Les Anglais ont le droit d’expulser les illégaux au Rwanda… grâce au Brexit !

Même s’ils n’ont pas recouvré tous leurs pleins pouvoirs, à cause des négociations après le Brexit, ils ont retrouvé le droit de faire des lois entre eux et de les voter, sans que Der Leyen ou le Conseil de l’Europe ne puissent les sanctionner ni les en empêcher.

Voici où on en est dans ce monde sans frontières qui conchie chaque jour la souveraineté populaire : nous pouvons être jaloux des Anglais, malgré leur immigration massive, malgré leur remplacement de population dément…

Ils ont encore le droit de choisir leurs migrants, alors que l’UE a voté le Pacte pour les migrations et l’asile interdisant précisément aux Etats de l’UE de choisir leurs migrants, de les refuser… sauf à avoir une amende monstrueuse de 20 000 euros par personne refusée (payée à la sueur de nos fronts)`.

 

Adopté le 10 avril dernier par le Parlement européen, le nouveau Pacte sur la migration et l’asile fait sortir le Premier ministre hongrois, Viktor Orbàn, de ses gonds. Mardi dernier, devant des eurodéputés, il a critiqué les textes, affirmant que leur adoption fait partie du plan du milliardaire George Soros. Regrettant que le vote ne permette pas le véto des États membres, il a dénoncé un “chantage politique” et affirmé que Budapest “continuera à se battre”. Quelques jours plus tard, devant les membres du parti de Fidesz, il a appelé les siens à prendre le contrôle de Bruxelles lors des prochaines européennes, prévues en juin. “Non à l’immigration, à l’affirmation de genre, et à la guerre”, a-t-il martelé. 

Lire la suite ici :

.

Londres, Royaume-Uni – Les appels internationaux se multiplient mardi pour exhorter le Royaume-Uni à renoncer à expulser des demandeurs d’asile vers le Rwanda, après l’adoption par le Parlement britannique de cette loi qualifiée d'”historique” par le Premier ministre Rishi Sunak. 

Après des mois de bataille, le Parlement britannique a approuvé dans la nuit de lundi à mardi ce projet de loi permettant l’expulsion des demandeurs d’asile entrés illégalement au Royaume-Uni, qui doit désormais recueillir le sceau royal – une formalité – avant d’entrer en vigueur. 

Le gouvernement espère débuter les expulsions “d’ici 10 à 12 semaines”. 

“L’adoption de cette législation historique ne constitue pas seulement un pas en avant mais également un changement fondamental dans l’équation mondiale de la migration”, a salué au petit matin Rishi Sunak dans un communiqué. 

Elle “établit clairement que si vous venez ici (au Royaume-Uni) illégalement, vous ne pourrez pas rester”, a-t-il ajouté. 

Dans la foulée, l’ONU, déjà très critique sur ce projet, a demandé à Londres de “reconsidérer son plan”. 

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Volker Türk, et son homologue en charge des réfugiés, Filippo Grandi, ont appelé le gouvernement “à prendre plutôt des mesures pratiques pour lutter contre les flux irréguliers de réfugiés et de migrants, sur la base de la coopération internationale et du respect du droit international des droits de l’homme”. 

– Kigali “satisfait” – 

Le commissaire du Conseil de l’Europe pour les droits de l’homme, Michael O’Flaherty, a qualifié de son côté cette loi d'”atteinte à l’indépendance de la justice”. 

Le Conseil de l’Europe qui réunit 46 membres, dont le Royaume-Uni, est dépositaire de la convention européenne des droits de l’homme. Cette dernière avait stoppé in extremis en juin 2022 un premier vol prévu vers le Rwanda. 

De son côté, Kigali s’est dit “satisfait” par l’adoption du texte, la porte-parole du gouvernement Yolande Makolo ajoutant que les autorités étaient “impatientes d’accueillir les personnes relocalisées au Rwanda”. 

Le gouvernement conservateur britannique, à la peine dans les sondages à quelques mois des élections législatives, a fait de la lutte contre l’immigration illégale une priorité, et a promis de “stopper les bateaux” de migrants qui traversent clandestinement la Manche pour arriver dans le pays. 

Après avoir atteint un record en 2022 (45.000), puis baissé en 2023 (près de 30.000), le nombre de personnes ayant traversé clandestinement la Manche à bord de canots de fortune a augmenté de plus de 20% depuis le début de l’année par rapport à la même période de l’an dernier. 

