Et les frexiteurs, ils prennent les électeurs pour quoi ?

 

Je ne saurai, ne pas apprécier les amabilités de Christine, et de ne pas y faire écho :
https://resistancerepublicaine.com/2024/04/18/reformer-les-institutions-europeennes-reconquete-prend-ses-electeurs-pour-des-cons/

Avec l’approche de l’échéance de ces élections, les qualificatifs fleuris font florès, je resterai cependant modéré en la matière. Je peux malgré tout rappeler un proverbe des îles bien connu, les Antilles sont aussi la France, mais je n’en n’énoncerai que le début : « Quand on monte au cocotier, il faut avoir …. ».

En effet, je crois qu’un Frexit « sec » dans l’état de la France serait la pire des solutions… avant nous devons rétablir certains aspects de notre souveraineté. Il y a dans la proposition d’un Frexit « sec » sans préparation une grave inconséquence.

 

La Grande Bretagne est-elle beaucoup mieux depuis le Brexit ?

Au Brexit, la GB a gardé sa monnaie, elle était déjà dispensée de verser au pot comme les autres… Elle avait ainsi gardé une certaine souveraineté que n’a pas gardé la France, n’hésitant pas à défendre ses intérêts jusqu’à irriter ses partenaires
D’ailleurs les USA ne devaient pas spécialement apprécier une GB intégrée à l’UE, ils n’ont vu aucun inconvénient à ce que la GB en fasse sécession.
Brexit accompli, la GB n’a pas manqué de montrer son attachement identitaire. On a pu l’apprécier dans l’affaire des sous-marins pour l’Australie (la France fidèle à ses engagements proposait des sous-marins d’attaque -sans missiles balistiques- conventionnels -non-nucléaires- contrairement à ce que font USA et GB). Avec de tels amis, point besoin de se chercher des ennemis… en particulier vers le nord 

Ceci dit, le Brexit a-t-il réglé ses problèmes avec l’immigration et l’islam ? Les manifestations pro-Hamas, encore plus massives que celles se déroulant en France depuis le 7 octobre, en fournissent la réponse !

Écrasée par les charges occasionnées, son économie n’est guère mieux que celle de la France alors qu’elle était au moment du Brexit meilleure situation… La dette de la GB était de 84,5% (1er Trim 2020), elle a cru à 101,3% en juin 23, même si la GB reste la 6ème économie mondiale. La dette de la France était à 114,9% en 2020, elle est actuellement à 110,6% fin 2023… malgré les efforts de Minus à la creuser, il faut dire que Lemaire fait banquer les français sérieusement !
La situation Britannique fin 2023 n’est pas plus brillante que celle de la France, ce qui explique les difficultés du 1er ministre britannique conservateur Rishi Sunak.
https://www.lesechos.fr/monde/europe/leconomie-britannique-est-entree-en-recession-fin-2023-2076476
N’ayant nullement critiqué la GB au sujet du Brexit, à défaut d’en partager l’analyse, j’espère que l’on m’octroiera le bénéfice de la sincérité dans le bilan que j’en fais.

Aujourd’hui, la situation est telle que Nigel Farage, qui n’avait pas tout compris malgré sa forte vision politique, se prépare à un nouveau combat : faire des prochaines élections britanniques un vote sur l’immigration….
Il s’était pourtant mis en retraite, ayant même refusé de se fondre aux actuels Tories qu’il avait quitté en 1992 lors de Maastricht.
https://www.lefigaro.fr/vox/monde/retour-de-nigel-farage-le-symptome-d-une-democratie-britannique-incapable-de-traiter-le-probleme-de-l-immigration-20240105
Le premier ministre britannique -qui n’est pas de souche, a bien tenté d’user de la méthode Méloni (L’Italie avec un déficit encore plus important que la France, Meloni a dû se plier aux contraintes de l’UE, voire à lui faire risette, 120 milliards d’aides en jeu !). Pourtant en voulant trier les immigrés hors GB et en les renvoyant en Afrique, Rishi Sunak n’en n’est pas moins en pleine déconfiture lui-aussi (les logements prévus pour les renvoyés sont utilisés par les locaux, la naïveté se paie…). Les tribunaux britanniques pour en rajouter, lui bloquent toute initiative, GB toujours rattachée à la Cours européenne des droits de l’Homme du conseil de l’Europe (hors UE).

