Après les Juifs, même les Yézidies se sentent en danger en France !

Vianne Dakhil, député irakien qui avait fait sensation il y a  10 ans en interpellant au Parlement irakien tous ces hommes qui ne levaient pas le petit doigt pour les Yézidies. Depuis, inlassablement, elle recherche et rachète des Yézidies prisonnières de Daesh, esclaves sexuelles recevant des sévices au-delà de l’imaginable.

Résistance républicaine avait consacré plusieurs articles aux Yézidies et avait relayé l’énorme coup de colère de Vianne, l’article contient plusieurs liens pour en savoir plus sur cet abominable scandale, qui perdure. Merci à Jacques d’avoir choisi ce sujet, ne pas oublier, jamais !

https://resistancerepublicaine.com/2018/10/27/bande-de-gros-cons-des-francais-de-papier-ont-reduit-des-yezidies-en-esclavage-demain-ce-sera-vos-filles/

Christine Tasin

Les raisons avancées lors de l’agression de l’ado Samara à Montpellier, à savoir un mode de vie « à l’européenne », sont celles que connaîtra l’ensemble des 68 millions de Français et Françaises si nous laissons faire ces brigades -déjà embryonnaires mais en action !- de la foi islamiste !

Le problème : ce ne sont pas les responsables actuels -Macron en tête- qui nous protégeront !
 Qui, alors, pourra nous en protéger sinon un régime dur remplaçant l’actuel pouvoir plutôt mou ?
Ces brigades islamistes sévissent déjà en de nombreux pays ! Ceux -pour l’instant !- à régimes politiques islamistes durs ! Or, les instances suprêmes dirigeant notre pays ne semblent pas vouloir prendre les mesures drastiques pour en empêcher leur expansion sur le territoire français. Combien faudra-t-il encore de Samara pour que nos responsables, à commencer par le premier, aillent au-delà du simple ordre « stop », à savoir aillent jusqu’à mettre hors d’état de nuire tout islamiste -du plus petit partisan certes mais surtout au plus haut dignitaire quitte à frapper à l’étranger-, comme cela devrait être fait avec les trafiquants de drogue : une hydre doit être frappée non aux têtes puisque celles-ci repoussent mais directement au coeur qui commande ces têtes !

.
Si Sandrine Rousseau a protesté suite à l’agression de Samara en estimant que « Samara et toutes les femmes ont le droit de s’habiller comme elles le souhaitent, partout, » les autres féministes ne se sont pas bousculées au portillon pour émettre le même avis de peur de faire le lit de “l’extrême-droite” !

À l’image des militantes inscrites aux abonnées absentes qui ont oublié de prendre la défense des femmes persécutées en de nombreux pays ! Leur raison : la puissance de la religion pratiquée dans ces pays. Et comme ces « puissants » sont surtout des religieux islamistes rigoristes, tant pis pour leurs « soeurs » orientales ou asiatiques…

.
Coïncidence, hier vendredi, Le Point (1) a publié un article sur le martyr de ces femmes à l’autre bout de la planète !
Sous le titre « Victimes yézidies : le silence coupable des néoféministes », la journaliste Valentine Arama, rappelle qu’en 2014, devant le parlement d’Irak 
(pays comprenant le plus de Yézidies, culte monothéiste : 800 000, devant l’Allemagne 350 000, la France est 7e avec 20 000 réfugiés)la députée yézidie Vian Dakhil s’était effondrée en hurlant aux autres députés :
« Nos femmes sont capturées, vendues au marché aux esclaves, une campagne génocidaire est menée contre les Yézidies. Je vous en supplie, monsieur le président du Conseil, mon peuple est en train d’être massacré, je fais appel à vous. Au nom de notre humanité, sauvez-nous. » Ce fut vain…
 puisque cela n’a pas empêché Daech de poursuivre leur esclavage jusqu’à la chute de l’État islamique en 2019 : « 7000 jeunes femmes et fillettes violées, persécutées, déshumanisées. Si certaines ont pu s’échapper, souvent au péril de leur vie, environ 3 000 demeurent introuvables. »

.
Et « dix ans après, des femmes et des enfants yézidis sont encore aux mains de Daech (…) Cependant, rares sont les féministes qui les écoutent, encore plus rares celles qui les relaient.

