La différence entre les anciens colonisateurs… et les nouveaux

Screenshot
Avant, un pays allait à la conquête de nouvelles terres avec ses armées. Il l’envahissait puis l’exploitait pour son plus grand bénéfice bien entendu mais en faisant travailler la main-d’œuvre locale.
Par exemple, ce fut le cas de la France en 1830 lors de la conquête d’une partie de l’Afrique du Nord que l’on appela Algérie quelques années plus tard.
Nous avons conquis ce pays et avons mis en valeur des terres inexploitées en nous aidant bien entendu de la main d’œuvre indigène, et cela pour le plus grand bénéfice et du pays conquérant et forcément du pays conquis.
Ce schéma s’est reproduit sur tous les continents au cours des derniers siècles.
Ces temps-là sont révolus.
Un pays n’envoie plus ses armées à la conquête de terres inexploitées mais le temps du colonialisme lui n’est pas révolu.
S’il n’y a plus d’armée il y a des capitaux, des investisseurs, des spéculateurs.
Quand un pays comme la Chine achète toutes les terres, arables ou non et minières, d’un pays comme la République démocratique du Congo, et une immense superficie de pays comme le Cameroun, le Mozambique, Madagascar, Nigéria (plus de 30 millions d’hectares arables, essentiellement en Afrique. Plus que la surface totale exploitée en France) et même au Brésil, en Russie et au Kazakhstan
Quand des pays riches comme le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Chine, etc. acquièrent d’immenses superficies de terres, arables ou non, partout dans le monde qu’ils s’empressent de mettre en valeur afin d’en tirer le plus grand profit, tout en exploitant la main d’œuvre locale, n’est-ce pas très exactement ce qu’était le colonialisme des siècles précédents ?
Et je vais même plus loin : quand des qataris, des Russes ou des Chinois achètent tout ce qui est à vendre sur notre planète : industries, biens d’équipement, hôtellerie, etc. et les exploitent en se servant de la main d’œuvre locale, n’est-ce pas du colonialisme ?
.
Qu’on le veuille ou non il n’y a aucune différence.
Un pays est conquis par un autre pays plus riche, plus puissant, que ce soit par ses armées ou par ses capitaux, et cela dans le but de l’exploiter sans que les « indigènes » aient leur mot à dire. Ces mêmes indigènes sont exploités ensuite pour enrichir les nouveaux propriétaires…les nouveaux colons.
C’est un éternel recommencement, seules les méthodes changent.
.
Mais il y a tout de même une différence.
Au début de cet article, j’ai fait référence à la conquête de l’Algérie par la France, en 1830.
Il est vrai que la France a mis en valeur d’immenses surfaces de terres inexploitées et de terres arables, et cela comme il se doit avec l’aide de la main d’œuvre locale, qu’elle a dû former, et l’arrivée de dizaines de milliers d’immigrants venus de toute l’Europe.
.
Mais la France a construit un pays là où il n’y avait rien, ou presque rien : toutes les infrastructures, les industries, les ports, les aéroports, les barrages, les routes, les voies ferrées, les hôpitaux, les écoles, et j’en passe. Quelle chance a eu ce vaste territoire sans nom d’avoir été conquis par la France, qui l’a baptisé Algérie !
.
Si cela n’avait pas été le cas en 1830, s’il était resté aux mains des Arabes (qui l’avait laissé en déshérence durant plus de dix siècles) Et bien ces immenses superficies de terres inexploitées et arables seraient de nos jours achetées par ces mêmes Chinois, Qataris et d’autres, comme cela est en train de se passer avec le reste de l’Afrique.
Et les Algériens seraient « colonisés » comme ils l’ont été, mais avec certainement pas les mêmes avantages qu’ils retirent encore actuellement de la « colonisation française », loin s’en faut.
Ils n’ont pour cela qu’à constater ce qui se passe dans « ces nouveaux pays colonisés » et ils comprendront la différence qui existe entre « colonialistes » et « colonisateurs ».
.
Il n’a été question que d’une « colonisation » mercantiles dans cet article mais il y a bien pire, c’est la colonisation par une religion différente et une civilisation étrangère et son objectif n’est pas de conquérir uniquement un territoire, un pays, un continent, mais le monde entier et cela par une « invasion migratoire ». Et cette colonisation nous concerne plus particulièrement.
« Mais vous avez compris qu’il s’agissait de l’islamisme ».
Manuel Gomez

 667 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Il n’aurait jamais fallu aller dans ce pays de merde,qu’est l’algérie. De Gaulle,en est le responsable.

  2. ” Islam” et “islamisme”, vous voyez une différence entre les deux ? Aucune, jusqu’aux premiers attentats sanglants fin des années 70. Une reptation sémantique a permis de dissocier les deux mots, qui signifient en fait strictement la même chose.

  3. L’abandon de l’Algérie et en même temps du pétrole saharien a été une trahison de l’état gaullien qui nous a coûté notre indépendance énergétique.

  4. Il ne fallait pas y aller.Ils ne sont pas reconnaissants à la FRANCE de leur avoir apporté. la science et la medecine,la vraie,pas celle de maintenant.Il y a beaucoup de jalousie……

  5. “La France est devenue la colonie de ses colonies”
    C’est ce que constatait publiquement Vladimir Poutine il y a à peu près 10 ou 15 ans ans.
    Je le lisais sur un site natio.

  6. il serait peut etre temps que l’Algérie (entre autres) nous rembourse l’argent qu’elle nous doit

    • Bonjour,

      Oui, on pourrait commencer par exiger des réparations de leur part, puisque c’est à la mode, pour les centaines de milliers d’esclaves, razziés sur nos côtes, par les ancêtres de ces victimes professionnelles.

      Hier encore Attal, c’était la journée de l’esclavage, n’a pas moufté un mot sur ce sujet essentiel.

      Faudra bien que la conjuration du silence, de l’extrême-gauche et l’extrême-centre, sur l’esclavage envers les Européens, prenne fin un jour et qu’on demande repentance aux chefs musulmans, installés en France, en mémoire de nos 2 millions de malheureux.

  7. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Je ne prendrai qu’un exemple pour l’illustrer, puisque vous évoquez Madagascar.

    Sur des milliers de km^2, la magnifique forêt primaire de Madagascar a été rasée.

    Il ne reste plus q’un sol, style piste d’aéroport …

    Et ça continue !

    Pense-t-on vraiment que les fameux “pillards” français auraient commis une telle horreur écologique ?

  8. on tentait de leur apporter la “civilisation” et le savoir, eux nous envahissent avec leurs moeurs barbares

Les commentaires sont fermés.