Canada : 12 personnes arrêtées, 102 chefs d’accusation déposés dans le cadre d’un vaste système de fraude

En haut, de gauche à droite : Fahad Ben Mofeez, 30 ans, Muhammad Usman Saif, 32 ans, Ali Sana, 26 ans. En bas, de gauche à droite : Mian Muhammad Saud, 35 ans, Sibt Hussain Syed, 60 ans, Mueed Tanveer, 27 ans (Police de Toronto).

En route pour le Canada avec la « finance islamique » expliquée par l’exemple !

►Canada : 12 personnes arrêtées, 102 chefs d’accusation déposés dans le cadre d’un vaste système de fraude

En haut, de gauche à droite : Hasnain Akram, 28 ans, Muhammad Hamza Baig, 31 ans, Zelle Ali Choudary, 34 ans. En bas, de gauche à droite : Rashad Iqbal, 41 ans, Ranafayysal Masood Khan, 38 ans, Anmol Khurana, 27 ans (Police de Toronto).

Source

Les accusations ont été annoncées lundi, alors que la police faisait le point sur une vaste enquête que les enquêteurs décrivent comme une “fraude à l’identité synthétique” .

La fraude à l’identité synthétique consiste à combiner des éléments réels et faux, tels que les numéros de sécurité sociale et les noms, pour créer une identité frauduleuse.

L’inspecteur David Coffey, de l’unité des crimes financiers, a déclaré que la fraude à l’identité synthétique est une forme de fraude financière dans laquelle des informations personnelles fictives sont utilisées pour ouvrir des comptes dans des institutions financières et d’autres entreprises.

Il a indiqué que la police avait ouvert l’enquête en octobre 2022 après avoir été contactée par une institution financière qui avait repéré plusieurs comptes synthétiques. Selon M. Coffey, la plupart de ces comptes auraient été ouverts par une personne qui travaillait auparavant pour le compte de l’entreprise.

Les auteurs de ce stratagème, qui a débuté en 2016, ont créé plus de 680 identités synthétiques uniques, dont beaucoup ont été utilisées pour demander et ouvrir des centaines de comptes bancaires et de comptes de crédit dans diverses banques et institutions financières à travers l’Ontario.

La police a publié une photo de ce qu’elle dit être des documents d’identité synthétiques saisis lors d’une enquête pour fraude. (Police de Toronto)

Les comptes de crédit obtenus frauduleusement ont ensuite été utilisés pour effectuer des achats en magasin et en ligne, des retraits d’argent ou des transferts de fonds par voie électronique.

Dans certains cas, des paiements frauduleux ont été effectués sur les comptes pour permettre aux auteurs de les utiliser au-delà des limites définies.

Selon M. Coffey, la police a confirmé jusqu’à présent des pertes d’environ 4 millions de dollars.

Vingt mandats de perquisition ont été exécutés dans le cadre de l’enquête, a-t-il ajouté.

Grâce à ces mandats de perquisition, le SPT a également localisé et saisi plusieurs dizaines de documents d’identité synthétiques et de modèles électroniques permettant de créer de fausses identités et de faux documents.

Il a précisé que des centaines de cartes de débit et de crédit ont également été saisies, ainsi qu’environ 300 000 dollars en devises canadiennes et étrangères.

Il ne s’agit pas seulement de fraude.

Les comptes obtenus sous des identités synthétiques sont connus pour faciliter d’autres infractions criminelles graves, notamment le blanchiment de produits issus de la traite des êtres humains, du trafic de stupéfiants et du vol à main armée, entre autres.

“Nous supposons qu’il y a d’autres victimes en raison du nombre d’identités”, a déclaré M. Coffey. “Nous encourageons toutes les victimes à nous contacter ».

Pakistan : une jeune fille mineure «marquée» au fer rouge au visage pour une proposition rejetée…

Aman Hussain kidnappe et viole une mineure pour avoir refusé sa demande en mariage, écrit son nom sur le visage de la victime à l’aide d’une barre de fer brûlante

Un horrible cas d‘enlèvement, d’agression sexuelle et de torture a été mis au jour à Kheri, dans l’Uttar Pradesh, où un homme du nom d’Aman Hussain a violé une jeune fille mineure après l’avoir enlevée parce qu’elle refusait de l’épouser.

Hussain a proposé à la victime de l’épouser. Lorsqu’elle a décliné sa proposition, Hussain, en colère, a kidnappé la jeune fille et l’a emmenée chez lui. Il lui a attaché les mains et l’a violée.

