Ukraine : le « printemps » des chars de l’Otan

Chars américains Abrams
Chars américains Abrams

Les chars américains « Abrams », livrés à l’Ukraine et censés « faire la différence », auraient été retirés du front.

C’est ce que rapportent plusieurs médias occidentaux et français, dont LCI.

Voir Ici

Chars "Abrams" retirés d'Ukraine

Mais, attention. On ne doit pas automatiquement croire ces balivernes. On sait que LCI, TF1, Fr2, BFM TV et toute la racaille audiovisuelle qui sévit en France est subventionnée par le sanguinaire dictateur Poutine…

C’est alors sûrement du fake.

D’ailleurs, que veut dire « retirés du front » ?

Un char fragile, disent les médias. Cela semble bizarre. « Un char fragile ». Si c’est un char fragile, pourquoi l’avoir donc livré au Zelensky ? Il y a plus qu’anguille sous roche. Il se peut bien que ce soit requin ou crocodile sous roche.

Chars Abrams retirés

Ces chars ne sont plus en état de tirer ?  Ils ont été démolis ? On les retire du front, mais pour le mettre où ?

On ramène cette ferraille aux États-Unis ? Dans des housses mortuaires ?  Pour en faire quoi ? Des moulins à café ?

On aurait dû envoyer Biden sur le front ukrainien, il aurait produit plus d’effets sur l’armée russe que ses chars. Les soldats russes seraient tous morts… de rire.

Les « Léopard » allemands ne sont pas mieux lotis.

Char allemand Leopard
Char allemand Leopard

Un « Léopard » capturé sur le front va être exhibé prochainement à Moscou.

Il n’y a pas que les chars qui seront exposés. Du matériel de guerre de plusieurs pays de l’Otan sera également « à l’honneur ».

Le « Léopard » allemand pourrait être échangé contre le raton Scholz.

Un léopard contre un raton. L’Allemagne est gagnante.

Le raton Scholz travaillerait comme nettoyeur dans les latrines du Kremlin jusqu’à la libération complète de l’Ukraine. Ce serait un raton laveur.

Ne t’en fais pas, Olof. Tu seras vite rejoint par notre Macron-caniche de l’islam waha-bite…

Messin’Issa

 963 total views,  5 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Un petit hors sujet , quoi que ça peut être un complément concernant l’interview du bhl le gros baltringue annonçant sur lci il y a un mois que les russes faisaient la queue pour acheter des œufs comme au temps de l’union soviétique .Sauf qu’un français vivant en Russie contredis le baltringue, le dégénéré du bulbe .
    https://www.youtube.com/shorts/5HkVHZqnmVQ

  2. Dans le livre de Jean Larteguy: les naufragés du soleil; il est question d’un officier de cavalerie Francais qui pense que le char de combat est dépassé depuis 1973 et la guerre du skippeur car trops vulnérable aux petits missiles filoguides Russes .c etait en 1976 . Quands on voit les pertes en blindés des deux cotes, ce livre n etait pas faux .

  3. Info ou intox , difficile de savoir , cependant nombre d’armes legeres se retrouvent deja dans le dark web à vendre … des systemes de guidage de missiles aussi .. bref , alors pourquoi pas quelques blindés qui changeraient de mains aussi , c’est plus dur d’envoyer un blindé par la poste , mais sur une porte char on a vite fait de faire de la route et d’encaisser au final … et nos canons CAESAR ? Que sont ils devenus ? se serait interessant de le savoir , a l’unité pres surtout !!

  4. =====

    ■ Les combattants d’Akhmat ont défendu pendant 4 mois une colonie encerclée par les forces armées ukrainiennes.

    ► Pendant près de quatre mois, un groupe de soldats des forces spéciales Akhmat, presque entièrement encerclés, a défendu une colonie située sur la ligne de front du Donbass.

    En tant que participant direct aux événements, le commandant de la compagnie avec l’indicatif d’appel Shcherbak a déclaré à RIA Novosti que les militaires étaient coupés de la route, qu’il n’y avait aucun moyen d’obtenir de la nourriture ou de faire tourner le personnel. Les opérateurs de drones ont largué des provisions sur eux.

    La tâche principale des combattants était de tenir la colonie, sous le feu constant des forces armées ukrainiennes, qui tiraient sur les forces spéciales avec de l’artillerie et lançaient des drones sur leurs positions. Dans le même temps, les militaires russes devaient gérer leurs munitions avec parcimonie.
    …/…
    ○ AIF.•• : https://tinyurl.com/fdj3uwxm

  5. C’est une des leçons très désagréables du conflit: les chars qui coûtent un pognon de dingue sont aujourd’hui vulnérables à des drones de trois francs-six sous. De même les supers avions de chasse ou d’attaque au sol n’osent plus sortir car menacés par des petits missiles malins qui coûtent le millième de leur prix. On peut également s’inquiéter des grosses unités des flottes de surface. Je tremble chaque fois que notre unique porte-avion quitte Toulon. Même les Houtis pouilleux pourraient l’atteindre par des tirs de saturation s’il passait en Mer Rouge.
    On n’a pas fini de se remettre en question dans les états-majors et écoles de guerre.

  6. Les Ukrainiens vont finir par croire que les Occidentaux sont du côté des Russes.

    • Mais comme toujours ils vont retourner la veste et diront qu’ils n’y sont pour rien et que c’est la faute des ricains et de l’OTAN car ils étaient obliger de suivre les accords passés. J’espère que les Russes demanderont des comptes aux dirigeants européens.

  7. Les wahhabites de nos jours se réfèrent aux actions de leurs prédécesseurs, c’est-à-dire à leurs guerres, à leurs massacres, à leurs pillages … C’est ce qui arrive aussi à grands pas en France grâce au Macron-caniche de l’islam, alors continuons à dormir !

Les commentaires sont fermés.