Pas un mot, non plus, sur cet enregistrement du chef suprême des mollahs, diffusé fin mars à la radio d’État en Afghanistan, qui annonce un retour officiel aux châtiments imposés par la loi islamique et encourage les juges à ordonner la lapidation publique des femmes accusées d’adultère. » Oui, en 2024 ! Qui bouge ? Quelles associations féministes ?


Autre pays où se pratiquent ces atrocités que certains voudraient nous imposer en France ! 
L’Afghanistan : « Depuis août 2021, et le retour au pouvoir des talibans, les Afghanes n’ont plus aucun droit. Elles sont assignées à résidence, empêchées d’étudier, de travailler, de se rendre dans les parcs, de détenir un téléphone portable. Ces millions de femmes vivent emmurées vivantes, dans l’indifférence totale des milieux féministes. »

Et Le Point rappelle l’exclusion –par les féministes !- de la manifestation du 8 mars, Journée des Droits des Femmes, des juives voulant rappeler les Israéliennes tuées ou violées par le Hamas le 7 octobre ! Et ces féministes ont trouvé cet aberrant prétexte -pondu trois… semaines plus tard !- que « le sionisme n’est pas une cause féministe » !!! De qui se moquent ces pseudo-féministes ?
Seule -elle de nouveau !- Sandrine Rousseau, en 2022, « s’était fait huer lorsqu’elle était venue exprimer son soutien aux Iraniennes lors d’une manifestation organisée après la mort de Mahsa Amini, cette étudiante arrêtée par la police des mœurs (…) Elle avait été reçue aux cris de « collabo » !
Et Le Point s’interroge : « Qu’il s’agisse des Yézidies, des Israéliennes, des Afghanes, des Iraniennes, comment expliquer que leur sort ne provoque pas l’indignation générale des milieux féministes ? Comment expliquer cette complaisance face à l’islam politique ? La réponse à ces questions réside en partie dans la mutation qu’a connue le tissu associatif militant depuis vingt ans. »

.
Et d’où vient le problème ? Le mal remonte à 20 ans du moins pour la loi :

« Les fractures qui se sont créées autour de la question du voilement des filles avec la loi de 2004 ont conduit à une « dénaturation profonde du féminisme », analyse Michèle Vianès, présidente de l’association Regards de femmes. Selon elle, les femmes ne sont plus actrices de leur évolution au sein de la société ni solidaires de celles qui en ont le plus besoin, mais dans une « concurrence victimaire » guidée par des agendas politiques. »

Tout vient, selon Le Point, de « l’intersectionnalité, cette notion sociologique qui désigne différentes formes d’oppression censées se renforcer mutuellement, la priorité est à l’antiracisme. Une lame de fond qui a largement déferlé sur les associations féministes. »
Caroline Fourest (2) que l’on ne peut qualifier « d’extrême-droite » a une réponse à la question :
 « Pourquoi s’intéresse-t-on beaucoup plus aux violences sexuelles dans le milieu du cinéma que lorsque le violeur présumé s’appelle Tariq Ramadan ? »

Sa réponse est des plus limpides :

« Tout simplement parce que, à partir du moment où la dénonciation d’une violence sexuelle pointe un violeur racisé – en l’occurrence Daech pour les Yézidies –, pour les intersectionnels, c’est moins intéressant. À leurs yeux, il faut à tout prix éviter de faire le jeu des “islamophobes” » !

Donc, puisque la jeune Samara a été agressée par des admirateurs de Daech, chuttt !!!

