Il paraît que la justice doit laisser en liberté les délinquants de 15 ans…

Screenshot

 

J’aimerais que l’on m’explique comment la « Justice » peut laisser en liberté, sous uniquement un contrôle judiciaire, un mineur de 15 ans qui a commis un « vol avec violence » le 22 avril et précédemment un « vol sous menace d’un couteau » : il paraîtrait qu’il ne peut en être autrement puisqu’il s’agit d’un mineur de 15 ans.

Si ce mineur de 15 ans n’avait pas été en liberté un jeune de 16 ans ne serait pas mort le 27 avril, cinq jours plus tard.

Si les OQTF étaient expulsés « combien de victimes seraient encore en vie » ?

Les lois sont faites pour protéger la société et non les délinquants. Nous assistons au cours de ces dernières années à une progression constante des agressions commises par des mineurs à l’aide de couteaux et même de Kalachnikov et aucune information judiciaire ne peut être ouverte à cause de l’âge de ces voyous et je dirais même de ces criminels.

La seule réponse consiste en des discours de fermeté du premier ministre, du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Justice. Ces discours n’empêchent pas des morts, des victimes, des familles endeuillées et, je le crains, pourraient aboutir à la seule réponse de « se faire justice soi-même ».

Il me semble très urgent de procéder à de nouvelles lois et des mesures plus radicales afin de mettre, si possible, un terme à cette progression plus qu’inquiétante de la violence des mineurs.

L’excuse de minorité n’est plus envisageable et ce ne sont pas des stages d’une quinzaine de jours en internat qui les remettront dans le droit chemin, s’il est encore pensable qu’ils puissent le retrouver.

Il est donc indispensable :

*d’abaisser à 13 ans l’âge de la minorité judiciaire.

*de placer immédiatement dans des Centres d’internement fermés, jusqu’à leur majorité et encadrés militairement, tous les délinquants mineurs de plus de 13 ans.

*de supprimer toutes les aides sociales de leurs parents. (J’espère que, dans le cas qui nous concerne aujourd’hui, la mère de ce mineur afghan se verra supprimer immédiatement toutes les aides sociales et autres.)

Les juges ne peuvent être tenus comme les seuls responsables. Où sont les 15.000 places de prisons promises depuis sept ans ? A Nantes, 570 lits pour près de 800 prisonniers. D’autres prisons n’affichent pas « complet » et je ne vois aucune obligation d’enfermer les délinquants « près de leurs familles ». Il s’agit-là d’une humanité « mal placée ».

Puisqu’il s’agit, lors de cette présente affaire criminelle, d’un mineur de nationalité afghane, je me pose la question suivante : « Alors qu’en Afghanistan ce sont les femmes qui subissent toutes les contraintes et abominations « pourquoi ce ne sont qu’en très grande majorité des hommes qui quittent ce pays et demandent l’asile politique en France ? »

Manuel Gomez

 

 846 total views,  5 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. C’est la fée Carabosse, alors sinistre de l’Injustice , qui l’a décidé en 2021.
    Comme c’est elle qui a libéré les délinquants (20 000 à la louche) durant la covid.

  2. ” Les lois sont faites pour protéger la société et non les délinquants. ”
    NON !! Contrairement aux années 70, maintenant c’est l’inverse !!!

  3. Pourquoi ne peut-on pas intenter un procès contre ces juges pour non assistance à personnes en danger, association de malfaiteurs, et complicité de meurtres ? Pourquoi ne devrait-ils pas payer (de leur argent, donc là ou ça fait mal !) vu que les soloperies qu’ils libèrent n’ont pas d’argent ?

  4. La question est : « La justice française peut-elle laisser en liberté un enfant de 15 ans, ou moins, qui vient de commettre un meurtre sauvage, de sang froid ou pas ? ».
    Répondre oui à cette question signifie que la Justice considère que la sécurité du peuple qu’elle est censée protéger n’a aucune importance. Ce qui est tes grave comme position, et hautement critiquable puisque la Justice renie les bases qui justifient sa mission. Il est vrai qu’avec un Ministre de la Justice qui était l’avocat des pedophiles, des dealers et des terroristes, la question se pose depuis longtemps …

  5. Quand un jeune Français, il y a une dizaine d’années, a violé et tué une jeune fille de son âge au Collège Cévenol, il me semble qu’il a été interné en dépit de son jeune âge.

  6. La juge qui aurait libéré le meurtrier de Matisse expliquait déjà en 2018 qu’il fallait que les jeunes délinquants soient laissés en liberté.#JusticrPourMatisse pic.twitter.com/WvA3hauhwl

    — Tom (@tomrfn) April 30, 2024

  7. Excellente analyse. Concernant les places de prison, si on les vidait de leur 80 % de racailles, qui n’ont rien à faire en France, on en trouverait… des places. Ben voyons! Des racailles afro-maghrébines, on n’en peut plus, on n’en veut plus.

  8. Si les juges ne condamnent pas ces racailles;c’est parce-qu’ils ont la trouille de se faire planter,à leur tour;cela semble évident. Il faudrait que ces juges, rendent justice,et prononcent leur verdict,sans avoir à se montrer;et donc,à ne pas êtres reconnus,par la suite.

  9. Les Afghans ? Un peuple de producteurs d’opium. Ne vous étonnez pas d’avoir des problèmes.

  10. La quasi totalité des personnes qui vont lire ce sujet et fournir des commentaires, n’ont pas la moindre petite idée de quoi il en retourne dans cette tortueuse question.

  11. En effet on se pose beaucoup de questions nous aussi.

  12. Les règles sont l’émanation du vote, et les français votent pour que la loi et les méthodes du Coran soient appliquées …
    Comme leur vote sur l’indépendance de l’Algérie, Maastricht, Chirac et la fin du service militaire, Sarkozy et l’entrée dans la structure militaire de l’OTAN et la forfaiture de Lisbonne, Macron et la destruction de la France.
    En juin, les défenseurs des enfants de France feront au mieux vers 40% (les macronistes de LR n’en font pas partie). Moins de 50, encore et toujours. Plus de 50% d’assassins haineux en faveur d’imposer la pauvreté causée par la mondialisation, les négations du réel wokistes et l’horreur du Coran à tous.

Les commentaires sont fermés.