Après avoir violé la mineure, Hussain l’a torturée en inscrivant son nom sur son visage à l’aide d’une barre de fer brûlante.

Selon certaines informations, la mère et la sœur de Hussain étaient complices.

https://www.opindia.com/2024/04/up-aman-hussain-kidnaps-rapes-a-minor-girl-writes-his-name-on-the-victims-face-with-a-hot-iron-rod/

Australie : après qu’un djihadiste a poignardé un évêque…

…des musulmans demandent la suppression de la classification “terrorisme à motivation religieuse”.

Ils affirment qu’il existe “de nombreux travaux universitaires démontrant que le terrorisme est motivé par des raisons politiques et idéologiques, et non par la foi religieuse”.

C’est un mensonge,
et il est contredit par l’agression au couteau de Mar Mari Emmanuel. Son agresseur a dit : “Pourquoi jure-t-il contre mon prophète ? Je ne serais pas venu ici s’il n’avait pas mêlé ma religion à tout cela”. Mar Mari Emmanuel avait en effet critiqué l’islam.

Son agresseur était donc clairement motivé par sa foi religieuse, et non par des motifs politiques ou idéologiques.

 ABC.net.au

Une alliance de groupes islamiques de premier plan a demandé que les lois australiennes sur le terrorisme soient modifiées afin de supprimer le concept de “terrorisme à motivation religieuse” de la législation.

Cette demande intervient alors qu’un sixième adolescent, âgé de 15 ans, a été inculpé à la suite de raids antiterroristes menés à Sydney mercredi.

Cinq adolescents, âgés de 14 à 17 ans, ont déjà été inculpés de plusieurs infractions et sont actuellement devant les tribunaux.

Dans une déclaration, le Conseil national des imams australiens, l’Alliance des musulmans australiens et le Réseau de défense des musulmans australiens ont déclaré quil fallait “éviter les attributions simplistes qui visent des communautés spécifiques”.

L’alliance des groupes islamiques n’a pas répondu aux questions pendant les quatre minutes qu’a duré la conférence de presse, indiquant aux médias présents qu’ils pouvaient envoyer leurs questions par courrier électronique.

Mme Abdo Sultan a également pointé du doigt le directeur général de l’ASIO, Mike Burgess, et a déclaré que le recours au profilage racial et religieux et l’absence de consultation de la communauté musulmane par les organismes chargés de l’application de la loi nuisaient à la cohésion sociale.

“L’utilisation par le directeur général de l’ASIO, Mike Burgess, d’un langage chargé, tel que “l’extrémisme violent sunnite à motivation religieuse”, en particulier pendant les périodes sensibles, alimente l’islamophobie et marginalise davantage la communauté musulmane”, ose-t-elle.

“Cette approche sape la cohésion sociale et perpétue la stigmatisation d’un groupe religieux tout entier sur la base des actions de quelques-uns”.…

L’Irak rend les relations homosexuelles passibles de 15 ans de prison…

Dire qu’il se trouve des Français,  patriotes de carton, pour s’en réjouir sous couvert d’ « humour » (?). Très drôle en effet d’applaudir derrière son clavier (attention au burn-out pour certains), à chaque fois que la charia frappe un peu plus fort sur une minorité. Ceux qui trouvent que les islamos font du bon travail en persécutant les homos ou qu’ils « tiennent » bien leurs femmes auront bientôt le plaisir de goûter eux-mêmes à la charia quand l’islam sera aux commandes….

En effet, que va-t-il se passer quand les élus musulmans voudront pénaliser l’homosexualité avant d’en arriver au stade iranien ? Que va-t-il se passer quand les élus musulmans voudront faire voter l’obligation du port du voile et l’interdiction des mini-jupes pour les femmes ? (cf article de Résistance républicaine)

Voilà pour l’invasion de l’Irak par les États-Unis… ils restent aussi arriérés et barbares qu’ils l’étaient sous Saddam Hussein.

The Gardian

La loi adoptée par le Parlement irakien vise à protéger la société irakienne de la dépravation morale et des appels à l’homosexualité qui ont envahi le monde”, selon les termes du texte qui modifie une loi antiprostitution de 1988.

Les relations homosexuelles sont désormais punies en Irak d’une peine d’emprisonnement d’au moins dix ans et d’un maximum de quinze ans. 

Pakistan : un musulman enlève une jeune chrétienne de 15 ans et la force à se convertir à l’islam et à l’épouser

Morning Star News

Un père chrétien du Pakistan qui a retiré sa fille de 15 ans de l’école pour la protéger du harcèlement d’un musulman, essaie maintenant de la libérer de l’enlèvement et du mariage/conversion forcés par le même homme.