Le Point ajoute : « Pour les filles yézidies qui ont survécu à ce cauchemar, le soutien des associations féministes – et musulmanes – serait précieux. Malheureusement, il faut dire que le seul à l’avoir fait ouvertement est l’imam Hassen Chalghoumi », confie Vitali Nabiev, président de l’Union des Yézidis en France, pays qui a accueilli en 2019 une centaine de mères yézidies avec enfants… Mais Caroline Fourest rapporte que ces réfugiés lui ont fait savoir « qu’ils ne se sentaient plus en sécurité en France en voyant combien le discours des islamistes était toléré par certains. »

.

Et si ce discours islamiste n’était que « toléré » dans la France de Macron ! Il est même accepté à un point tel par l’Élysée qu’il prospère non plus d’année en année, ni de mois en mois, mais de jour en jour !!! 
D’ailleurs dans la France de Macron, qui encore se sent en sécurité ? 
Ni les Juifs, ni les Yézidis, ni les… 68 millions de Français !
Ok, mais que l’on se rassure : certains squatteurs de NOTRE SOL s’y sentent, eux, de plus en plus en sécurité ! Quels squatteurs ? Mais les islamistes qui, eux, chez nous, se sentent de plus en plus chez… eux ! Merci Macron ! À quand un régime… sécuritaire ? Cela devient URGENTISSIME !

(1) https://www.lepoint.fr/monde/victimes-yezidies-le-silence-coupable-des-neofeministes-05-04-2024-2556851_24.php

(2) remarque de Christine Tasin : Caroline Fourest était venue manifester contre nous, bien entourée… lors des Assises sur l’islamisation de nos sociétés, en décembre 2010… Elle a largement participé à l’islamisation de la société !



Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 864 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. (***)

    Bien noté.

    Merci de votre vigilance.

    (Le modérateur).

  2. 68 millions de français ??? Croyez-vous que nous soyons si nombreux ? Ôtez 12 millions d’arabo-musulmans et d’africains et vous aurez le compte.

  3. C’est ce qui est arrivé aux femmes Arméniennes lors du génocide des Arménien par les turcs. Même erdogan est d’origine Arménienne dont les ancêtres maternelles ont été enlevées, violées et forcées de s’assimiler contre leurs volontés au dictat de leurs agresseurs.

  4. J’ai eu affaire à une habitante d’un des villages résistants aux implantations massives de migrants. Ma boite mail yahoo refusait ses courriels professionnels et personnels qui n’ont rien à voir avec l’immigration. Je me pose des questions puisque Yahoo censure les mails de Riposte laïque.

  5. Mon père avait une traduction en français du coran. Sur le dos il y avait la présentation par le célébrissime traducteur qui faisait un éloge grandiloquent et sirupeux de l’islam. C’est certain qu’il avait arrondi les angles pour faire gober son mensonge au public hypnotisé par les superlatifs dégoulinants. Pourtant le coran est en réalité un manuel d’instruction du terrorisme et des pires abus.

  6. Oui en effet c’est aberrant, lorsque qu’on voit le comportement de ces pseudo féministes , ainsi que de touts ces pseudo anars qui n’ont certainement jamais lus les textes des pères de l’anarchie . Ces féministes et anars 2.0 ne sont que des fils de bourgeois,jouant un jeu de rôles ,un jour ça se retournera contre eux . Car les muzz ne les aiment pas, ils en sont les idiots utiles. Je tiens à dire que tous ces salopards de gauchistes ont trahis l’idéal libertaire anarchiste qui normalement se veux contre toute tyrannie et toutes religions … Ni dieux, ni maître ? PS:qu’ils se souviennent comment ont fini en Iran les gauchistes qui ont soutenus l’ayatollah komheny , ils font encore et encore la même erreur en soutenant les Palos .

    • Bonjour,

      On cite souvent l’Iran, mais même tableau, par exemple, pour les Marxistes dans les facs d’Egypte, pourchassés et éliminés par les islamistes dans les années 70.