.

Même la Hongrie ne se laisse pas tout imposer par l’UE.

Orban est à la tête de la Hongrie qui n’a pas 10 millions d’habitants. Qu’en serait-il s’il était à la tête d’un pays de 67 millions d’habitants comme la France ? Orban, un homme qui a connu le totalitarisme soviétique, qui a appris à résister…
Ce qui compte, c’est la volonté politique, la volonté politique d’affronter l’UE… Combien d’hommes politiques français sont-ils prêts à le faire ? Et faut-il en plus pouvoir le faire !

.

Des élections qui sur le plan européen n’ont guère d’importance.

Déjà, ces élections ne vont pas changer grand-chose au niveau du parlement européen… qui lui-même n’a pas grand pouvoir. Certes aux projections des sondages, il apparaît cependant que les pires des textes du Pacte des migrations ne seraient peut-être pas passés et que leur légitimité n’aurait pas eu la même assise. De toute façon cela ne change pas grand choses au fonctionnement de l’UE frontières grandes ouvertes…
Le vrai pouvoir se trouve au sein du conseil européen, ce qui accroît la responsabilité des gouvernements français successifs qui ont tout accepté, toujours pour être plus européens que les autres !
A noter que sous de Gaulle l’Europe était différente, c’était l’Europe des Nations fort positive qui a vu la réalisation de grands projets, à tel point que d’autres ont voulu leur part du gâteau alors qu’ils n’y étaient pas à leur création. Déjà y revenir serait pas mal…

Je dirais, qu’à terme, peu me chaut de la nature de l’Europe. L’important, un gouvernement souverainiste capable de défendre la France et son peuple… là est la solution, espérons en 2027 si ce n’est avant !
L’important de ces élections, que les partis souverainistes accroissent leur poids à cette occasion, ce qui me fait cependant déplorer leur désunion, pas uniquement pour ces élections, mais pour préparer celles à venir.

.

De la souveraineté de la France !

En attendant, les frexiteurs omettent un gros caillou, la dette de la France, situation qui la met à la merci des banques -en particulier US, situation que notre « estimé » président s’emploie à aggraver. Avant tout la France doit retrouver une double souveraineté, face à l’immigration et financière (dette puis l’Euro), les deux étant liées. Quand à lutter contre l’immigration, sûrement là aussi deux étapes préalables, une première à rendre moins facile et moins attrayante l’immigration, et appliquer une justice sans concession avec la délinquance immigrée pour protéger le Citoyen oublié des valeurs de notre République (vaste programme avec nos juges)… Ainsi l’UE n’est pas le seul obstacle, la législation des Droits de l’Homme tout azimut est là pour en rajouter…
Si la France décide de le faire, voyez-vous Berlin envoyer ses Panzer et les Ricains leurs Abrams sur Paris ?

Sans le double rétablissement préalable de la souveraineté de la France, aucun rétablissement économique ne sera possible. La France étant même dans un état de désindustrialisation supérieur à celui de la GB, il y a encore plus de travail !

.

Que dire d’un Frexit “sec” sans vraie préparation ?

Simple, les possesseurs de la dette de la France -des banques et investisseurs proches des USA*- exigeraient de la France de cracher au bassinet avec des taux d’intérêts pis que les actuels, voire de ceux qui pourraient advenir sous peu. Sûr que les agences de notation se prépareraient à nous faire un sort ! La situation de la France et des français serait encore plus critique qu’aujourd’hui. La conséquence, un revirement politique des français assommés par un Frexit « sec » inconscient, opération destruction finale de la France réussie !
* : Plus de 60% de la dette est détenue par des investisseurs extérieurs.