“Cela fait maintenant près de deux mois que je recherche désespérément ma fille mineure, Muskan”, déclare Salman Masih.

“Elle a disparu de la maison le 11 mars, mais malgré mes appels frénétiques à la police pour la retrouver, mon enfant est toujours sous la garde de son ravisseur musulman, Arsalan Ali”.

Salman Masih, qui est catholique, a porté plainte auprès de la police dans l’heure qui a suivi l’enlèvement de Muskan et l’a suppliée d’agir immédiatement, mais elle l’a ignoré.

« Après plusieurs heures d’attente, on m’a dit qu’une équipe de police viendrait chez moi le lendemain, mais que je devrais leur payer 5 000 roupies pakistanaises (1 793 dollars) pour le “coût du carburant”“, raconte-t-il. “L’attitude indifférente de la police a aidé l’accusé à mettre ma fille en lieu sûr et à commettre son acte ignoble ».

La citation de la semaine…

De nombreuses écoles de la capitale Delhi et de Noida ont reçu des alertes à la bombe par courrier électronique. Par mesure de précaution, au moins 80 écoles ont été évacuées à Delhi-Noida. Après les alertes à la bombe, la police, la brigade anti-bombe, la brigade canine et les pompiers ont été envoyés d’urgence dans les écoles. Les enfants ont été renvoyés des écoles de Delhi où des alertes à la bombe avaient été reçues. Après l’opération de recherche, la police de Delhi et le ministère de l’intérieur de l’Union ont publié une déclaration indiquant que les alertes à la bombe sont considérées comme des canulars, car rien n’a été trouvé lors des recherches.

Le feu du djihad dans nos cœurs

L’expéditeur du courrier de menace a écrit : “Le feu du djihad est dans nos cœurs”. Le courrier se lit comme suit : Le fer est dans nos cœurs et nous l’enverrons dans les airs pour détruire vos corps. Nous vous jetterons dans les flammes. Vous allez étouffer. Allah a allumé le feu en nous pour cela. InshaAllah, vous brûlerez pour toujours. Avec la permission d’Allah, la fumée descendra dans le ciel, tout sera fini. Pensiez-vous vraiment qu’il n’y aurait pas de réponses pour toutes les mauvaises choses que vous avez faites ?”…Economic Times

Et aussi…

Nigeria : des musulmans assassinent plus de 30 chrétiens, dont une mère et son bébé

Une pancarte « Solution finale » portée lors d’une manifestation à Washington…

Les manifestants de Harvard remplacent le drapeau américain par le drapeau palestinien…

Les partisans du califat félicitent le Hamas pour avoir « gagné la guerre de l’information »

Sydney : un deuxième adolescent a conspiré pour poignarder un évêque dans une église…

Le Hamas a épargné un médecin capable de réciter le Coran…

Un touriste turc poignarde un policier à Jérusalem…

Le Royaume-Uni accepte la charia dans le processus électoral (autorisation de voter en burqa)…

Une école coranique accusée d’exploiter des enfants…

Des étudiants du Wisconsin chantent « Une solution », certains crient « Heil Hitler »

1 000 filles hindoues sont converties de force chaque année…

Les manifestants de l’Université de Columbia ont reçu de l’argent de groupes liés au Hamas

 

 263,299 total views,  11 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


9 Commentaires

  1. Bon début pour un dimanche matin, apprendre les dernières atrocités perpétrées par xxxx cette bande d’arriérés et vicieux partout où ils sévissent.
    Partout où ces stupides Occidentaux les ont fait s’introduire, c’est ce qui fait le plus rager.

  2. Et toujours les “Ratagaz”. En Francarabia, ce n’est pas mieux. Et dire que des françaises, des vraies, en pincent pour ces disciples d’Allah… Y’a bon la Charia!

  3. Je sais,par expérience,qu’il y a un questionnaire très sérieux à remplir avant d’obtenir un visa pour entrer aux USA et quand on franchit la frontière USA/Canada,il faut leur montrer le billet de retour en France.,pour nous occidentaux!Il faut fermer les frontières avec les pays musulmans……..

  4. Drôles de tronches, les Canadiens? Sûrement des descendants des Hurons ou des Algonquins? Ou des Mohicans ?

  5. Bonjour Jules. Et grand grand merci, pour le travail de fourmi que tu nous proposes.Même si cette lecture peut avoir des effets néfastes sur notre bonne humeur.