– “Honte nationale” – 

Le projet vise à expulser des migrants arrivés illégalement, d’où qu’ils viennent, vers le Rwanda, qui examinera leur demande d’asile. Quelle que soit l’issue, ils ne pourront pas revenir au Royaume-Uni. 

Adossé à un nouveau traité entre Londres et Kigali, le texte adopté au Parlement britannique visait à répondre aux conclusions de la Cour suprême, qui avait jugé le projet initial illégal en novembre dernier. 

Il stipule que le Rwanda est un pays sûr et prévoit que le gouvernement pourra outrepasser d’éventuelles injonctions de la Cour européenne des droits de l’homme à empêcher les expulsions. 

La loi “montre que le Parlement britannique est souverain, donnant au gouvernement le pouvoir de rejeter des mesures de blocages provisoires imposées par des tribunaux européens”, s’est réjoui le ministre de l’Intérieur James Cleverly. 

A l’inverse, les associations de défense des droits humains, opposées de longue date à ce projet, ont vivement critiqué le vote. 

C’est une “honte nationale” et il “laissera une tache sur la réputation morale de ce pays”, a notamment réagi dans un communiqué Sacha Deshmukh, à la tête d’Amnesty International au Royaume-Uni. 

Dans un communiqué commun, Amnesty, Freedom from Torture et Liberty, estiment ainsi que le texte constitue “une menace significative pour l’Etat de droit”. 

Alors que des recours juridiques sont à prévoir, Rishi Sunak a assuré lundi que les avions pour le Rwanda “décolleront, quoi qu’il arrive”. 

Le gouvernement a mobilisé des centaines de personnels, notamment des juges, pour traiter rapidement les éventuels recours des migrants illégaux, et débloqué 2.200 places en détention pour eux en attendant que leurs cas soient étudiés. Des avions ont d’ores et déjà été réservés, a-t-il assuré. 

 

 829 total views,  3 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Bravo la GB.
    Il faut une grande force pour affronter la quasi totalité du monde occidental, dévoué aux “droits humains”.
    “La réputation morale et la menace pour l’état de droit”, du blabla gauchiasse…. tralalère…

  2. “Notre Europe peut mourir” dixit macron. Eh, ben, qu’elle crève !

  3. Macron fait la campagne pour l’UE alors qu’il n’est pas candidat aux Européennes, et avec nos sous ! Comme le sujet fait partie du champ lexical de la situation, je me permets ce commentaire, à savoir que j’ai surpris par hasard, entre autres, sur Cnews, quelques propos de macron sur “la réaffirmation des fronntières de l’Europe”. Ce type est bouché : on s’en fout des frontières de l’Europe, on veut juste la réaffirmation de nos frontières, celles de la France ! Sa grande Messe pour l’UE, il la met où je pense ! Son langage est trompeur et tout son discours, en auditif ou phrases relayées en entrefilet au bas de l’écran, est biaisé. 🤮

  4. Gluskman accuse l’extrême droite de favoriser l’ingérence en France par des pays étrangers, enfin il le suppute sans preuve, que dit il sur 40 ans d’invasion migratoire que les socialos ont organisé au point qu’il ne s’agit plus d’ingérence mais de gestion tout court de quartiers islamisés.

    • # ALEXIS
      Ce type oublie juste l’ingérence de la France dans la guerre russo-ukrainien et, ma foi, que je sache, macron n’est pas d’extrême-drouâte. Il est con, il fait exprès ou de mauvaise foi ? Les trois, mon général !

  5. Les Anglais, ont entièrement raison? C’est leurs pays? Ils n’ont pas à recevoir de leçons de la hyène de Bruxelles? Marre, d’obéir ? à ces gens, qui veulent diriger, tous les pays d’Europe🤢 nous voyons le résultat catastrophique ? Sur nos pays d’Europe ? La France 🇫🇷 en 1er??? Avec Macron, qui laisse tuer, nôtre Patrie🇫🇷 ( ils faut, faire marche arrière ? ) chaque pays de l’Europe ? Est responsable de son Pays👍 c’est pas à ces gens, souvent stupides ! Qui doivent prendre des décisions ? Grave ? Voir catastrophique ? Pour nos pays? L’Europe ? Oui,
    Mais, faut pas tout, mélanger ? ( la France 🇫🇷 et bien, d’autres pays, d’EUROPE , ne peuvent prendre, toutes la misère du monde 🌍 ? C’est pourtant facile à comprendre ???sauf pour les fous 😜 qui nous gouvernent 🤮

  6. Les Rwandais au Rwanda;quoi de plus normal.? L’UE,qui nous impose la venue de millions d’hommes africains,sur notre continent Européen,doit impérativement être démantelée,et de toute urgence.

