Mots-clé pour la France macronienne : couteau, immigré, OQTF, marche blanche…

Le Français avec son béret, sa baguette et son vin

Couteau, immigré, OQTF… Ce sont quelques mots-clé qui renvoient directement et presque exclusivement à la France, en tant que pays parmi les 193 membres de l’ONU.

On pourrait ajouter Charlie Hebdo, Bataclan, Nice, drogue, viol, etc. La France recèle une grande « richesse » qui l’approvisionne en mots-clé et qui font sa réputation dans le monde.

Ces mots-clé étaient inimaginables et impossibles à attribuer à la France il y a encore 40 ans.

Il se fait qu’un rituel macabre s’est installé en France ces dernières années. Un rituel qui englobe fleurs et bougies pour saluer la disparition devenue récurrente d’un Français ou d’une Française sous les coups d’un couteau.

Il y en a eu beaucoup. Et il y en aura encore de plus en plus.

On ne peut plus se passer de ce rituel. Les Français semblent y tenir.

Pas besoin de noms propres pour définir la France, comme ceux de ses responsables, tels Macron, Attali, Darmanin, Moretti, etc. qui ne peuvent renvoyer qu’à la personne nommée elle-même.

Les liens entre les responsables et la France sont « corrompus », comme dirait Windows dans sa grande perspicacité et sa grande sagesse. Des liens à supprimer et à remplacer.

Il fut un temps où les mots-clé pour la France étaient Lumières, philosophie, littérature, révolution, sacrifice, courage…

En ces temps-là, il aurait suffi d’un seul nom pour être redirigé sur la France. Un nom comme Victor Hugo. Mais il y en a tant d’autres. Le choix est immense, chacun renvoyant irrémédiablement à la France en tant que pays, à son peuple, à son histoire et à sa culture, comme Jeanne d’Arc, Voltaire, Pascal, Diderot, Marie-Curie, Dumas, Verne, Eiffel, Zola, Balzac, Gauguin, Odin, etc.

Tapez aujourd’hui « Mélenchon » et vous serez dirigés vers Sophia Chikirou…

On a toujours représenté le Français avec un béret, une baguette dans une main et une bouteille de pinard dans l’autre. C’est fini. Aujourd’hui, un Français avec de tels « accessoires » s’expose à la vindicte populaire. Il sera immédiatement lynché.

Il lui faut même baisser les rideaux et éteindre les lumières pour grignoter un bout de sa baguette et avaler un verre de vin dans les toilettes. Comme s’il entrait dans la clandestinité dans un combat existentiel contre un ennemi notoire du pays.

Il n’y en a qu’un d’ennemi. Avec ses laquais. Des laquais tellement nombreux. Ils sont partout. Surtout à la tête de l’Etat d’où vient le malheur des Français.

Il n’y a pas longtemps, on pouvait juste taper « Padamalgam » ou « Vous n’aurez pas ma haine » et l’on se retrouvait automatiquement devant la France qui s’ouvrait devant vous dans toute sa splendeur d’accueil, d’hospitalité, de générosité, de pardon, de soumission…

Mais les moteurs de recherche, Google en tête, l’ont compris. Ils ne sont pas dupes. S’ils laissent encore passer quelques résultats, ils savent que ce n’est que foutaise.

Mais les Français, dans leur majorité, ne semblent, par contre, ne pas l’avoir compris.

Allez, pour finir, juste un conseil aux Français. Si voulez vous connecter par des chansons, pour un peu de nostalgie du bon vieux temps, évitez surtout « Douce France ». Vous serez poursuivi pour incitation à la haine.

Et vous risquez de vous retrouver raccourcis d’une tête…

Messin’Issa

 1,429 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Je vais devenir fleuriste. En 5 ans, je serais millionnaire.

  2. Essayez ” MA FRANCE ” chantée par Jean Tenenbaum…….( FERRAT )
    Marcel BLOCH ne chantait pas, mais cet Ingénieur Juif, sauvé in extremis d’un camp d’extermination nazi a donne à la France les avions DASSAULT……..

    • Et un petit merci aux ingénieurs Allemands qui ont dessiné le réacteur du Mirage en 1956 .

  3. Il faut absolument revenir à ce temps :baguette et pinard,la photo avec le toutou est adorable.La France est en train de revenir à la situation décrite par Victor Hugo dans les Misérables,d’ailleurs superbe comédie musicale mise en scène à New York par des artistes américains….xxxxxxx…..

  4. Merci Messin pour cet article. Ajoutons les mots déliquescence, soumission, crétinerie héréditaire et pathogène, aboutissement de masse, lâcheté. Les Français dans leur grande majorité sont des abrutis congénitaux et nous perdons notre temps à vouloir les convaincre du contraire.

      • Tiens, je vais en profiter pour vous faire mes adieux. Je ne retrouve plus sur RR le ton des débuts. Juste un ronron hypnotisant. Peut-être un des effets de la dictature. Beaucoup de commentateurs avec qui je me plaisais à échanger ont disparu depuis bien des mois. D’autres auteurs aussi. Je vous souhaite malgré tout une bonne continuation.

        • Bonjour,

          Tu ne vas pas nous faire ce coup là, cher Argo !

          19 en force !!

        • Allez, cher Argo, reste encore un peu. On va servir du whisky dans une théière, on se soulera et on retrouvera tous le bon vieux temps…

Les commentaires sont fermés.