Article 68 : c’est légal et vital de virer Macron

Avec Macron, c’est 100 fois plus violent envers les opposants que sous Hollande

Riposte Laïque : On vous a connu dans les mois qui ont suivi l’élection de François Hollande, quand, avec votre avion, vous avez sillonné le  ciel français avec cette banderole : “Hollande démission”. Vous nous  aviez d’ailleurs expliqué les raisons de cette action dans un entretien  où vous dénonciez déjà les arrestations d’opposants politiques. Et puis vous avez disparu plusieurs années. Qu’étiez-vous devenu ?

https://ripostelaique.com/ce-gouvernement-arrete-plus-dopposants-politiques-que-dislamistes.html

David Van Hemelryck : Le premier dimanche du mandat de Macron, ils m’ont mis en garde à vue. Comme ça, pour rien. Pour une banderole sur une île perdue au milieu de la Loire dans les bois. Faut pas critiquer Macron. Faut pas, c’est notre guide suprême bien aimé. La couleur du régime était affichée dès le premier jour, 100 fois plus violent envers les opposants que Hollande. Autour de moi j’ai vu beaucoup de résistants se décourager. C’était avant les Gilets jaunes, j’ai vu qu’on n’avançait plus, trop de dépressions, trop de censure, trop de propagande H24. J’ai toujours voulu aider la France à connaître enfin une vraie démocratie (petit clin d’œil à Étienne si tu nous entends…), mais il me fallait prendre un temps de recul. Au début je devais voyager un an et revenir, finalement j’ai en quelque sorte voyagé 5 ans. Avec un petit budget, j’ai découvert toute l’Europe. Maintenant j’ai des amis partout. Enfin sauf en Russie, je n’y suis jamais allé. J’avais pas envie de payer 160 € de visa, c’était trop cher pour l’exilé politique que je suis.

Je vivais humblement avec quelques cours de mathématiques en ligne. Des billets d’avion à 15 € et des auberges de jeunesse. 3 € à Vilnous par exemple, logé avec des travailleurs russophones. Bosseurs. Bons vivants. Ça m’a donné l’envie quand même de parler russe pour parler avec tous. La langue internationale à l’Est c’est encore le russe. Pas l’anglais. D’ailleurs c’est sûrement une des raisons pour lesquelles les USA ont voulu coloniser cette Europe de l’Est. Pour les arracher à la sphère russe et avancer leur OTAN, et leurs valises de dollars pour acheter des juges. Surtout en Ukraine. J’étais curieux, je voulais voir tout ça de près. Et c’est comme ça que j’ai passé finalement toute l’époque COVID en Ukraine. Frontières fermées. Mais je ne me plains pas : on vivait très bien, les amis avaient tous ces faux certificats qu’on achète pour une poignée de dollars. Pour ma part, vu qu’on faisait bien la fête, je n’ai pas voulu manger de ce pain, les faux. Je suis prof de maths ! J’enseigne toujours la vérité, et à pourchasser l’erreur ! Les mensonges, très peu pour moi. Mais du coup j’étais coincé en Ukraine. De loin je voyais l’histoire de « il faut boire le café debout » et toutes ces mesures stupides. Je ne vous enviais pas. Ma famille me manquait beaucoup mais j’étais à l’endroit idéal. Odessa était un petit paradis. « La perle de la mer Noire », c’est un des surnoms. Rétrospectivement les mesures pour vous enfermer, ce n’était pas stupide, c’était de la tyrannie étudiée pour soumettre les gens. Tuer le sens critique. Habituer à obéir à tout, même aux injonctions débiles ou carrément tyranniques.

J’ai vu Paris devenir une poubelle géante pleine de rats et un coupe-gorge

Riposte Laïque : La France vous a-t-elle manqué pendant toutes ces années ?

