émotion n’était pas tout à fait feinte. Bien sûr il sait manier l’émotion, doser les soupirs, les silences, il a du métier. Comme avocat défenseur des malfrats c’était un caïd (ou un cador puisqu’il parle de chiens) il faut avouer. Mais il venait de rencontrer les familles éplorées et il a dû se souvenir que les familles de victimes prennent perpétuité elles. Par-contre ne pas voir que c’est à force de détruire tous nos piliers régaliens qu’on en arrive là avec nos merveilleux français méditerranéens, ça c’est criminel. Abattus par des grosses commissions aurait été plus exact. Ce type est abject. S’il avait un brin de dignité il devrait démissionner.

    • Un visage poupin est un visage de poupon, càd de bébé, ou encore de poupée Mais il y a des poupées maléfiques !

  9. Un vrai régal que cette description, elle n’est malheureusement pas de moi, je l’ai trouvée sur un autre site, parmi les commentaires.
    “Voix grasseyante, face lourde aux bajoues couperosées de chapon copieusement engraissé, des yeux à larmiers rouges, componction de circonstance, respect du protocole d’hypocrisie, encensant tel un vieux cheval de retour.
    Nous avons eu droit à la grande scène de l’acte deux, l’apanage des pontifes politicards onctueux.
    Et pourtant, suis sûr que de nombreux candides ont cru à ce court-métrage offert gratuitement par celui qui devrait garder les sceaux…”

  10. Des morts surtout à cause de ce pourri defenseur des criminels et responsable en grande partie de toute cette merde avec la clique du gouvernement, Macron le nécromant en tête !

  11. Je t’appuie, Messin, dans ton réquisitoire. Ce type est une ordure de première. Merci à toi pour ton article

  12. Cette mer** commet un lapsus révélateur : dans sa sale tête, un gardien de prison est un chien. Un salaud par nature.

    C’est cohérent avec le fait que toujours dans son cerveau malade, les malfrats n’ont rien à faire en prison, au contraire des honnêtes gens pour des crimes imaginaires ou crimepensées (“racisme”, “transphobie” et autres délires où en plus la seule accusation, le procès d’intention, l’interprétation capillotractée des propos valent preuve de culpabilité).

    Car ces pauvres criminels si injustement maltraités sont en réalité les vrais “fracassés de la vie”, au contraire bien entendu des agents pénitentiaires tués ou blessés à vie et de leur veuve, de leur famille, qui le font juste chier avec leurs pleurnicheries insupportables…

    Triste époque où l’on rebaptise “humanisme” la dégueulasserie et la perversion de la compassion et de l’empathie exclusives pour les salauds et où l’on méprise les honnêtes gens, ceux qui travaillent, produisent et respectent les autres, la vie en société et les lois.