Il y a deux « Notre jeunesse » : 
celle de « Notre France » et l’autre !

Titre :
« Notre jeunesse » vue par la gauche
n’est pas « Notre jeunesse »,
celle de « Notre France » !
ou
Il y a deux « Notre jeunesse » :
celle de « Notre France » et… l’autre !

Assez d’entendre cette expression « Notre jeunesse » à propos des agressions particulièrement violentes voire meurtrières actuellement dans l’actualité ! Ces actes ne sont -la plupart du temps- pas perpétrés par « Notre jeunesse », j’entends « la jeunesse qui fait la France » ! C’est une tout autre « jeunesse » qui agresse et, parfois, tue ! Une jeunesse qui a une autre culture que « Notre jeunesse », celle d’une France millénaire ! Voyez la raison pour laquelle l’ado a été tué à Viry-Châtillon (pour une banale amourette !) et celle pour laquelle l’ado a été grièvement blessée à Montpellier (une question vestimentaire !) !!!

.
Une autre jeunesse -non dans sa majorité mais une jeunesse comptant en son sein une « minorité de mineurs violents » parce que ces ados ont été élevés au sein de cercles vivant en un autre état d’esprit, en une autre vision de la société, une société surtout non… laïque et où l’homme est… macho, pardon où l’homme se doit d’être macho ! En effet, ces jeunes sont éduqués par des parents qui rejettent ce qui fait le coeur de notre République : la laïcité mais aussi l’égalité entre hommes et femmes !
Ces violences d’ados sont des plus lâches puisque souvent ce sont des guets-apens ! D’où des peines en principe plus sévères en particulier lorsque les victimes sont des fonctionnaires -entre autres, forces de l’ordre, pompiers, personnel médical- du moins je le répète « en principe » puisque c’est toujours selon le point de vue des juges chargés du dossier :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000002062027

.

Des violences de bandes de jeunes sur -quel courage !- une victime isolée et dans un endroit évidemment désert, de plus en plus souvent déclenchées pour des différents communautaires allant donc de la tenue vestimentaire aux simples relations entre femmes et hommes ! Mais des violences qui se multiplient dans notre pays et que nos autorités ne semblent pas vouloir admettre ! Pourquoi ?Mais, Madame, Monsieur, admettre ces raisons, ce serait faire le jeu de “l’extrêêêmmmeee-drrroiteee !!!

.
Donc cela me révulse lorsque j’entends, surtout de la part de gens pensant à gauche ou alors de personnes se sentant contraintes d’aller dans ce sens afin d’éviter des « représailles » sur leur famille -voir les déclarations de la mère de Samara-… Donc lorsque j’entends : « Notre jeunesse » ! J’ai envie de crier : “Nooon, ces gamins ne sont pas « Notre jeunesse » de « Notre France ! »
Et parmi les élus qui s’étonnent d’une telle violence de certains ados, il y a notamment le maire divers droite de Viry-Châtillon Jean-Marie Vilain qui a touché la France entière en ayant les larmes aux yeux à l’annonce du décès du malheureux gamin Shamseddine. Mais CES larmes étaient-elles SES larmes ? Peut-être ! Oui, peut-être en se rendant compte qu’il avait une part de responsabilité dans ce drame : autrefois, il s’en est pris à ceux critiquant sa politique en faveur de certains habitants de sa ville. Parmi ceux qui dénonçaient sa politique, un certain… Eric Zemmour ! 
D’où la réplique des plus justes de ce dernier :
« Il y a deux ans, le maire de Viry-Châtillon portait plainte contre moi, parce que j’avais comparé sa ville à l’Afghanistan. Cette semaine, il pleure devant les caméras car la loi des Talibans s’est bel et bien imposée chez lui : un jeune homme est tué parce qu’il aurait parlé à une jeune femme »…
(ndlr : il s’agissait de la soeur de 14 ans des présumés “assassins”, qualificatif du Procureur) Et Zemmour a ajouté :
« Le tribalisme et ses crimes d’honneur importés du tiers-monde gangrènent notre pays. Aujourd’hui, l’enclave talibane de Viry-Châtillon, demain la France entière ? »
Même genre de réaction de la part d’Aurélien Marq, haut fonctionnaire, polytechnicien, auteur de « Refuser l’arbitraire : Qu’avons-nous encore à défendre ? Et sommes-nous prêts à ce que nos enfants livrent bataille pour le défendre ? » (FYP éditions, 2023). Selon A. Marq, dans ce drame de Viry-Châtillon, « L‘idéologie, l’hypocrisie, l’aveuglement volontaire, la lâcheté, l’incompétence. Tout. Et le résultat, c’est la mort d’un adolescent. Le fruit sanglant de décennies de “vivre ensemble” et autres “refus des discours de haine“. »

.

