La France déficitaire, dindon de la farce

L’Allemagne sauve à nouveau son industrie des moteurs thermiques. Elle l’avait fait en introduisant pour ses automobiles, l’amendement « carburant de synthèse », qui va lui permettre de garder son savoir-faire thermique malgré les injonctions d’une poignée d’écologistes « inventeurs » de la narration carbone, qui n’a aucun fondement scientifique. L’Allemagne donc, a remis le couvert avec les camions. L’Europe en effet, compte rendre les camions électriques, sauf les véhicules de chantier, les engins militaires et certains camions de service ou de secours, comme quoi l’électrique est désavantageux puisqu’il ne remplit pas toutes les missions. Berlin a sauvé ses camions. Et l’Europe ne « sauvera » pas le climat planétaire en brimant et ruinant sa population.

En France, on liquide, on applique les directives européennes à la lettre, on va même plus loin et ça se voit : 100 milliards de déficit du commerce extérieur, notre seconde pire performance historique. Que nous reste-t-il ? Le luxe, les avions, l’électricité. Tout le reste est mort, y compris nos anciens fleurons : l’automobile, les pharmaceutiques, l’agriculture, le nucléaire. Le militaire survit. Comment avons nous fait ? Ou plus exactement, comment Macron a fait, car il est au pouvoir depuis sept ans et on ne peut incriminer ni l’énergie, ni l’Euro, ni la conjoncture internationale. Il est difficile de penser qu’il s’agit là d’incompétence, mais de son « projeeet » !

Nos diplômes n’ont plus la moindre valeur, les bacheliers ne savent plus écrire correctement et beaucoup n’ont plus acquis les codes de fonctionnement et de communication du travail. Pour des raisons idéologiques, il fallait que les pires élèves des pires quartiers puissent avoir le bac : ils l’ont. Nos très grandes écoles sont sorties des podiums mondiaux. Notre base primaire passe désormais plus de temps en formatage idéologique qu’en apprentissages fondamentaux. Sans même parler des 35 heures, la productivité au travail est en berne. La production est atone, après des années de délocalisations, nous ne produisons plus assez de richesses sous forme de biens manufacturés. La toute petite amorce de réindustrialisation est largement insuffisante et se heurte à des problèmes de recrutement qui nous ramènent à la déconfiture du système d’instruction et d’éducation. La jungle normative et fiscale achève un tableau dans lequel les entrepreneurs ont un oeil rivé sur la conformité de leur activité, cependant que l’autre surveille un système fiscal qui commence à les prélever avant même qu’ils n’aient gagné le moindre euro. Et notre Etat produit des fonctionnaires, vit grand train, dépense sans compter, fait preuve de largesses dont nous n’avons absolument plus les moyens, en interne avec des subventions à tout et n’importe quoi et à l’international, sur des projets dont on ne voit pas forcément la couleur.

Enfin, la richesse par habitant est en chute libre. La France accueille des centaines de milliers de parasites oisifs, sans formation, sans désir de travailler, quand ils ne nous coûtent pas en délinquance. Le taux de travailleurs parmi cette « nouvelle population » est très inférieur à la moyenne nationale et le ratio entre ceux qui travaillent et ceux qui profitent du système, est devenu très désavantageux pour le pays.

Au RPF, nous avons des préconisations nombreuses contre cette débandade, à commencer par le système éducatif : https://www.revuemethode.org/m122025.html

Nous préconisons aussi un Etat frugal, comme l’était celui du De-Gaulle, la suppression de nombreuses normes et une réforme profonde du système fiscal, dans le sens d’une simplification vers un impôt proportionnel et progressif.

Concernant l’immigration, la France est le seul pays au monde « obligé » d’accueillir, de subventionner et de garder les pires racailles de la planète, cela n’est en aucun cas une fatalité. Pas d’allocation pour les étrangers, plus de droit du sol, plus de polygamie, plus de maintien des délinquants et retour à une immigration choisie et de travail. Nous rejoindrions en cela la quasi-totalité des pays de la planète qui ne sont pas spécialement d’extrême droite.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français.

