Un footballeur marocain en Arabie saoudite fouetté par un supporter devant le public

Un joueur marocain fouetté en plein public

Le joueur international marocain Abderrazak Hamdallah, évoluant au sein de l’équipe saoudienne « Al-Ittihad », a été fouetté en plein public par un supporter du club à qui l’insolent Marocain avait jeté quelques gouttes d’eau à la figure.

Cela s’est passé il y a une dizaine de jours, mais il fallait qu’on y revienne, même avec du retard, d’autant que la presse française a occulté cet évènement.

C’était à la fin du match qui opposait « Al-Ittihad » à « Al-Hilal » en finale de ladite « Supercoupe d’Arabie saoudite ». « Al Hilal » l’avait emporté par 4-1.

Ne soyez pas incommodés, chers lecteurs, par le fait que les noms de toutes les équipes de foot ou autre, aussi bien en Arabie que dans les pays voisins, commencent par « Al ».

C’est tendance. D’ailleurs, ça va bientôt arriver en France. Dans très peu de temps, Inchallah, on dira « Al PSG » (cela fait rêver depuis longtemps Al Khaleifi, qui lui-même commence par « Al », et les maîtres du Qatar…).

On dira aussi « Al OM », « Al OL », « Al LOSC »…

Cela pourrait même aller plus loin. On dira « Al corner », « Al penalty », « Al but », « Al touche », « Al carton jaune », « Al mi-temps », « Al coupe de France », « Al Champions league »…

Personne ne se rendra compte de ce changement de lexique. Ce sera insidieux. C’est conforme à ce qu’on appelle « l’entrisme islamique » que presque tout le monde reconnaît, mais que personne ne veut combattre.

Le sport, foot compris, s’alignera sur ce qui se passe actuellement dans les établissements scolaires.

Les élèves iront à « Al école » en « Al bus », en « Al abaya » et en « Al Kamis ». Ils écriront avec un « Al stylo » sur un « Al cahier »… Et si un instituteur ou un prof ose s’y opposer, il sera « Al décapité ». Aussi « Al simple que ça ».

Al Macron, Al Attal et Al Darma n’y pourront rien.

Bref, revenons à nos moutons musulmans avant la fête du mouton… Le Marocain s’était donc approché des tribunes après avoir entendu quelques insultes à son égard. Il avait pourtant été le seul buteur de son club lors de cette finale.

Le Saoudien, qui l’invectivait, se retrouvait dans une sorte de tribune protégée par des barrières et du plexiglas. Le Marocain une rangée plus bas.

Voir ici sur X

Le joueur marocain, qu’Allah (celui des Saoudiens) le maudisse, a alors osé jeter de l’eau au visage du citoyen du puissant royaume des Al Saoud.

Il faut noter que les pays musulmans ont chacun son Allah. L’Allah saoudien est diffèrent de l’Allah iranien et ainsi de suite. Il n’y a pas deux Allah qui portent le même maillot. Chacun joue pour son équipe. Et chaque équipe joue pour son Allah.

L’honorable citoyen saoudien, offusqué par le jet d’eau, bien que l’eau fût parfaitement potable puisqu’elle provenait d’une petite bouteille d’eau minérale que l’insolent joueur portait dans sa main, sortit de la poche de son abaya un long fouet et se mit à le claquer sur l’insolent qui avait osé s’en prendre à sa dignité.

Le Marocain fut touché à deux reprises. On ne sait pas s’il a bénéficié d’une ITT. En Europe, il aurait aussi bénéficié des services d’une cellule psychologique.

Cela semble irréel, mais le fouet et la décapitation font partie de la « culture » saoudienne héritée et transmise de génération en génération depuis l’avènement de Mohamed (Salut, mon vieux, sur toi).

On revient sur cet évènement pour l’Histoire, pour rendre hommage à « l’hospitalité » saoudienne.

La punition par le fouet a été, théoriquement, abolie en Arabie saoudite en avril 2020. Mais la tradition et les coutumes sont tenaces.

Le puissant prince héritier, dit MBS, tendrait à vouloir changer certaines normes en vigueur dans la société saoudienne, mais il ne changera jamais les mentalités des bédouins. Il pourra plus rapidement changer le comportement des chameaux que des citoyens de son pays.

Comment se fait-il que l’honorable citoyen saoudien, aspergé par quelques gouttes d’eau, portait sur lui un long fouet alors qu’il assistait à un match de football ?

Le fouet en Arabie sert à domestiquer les domestiques. Si le dit citoyen saoudien le portait dans sa poche, c’est qu’il s’en servait souvent.

Il est de notoriété publique qu’en Arabie les domestiques sont traités comme des esclaves.

Benzema, le coéquipier de Hamdallah, doit jubiler. Il ne doit pas porter le Marocain dans son cœur. Le Hamdallah (encore un Allah) lui a ravi la vedette au sein de son club. Il est couronné premier buteur du championnat saoudien.

Mais, de grâce, que tout cela reste strictement entre nous. Le gouvernement et les médias marocains n’en savent rien. Même si tout le monde en parle dans la rue.

Quoi qu’il en soit, les Marocains sont fiers de leur compatriote. C’est le premier footballeur à être fouetté sur le sol de le Terre sainte.

