Il n’y aura jamais un « islam DE France ». L’islam c’est l’islam, un point c’est tout !

Aujourd’hui le constat est indéniable : « nous avons bien un islam en France ». Il est représenté à l’Assemblée Nationale et dans la sphère politique par le LFI (La France Indigne), à « Science-Po » ainsi que dans les universités et les lycées et, bien évidemment, dans tous les territoires perdus de la République (il serait trop long de tous les citer !). Le conflit Israélo/Hamas oblige même ceux qui en doutaient encore à le constater à leur esprit défendant.
On aimerait entendre, sur ce sujet davantage d’actualité depuis le 7 octobre, ce proche du président Macron, Hakim El Karoui, qui avait été chargé, lors du premier quinquennat, de « construire l’islam DE France » et de présenter au Président le projet fini « clef en main ».
.
L’ex fondateur et président du « Club du 21e siècle », au sein de l’Institut Montaigne, très proche du président de la république, devait donc préparer activement le passage de l’islam EN France vers celui de l’islam DE France.
.
A plusieurs reprises, dans son rapport, Hakim El Karaoui affirmait que « la communauté musulmane n’existait pas en France ».
Question : comment parvenir à transformer un islam EN France en un islam DE France à l’intérieur d’une communauté musulmane « qui n’existe pas » ? (Selon lui !) On peut se le demander…et le lui demander !
Il soulignait l’importance démographique de la catégorie des jeunes (de 15 à 25 ans), sa grande religiosité, son ressentiment profond à l’égard d’une société française qui ne lui donnait pas la place qu’elle méritait et, ce qui est bien plus grave, c’était la volonté d’un bon tiers de cette jeunesse (toujours selon lui) de partir « vivre en terre d’islam » et El Karoui met en cause « l‘absence de perspective de l’amélioration de leur condition sociale sous l’effet de discriminations et d’inégalités ».
Ce qui ressort de son rapport c’est qu’il considère que l’islam EN France se présente comme « une attitude de rébellion » davantage qu’une adhésion spirituelle.
.
Sans doute s’agit-il par « rébellion » qu’un grand nombre de ces jeunes se rassemblent « cagoulés » pour faire entendre leurs doléances en cassant, brûlant, détruisant et caillassant flics, pompiers, médecins, etc.
Cette jeunesse en révolte des banlieues El Karoui, veut en faire supporter la responsabilité à la société française tout entière.
L’une de ses solutions : les « valoriser » en tant que musulmans dans le « récit national ».
.
Selon son analyse, près de 40% des musulmans se considèrent comme victimes « d’un complot antimusulmans », mais, toujours selon lui, cela ne signifie pas qu’ils veulent QUITTER la France, bien au contraire, ils suivent les directives indiquées par l’UOIF et les Frères musulmans, directives qui ont pour but de « Faire entrer l’islam dans la vie politique française ».
El Karoui estime « qu’en exprimant leur spécificité religieuse les musulmans font évoluer le système de valeurs de la France contemporaine ».
Il est ainsi totalement en décalage avec la population française. En effet, 8 Français sur 10 sont formellement attachés à la laïcité dans l’espace public et ils considèrent qu’elle est en danger en raison de l’ostentation religieuse de la communauté musulmane.
65% des Français refusent de céder aux revendications communautaires, notamment en matière d’alimentation dans les cantines, alors que 80% des musulmans exigent le hallal.
Idem pour le port du hijab à l’école : 85% des Français y sont totalement opposés, alors que 60% des musulmans y sont favorables, en dépit de la loi qui l’interdit.
.
A la lecture de ces statistiques on comprend mal l’analyse d’El Karoui, qui prétend que 50% des musulmans « vivant en France » suivent un chemin qui les mènera progressivement vers l’assimilation. C’est tout le contraire puisqu’ils aspirent à une plus forte visibilité de l’islam EN France.
L’une de ses conclusions est plus que surprenante : « l’arrivée du salafisme et sa visibilité attestent, paradoxalement (c’est le cas de le souligner) de la relative bonne intégration de l’islam dans le paysage national. »
Merci Hakim El Karoui, tous les attentats meurtriers, dont nous sommes les victimes quotidiennement, nous prouvent les « bienfaits » de l’arrivée du salafisme en France !
Nous eussions préféré qu’il reste là où il est « chez lui ! »
Il n’y aura jamais un « islam DE France ».
L’islam c’est l’islam, un point c’est tout !

 855 total views,  2 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. la France est une terre chretienne et non musulmane alors degagez au bled

  2. Il n’y a aucune raison d’appeler l’islam de France, une religion , sinon il y a toutes les autres religions qui peuvent être nommées ! c’est un crime ! mais rappelons que la religion catholique ne pu être inscrite dans la constitution parce qu’un LR , Giscard D’Estaing je crois ne l’a pas voulu !!

    • Je ne savais pas.
      Si c’est le cas, cela prouve bien qu’ils avaient cette idée d’islamisation en préparation depuis très longtemps, la fausse droite qui a entubé le peuple de France pendant 50 ans.
      Je sais que Marine veut l’inscrire dans la Constitution, afin de ne plus être ennuyés chaque année pour les crèches de NOEL.