Pour l’avenir de la France, il faut autre chose qu’une politiques à courte vue, sur au moins une décennie, ce qui n’est pas le cas de Philippot qui court après les colères des français pour se constituer un électorat… Quand je dis une décennie, c’est même court, l’organisation sociale de la France est aussi à revoir, dans un esprit de responsabilité réciproque entre un État pourvoyeur et des bénéficiaires, l’équilibre économique en dépend (Exemple le Danemark, n’a jamais eu sa balance commerciale en déficit) !

Éventuellement après, et seulement après, la discussion sur un Frexit pourrait avoir lieu si cela fait plaisir à certains… ceci dans des conditions plus réalistes !
Le Frexit n’est pas tout, sont aussi à traiter de toutes les instances internationales et les accords internationaux qui nous contraignent… Sur ce dernier aspect, on peut prendre même les devants, ne serait-ce que rajouter Citoyens aux droits de l’Homme, une valeur de notre République systématiquement oubliée !

Pour revenir au vadrouilleur Philippot qui a cru mettre en place un parti hors du RN plutôt que de continuer à défendre ses positions en son sein, qui plus est après avoir contribué à vider le RN d’une partie de son substrat politique, ce que poursuit MLP. Le même a ainsi contribué à affaiblir la position du FN/RN face à l’immigration surtout musulmane qu’il occulte. Le paradoxe : partie des victimes des exclusions acceptées ou forcées du FN auraient été des appuis à ce que soutient le personnage. Bof !

Il est quand même surprenant, au-delà des simples souverainistes, que les frexiteurs eux aussi ne se regroupent pas, Philippot et Asselineau ne semblent pas s’être mis d’accord ! Une question d’égo ? Il est pourtant encore temps ! Bon il est vrai qu’Asselineau tape sur tout le monde, mais son analyse sur l’UE est souvent partagée par d’autres… mais lui aussi, rien ou presque sur l’islam et l’immigration !

.

Et pour rire si ce n’était pas grave !

Le final ! Franchement lorsque Alain Falento va jusqu’à évoquer les Hongrois… à croire qu’il n’a jamais entendu parler d’Orban ! Au moins les Hongrois, même intéressés par les aides de l’UE, je les comprends, ne veulent pas vendre leur âme, à plus forte raison à Momo si ce n’est au diable !
Et il fait plier l’UE au niveau du Commission européenne, donc la France de Macron comprise :
https://www.lefigaro.fr/international/l-ue-annonce-debloquer-10-milliards-d-euros-pour-la-hongrie-sous-la-menace-de-viktor-orban-20231213

A vouloir trop démonter, à se laisser porter par ses illusions, les choses sont vaines.

 763 total views,  2 views today

image_pdf

29 Commentaires

  1. La GB est en passe de réussir son programme contre l’invasion.
    Rishi Sunak a déclaré que depuis deux ans, des accords sont pris avec le Rwanda, et que d’ici deux ou trois mois, des avions transporteront des milliers de migrants vers l’Afrique, sans procès et sans leur demander leur avis.
    C’est là qu’on pourra rigoler devant l’impuissance de Meloni et de l’UE.

  2. un oubli je vous invite a lire ce que disait Albert Pike au 19 ieme siécle tout se déroule comme il le souhaitait

  3. l’actualité qui se prépare c’est l’oms qui veut prendre le controle , avec la future pandémie qu’il prépare mieux que Mme Soleil et cette fois les mesures seront plus drastiques que pendant le coronacircus . Sans oublier la ville a 15mn et le cancrelat du forum économique mondial qui veut implanter une puce a tous , plus la monnaie numérique enfin crédit social ; juste pour rappel il y a déja des pays passés a la dématérialisation de permis de conduire et de papiers d’identités alors l ‘heure est trés grave notre survie individuelle en dépend ; rester dans cette UE c’est accepté ce scénario avec la hyéne qui est prete ou le breton ou draghi; ce ne sera pas dans 10 ans c’est demain leur plan . J’aime mon pays mais je le quitterai sans regret si on ne sort pas des tentacules de l’ue et l’europe des nations n’est plus envisageable c’est FREXIT

  4. ” La situation de la France et des français serait encore plus critique qu’aujourd’hui.” Est-ce possible ????? Non!!! Ou alors c’est le chaos mais ne nous y trouvons nous pas déjà ? SI !
    Bien sûr que si ! Voyez ces juges qui ne jugent pas, ces flics qui n’osent pas se défendre, ces paysans qui meurent de faim, ces jeunes qui deviennent des crétins sans aucuns savoirs, ces CHU débordés et agressés, cette poste en déclin, ces classes moyennes devenues pauvres, ce prix de l’essence au plus haut, ces arnaques d’éoliennes, cette invasion islamique et tous ces gens agressés chaque jour pas des couteaux volants…que vous faut-il de plus pour vous prouver que la situation est déjà énormément critique ????????? Alors ?