      • Bonsoir, oui en effet merci de le rappeler 👍 le pire c’est le fait qu’ils reproduisent toujours et encore les mêmes erreurs, comme si ils avaient une mémoire sélective. en Allemagne il existe un parti marxiste né dans les années 70’s nommé anti dutchs , ils sont anti islam d’après ce qu’on m’a dit ???connaissez vous ?

          • Bonsoir,j’ai regardé sur internet le parti de Sahara wagenknecht . Merci pour l’info.le mouvement Anti dutchs est plus dans la subculture d’ultra gauche autonome, mais ils ont cette particularité d’être anti islam et pro sioniste, ce qui est en leurs honneur .

          • Bonjour,

            Oui, vous noterez que qu’elle est d’ascendance iranienne, je crois que ce n’est pas indifférent dans ses positionnements : elle sait mieux que l’Allemand moyen ce que sont les mollahs et l’islam.

            J’ai toujours pensé que, malgré un présent très sombre, l’Iran serait le premier pays à rejeter totalement l’islam, après l’expérience totalitaire qu’il vit.

            Je n’ai pas plus de sympathie pour le Chiisme que pour le Sunnisme, mais son adoption par les Iraniens montre, à mon avis, une certaine “résistance” nationale face à l’islam.

          • PS: je me suis renseigné, j’ai un ami qui habite en Allemagne, il est nationaliste baptiste et pro sioniste c’est lui qui m’a parlé du mvt anti dutchs . Ils ont l’air intéressant.

  7. L’Islam n’a jamais été une religion , l’Islam est une idéologie de Conquète à l’usage des bas du front .

  8. Ces se prétendant “féministes” françaises ne sont que des fantoches et des lâches vivant dans les beaux quartiers. Jamais elles ne se mouilleront pour quiconque. Elles ne savent qu’annôner des diatribes stupides contre l’extrême ultra droite nazie. A vomir.

  9. Les Espagnols ont mis plus de sept siècles pour reconquérir leur pays jusqu au premier janvier 1492 où Grenade se rendit . Puis ils viderent consciencieusement l’Espagne des musulmans et aussi des juifs, accusés de collaboration . Ils furent aidés par des combattants Europeens . Ce fût long mais ils ont réussi. Tout est possible pour la France à condition d’etre resolu et impitoyable .

  10. Bientôt, ce sera chez nous, qu’on le veuille ou non. L’islam est militant, s’infiltre partout. Notre destin est en marche.

  11. Excellent texte criant de vérité mais que beaucoup font mine de pas voir ,tellement obsédé par leur islamophobie,leur bien pensence .Il y a quelques jours ,j ‘ avais osé dire à une YouTubeuse Ivoirienne pseudo chrétienne qu ‘ il fallait pas souhaiter bon ramadan aux musulmans.Cette femme m ‘ avait fait un scandale incendiaire pour mon manque de tolérance. Bien sûr ses hypocrites d’ abonnés musulmans ce sont fondu dans le scripte de la taqiya ventant le mensonge d’un islam respectueux des grandes figures bibliques importantes du Nouveau Testament ,qu ‘ il fallait pas l’ écouter à cause de mon ignorance….Bref l ‘ enfumage mohametant habituel.Malheureusement nombreux sont les chrétiens, Pasteurs qui pensent que l ‘ islam n ‘ est que paix et amour.

    • Bonjour,

      Oui, je viens de prendre une vidéo du père dominicain Candiard : c’est exactement votre conclusion.

      Il connait très bien l’islam : d’après ce que je comprends c’est un spécialiste du fanatique Ibn Tamiyya.

      Cela ne l’empêche pas d’opposer, avec constance, un sympathique et pacifique “islam classique” (sic) à l’islam du djihad actuel.

      Je ne sais pas s’il a ouvert un seul livre d’Histoire pour regarder, bien en face, la tronche de son “islam classique”.

      https://www.youtube.com/watch?v=DbkW2YZ1UZk

    • Monique , vous avez fait un lapsus à la 2ième ligne de votre texte : ISLAMOPHILIE et non pas islamophobie .

Les commentaires sont fermés.