.Au cours de mes recherches, j’ai découvert l’interview sur France Info d’un. sociologue et directeur de recherches au CNRS, auteur de “La délinquance des jeunes”, Laurent Mucchielli.
 En voici quelques extraits qui ramènent encore ce genre de chercheur dans le camp des « bien pensants ».
Pour lui :  « L’augmentation des violences entre jeunes, c’est une impression. J’ai dû connaître une douzaine de ces épisodes de panique politique et médiatique, où tout à coup à partir de deux ou trois faits divers un peu plus graves que d’habitude on met le projecteur sur quelque chose. »
À la question limpide mais suggestive de France Info :
« Est-ce que les rixes et violences entre jeunes se multiplient ces derniers temps ou est-ce une impression ? »
Laurent Mucchielli s’empare de la perche tendue par France Info :
« C’est une impression et c’est classique. Ça fait 25 ans que je fais ce métier, j’ai dû connaître une douzaine de ces épisodes de panique politique et médiatique. »
Pour lui donc, il vaudrait mieux que les journalistes n’en parlent pas… D’ailleurs il confirme son propos :
« Et du coup, on est en alerte permanente sur tout ce qui paraît en rapport avec ça, on le fait remonter à la Une. Alors qu’en réalité ça se produit toutes les années et tout au long de l’année. »
Et là, quand il affirme : « ça se produit toutes les années », il a parfaitement raison… puisque cet entretien ne date pas de la semaine dernière ! Ni même d’il y a un an mais de trois années !!! Il a été diffusé le 10 mars… 2021 !!!
 quand j’ai vu la date de diffusion, j’ai failli ne pas en tenir compte mais, au contraire, cela démontre que la gauche ne veut jamais se remettre en question.
Et un détail de la biographie de Laurent Mucchielli fait que l’on puisse trouver normal qu’il ait des idées des plus à gauche : le « malheureux » est un enfant né dans l’atmosphère de… mai 68 puisque sa maman l’a mis au monde le 25… mai 1968 ! Cela ne s’invente pas !

.
Mais Laurent Mucchielli exprimerait-il en ce mois d’avril 2024 de tels propos tenus en mars 2021 ? C’est fort probable mais pas certain puisque ce même chercheur, lors de l’épidémie de covid, était plutôt classé du côté des anti-vax proches du Professeur Didier Raoult ! Dès le début de cette épidémie en France, en mars 2020, sur le blog Mediapart, il avait dit du bien du traitement à base d’hydroxychloroquine proposé par le professeur marseillais ! Comme quoi certains peuvent être à la fois « rouges » de la Révolution puis « bleus » de la Royauté tout en étant « blancs », le blanc de… l’innocence !

Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

(1) Eric Zemmour :
https://twitter.com/ZemmourEric/status/1776338690912010296?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1776338690912010296%7Ctwgr%5E56af210b99c60e3323637c0705eaafa8bd9291a2%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.bvoltaire.fr%2Fviry-chatillon-en-larmes-le-maire-sort-enfin-du-deni%2F

(2) France Info :
https://www.francetvinfo.fr/societe/enfance-et-adolescence/l-augmentation-des-violences-entre-jeunes-c-est-une-impression-assure-le-sociologue-laurent-mucchielli-qui-denonce-une-panique-politique-et-mediatique_4327315.html

 776 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Enfin Monsieur Martinez, vous ouvrez les yeux sur “notre” jeunesse, et vous constatez qu’il y a deux jeunesses, comme il y a deux peuples en France.
    Deux peuples aussi différents que l’huile et le vinaigre, et qui ne peuvent se mélanger, n’en déplaise aux tenants du vivre-ensemble.
    Mais plus précisément, deux civilisations, ce serait plus juste et plus impossible à mixer.

  2. Aussi ému soit-il et on le comprend, le rôle d’un maire n’est pas d’étaler sa sensibilité émotive. Que sur le coup de l’émotion ses sanglots lui aient échappé je peux encore le comprendre. Après on se reprend et on fait face. Mais d’après lui, pourtant, sa ville est sûre le soir. Très bien, je ne la connais pas, pourquoi pas ? Expliquez-moi comment une ville avec autant de faune immigrée et autres joyeusetés migrantes peut-elle être sûre. Entre-deux “incivilités”?

  3. Le seul remède,serait l’expulsion de la famille toute entière,suite à la première récidive,d’un de leurs enfants. Mais en France,tout est inversé,dans l’esprit de nos politiciens,et de nos juges. Ils sont castrés,et contre cela,on ne peut rien faire.

    • Bonjour,

      A ma connaissance, il n’y a que Zemmour qui a articulé ce seul remède face à un Benjamin Duhamel, évidemment, révulsé …

  4. Celle de notre France ( d’antan ) est totalement inculte, trouillarde ( ptète à cause de la justice…) et l’autre, ben rien de nouveau depuis des milliers d’années, elle n’a pas changé.

  5. “cela démontre que la gauche ne veut jamais se remettre en question.”
    Ou, plus inquiétant, est qu’en parfait pervers à la Mélanchon, ils jouent al montre pour que la destruction de la France – et de L’Europe- soit irréversible.

  6. C’est normal, l’autre jeunesse n’est que la 2è génération en France. Elle n’a pas eu le temps de s’intégrer. Dans 5 à 10 générations on verra qu’ils seront complètement réintégrés inch’Allah. Nous sommes vraiment trop impatients.
    (je m’entraine pour changer un peu d’extrême-droite, et voir ce que ça donne.)

    • Pas du tout, pour certains, ils en sont à la quatrième génération.

  7. Un ratagaz sera toujours un ratagaz, même avec un chapeau melon…

  8. Je l’ai toujours dit : il y a les jeunes Français, et ceux de la faune importée qu’il est commode de confondre avec les nôtres pour accréditer la thèse que les jeunes Français sont aussi des délinquants. Et même des adultes issus du pays du chamelier obscène. Je me mets en colère quand je vois ce genre d’annonces : le Français Mohamed Ben Oussekine a violé puis tué une touriste; ou, le Français Toufik Ben Basculante a cambriolé une bijouterie. La presse m’écoeure. Des collabos, des traîtres.

    • Les sanglots dans la voix, l’évocation de sa “maman”.
      Ce type est ridicule, il n’a rien d’un maire.
      Je crois qu’il a la trouille que la famille s’en prenne à lui, il sent chauffer ses fesses.

Les commentaires sont fermés.