Darmanin repart en guerre, quitte à se contredire

L’inénarrable Darmanin repart en guerre, oui repart, pour la seconde fois en peu de temps. La première fois, c’était contre les dealers, avec l’opération place nette, taille XXL, soldée par 185 incarcérations, pour plus de 7000 interpellations. Traduire, les malfrats sont relâchés au bout de deux heures et remis en liberté, les erreurs de procédure sont nombreuses avec cet afflux subit de travail qui submerge les services de la justice et donc l’opération a été comme d’habitude, du vent. C’est bien beau d’être martial à l’Intérieur, mais si le copain Garde des sceaux ne suit pas, c’est un coup d’épée dans l’eau.

Maintenant, le Ministre a les Frères musulmans dans le collimateur. L’islam poserait donc problème, ce serait nouveau ? Non pas l’islam, mais les Frères musulmans. Ce coup là on nous le fait depuis trente ans, ce qui donne : l’islamisme n’a rien à voir avec l’islam. Tout le monde sait que c’est faux, mais il faut le dire quand même. Darmanin nous rénove la ficelle, pas l’islam, mais les Frères Musulmans, subtil distinguo qui vient de voler en éclats, au vu des fusillades du week-end, entre « jeunes » issus de l’immigration, dont on ne précisera pas la confession évidemment, la même que pour les meurtriers de Lola, de Thomas, de Matisse, de Samuel et bien d’autres, les doigts des deux mains n’y suffisant plus. Et Darmanin de vouloir également renvoyer les délinquants au pays d’origine, ce qu’il arrive à faire, mais bien petitement. C’est bizarre, le même a toujours expliqué que la délinquance n’avait rien à voir avec l’immigration.

Il va donc lutter contre les Frères-Musulmans, qui n’ont rien à voir avec l’islam et expulser les étrangers délinquants, qui n’ont rien à voir avec l’immigration : la réalité est têtue et à force de ne pas vouloir l’admettre, contre toutes les évidences, on finit par passer pour un…

La réalité, d’autres se chargent de la rappeler, comme le recteur de la mosquée de Paris, qui réclame à l’État français de payer des aumôniers musulmans, arguant des 80 % de prisonniers musulmans. Mais Moussa feint de ne pas voir. La réalité est aussi que la France, proportionnellement à son nombre d’habitants, a un ministère de la justice pauvre et s’est dotée d’un nombre de place insuffisant dans les prisons. On ne saurait trop conseiller au Ministre d’enclencher une rénovation de l’administration judiciaire et la construction de prisons. D’abaisser l’âge de la responsabilité pénale, de mettre en place des peines plancher et de procéder à la déchéance automatique de la nationalité française, en cas de double nationalité des délinquants, ainsi que de supprimer le droit du sol, qui permet à des délinquants étrangers de s’abriter derrière leur paternité pour devenir inexpulsables. Supprimer les allocations de la famille en cas de mineur délinquant. Supprimer toute forme d’accord migratoire avec l’Algérie, dont les ressortissants sont les plus représentés dans les prisonniers de nationalité étrangère. A noter que la colonisation a bon dos, puisque les Algériens sont également la première nationalité étrangère dans les prisons suisses. La colonisation n’a donc rien à voir et les accords tenant de la repentance n’ont plus lieu d’être. Faire arraisonner les bateaux de passeurs de migrants, juger les juges qui remettent en liberté des multirécidivistes, pour faute professionnelle. Cesser les subventions mirobolantes aux pseudo-associations humanitaires qui jouent en permanence contre leur pays.

Pour ce qui est de l’entrisme des Frères Musulmans, il va falloir aller les chercher partout : hôpitaux, justice, enseignement, police, préfectorale, armées… etc. Puisque quasiment l’ensemble des services de l’État sont, à divers degrés, investis par des prosélytes. Le problème est que ce faisant, Darmanin va devoir nier quarante années de mensonges sur le multiculturalisme heureux, l’islam compatible avec la république, l’infime minorité de fauteurs de troubles et la non relation entre immigration et délinquance. Il devra jouer sur deux fronts, oser sortir de la doxa immigrationniste et arriver à faire reprendre aux pays d’origine, leurs délinquants. Sur ce dernier créneau, la France semble être le seul pays au monde à ne pas arriver à expulser correctement les délinquants étrangers, n’importe quel autre pays ne se posant aucune question sur le devenir des expulsés et les pays concernés n’ayant pas le choix de reprendre ou pas l’un des siens arrivant des Etats-Unis ou de Thaïlande. Il n’y que pour la France que tout cela semble poser problème.

Il est temps pour Darmanin d’arriver à la conscience, mais la marche va être haute et s’il fait quelque chose de concret, ce à quoi nous ne croyons pas une seule seconde, il va donner raison à ce qu’il appelle l’extrême droite, qui fait juste preuve dans l’affaire, d’un extrême bon sens.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

https://t.me/R_P_France

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français.

 552 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Le paltoquet de circonstances, ne sait plus où donner de la tête.
    Il sait très bien , par contre, que ni le clown qui squatte l’Elysée, ni le crapaud de l’injustice, ne le soutiendront dans ses velléités de redressement du pays.

  2. Triple bidon, voila 7 ans que rien n’est fait contre l’islamisation de la France et soudainement parce que la branlée électorale se rapproche, il y a urgence à intervenir. La liste macronneuse ne mérite pas un seul %.

  3. l’Etat a laissé envahir toutes les instances de notre pays par ce poison violent : les fréristes, : or l’état n’était pas sans savoir qu’ils étaient présents en france depuis de nombreuses années – de même qu’il laisse tranquillement depuis plusieurs jours des collabos islamo-gauchistes soi disant étudiants, soutenus par partis et assoc de même obédience, brandir les drapeaux du Hamas et du jihad islamique en criant des messages antisémites : cette séquence rappelant non sans effroi celles des années 30 en allemagne qui ont abouti au GENOCIDE que l’on connait, le génocide le vrai pas celui inventé par les collabos antisémites qui confondent sciemment guerre légitime et génocide

Les commentaires sont fermés.