  5. Il faut juste que chaque pays retrouve sa monnaie et sa souveraineté, comme il n’y a guère si longtemps.
    Nous étions tous en paix et en sécurité en 1970-80-90 !
    Nous vivions très bien avant cette UE dictatoriale et cette immigration remplaciste !
    L’euro pourri a tué toutes les classes moyennes, a appauvri nos pays et a rendu notre bon-vivre en cauchemar !
    ” Pour l’avenir de la France, il faut autre chose qu’une politiques à courte vue ” sauf qu’il y en a marre d’attendre et gnin gnin gnin ! Les Français et tous les autres peuples d’Europe, la vraie, veulent retrouver Leurs Libertés et pas dans 20 ans, il sera trop tard !
    RENVERSER cette TABLE MAUDITE qu’est l’ue Actuelle !!!!

  6. Si la Grande Bretagne n’est pas la France et le Brexit pas le Frexit, la Hongrie n’est pas non plus comparable, peuple plutôt uni, plutôt guéri du communisme, peu de gaucho-mondialistes y travaillent contre leur pays et ils ont visiblement peu de politiciens vendus à des puissances étrangères qui chez nous font tout pour que la France disparaisse. On ne part pas des mêmes bases. Si vous pensez que le Frexit est impraticable, et que l’idée de réformer l’UE de l’intérieur est une fable pour gogos (ce que je crois), et comme je le pense que les exemples british et Hongrois sont peu applicables à la France, que pouvons-nous faire pour éviter la catastrophe à l’horizon? Globalement, il me semble que Falento a raison et que vous ne proposez rien de concret. Juste une remarque: Si il faut commencer par s’extirper du Conseil de l’Europe pour se libérer de la Cour Européenne des droits de l’Homme, avant de se battre contre l’UE proprement dite, comment peut-on s’y prendre en France?

    • Si Orban ne peut être rpis totalement comme exemple, si ce n’est son courage, il y a d’autres solutions en attendant.
      L’exemple danois que se prépare à suivre la Hollande…
      Même le Sinn Féin de gauche (!) irlandais se pose la question de l’immigration suite à des manifestations importantes…
      Et je dois en passer…
      Je suis aussi en train de m’inquiéter pour la Belgique, une scission Wallonie/Flandre…

  7. Votre article, lucide, était nécessaire, notamment sur Philippot. Je suis sidérée de constater que beaucoup, et non des moindres, oublient les dégâts de sa présence au sein du FN. J’en ai voulu à Marine Le Pen de l’écouter, mal lui en a pris de suivre ses conseils… Nous avons vu les résultats. Et, pas une seule fois, pendant qu’il était au FN, ce triste personnage n’a dit un mot sur la menace de l’islam et de l’immigration ! Alors, quand je lis que nombre d’adhérents RR ou RL sont prêts à déposer un bulletin dans l’urne en sa faveur, je suis atterrée. Un comble ! J’espère que votre article va amener une reprise de réflexion….

    • Ce n’est pas Philippot qui a suggéré à Marine de rester dans l’UE. Quand il a quitté le FN , pourquoi Marine n’est pas revenue sur les fondamentaux du parti ? Pourquoi elle a changé le nom du parti et renié son père ? La faute à Phillipot ? Ben voyons !!!