On espère qu’il y en aura d’autres.

Messin’Issa

 1,245 total views,  3 views today

image_pdf

30 Commentaires

  1. Curieusement personne ne moufte ,si ca avait été en France le scandale sur toutes les chaines tv ,on en aurait entendu parler partout pendant un mois au moins .

  2. une religion qui fouette tout en promettant 72 vierges si t’as gagné le marathon n’a pas l’air de comprendre le monde dans lequel elle se trouve ; au début, pour faire cool on se gratte et si ça insiste on met le paquet en pschitt-pschitt pour en terminer parce que là c’est pas que chez Nous que le problème se pose et ça commence à râler de partout…jusqu’au pakistan, c’est dire !!!!!!

  3. les faux arabes d’afrique du nord sont considérés avec mépris et condescendance par les fiers arabes de l’arabie! Mais il faut croire que les premiers en redemandent! Le grand fantasme de Benzema de vivre dans la patrie de Mahomet a fait long feu et il doit faire des heures supp pour plaire aux gens de qoreich!

    • Exact je me souviens de Maghrébins parlant fièrement de Suleiman le magnifique ou Saladin comme si ils étaient du Maghreb, sacrée lacune historique

  4. Est-ce que la presse sportive de France et de Navarre en a parlé de cet événement ? Je pose la question car cette même presse sportive est toujours prompte à dégainer quand des slogans ou des gestes racistes ont lieu dans les stades européens (notamment en Italie et en Espagne), ou quand certains footeux font des blagues douteuses. Et là, que dit cette même presse ?

  5. Les Maghrébins croient souvent être des Arabes, quand on va dans la péninsule Arabique, les Arabes considèrent qu’au delà de l’Égypte et une partie de la Libye qu’ils sont justes des maghrébis leurs devant le respect, j’avais vu cette info sur gettr

    • Bonjour,

      Tout à fait !

      C’est l’exacte expression de ma belle-soeur libanaise :

      “Ils se croient des Arabes, mais ne le sont pas”.

      • Non, c’est faux. Une grande partie de la population du Maghreb est constituée de Berbères ou « Amazigh », un mot qui signifie « homme noble » ou « homme libre ». Rien à avoir avec les Arabes.
        Qualifier qq’un d’Arabe est souvent considéré comme une insulte.

        • Je persiste les Maghrébins croient souvent être des Arabes, bien sur que beaucoup savent qu’ils sont d’abord Amazigh et ceux la le revendiquent fortement et refusent l’arabité, ce n’est pas parce que le Maghreb est constitué de soumis par le sabre à l’islam et aux Arabes, qu’ils le savent tous, bien au contraire, durant la guerre du Golfe ils étaient majoritairement Arabes surtout en France.

        • Bonjour,

          Une grande partie, je ne sais pas.

          Mais, nous le voyons bien en France, une autre “grande partie” ne sait pas se penser hors du cadre arabo-islamique, qui, pourtant, ne leur apporte que du malheur.

          Tu peux même voir des fils twitters expressément amazigh se réclamer des “frères arabes” et de l’Islam.

          Cela dit, j’avais écouté sur une radio islamiste (heureusement) défunte, une auditrice enthousiasmée par le président (tunisien) de la radio lui dire:

          “Bravo, Monsieur, vous êtes un vrai Numide !”

          Et se faire séchement rabrouer par :

          “Non, Madame, je suis un vrai arabo-musulman !”.

          • Exactement et l’exemple donné par baba vida
            à 16h04 de Benzéma est très probant

          • “Bravo, Monsieur, vous êtes un vrai Numide !”
            Et se faire séchement rabrouer”
            Ahahahah !

          • Bonjour,

            J’avais même pas percuté ! :=)

            Le rapprochement a dû se faire dans les profondeurs du cerveau.

            Bravo pour votre vigilance !!

    • Pourquoi les Maghrébins doivent-ils le respect à ces troupeaux de bêtes du Moyen-Orient ?
      Pour nous, Maghrébins (Maroc, Algérie et Tunisie principalement), les populations de ces pays du Moyen-Orient ne sont, exceptée la partie chrétienne du Liban, que des moutons.

      • Parce qu’ils vous ont soumis et parfois mis en esclavages, que ça ne te plaise pas ne change rien, EUX le croient

  6. Bonjour,

    Ce que je ne savais pas du tout, avant que ma belle-soeur libanaise ne me l’explique, c’est le mépris total des Arabes du Moyen-Orient pour les pays d’Afrique du Nord.

    Il serait temps qu’il y ait une prise de conscience chez ces derniers plutôt que de vouloir s’accrocher à toutes forces au radeau de Mahomet et de l’arabisme.

    • Les Maghrébins méprisent encore plus les Arabes du Proche-Orient, et particulièrement les pingouins du Golfe…

      • Non ils méprisent les Saoudiens parce qu’ils sont les gardiens de la Mecque et encore plus hypocrites que les autres et accessoirement parce qu’ils copinent avec les Américains et les Juifs

  7. On devrait fouetter Macron et sa clique pour défaite économique. S’il faut un bras pour exécuter la sentence, je suis volontaire bénévole. Un minimum de cinquante coups de fouet par tête de pipe me semble raisonnable .

Les commentaires sont fermés.