 659 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Toute cette gabegie a de fortes chances de continuer vu l’inconséquence de ce gouvernement, son idéologie mortifère, vu l’inconscience de la haute fonction publique, jusqu’au jour où la France devra se déclarer en… faillite, c’est-à-dire lorsque l’on ne pourra plus payer par les impôts et par la dette, les intérêts de la dette et lorsque la banque centrale européenne (allemande) ne voudra et ne pourra plus inonder le système macron de billets euros (Hyper inflation).

  2. Que c’est beau tout cela mais je n’avais jamais vu autant de critiques quand le monde mafieux de la politique à claironné durant des mois “la Démocratie a un coût” tous les assistés y compris la majorité des médias et des syndicats voir ONG et associations ont applaudies et depuis l’argent coule à flots et tous les escrocs à col blanc s’engouffrent dans ces milieux assistés là ou ils sont grassement payé pour glander, là ou l’argent coule à flots, là ou ils n’y a pas de comptes à rendre et là ou il n’y a aucune responsabilité. Voilà le véritable problème.
    Que l’on commence à supprimer toutes ces aides que syndicats, associations, ONG, médias et tout le monde politique ne vive que sur les recettes de leurs adhérents. Que l’on supprime également la réduction fiscale sur les dons et les restaurations gargantuesques, structures inutiles et les grosses rentes Républicaines à vie pour un mandat de 5 ou 10 ans à ce foutoir assisté et fainéant Républicain et vous verrez que les choses changeront très vite.

  3. “Pas d’allocation pour les étrangers, plus de droit du sol, plus de polygamie, plus de maintien des délinquants et retour à une immigration choisie et de travail.”

    C’est la solution. Et empêcher certains Français de nuire à la France, il y a des lois pour cela aussi Français soient-ils, amen.

  4. Il ne reste plus beaucoup d’années devant nous avant de voir notre pays s’écraser ( enfin ? ) au fond du gouffre dans lequel on l’a plongé depuis quelques décennies.

  5. -“comment Macron a fait, car il est au pouvoir depuis sept ans et on ne peut incriminer ni l’énergie, ni l’Euro, ni la conjoncture internationale.”-

    – Oui ! En effet, c’est parce qu’il a bossé pour son projet ou celui de ceux qui l’ont commandité et avec lesquels il partage pleinement l’idéologie et le plan de remodelage du monde.

    – Et non ! On ne peut justifier ce fiasco pour la France et sa Nation mais une pleine réussite pour lui et ses commanditaires, en incriminant l’énergie, l’€ et la conjoncture internationale : tout l’Occident, tous les pays de l’Otan, tous les pays de la zone €uro sont dans la même situation. Et que dire de la Russie avec une guerre contre plusieurs dizaines de pays et des trains de sanctions, on ne les compte plus ; le vol de ses actifs…

    Et pourtant, la Russie est au top avec sa croissance à 3,6 ; les USA qui tirent les marrons du feu ; la zone U€ plombée par les USA mais nous surclasse.
    Pari gagné de Macron et de ses commanditaires ; la France, la Nation Française grandes perdantes avec leur 0,96 de croissance. Il y a vraiment mis du sien.

  6. Les gens ont voté et revoté pour le sinistre pitre macron mais avec 33% d’abstentions et blancs, sur 48 millions d’inscrits, il a été élu avec moins de 19 millions de voix, soit 39% du corps électoral. Si le vote était obligatoire, on aurait pas ce genre de clownerie.

  7. Les Allemands ont réussi à détruire la France sans l’envahir, à distance, avec l’assentiment de nos élites.n

  8. Et depuis le 1er janvier on a eu une augmentation de loyer de 3,50%. Par contre toujours pas d’augmentation de retraite et sa commence à ce faire sentir au porte monnaie vue que tout augmente. Mééééé les pourris gras comme des loches se sont octroyés une augmentation de 300 euros pour des députés qui dorment à l’assemblée et 700 euros pour des sénateurs qui ne servent à rien. Je rêve d’un 1789.

Les commentaires sont fermés.