  8. Je suis et reste sur votre position Mr St Marc. Un foyer endetté n’a aucune marge de manœuvre. Un pays c’est un peu différent, une dette d’investissement n’est pas forcément mauvaise si c’est investir durablement pour l’avenir. Où ça pêche vraiment c’est que notre dette est une dette pour payer principalement nos retraités et notre social si généreux avec certains. Pas certain que les retraités veuillent courir le risque de ne pas avoir leurs pensions payées. Et objectivement c’est un risque majeur avec le système de retraite par répartition comme en France. Par-contre un gvt patriote pourrait tenir tête à l’UE et imposer davantage de souveraineté.

  9. Quoi c’est la dette de la France qui l’empêche de quitter l’UE ?
    – la France est là 2ème contributrice au budget européen ce qui augmente sa dette tous les ans.
    – l’euro a été fondé sur un deutsch mark surévalué.
    – si la France retrouvait sa souveraineté elle pourrait largement couvrir sa dette avec ses réserves et les 6.000 milliards qui dorment sur les comptes des français ( emprunt d’état)

    • D’abord ces 6000 milliards sont investis, autrement comment ferait-on pour donner un intérêt, l’argent n’est pas de génération spontanée. Par exemple la Caisse d’Epargne est essentiellement utilisée pour le logement social. Autrement dit les emprunts “d’Etat” existent pour autant que les bailleurs HLM soient plus ou moins l’Etat…

      En plus de la dette d’Etat, il y a les dettes des régions, départements, des communes (il y en a une théoriquement endettées de pour 1 siècle), les entreprises d’Etat comme la SCNF. Déjà on dépasse les 6000 milliards.

      D’autre part, il existe une dette absente des livres de comptes, les infrastructures non entretenues, actuellement environ 2500 ponts sont en état déficient, certains sont fermés ou limités aux piétons et aux vélos. Les routes non-entretenues, les voies ferrées, etc…

  10. Un dernier point, enfin, concernant Philippot: imaginez que pour la Présidentielle de 2027, le second tour oppose un clone de Macron à Mélenchon (hypothèse tout à fait probable)… Dans ce cas de figure, quelle seraient les consignes de vote de Philippot ? Ce serait intéressant et là, il y a des chances qu’on découvre son vrai visage dans l’hypothèse où il appellerait à voter Mélenchon… Rien que pour ça, un second tour 2027 Mélenchon contre un clone de Macron serait instructif…

    • Les “consignes” de vote ? Mais qui est assez idiot pour suivre des cons, euh, des ordres de vote ?

  11. Si Philippot a le mérite d’agir, contrairement à Asselineau (Cf. les diverses manifestations dûes à son initiative); il y a tout un tas de choses sur lesquelles il se montre très silencieux et je trouve qu’ici, on a tendance à se montrer très complaisants (et ce n’est rien de l’écrire !) à son encontre. Car si Reconquête et le RN ne sont pas exempts de reproches, que dire du silence de Philippot concernant le danger de l’Islam, du communautarisme ? D’autre part, il parle de l’Etat profond américain, de l’UE; mais se tait concernant l’Etat profond français (car il existe) et le rôle de la Franc-Maçonnerie dans le déclin de la France. D’autre part, à aucun moment il n’a soutenu Mila et le collectif Nemesis. Je l’ai lancé il y a 10 jours sur ce sujet sur son chat sur YT et il a ignoré le problème. Il a également zappé le formidable travail en amont de Pauline Condomines pour Livre Noir, préférant tresser des louanges à Myriam Palomba (à ce propos, il a fait une grossière erreur de casting en la choisissant comme colistière en vue des Européennes).

    • Aucun parti n’est exempt de reproche, et les hommes et femmes politiques encore sincères aussi.
      S’il en existait un de parfait, il faudra l’embaumer après sa mort, plus que le Panthéon désormais ouvert à tout vent.

  12. Bonjour @Jean-Claude Saint-Marc et merci pour cet article.

    -“§.- ..je crois qu’un Frexit « sec » dans l’état de la France serait la pire des solutions… …”-

    En effet : l’état actuel de la France ne permet pas d’envisager une issue heureuse à cette voie. Au quotidien, macron et nauséelites parlent-menteurs nous “arrachent” nos dernières plumes.