    • Nous sommes entièrement d’accord, avec, votre Analyse 🧐
      ces minables, de Bruxelles ? Ces incapables, inconscients, incompétents ? Veulent détruire, nos Patries 🤮, ces gens,la, sont fous 😜 ? chaque pays, d’Europe doivent prendre, leurs responsabilités ? c’est à dire? ( par référendum) pour chaque pays ? Et non, par des technocrates ! Abrutits? et tellement.incompétents ? Voir minables 😡😡😡
      Ils mettent nos pays,en grands danger ☢️ stop 🛑 ils veulent détruire nos pays? Une bande, de guignols ? À Virer de suite👍

  7. Il faut déverser le plus possible nos poubelles vers l’UK chargées de clandestins cela nous permettra enfin d’exécuter les OQTF par défaut.

  8. Non, ils passent par-dessus la législation de la convention européenne des droits de l’Homme -hors UE- qui ignore ceux des anglais, convnetion qui continue de s’appliquer après le Brexit.
    Deux ans que Rishi Sunak tente de mettre son projet en application, bloqué par la plus haute instance judiciaire britannique.

    Sunak s’appuie sur le fait qu’il représente le peuple britannique, ce qui est le cas a priori de tout système démocratique de représentation, la souveraineté du peuple, ce que les élites ont confisqué.

    Les élections britanniques se préparent, les travaillistes opposés à Sunak ont le vent en poupe, Nigel Farage s’engage dans la bataille comme l’immigration en quelque sorte en appui…
    A savoir ce qui va advenir!

    A remarquer que les chiffres d’entrée d’illégaux sont bien inférieurs à ceux de la France, cependant la tradition multiculturaliste anglaise a fait entrer une population musulmane depuis fort longtemps, je ne sais comment la GB résoudra son problème.
    A noter aussi, que depuis au moins 2018 un accord France-GB prévoit d’empêcher les migrants d’aller en Angleterre, ceci avant le Brexit !

    • Oui,effectivement ? C’est la France 🇫🇷, qui bloquait, les migrants ? et l’Angleterre, payé, la France 🇫🇷, pour bloquer les migrants, à ne pas venir s’installer, en Angleterre ???
      Comme,ça ne fonctionne pas? (Mais sa rentre quand même ? )ils sont bien obligés de prendre des décisions ! Nécessaire ? Pour éviter l’invasion ? C’est pour, cela? Que Bruxelles ? Veulent, les faires entrer, en Europe? ( c’est impossible) stop 🛑 à ce scandale ! Qui tuent,tous nos pays 😡👎

    • La GB a été bloquée en 2022, est-elle sortie de la CEDH pour pouvoir agir ?

  9. La frontière du Royaume Uni est externalisée en France ( accords du Touquet). Le Royaume Uni est dans le Brexit pourquoi encore le favoriser en retenant les migrants en France ? La France est encore le dindon de la farce ; il faudrait qu’elle supprime les murs de frontière et laisse partir les migrants en Angleterre. Ils ont voulu le Brexit, il faut qu’ils assument le problème migratoire sans se décharger sur la France. https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/immigration-que-sont-les-accords-du-touquet-pomme-de-discorde-entre-france-et-grande-bretagne-ddb01a25353c2c4d975021d9b58a283bhttps://www.marianne.net/monde/europe/accords-du-touquet-retour-sur-un-cadeau-fait-aux-britanniques-en-2003

  10. C’est sûre qu’un brexit ou un frexit, ça doit être dure à supporter niveau finances, mais au moins tu fais ce que tu veux chez toi, personne d’extérieur au pays dictera ce que tu dois faire (surtout s’il n’est pas élu). Il faudra du temps pour se remettre sur pieds mais le frexit c’est indispensable, c’est vital, c’est pour nous, une question de vie ou de mort et c’est pas une blague, le 09 juin sera un tournant décisif pour un avenir souverain serain. qu’il faudra négocier avec attention…

  11. Et encore, ils sont bien gentils, les Rosbeefs, ils auraient pu mouiller quelques canonnières dans la Manche.

Les commentaires sont fermés.