Le Congolais avait échappé à l’expulsion ? Il vient d’avouer le viol d’une mineure de 15 ans !

Royaume-Uni : le Congolais avait participé à une manifestation pro-migrants : sur sa pancarte, Les migrants ne sont pas des criminels”…

La petite victime peut remercier les Bisounours d’Air France et ses avocats d’avoir permis au Congolais expulsable de rester au Royaume Uni.

Comme dirait le maire de Grande-Synthe « Ne cédons pas à la peur, ni à l’esprit de vengeance. Continuons à défendre le Vivre Ensemble »

 

Daily mail

  • Un demandeur d’asile débouté, dont l’expulsion a été bloquée par  le personnel de bord qui  a empêché le décollage de son vol de rapatriement, a plaidé coupable d’avoir violé une jeune fille de 15 ans.
  • Anicet Mayela, 40 ans, qui avait manifesté à l’extérieur d’un centre de détention avec une pancarte sur laquelle on pouvait lire “les migrants ne sont pas des criminels”, risque désormais la prison à vie.
  • La Cour d’appel d’Oxford a jugé que l’ancien étudiant en économie avait fait preuve d’une grande “dangerosité” lors du viol  dont il est l’auteur, rapporte The Sun .

 

Le ressortissant congolais a affirmé que sa vie était en danger lorsqu’il a payé un “agent” pour le faire sortir clandestinement de son pays africain et qu’il est arrivé au Royaume-Uni en 2004.

La première tentative d’expulsion a échoué après qu’il a affirmé avoir été blessé dans une cellule d’isolement du centre d’expulsion pour immigrés de Colnbrook, près de l’aéroport d’Heathrow.

Anicet Mayela a ensuite été détenu au centre de rétention de Campsfield House à Kidlington, où il a été photographié avec un panneau “stop à la détention” après sa libération.

 


Un vol d’expulsion était prévu pour mai 2005, mais l’équipage d’Air France, pour le vol de Londres vers le Congo, a empêché le vol de décoller de Southampton.

Une source proche du ministre de l’intérieur, James Cleverly, a déclaré au Sun que les personnes “ignorant tout” de la situation de ceux pour lesquels “elles décident soudainement d’intervenir… peuvent avoir des conséquences effroyables pour d’autres”.

Des semaines plus tard, Anicet Mayela a obtenu l’autorisation de rester dans le pays après que ses avocats eurent déclaré que l’expulsion serait contraire à ses droits fondamentaux, tandis que la police enquêtait sur les personnes chargées de l’expulser pour agression présumée.
Il a été libéré deux jours plus tard et a participé à une campagne visant à fermer Campsfield House, où il avait été détenu.

Anicet Mayela a ensuite été détenu au centre de détention de Campsfield House à Kidlington, où il a été photographié en train de manifester avec une pancarte “Stop à la détention” après sa libération.

À l’époque, il aurait déclaré à la BBC : “Je suis ici pour soutenir mes amis […] : J’ai été à l’intérieur ici et à Colnbrook”.

Le député conservateur Marco Longhi, qui siège au comité restreint des affaires intérieures, a déclaré au Sun que cette affaire “soulevait de sérieuses questions sur la procédure judiciaire et le droit de Mayela à rester dans ce pays”.

Mes électeurs seront certainement furieux de découvrir qu‘il est resté ici pour ce qui semble être une excuse inventée avant de commettre ce crime horrible”. Le ressortissant congolais avait affirmé que sa vie était en danger à son arrivée au Royaume-Uni

 

Aucun détail sur la victime de 15 ans dans la presse.

Peut-être une petite Britannique blanche comme celles qui ont été violées par les gangs pakistanais.

15 ans, c’est encore le collège.

Parions que ses avocats protègent activement les droits fondamentaux de leur client de toute fuite sur les détails sordides.

violeurs-grooming-gangs-angleterre.jpg

 

 635 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Merci les salopards d’air France, surement des gauchiotes malfaisants.

  2. “15 ans, c’est encore le collège.”
    Je devine que vous imaginez une de vos élèves, Christine Tasin.
    Moi aussi. Et l’idée m’en est également insupportable.

  3. Regardons les choses en face : devant la trahison des autorités, partout, certains vont assurer le droit qu’on leur a retiré dès avant la naissance : le droit de se protéger et de protéger les leurs.
    Ce quatre-mains a même été assez aimable pour laisser sa photo.

  4. Beaucoup de blancs sont des masochistes. Cette pourriture doit être renvoyée dans sont pays,après castration chirurgicale. Et qu’on lui fasse bouffer ses roubignolles,avant de repartir vers l’Afrique.

  5. Chez ces primitifs, 15 ans c’est l’âge auquel on commence à faire des enfants. Il a juste fait comme à la maison.

  6. “La petite victime peut remercier les Bisounours d’Air France”
    Nous aussi nous pouvons les “remercier”, au nom de la victime :
    IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER par La Poste à la direction d’Air France afin qu’ils se sachent coupables, ET RESPONSABLES, et surtout qu’ils sermonnent leur équipages afin qu’ils ne recommencent pas. L’idéal serait qu’ils sanctionnent l’équipage complice, mais bon, on peut toujours rêver…
    L’adresse du siège d’Air France figure sur https://wwws.airfrance.fr/information/faqs/airfrance/la-marque
    Pour imprimer l’article, https://www.printfriendly.com/p/g/UACmqm
    Choisir taille de texte 100% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en 2 feuilles recto-verso, 1-2 et 3-4.
    Pour ceux qui souhaiteraient avoir la place de rajouter un commentaire personnel à la fin, choisir taille d’images 75%
    Mettre les feuilles dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

  7. Décidément comme en France, les rosbifs n’ont rien compris. Les envahisseurs dehors.

  8. Tout est verrouillé pour protéger les migrants violeurs et assassins. Justice, police, presse pourries. Partout.

  9. Cette équipe d’immigrationistes dAir France doit être condamnée pour complicité avec ce violeur.
    Preuve est faite une fois de plus que tout immigrant illégal doit être enfermé dans un campo de travail jusqu’à son expulsion

  10. Les anglais ont reussi à battre les français sur leurs soumissions face aux migrants malgré le Brexit! Car les traîtres n’ont pas été neutralisés tout comme en France d’ailleurs, or, il vaut mieux soigner la cause que les effets.

  11. En ce qui concerne l’affaire Air France en 2005,c’est lamentable.Cette compagnie nationale doit protéger les ressortissants français.Elle perd sa renommée….L’Europe doit FERMER ses frontières.FREXIT

Les commentaires sont fermés.