    Pour être souverains, il faut en avoir les moyens et nous n’avons plus rien, de plus nous avons une dette abyssale. Qui et à quelles conditions, nous prêtera ? Comment rembourser ce prêt qui ne fera qu’ajouter à la dette ? Devrons-nous compter sur “les chances pour la frence entrés par millions depuis 2015 ?

    Se rendre ; accepter, capituler ? Non ! bien sûr. Mais nous ne pouvons prétendre, actuellement, survivre grâce au Frexit et c’est sans doute pour nous achever que macron finit de toute urgence son travail de destruction totale.

    Le cas de l’UK et son Brexit ; la situation est différente, ils n’ont jamais été totalement €uropéens, et ne sont jamais totalement sortis de l’€urope. Qui mène la danse dans le conflit Ukraine/Russie entraînant l’U€ ?

    • Le fait qu’elle n’ait jamais été totalement européenne, on l’a vu à maintes reprises.
      C’est une excroissance US en Europe, la colonie a avalé le colonisateur en somme.
      Maintenant la réalité économique n’a pas de nationalité…

      • Exactement !

        Parfaitement répondu !
        Merci de votre message !

  13. pourquoi le frexit serait il pire que le brexit…???? serait on incapable de tirer les leçons du brexit, et de ne pas commettre les mêmes erreurs…..???? de plus pourquoi les frexiteurs prendraient des gants contre les électeurs ??? ils en prennent eux ????? les électeurs sont des crétins qui une fois dans l’isoloir changent d’idée , car ils n’en ont pas , mais la peur et le stress les aident …….

    • La majorité des électeurs sont effectivement des cons qui voudraient sortir mais en restant dedans, ils ont tellement la trouille de sortir de leurs prison, qu’ils prèférent rester dedans

  14. Bobard sur la croissance de la G-B à base de chiffre choisi déja démenti dans votre précédent article, OUI le Brexit ne change pas les élus mondialiste immigrationniste soumis aux USA à lui tout seul et OUI le Frexit ferait s’écrouler et l’UE et l’Euro et OUI la G-B va mieux que la France économiquement
    pas le temps de lire cette longue complainte d’un trouillard de boomer qui ment

    • Je vous remercie de vos encouragements… si l’ose dire !
      Le boomer peut-être subira-t-il moins longtemps les conséquences d’une opération mal préparée que disons, un quinqua, voire un quadra, je ne sais…

      • Ne subissons pas un risque d’une tentative de survivre en sortant de l’UE, vivons l’assurance de crever en restant dedans
        beau programme qui se déroule depuis 50 ans

  15. La France a été détruite par les connards d’électeurs successifs qui ne connaissent rien aux institutions et qui votent à l’emporte-pièce, selon l’humeur du jour ou le fonctionnement de leurs intestins. Ou autres paramètres.

  16. Si des Zemmour n’avait pas soutenus des fossoyeurs comme Mitterrand, nous en serions pas là aujourd’hui! Ce n’est donc pas à nous, de payer l’addition et vos leçons, gardez les pour vous! Certains se sont rendus compte de leurs erreurs et se sont ravisés, d’autres comme Reconquête, persiste. Si les anglais ont toujours des problèmes, c’est parce qu’ils le veulent bien! Quant à la dette , quand on voit les milliards dépensé pour l’Ukraine ou au bénéfice d’étrangers ainsi que les rétributions de milliers de politiques vereux et improductifs , on sait où va le pognon comme dirai NDA.

    • Le Chti. C’est vrai les millions à l’Ukraine et les avantages faramineux pour les migrants creusent encore notre dette. Mais même sans ces dépenses inconsidérées nous serions dans le rouge écarlate. Un pays endetté a les mains liées. Nous sommes prisonniers de cette dette et malheureusement c’est le petit peuple donc nous, qui paieront la facture salée. Pourtant des revenus existent. Taxer les robots et les revenus spéculatifs autrement que ce qui se fait aujourd’hui ne me paraîtrait pas idiot. Et diminuer les dépenses à commencer par la cave de l’Elysée et les avantages de tous ces nouveaux aristos élus par le peuple.

Les commentaires sont fermés.