David Van Hemelryck : Pour être sincère je t’ai dit, mais alors pas du tout. Je l’aime beaucoup mon pays, j’aime notre culture, notre histoire, notre Peuple. Mais j’habitais à Paris, j’ai vu la ville devenir une poubelle géante pleine de rats, et un coupe-gorge. Je me souviens d’avoir été épaté quand j’ai découvert que ce n’était pas pareil ailleurs. Des filles en minijupe à Varsovie. « Insécurité ? C’est quoi ça ? Ah oui, c’est à cause de vos Noirs. J’ai été à Paris oui c’est devenu un bordel la France. On n’est pas en sécurité le soir. J’étais contente de revenir à Varsovie. »
J’étais toujours scotché quand des minettes toutes gentilles me sortaient de telles phrases, ça me paraissait une énormité ! En France on sait qu’il faut rien dire de tel. Surtout ce genre de formulation ! D’ailleurs, si vous publiez ce discours, même rapporté entre guillemets, vous risquez des problèmes avec la justice. Moi j’ai fait un choix, je ne me bats que pour la démocratie. Question de priorité. Pas pour d’autres sujets comme l’immigration ou l’insécurité. Les Français ne sont pas cons, si on les débarrasse de la mafia au sommet, si on obtient une démocratie, un gouvernement DU Peuple, PAR le Peuple, et évidement POUR LE PEUPLE, après, ils prendront les mesures intelligentes, démocratiquement, pour que la France redevienne vivable. Oui franchement j’ai apprécié le climat de liberté de penser. Et puis en Ukraine j’ai appris le russe, je vivais à Odessa. Belle ville. Belles filles. Ça respire l’Histoire. Les rues sont nommées en l’honneur des impératrices qui ont fait construire puis développé la ville. C’était en gros le Saint-Petersbourg du Sud. La région s’appelait justement « nouvelle Russie ». Enfin, elle s’appelait comme ça pendant 3 siècles, c’est plus si nouveau… et puis donc le COVID. De loin j’ai vu la France subir un régime de plus en plus dictatorial il faut le dire.

Destituer Macron : l’idée avec l’article 68, c’était de donner un espoir puis de structurer

Riposte Laïque : On vous a vu réapparaître depuis la réélection de Macron, toujours avec votre avion, puis avec une banderole, avec cette fois le simple mot “Destitution”. Quel était le sens de cette action, et quel bilan en tirez-vous ?

David Van Hemelryck : Même les mesures stupides de la Macronie, on pouvait toujours croire que peut-être ils sont eux-mêmes juste stupides. Les Macronistes. Mais non. On voit qu’ils détestent les Gilets jaunes, qu’ils sont sadiques. Alors quand Macron s’est mis à matraquer pour la réforme des retraites, je suis sorti de mon exil doré, la belle vie à Odessa, trop c’est trop, les Français ont besoin d’encouragements. Le but ultime est une révolution pacifique mais pour cela la première étape c’était de se dire « c’est légal de virer Macron ». On a vu ensuite comment les « oppositions » jouent plutôt un rôle proche du « collabo ». Incapables de déposer une motion de censure. Non l’idée avec l’article 68, c’était de donner un espoir puis de structurer. Vous imaginez une résistance mieux organisée ? On passe un coup de fil à un contact. Leader d’une cellule de résistance «  agriculteurs » et hop du fumier sur toute la rue des députés qui n’ont pas voté la motion de censure. On appelle une autre cellule et hop, des ronds-points Gilets jaunes dans les rues des députés pour les encourager à voter comme le Peuple. Après tout ils sont juste « représentants ». Et ils font très mal le job. Quelle que soit la manière dont Macron les tient, compromissions, vidéos pornos, promesses de pot de vin, voire menaces, contrôle fiscal ou même menaces physiques… Après tout c’est un psychopathe notre Macronescu. Et il y avait une loge maçonnique d’assassins politiques. Démantelée il paraît. Qui dit qu’ils sont tous démasqués ? Qu’il n’y a pas d’autres loges ou cellules mafieuses qui servent de barbouzes du régime ? On a bien vu pour l’affaire Benalla, il y aura toujours des barbouzes pour couvrir les barbouzes et pour intimider les opposants qui dérangent trop.

Bref, pour une révolution, même pacifique, il faut installer un rapport de force musclé. Une Organisation sérieuse. Des Actions chocs. Il faut que ceux qui terrorisent le Peuple aient peur du Peuple. Car c’est le Peuple le vrai souverain. Bon après franchement « c’est nous les gentils » une banderole en ULM, du fumier sur une maison, une petite claque gentille sur le psychopathe : on peut pas comparer à ceux qui perdent un œil, une main, pour s’être opposés au régime. La révolution pacifique est possible mais pour cela il faut commencer par les assemblées citoyennes. C’est très pacifique mais ultra-subversif. Que chaque citoyen vote de manière démocratique à l’échelle de sa cellule locale de résistance, voter « que le régime est pourri et doit être remplacé par une démocratie ».
Chacun de ces votes est important, c’est seulement après que la résistance sera organisée, que les résistants seront solidaires les uns des autres, à travers cette décision commune, ce nouveau « serment du jeu de paume » pour tous les citoyens.