  3. ça complote dans notre dos….
    Toutes les enflures qui ont été au pouvoir ont joué la carte de l’islamisation, et macron plus que tout autre.
    Oust ! les musulmans militants ! cassez-vous hors de France !
    Repartez dans vos pays bien-aimés que vous n’avez quittés que par envie de vivre mieux au crochet d’un pays qui bosse et qui a bossé dur pour en arriver à un certain confort de vie.
    Vous venez nous pourrir la vie avec votre dogme rétrograde et arriéré, dont nous ne voulons pas.
    Si les zélites sont pro-islam, le peuple ne l’est pas.

  4. Macron et sa bande, de sbires, sont entièrement,responsables,des problèmes, que le peuple Français,subit, de l’islamisation, qui monte en France 🇫🇷
    Et tout les problèmes,qui s’accumulent, constamment ? Tout les jours, un peu plus? La France 🇫🇷 en a ras le bol ! il faut stopper, cette immigration, et surtout, les retourner, chez Eux,ces gens là, depuis longtemps, ne veulent pas, s’intégrer ? à nôtre culture, nos traditions, nos valeurs,nos croyances ? Alors stop 🛑 ils n’amènent !que des problèmes insolubles ! ( il faut,qu’ils retournent, de suite, dans leurs pays. ( ils y a plus de 50 pays, qui les attendent ? Ils ne s’adaptent à aucun, pays d’Europe, ni du monde 🌍 (sauf leurs pays d’origines, du Maghreb, ( même coutumes, même religions ! La il n’y aura plus de discordance ? Avec tous nos pays d’Europes.
    nous leurs souhaitons, de retrouver, leurs, bonheur chez Eux,dans leurs pays.

  5. Je ne peux pas dire mieux. De plus, l’islam n’est pas la religion de l’Europe, la Vraie, donc dehors ou à p’tites doses contrôlées, comme au Japon.

  6. Ben oui, l’islam c’est l’islam, Allah c’est Allah et rien ni personne n’est au dessus de lui ! Quand les non islamistes, soit les Judéo-Chrétiens auront compris cela, ils se réveilleront peut-être si ce n’est pas déjà trop tard !

    La culture musulmane et les autres cultures, comme avait dit de Gaulle, c’est comme l’huile et le vinaigre, ça ne se mélange pas. Et si l’on force à nous mélanger, un jour nous connaitrons ce que sont les cimeterres … et les kalaches !

  7. La France c’est la France et l’islam n’a pas sa place en France ni ailleurs en Europe. Nous vivons une véritable invasion, ils (les musulmans) se comportent pour la plupart chez nous comme en pays conquis. En moins de 30 ans ils ont changé le visage de notre pays . C’est simple je ne reconnais plus la France , payS où ils y faisait le meilleur vivre en Europe et dans tout le reste de la planète .j’aimerais que l’on retrouve notre identité, notre joie de vivre , nos mœurs libre ,nos espoirs … Aujourd’hui les lendemain ne chantent plus ils font désormais peur . Retrouvons notre indépendance, et notre culture millénaire, notre franc, nos frontières… pitié sortons de ce cauchemar.

  8. Phttps://twitter.com/i/status/1788100026029289578
    Qu’en penser ? Provocation ?

  9. Avec des coups de couteaux tous les jours je n’appelle pas ça une religion pacifique, mais une secte satanique et meurtrière. L’islam dehors.

  10. L’islam de France c’est comme le Reich nazi de France, une abomination de collabos imbéciles et malfaisants.
    Tout collabo avec l’envahisseur est un traître à la patrie et un antisouverainiste qui devrait être fusillé.

  11. exactement : il y a l’islam “en france” qui squatte et nous envahit, et dont on ne veut pas, c’est tout – il faut en finir avec cet islam de france chère aux collabos islamisés

  12. Les Chinois savent y faire avec la secte coranique, ça m’étonnerait qu’il y ait un islam de Chine (un jour)…

  13. Allahpoubelle toussa toussa ! Demi-tour au pays des chèvres. 8 français sur 10? Ok. Mais combien votent en conséquence ?

  14. Et l’islam c’est l’Ouma qui ne souffre aucune concurrence sur ce qu’elle considère comme son territoire…

  15. ISLAM = Il Se Lie A Mahomet. A vous d’en trouver d’autres.

  16. Une secte qui tue n’a pas sa place en FRANCE.Ne pas tuer fait partie des dix commandements.Par ailleurs la FRANCE est le pays de l’élégance et des jolis vêtements,pas le pays de tels accoutrements..On est chez NOUS……

  17. Cela fait toujours plaisir de vous lire. Comme vous avez mille fois raison, il n’y a pas d’Islam de France. Pourquoi pas Islam de Belgique, Islam d’Espagne, Islam d’Italie, Islam du Brésil, Islam de Calédonie, etc. L’islam à la carte, ça n’existe pas, Le seul, le vrai, l’authentique, l’incontournable, c’est celui du septième siècle. Il n’y a que les gogos indécrottables qui tombent dans le panneau comme les francaouis.

Les commentaires sont fermés.