«Une vie» (2024) : l’histoire oubliée d’un Juste qui a sauvé 669 enfants

Une vie, c’est l’histoire de Nicholas Winton, le « Schindler anglais » interprété par Anthony Hopkins

Sortie le 21 février 2024  | 1h 49min | BiopicDrame

De James Hawes

 Par Lucinda CoxonNick Drake

Avec Anthony HopkinsJohnny FlynnHelena Bonham Carter

Bande-annonce :

 

Le film «Une vie» raconte l‘histoire vraie et  longtemps méconnue de ce jeune courtier britannique qui a organisé des convois pour secourir des enfants juifs entre Prague et Londres en 1938.

 Ce jour de 1938, ce courtier londonien est parti pour Prague dans le but de sauver le maximum d’enfants juifs avant la catastrophe. Au total, 669 lui devront la vie. L’homme s’en veut. Pourquoi pas davantage ? Il a fait ce qu’il a pu, sans se rendre compte que son travail était déjà énorme.

« Quiconque sauve une vie sauve l’Univers tout entier ».

 

À l’époque de sa diffusion, en 1988, la très populaire émission britannique « That’s Life » avait ému toute l’Angleterre.

On y voyait Nicholas Winton, courtier retraité âgé de 79 ans, réaliser que le public qui l’entourait était constitué de dizaines de juifs et de Tchèques, qu’il avait sauvés cinquante ans auparavant et qu’il n’avait jamais revus depuis.

C’est cette histoire incroyable que conte, sous forme de fiction, « Une vie ».

 

Le Figaro

Une vie est scindé en deux parties. L’une nous montre le héros dans les années 1980 houspillé par sa femme qui ne supporte plus son désordre. Dans son bureau, il y a des cartons partout. Dans un tiroir, le retraité tombe sur une serviette de cuir usée. Elle contient un album jauni dans lequel se récapitule tout l’épisode en question. Liste de noms, photos, documents officiels. Le passé lui saute à la gorge. Que sont-ils devenus, tous ?

Le Schindler anglais s’adresse en vain à la presse locale. Il faudra l’intervention d’Elisabeth Maxwell, l’épouse du magnat d’origine tchèque (Marthe Keller, rigide en châtelaine vêtue de Chanel) pour qu’il soit invité dans une célèbre émission de télévision où le public se compose des survivants. La séquence est devenue virale sur internet. La mise en scène, hélas, la rate un peu, ce qui est dommage, mais donne une idée de l’émotion qui a dû submerger ce Juste en direct.

L’autre section s’attache aux faits tragiques de l’avant-guerre, avec son cortège de sirènes hurlantes et de croix gammées. La bureaucratie ne facilite pas la tâche de ce banquier idéaliste. Les frontières risquent de fermer. Il s’agit d’obtenir des dons, de trouver des familles d’accueil en Grande-Bretagne, d’affréter des trains, de déjouer les contrôles des nazis. Sur les neuf convois, un seul restera à quai. D’où les remords. Le film, sans surprise, ne révolutionnera pas le septième art : il a pour qualité de braquer le projecteur sur un événement hors du commun. Ça n’est pas si mal.

 4,381 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Merci Jules, si je peux le voir, j’irai bien entendu.
    J’ai tellement été impressionné par “La liste de Shindler” (à en avoir les larmes aux yeux) que je ne manquerai pas ce film si je peux y aller.
    Mais, comme l’écrit anti-col, et il (elle ?) a parfaitement raison : “Malheureusement tout est à refaire en 2024 : le monde n’a pas tiré les leçons de cette abomination dont les descendants sont allègrement massacrés par des monstres soutenus même par l’occident : dramatique”.
    Oui, vraiment dramatique.

  2. il nous faut ne pas oublier ces personnes exceptionnelles , ce monsieur est connu , ce film rend hommage a se souvenir de tous ceux qui ont étés des passeurs anonymes

  3. Avec un ami je suis allée voir ce film aujoird’hui même. En ce qui nous concerne c’est un film bouleversant à voir absolument ! J’ai également vu, à sa sortie, le non moins bouleverant film “La liste de Schindler”. Outre le fait que ces Justes aient réussi â sauver des centaines de vie par des moyens différents, ce qui les lie est la même manifestation de remords de n’avoir pu en sauver davantage.

  4. Rasoir. Marre passons aux problèmes actuels et il y en a de bien pire . Merci

    • RÉPONSE À MON AMI RAOUL 1 SUR 2
      Ton post relate ta pensée, et c’est bien de l’avoir dite.
      Mais tu oublies une chose monumentale, fondamentale. Si l’Histoire servait pour l’avenir, on peut presque dire que le Monde vivrait en paix. Le passé du monde est suffisamment riche en malheurs et drames qu’il peut maintenant servir pour les éviter à l’avenir. C’est ce qu’on appelle tirer les leçons de l’Histoire.
      Si le Monde est ce qu’il est aujourd’hui, c’est parce que les leçons de l’Histoire sont totalement oubliées.
      Regarde aujourd’hui : on vit un copier-coller des années 30 en Allemagne :
      – un malade psychopathe que veut coûte que coûte lancer notre pays dans une guerre dont ont a rien à voir (= Hitler au début de son arrivée au pouvoir en Allemagne)
      – ce même malade obéit à une idéologie totalitaire mondialiste sanguinaire (= Hitler)
      – peuple français qui se fout d’une guerre en préparation pour rester dans son petit confort : steack dans l’assiette et match de foot (= peuple allemand du début de la décennie 30)

    • RÉPONSE À MON AMI RAOUL 2 SUR 2
      – peuple français qui vit dans le déni, le refus de savoir (= peuple allemand du débit de la décennie 30)
      – lois liberticides qui sortent en rafales (loi programmation militaire, loi d’interdiction de critique dans les lieux privés, chaînes d’info libres à supprimer, loi interdisant désormais toute critique de traitement médical officiel, … dans la soumission totale et l’immobilisme (= peuple allemand du débit de la décennie 30).

      Si l’Histoire des années 30 allemandes servait de leçon, et toute l’Histoire du Monde aussi, on dégagerait Macron. Mais non, la France entrera en guerre, c’est certain.
      Tu vois, rappeler l’Histoire pourrait éviter des millions de morts. Mais les peuples n’ont pas cette sagesse et laisse arriver et faire des massacres.
      ************
      Les films sur l’Histoire ont une utilité absolument indispensable. C’est la mémoire des peuples. Les leçons à en tirer.

  5. malheureusement tout est à refaire en 2024 : le monde n’a pas tiré les leçons de cette abomination dont les descendants sont allègrement massacrés par des monstres soutenus même par l’occident : dramatique

  6. Anthony Hopkins, physique banal. On mesure la performance impressionnante de cet acteur impressionnant qui n’a jamais eu un physique de Brad Pitt ou Leonardo Di Caprio sur lequel se reposer.
    Un grand.

  7. Les extraits de la B A vu sur youpube m’ont incité à aller voir cette histoire vraie et l’excellente prestation d’A Hopkins dans un rôle taillé pour lui…

  8. Un Homme un Héro, un francais un Lâche, pareil pour moi les héros sont tombés aux Champs d ‘Honneur ( et d’horreur ) nous nous sommes rentés et nous avons nous leurs devons le droit de mémoire.

Les commentaires sont fermés.