Je comprends que la majorité des Russes adore Poutine

Riposte Laique : Vous revenez d’Ukraine et vous avez accordé un  entretien à Kernews, dénonçant le niveau de corruption des autorités ukrainiennes et affirmant que de nombreux citoyens de ce pays sont pour la Russie. Auriez-vous des sympathies pour Poutine ?

https://www.kernews.com/david-van-hemelryck-il-y-a-des-millions-dukrainiens-qui-sont-pour-les-russes/42887/

David Van Hemelryck : Cela c’est l’accusation classique pour décrédibiliser l’opposition. Honnêtement Poutine je m’en foutais, jusqu’à ce que Macron le désigne comme ennemi. Jusqu’à ce que je réalise que le camp Davos-CIA a besoin d’un épouvantail et qu’il désigne Poutine. Là forcément je me suis intéressé. Les ennemis de notre ennemi principal (Macron) sont forcément nos amis. Règle de transitivité des alliances en quelque sorte, si mes élèves en prépa nous écoutent. À vrai dire, j’ai pas été en Russie, mais j’écoute ce qu’il dit, l’interview Carlson a changé la donne aussi. On voit qu’il pense avant toute chose à l’intérêt de son Peuple. C’est rafraîchissant. Pas surprenant que la majorité des Russes l’adorent.

Macron est un fou capable de tout, même de faire la guerre

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur les déclarations va-t-en-guerre de Macron, et craignez-vous qu’il entraîne vraiment la France dans ce conflit ?

David Van Hemelryck : Ce Macron est un psychopathe. Beaucoup de psychologues le disent. Il n’y a qu’à voir son attirance malsaine pour les confrontations. Ou la perversion des mots. Les « grands débats » sont des monologues ! Alors oui quoi qu’il dise, en réalité ce fou est capable de tout tant que ça stimule son ego. Chef de guerre il adore. C’est une perversion narcissique. Il n’a jamais fait son service militaire mais un peu comme les dictateurs d’opérettes, lui et Brigitte, ils adorent se déguiser. Quitte à faire la guerre. Un fou.

Ils ont tout verrouillé. Médias, pseudo-justice, police, impôts, propagande…

Riposte Laïque : Votre engagement, depuis plus de dix ans, contre les différents régimes qui sont à la tête du pays, vous ont-ils valu beaucoup de désagréments ?

David Van Hemelryck : C’est un seul et même régime mais décliné à plusieurs saveurs. Gauche caviar wokiste pour Hollande, ou bien avec Macron, saveur 100 % Davos sauce grenade lacrymo. Un régime pas du tout bon pour la santé des Français. Même une république bananière c’est mieux. Ils ont tout verrouillé. Médias, pseudo-justice, police, impôts. Propagande partout. Corruption. Juan Branco le décrit très bien. Malheureusement il parle de révolution et ça fait fuir. J’ai étudié, pendant tout ce temps, les techniques de confrontation non-violentes. De révolution non-violente. Malheureusement je ne suis pas très écouté et la Résistance n’est pas encore organisée. Mais… tant de bonnes volontés ! Tant de cœurs dévoués pour la France ! C’est beau. Au minimum, avec mon avion j’encourage les résistants au sol. Je suis le pilote de la révolution non-violente, et j’essaie comme tant d’autres de libérer la France. Mais je martèle : il faut s’organiser ! Les assemblées citoyennes sont un très bon outil pour cela, réunir et faire voter plusieurs réseaux. Ça améliorera tout, la motivation, l’entraide, l’organisation, la solidarité.

Comme Solidarnosc en Pologne ! Ils ont réussi à virer les Soviétiques. Bien sûr la mafia « Davos, Macron, von der Leyen, Soros et cie » est beaucoup mieux organisée que les Soviétiques. Plus de cynisme, plus de corruption et moins de scrupules. C’est presque satanique. Mais les Français sont courageux. Franchement ce n’est qu’une histoire d’organisation. On peut le faire. Les virer.

Après, ta question portait sur les désagréments. Ben tu vois je suis exilé politique, je fais mes actions et je sors du pays. J’évite assez bien les coups de matraque et les arrestations maintenant. Un de nos avocats m’avait conseillé d’être furtif. Je suis prêt à passer des années en prison si c’est utile, mais si au contraire quand je me fais arrêter ça décourage ? Il m’a convaincu que dimensionner l’action en mode « guérilla qui disparaît » ca fera rire tout le monde. Donc ça encourage. Il nous ont quand même pris en chasse avec un hélicoptère de l’armée de l’air ! Pas une seule arrestation, avec les réseaux de résistants qui m’aident partout. On peut dire que la banderole DESTITUTION était un franc succès. Partout les résistants parlent de l’article 68.
Côtés désagréments, depuis que je suis rentré d’Ukraine et que je raconte la situation réelle, ce que pensent ces millions d’Ukrainiens qui veulent la paix, c’est encore pire, je reçois beaucoup plus de menaces, souvent des menaces de mort à peine déguisées. « Tu auras le sort de Gonzalo Lira ». Ce journaliste mort dans les cachots de Zelensky. En parlant de paix on parle d’un sujet sensible. Comme Pfizer, les tests, on parle d’une poule aux œufs d’or. Des milliards peuvent être détournés en faisant croire que « c’est pour défendre la France ». D’abord les Français je ne suis pas sûr qu’ils détestent Poutine. Après tout il ne nous a rien fait. Donc cette escalade c’est une arnaque géante. Les Ukrainiens eux-mêmes veulent la paix, la fin des combats, à tout prix. Mais pour nous, avec Macron, c’est aussi la roulette russe… avec des balles nucléaires ! Donc, quoi que je risque personnellement, je vous garantis, ça vaut le coup, c’est pour sauver toute la planète qu’il nous faut la paix !

L’Armée du Peuple a besoin d’organisation, et d’Espoir

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, David ?

David Van Hemelryck : Oui, que chacun surveille son niveau d’Espoir. Quand quelqu’un désespère qu’il demande aux amis de l’aider mais qu’il ne diffuse pas son découragement sur les réseaux. L’Armée du Peuple a besoin d’organisation, et d’Espoir. Sinon pas d’actions. Il devrait même y avoir des actions qui visent uniquement à se soutenir entre résistants. Comme un apéro « destitution ». Ou pourquoi pas, un dîner pour la paix, entre résistants, pour soutenir tous les artisans de Paix, les « combattants » de la Liberté, les Résistants Français. Et merci à tous ceux qui ont résisté, et à ceux qui se lèvent. Vous êtes tous la fierté de la France.

Propos recueillis par Pierre Cassen

https://ripostelaique.com/article-68-cest-legal-et-vital-de-virer-macron.html

 882 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Tous les moyens légaux devraient être mis en oeuvre pour le virer, à commencer par une action du Président du Sénat qui devrait faire voter son Assemblée sur ce thème puis transmettre à l’Assemblée Nationale en vue de créer la Haute Cour. Que risquerait G.Larcher à 75 piges, avec une retraite confortable assurée..C’est dans son rôle mais apparemment tous les LR ne suivraient pas? Très regrettable, car la jacquerie qui risque de s’ensuivre pourrait être massive et très violente…

  2. Il est temps de le mettre dehors de force depuis quinzaine on croirait un gamin qui a repéré un nid de frelon et va les énerver avec une brindille pour voir leurs réactions.

  3. Je ne comprends pas que des manifestations ne soient pas engagées dans les rues par toutes les familles politiques contre les intentions de Macron d’engager une guerre. Il provoque Poutine à dessein que Poutine entreprenne une guerre contre nous et pour démontrer qu’il avait raison.En cas de guerre, à la fin de son quinquennat, il s’enfuiera à l’étranger. Il nous a déjà dit qu’il ne fallait pas être “lâche”. Et le mignon Attal abonde dans les propos de son cher président.

  4. Et en clair, que faisons-nous, comment faire pour la résistance ?

Les commentaires sont fermés.